Collector

Vous avez dit Chirac ?

À chaque fois que Saint Chirac ressort de sa boîte – cette fois pour “épingler” Nicolas Sarkozy -, j’ai le même souvenir…

(…)

Cette belle couverture collector conservée – dans mes cartons – que les Inrockuptibles ne publièrent pas, because le 21 avril 2002…


Post-scriptum Le tout s’accompagnait d’un dossier complet qui expliquait ce qui suit et que l’on a un peu trop tendance à oublier…

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (27)

    > Déposer une réclamation
    • Anthropia dit :

      Tiens, est-ce parce qu’il va finalement être jugé qu’il se lâche, plus rien à craindre, Sarko n’a pas empêché son procès, il ne lui doit plus rien, c’est ça ?

      Lui aussi, le matin, il se dit : tout, sauf Sarkozy ?

      C’est la droite Chirac qui doit l’entendre.

    • martigrall dit :

      Le problème du jour est le même que le permanent problème Chirac. Quel Élu n’est pas (ne doit pas être) poursuivi pour trafic d’influence et abus de biens sociaux (deux fois les abus et publics et privés) Tiens un exemple,les ordures ménagères et autres dissimulations et enfouissements, l’entretient, en fait coùts différés de l’immobilier public et privé, mais non je ne parle pas (que) de la cassette Mery.
      Tiens pendant mon déjeuner je pensais à Philippe Seguin et sa cour des contes.

    • little big horn dit :

      Il y avait aussi ce slogan qui caractérisait le vote du second tour 2002,le choix entre un “facho” et un “escroc”…

    • Guy dit :

      Oui mais là c’est bouclé AVANT le premier tour…

    • martingrall dit :

      Mais c’est bien sûr! Mais non je ne pense pas du tout au “nez”du journalisme de conviction, heu de positionnement, heu de rêve, “je rêve donc il est” on ne disposait pas encore de viagra pour neurones journalistiques, comme c’est dommage, et encore moins de Cialis pour rédacteur.
      En 2001 Jospin était déjà mort.
      Si je me souviens bien, dans toutes les villes de France, jusqu’au hameau le plus reculé, toujours oublié de France 3 et de la poste, plus personne ne voulait de Jospin, ni des autres d’ailleurs, de l’autre, lui le mec à lunettes sur l’affiche, encore moins. Comme quoi tout est toujours pareil même si c’est comme avant.
      Jamais différent, la facilité dont font preuve les brèles à prendre les français pour des cons. Jospin n’avait aucun programme pendant ses cinq ans de pouvoir absolu, il naviguait à vue, tout aussi suceur de roue que not p’tit nicolas, il a vendu tous les avoirs des français, qui eux ont du vendre leur armoire subitement vide, pour installer ses petits marquis, tout comme l’autre qui lui ne carbure pas à l’éther de cosmos, mais aux paluches dans la fraîche.
      Jospin ne disposait d’aucun programme assurant sa consécration ultime.
      Et de se faire battre, par le nationalisme passe encore, mais par Jean-Marie le Pen, tortionnaire convaincu, antisocialiste au premier degré, opposé à tout ce que sont la majorité des français, montre bien que les français préfèrent tout et n’importe quoi, au vide.
      Et c’est très bien parti pour un 2002 à l’endroit, puisque marine le pen ne déjeune pas chez claude avec claude.

    • nomad.soul dit :

      Mais rien n’a changé ! S’il n’y avait que Chirac…

      Aucune leçon n’est tirée de toutes ces affaires (voir un article de Rue89 sur les propositions d’Anticor de bannir à vie de la politique les élus corrompus).

      “Les Inrocks publient en exclusivité le rapport de l’association Anticor en cinq épisodes. Aujourd’hui, retour sur les partenariats public-privé, les postes offerts aux “amis” et les lanceurs d’alerte ignorés.”
      http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/64722/date/2011-05-04/article/la-france-pillee-25-conflits-dinterets-et-cession-des-biens-de-letat/

      Encore hier, je lisais cette affligeante info !

      “Isabelle Balkany en route vers les sénatoriales”
      http://www.20minutes.fr/article/737321/isabelle-balkany-route-vers-senatoriales

      Pour rappel :

      “Les époux Balkany dans le collimateur de la Chambre régionale des comptes”
      http://www.20minutes.fr/politique/335764-Politique-Les-epoux-Balkany-dans-le-collimateur-de-la-Chambre-regionale-des-comptes.php

      “A Levallois-Perret, les Affaires du couple Balkany reprennent…”
      http://www.cpolitic.com/cblog/2009/06/30/a-levallois-perret-les-affaires-du-couple-balkany-reprennent/

    • martingrall dit :

      @ Nomad.soul,
      Tous pourris. Quoi d’autre?
      Anticor ne fait que de l’informatif, légalement, il ne peut rien faire d’autre, et les élus, de tous bords, ne lui laisseront jamais rien faire d’autre. Et qui va demander que le détournement de l’argent public soit qualifié en délit si il n’y a pas d’enrichissement personnel?
      Quand aux balkany, le parti socialiste le cajole puisque malgré toutes les condamnations, il est toujours élu.

    • Malbrouck dit :

      Oui assez d’accord avec toutes les critiques qui existent et même celles à venir sauf que je n’ai pas connaissance d’un grand mouvement révolutionnaire de fond dans le jeu démocratique français ! Le Besancennot aussi talentueux soit il n’a jamais fait grande illusion avant de se décider à jeter l’éponge ! Personne ne me fera croire que les français (au moins les électeurs) sont habités par l’idée d’un grand chamboulement remettant concrètement en cause le système ! Chacun s’accorde même à dire que ce genre d’aventure d’extrême gauche c’est pas sérieux, c’est illusoire, c’est dangereux, c’est à contre temps historique etc….Moi ce qui me chiffonne c’est le peuple : c’est mon obsession ! Que veut ce peuple exactement ? On ne veut plus du libéralisme, ni du socialisme mais on s’arrange avec le système malgré tout ! Par contre on adore se plaindre du système que nous maintenons : ça on sait faire ! La vérité c’est qu’on est plutôt très inquiet parce que le vent libéral tourne et que face à la crise des idéologies nous sommes tous paumés ! Nous sommes dans l’expectative la plus totale ! Le plus inquiétant c’est que face au vide il n’est plus impossible que le national populisme n’en sorte pas vainqueur ! J’en conclue donc que si un peuple veut apparaitre suffisamment lucide pour ne pas basculer dans l’extreme gauche révolutionnaire il est étrangement moins lucide quand il s’agit de sombrer dans le nationalisme ! J’y vois donc là un ultime positionnement conservateur bien loin des critiques que je lis ici et là ! Disons alors que la critique est fort minoritaire dans les faits ! Amen ;-)

    • Malbrouck dit :

      Et on est d’ailleurs plus coincés que d’habitude pour mentir, pour nous mentir à nous mêmes car cette fois ci on ne peut plus jouer les éternels insatisfaits : on a un Front de Gauche si on est majoritairement gauchiste dans ce pays de fourbes, on a un Montebourg si on ne veut pas aller trop loin etc…Et bien sur toute cette contestation concrète et possible passera à nouveau à la trappe et on prendra grand soin de choisir le plus conservateur aux primaires PS pour ensuite venir se plaindre de se farcir toujours les mêmes : une Aubry et un Sarkozy jusqu’à pousser le raisonnement absurde que face à cette UMPS il n’y a que le FN qui ouvrirait une voie nouvelle (oui j’entends presque ça)! Je le connais par cœur ce raisonnement de fourbes ! On écarte toujours les “révolutionnaires” pour ensuite justifier son crime ! Les français sont si bons contorsionnistes qu’ils peuvent tous postuler chez Bouglionne !

    • Malbrouck dit :

      Un détour théorique utile pour en revenir à un Chirac présenté tel un “super-menteur” dans les guignols si j’ai encore bonne mémoire et que les français ont apprécié et continuent d’apprécier pour ce qu’on nous présentait comme une particularité française ! Les français ont beaucoup de sympathie pour les baratineurs et ils s’y reconnaissent volontiers ! Tout président élu ne le devient pas par hasard : oui le peuple est plus que souverain dans tout ce qui se produit ! Faire mine de ne pas avoir de choix démocratique en prenant soin d’éliminer les plus gênants pour ensuite me présenter le conservatisme telle une fatalité tombée du ciel ça va un moment cette histoire non ? ;-)

    • nomad.soul dit :

      @Malbrouck

      Pourtant, le PS a enfin l’occasion de faire un choix clair.
      J
      ‘ai entendu un jour Moscovici le poser.
      Lui défend la régularisation du capitalisme et s’oppose clairement à la démondialisation (et le protectionnisme) proposée par Montebourg !!

      Quand même ! 2 visions bien distinctes, un point de rupture.
      Enfin un choix nouveau, un changement de cap possible pour éviter cette idée de l’UMPS si chère et bénéfique au FN ?
      Le Pen aurait bien du mal face à Montebourg, vu les thêmes qu’ils se disputent (la mondialisation, le protectionnisme, la corruption des élus).

      “Après les dégâts de la « mondialisation heureuse », la démondialisation ?”
      http://jeanmarcelbouguereau.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/06/07/apres-les-degats-de-la-mondialisation-heureuse-la-demondiali.html

      (Dé)mondialisation: une fracture au PS?
      http://www.liberation.fr/politiques/06013769-de-mondialisation-une-fracture-au-ps

      Sinon, on peut aussi voter pour la BAC ! :-)

      “Présidentielle 2012: Un «candidat de l’abstention» en lice?”
      http://www.20minutes.fr/ledirect/735413/presidentielle-2012-candidat-abstention-lice

      PS : je ne milite pas au PS, ni ailleurs, je précise !! :-)

    • Malbrouck dit :

      Nous sommes à nouveau d’accord Nomad Soul : Montebourg porte à l’évidence un projet “alternatif” au sein même du PS seul parti de gouvernement susceptible de contrer l’UMP ou le FN ! On ne pourra pas continuellement faire mine qu’il n’y a pas un choix démocratique de “rupture” ! La contestation sur le net est bien sympathique mais elle est forcément ou minoritaire ou mensongère dès lors que les sondages ne me donnent pas un Montebourg en tête pour les primaires (ouvertes à tous par dessus le marché) ! Tout ça pour dire que je ne veux plus voir de gueules enfarinées avec des yeux de merlans frits façon 2002 me jouant la comédie de l’étonnement ! C’est ma seule requête désormais ! ;-)

    • nomad.soul dit :

      Le possible référendum en Grèce ouvrera-t-il la voie à la seule question qu’au fond nous nous posons tous aujourd’hui : pour ou contre l’austérité ? Et à travers celle-ci sur le monde que nous voulons pour demain.

      Si ce référendum a lieu en Grèce, je pense que d’autres populations européennes en exigeront un aussi (ce fut le cas en Islande, mais les médias se gardent bien de trop en parler).

      Notre “référendum” à nous en France se fera lors des présidentielles en 2012 !

      “Les indignés grecs décrochent un référendum sur l’austérité”
      http://www.rue89.com/yeti-voyageur/2011/06/08/la-grece-vers-un-referendum-sur-lausterite-victoire-des-indignes-208292

    • Malbrouck dit :

      Et en dernière analyse si les contestataires sont finalement minoritaires je continue alors à m’interroger sur le rapport très particulier à la démocratie ! Il n’y a plus obsédés de démocratie que les minoritaires ! C’est un paradoxe intéressant car ça revient à dire que les minoritaires remettent en cause la légitimité de la majorité en agitant la démocratie comme solution (mieux que Kafka mes contestataires du dimanche) ! A part reconnaitre la proportionnelle j’ai bien du mal à les suivre surtout lorsqu’en bout de course on découvre que même un système proportionnel nous envoie dans l’heure qui suit Marine Le Pen à l’Élysée ! Mes contestataires sont décidément des citoyens fort fantaisistes ! Je ne m’en lasse pas ! ;-)

    • nomad.soul dit :

      Bien sûr, je ne dis pas et ne sais pas si Montebourg a l’étoffe d’un Président de la République, mais que le parti socialiste choisisse un cap, même en puisant dans les idées d’un autre que le candidat désigné !! Aubry peut aussi bien porter les idées de Montebourg si elle en a plus la carrure, par exemple ?

      Qu’ils mettent un peu en avant les idées plutôt que les personnes !

      Et pourquoi pas un petit mix entre écologie et démondialisation ? :-)

    • Cbyt dit :

      Montebourg n’a pas et n’aura jamais l’étoffe d’un président de la République. A vouloir être trop intègre et trop droit, il se coupe des alliances au sein même de son parti. Peu arrive à l’encadrer, alors gouverner avec !
      Il est d’ailleurs peut-être plus utile dans ce rôle de trublion de la République avec les mains et la parole totalement libres.

    • poisson dit :

      C’est un peu péremptoire Cbyt!
      Je ne vois pas qui fait l’unanimité au sein de son parti, donc ce n’est pas une bonne raison de l’écarter d’office. Tous les candidats du PS partent avec un handicap. Quel est le sien à vos yeux?

    • Patrice Guyot dit :

      On dit que le bon Sarko, tout jeune et frétillant, aurait eu une aventure avec Claude Chirac… Que l’histoire se serait mal finie et que les relations entre le petit homme et la famille de la grande saucisse squatteuse en auraient été durablement affectées !

      Je serais curieux de savoir si Chirac évoque cet épisode essentiel de l’histoire dans ses stupides bouquins, mais, comme je ne le crois pas une seconde, je m’abstiendrai d’en faire l’emplette et de perdre mon temps à lire ses calembredaines !

      PG

    • Malbrouck dit :

      C’est comique parce qu’on finira par conclure que ceux qui ont l’étoffe c’est les bandits que nous ne cessons d’houspiller ! C’est bien ce qui me semblait ;-)

    • martingrall dit :

      Mal finie! Par le suicide du cocufié.
      Maintenant, c’est ce qui se dit, du côté des Chodron de Courcel où la, comment dire, ben autant pas le dire, prime toujours sur l’honneur, s’il ne sert à rien. N’oublions pas que c’est bernadette qui a boosté Nicolas (Nicolas si ne nous avions pas, vous êtes notre chance)Et que le mec se soit pendu au radiateur pour un dernier râle, doit ébouriffer le jabot de not’ p’tit nicolas.

    • martingrall dit :

      ce dit, mais si commence à lire,

    • martingrall dit :

      @ poisson, de toutes les façons, à l’endroit comme à l’envers, un homme politique ne peut pas être propre.
      Comment obtient-on une investiture? Sur sa belle gueule? Et comme la rédemption n’existe pas ! Nous resterait que le rêve, il en parle beaucoup du rêve. Peut-être l’a-t-il rencontré. Pas dieu, ni son nègre, le doute.
      Mais il n’est pas obligatoire de douter pour ne rien tenter.

    • Cbyt dit :

      @poisson

      Certes personne ne fait l’unanimité mais Montebourg m’apparaît comme extrêmement isolé au sein du PS sur certaines de ses positions, qui sont très justes et équitables, mais je pense que ses confrères veulent que le grand ménage soit fait … mais ailleurs.
      Le gros handicap à mon sens de Montebourg, c’est de ne pas savoir se taire (d’ailleurs cela lui avait valu d’être mis au piquet pendant la campagne de 2007. Avouons que ce n’est pas chose courante). Et il oublie qu’en politique, on ne doit pas dire tout ce qu’on pense ou ce qu’on croit être juste. Il y a des codes et il faut les respecter. Ceci étant vrai d’ailleurs partout ailleurs pour peu qu’il y ait un peu de pouvoir et de responsabilité en jeu.

    • poisson dit :

      Vous voulez dire qu’il se fera casser par ses pairs, avant d’avoir atteint l’avis des électeurs qui eux en ont plutôt assez des faux-jetons.
      Je ne me sens pas prête à re-souffrir avec Royal, de toutes les attaques misogynes, à voter pour une qui se sacrifie et ça se voit qu’elle n’a pas envie, Aubry, je me méfie des gars insipides, il le reste une fois au pouvoir: Hollande. Le PS n’est pas vraiment un aspirateur à bulletins. C’est eux qui voient.

    • antennerelais dit :

      “Le courage ne consiste pas à s’attaquer à des personnes visibles mais sans pouvoir, mais d’oser prendre à contre-pied ceux qui ont des positions de puissance.”
      http://pascalbonifaceaffairesstrategiques.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/06/09/melissa-theuriau-caroline-fourest-sophia-aram-et-le-courage.html

    • Cyrille dit :

      Je viens de lire le commentaire de “martingrall” contenant la phrase suivante :

      “Jospin n’avait aucun programme pendant ses cinq ans de pouvoir absolu”

      Il est bien sûr nécessaire de comprendre 97-2002, pour comprendre avril 2002 et peut être éviter de le reproduire, mais de là à réécrire l’histoire !!

      Aucun programme sur la législature, c’est vraiment faux (on peut détester ce programme, mais c’est autre chose). Et “pouvoir absolu”, parlant d’un premier ministre de cohabitation qui gouvernait avec une équipe ministérielle cohérente dont tous les membres agissait vraiment sur leur domaine de compétence, c’est juste risible. Ajoutons que ce “monarque absolu” n’a jamais utilisé le 49.3 pour faire passer ses lois, ce qui est unique je crois depuis le début de la cinquième république.

      Respect du parlement, capacité à s’entourer d’une équipe solide, collégialité. On n’est quand même loin du pouvoir absolu !!!!

      Ce qui n’empêche pas une analyse critique de la période sur le fond, et d’ailleurs une critique collective du PS de l’époque. Arrêtons de faire de Jospin un bouc émissaire facile permettant à chacun de se dédouaner.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis