Boules puantes

La plupart des rumeurs ne naissent pas sur le Web

Mise au net…

(…)

Je découvre dans le Journal du Dimanche un éditorial du directeur de la rédaction, Olivier Jay qui me laisse perplexe.

Tout part des rumeurs dégueulasses qui visent Martine Aubry et son entourage.

Et notamment de la prétendue cure de désintoxication à l’alcool qu’elle aurait dû subir.

Selon Olivier Jay “ces attaques circulaient jusqu’alors sur Internet. Elles alimentaient les dîners en ville au nom du ‘Marquis de Source-Sûr’ comme dirait Jean-Louis Borloo“.

Jay ajoute : “Elles viennent alourdir un climat nauséeux, l’affaire de la Porsche empruntée par DSK, la plainte tardive d’une ‘victime’ de DSK, les révélations sur le financement de la campagne de 1995 du candidat Balladur, sans oublier les ‘outings’ sauvages d’élus homosexuels. Toutes ces rumeurs sont distillées et amplifiées au mépris du droit et de la protection des personnes par les nouveaux médias. Sur Internet, sur Twitter, tout est permis ou presque.

Je suis étonné de ce mélange.

Passons vite sur la confusion classique entre des réseaux et des “nouveaux médias” (boring).

Reprenons juste les faits que cite un à un Olivier Jay.

La fameuse Porsche ? Une photo de l’AFP (!) parue dans le journal quotidien Le Parisien.

La plainte parisienne contre DSK ? L’affaire a émergé en 2007 dans une émission de télévision animée par Thierry Ardisson.

Les révélations sur le financement de la campagne de Balladur ? Uniquement issues des enquêtes fouillées des juges Trévidic et Van Ruymbeke sur l’attentat de Karachi et des témoignages qu’ils recueillent patiemment dans leurs cabinets.

Les outings d’élus (un seul en fait…) ? Dans l’hebdomadaire Le Canard enchaîné de ce mercredi.

Quant à la rumeur nauséabonde sur l’alcoolisme de Martine Aubry, elle n’est pas davantage née sur le Web, comme l’explique clairement ce matin un article dans le … JDD (!) qui montre son cheminement dans les coulisses, allées et autres antichambres du pouvoir politique.

La plupart des rumeurs ne viennent donc pas du Web.

Elles finissent juste par y atterrir, plus ou moins vite.

Qu’elles soient devenues publiques avant dans un média (voir plus haut).

Ou alors, mais c’est beaucoup plus rare, après avoir été glissées sciemment de grandes bouches à grandes oreilles par des “initiés”, proches de tous les cercles des pouvoirs (policiers, hauts-fonctionnaires, politiques, journalistes, etc.).

Les boules puantes ne naissent pas de manière spontanée sur l’Internet.

Il y a toujours des sources dans les “milieux autorisés”.

Et même s’il n’est pas toujours aisé de remonter vers ces premiers émetteurs, il est tout de même plus intéressant de se préoccuper d’eux que de critiquer  vainement, semaine après semaine, des circuits/réseaux de diffusion et de propagation qui ne sont que des caisses de résonance.

  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Blogplay
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • Technorati
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio IT

, , , , , , , , ,

RÉCLAMATIONS (55)

> Déposer une réclamation
  • CHRIS dit :

    Lucide et éclairant! Merci!

    Christophe
    http://www.profencampagne.com

  • non journaliste dit :

    Et puis ça permet (aussi) de tout placer au même niveau et finalement de tout relativiser. Karachi = Porsche. Pratique.
    Bientôt, tout le (mauvais) bilan sarkozien ne sera qu’une rumeur…

  • Robespierre55 dit :

    Merci de rappeler une évidence. Et d’être toujours vigilant.

  • Mettre les points sur les i et les barres sur les t. Le problème des sources est un débat sans fin, la méconnaissance des social networks (social medias, tout ce qu’on voudra) entraine bien trop souvent ce genre d’amalgames…

  • Emanu124 dit :

    Ça fait parfois du bien de remettre les choses en place comme dirait DSK (je suis déjà partie)

  • little big horn dit :

    Effectivement,c’est un bonne mise au point;internet amplifie les choses mais n’est pas systématiquement la source!C’est assez surprenant de la part d’un journaliste de choisir des exemples aussi facilement démontables!

  • lovely dit :

    La couperose sur le visage d’une femme et l’alcoolisme sont liés.

  • Guy dit :

    Surprenant oui…

  • Goulven dit :

    La semaine derniere, ma fille de 7 ans à trouvé un papier dans notre jardin. Une petite photocopie, une photo et un texte dont je vous épargne les détails, mais qui accuse un écrivain poète local, assez connu, de pédophilie dans les années 70. apparemment il y a eu dispersage dans le village. J’ai tout de suite pensé que décidément, Internet était une belle sapoperie tiens. … heu attendez … à ben non en fait, c’était pas sur internet.

  • borneo dit :

    Démonstration probante
    mais il ne faudra pas s’étonner, quand un candidat le président pour ne pas le nommer, choisi comme directeur de la communication un homme issu de l’extrême droite à la tradition bien ancrée dans la fabrication, la diffusion et l’exploitation des rumeurs que l’on songe à Léon Daudet, de la qualité et du niveau du débat à laquelle va nous inviter l’UMP.

    Celui du caniveau

  • dibe92 dit :

    Nous visiblement tous d’accord,cependant reconnaissant que le web est un formidable amplificateur,que personne ne peut controler sans censure lourde.
    Car chaque nouveau média permet en fait de toucher de plus en plus de monde et de plus en plus vite.
    Je n’arrive même pas à imaginer ce que permettra le media qui releguera le web au rang de vieux média

  • Jacques dit :

    Et si les journalistes posaient les questions directement aux intéressés ? et si finalement on essayait de faire de la clarté la ou il y en a besoin ? Et si on crevait les abcès ?

  • Kraut dit :

    L’affaire de la Posrche de DSK est née sur Atlantico me semble t’il…

  • Guy dit :

    Non Kraut. Lisez mon billet… Une photo de l’AFP dans Le Parisien papier…

  • Zgur_ dit :

    “me semble-t-il”

    Tout le problème est là.

    Dans ce

    Je crois…
    Il me semble…
    Il parait…

    Et pas que chez les commentateurs de blog (comme kraut) mais aussi et c’est grave chez beaucoup trop de journalistes et d’hommes/femmes politiques.

    “Les faits, coco, les faits !”

    Mwarf !

    Zgur_

  • non journaliste dit :

    “La couperose sur le visage d’une femme et l’alcoolisme sont liés.”

    Non ; ça peut mais c’est loin d’être systématique.
    En revanche, il y a liaison entre affirmer ce genre de choses et la bêtise.

  • Albatros dit :

    On peut même affirmer que les intéressés par la rumeur et sa propagation comptent sur la web, que par ailleurs ils diabolisent, pour commettre leur forfaits.

    La rumeur est essentiellement une arme politique, quand par le passé, j’ai travaillé dans la pub et la com, j’avais rencontré un publiciste qui m’avait expliqué longuement l’utilisation de cette arme redoutable par les politiciens , si j’en ai encore un souvenir fort, c’est parce-que, m’expliquait t-il, la force et le danger de la rumeur, c’est qu’elle ne s’efface jamais…. elle court, s’affaiblit, ressurgit…

    Je pense aussi que dans les périodes fragiles ou le populisme prospère, elles ont le vent en poupe.

    Mais elle est aussi l’arme de ceux qui se jouent et se fichent de la démocratie comme une guigne. Elles ne peut être manipulées que par des gens de peu de morale, d’éthique et depuis un certain temps, force de constater que dans les coulisses du pouvoir, il semble que tout les moyens sont bons.

    Ce que je pense de tout cela c’est que les électeurs n’ont qu’à faire le ménage entre les idées politiques et les rumeurs qu’ils karchérisent eux aussi puisqu’on les prends pour des andouilles…

  • Malbrouck dit :

    Cette façon d’agiter “internet” tel le coupable de tous les maux est d’une stupidité absolue ! On veut absolument se convaincre qu’il existerait deux mondes, l’un réel, l’autre virtuel, l’un rationnel, l’autre irrationnel, l’un vrai, l’autre faux ! Au delà du mythe on peut y voir une guerre de pouvoir sur l’information et un désir irrépressible de contrôle chez Olivier Jay et tant d’autres ! Sauf que le propre d’une rumeur (depuis la nuit des temps et sans la caisse de résonance du net) c’est d’agir en roue libre ! On peut par contre analyser comment une rumeur fait écho plus ou moins grand et là on retrouve notre système de valeurs ! Les rumeurs actuelles surtout en pré-campagne électorale portent pour signature un retour à l’inquisition morale (argent, sexe, alcool etc…) et si de telles rumeurs prennent, ça nous renseigne donc sur la manière dont on peut influencer l’opinion ! Autrement dit l’opinion n’a pas besoin de rumeur pour remettre en cause les effets dévastateurs de la politique libérale mise en œuvre sauf à devoir reconnaitre que tout ceci est très moral ! Bref rumeur ou pas rumeur j’attends de voir où se situe la morale dans l’histoire car c’est bien le curseur de “la morale” qu’on tente de contrôler ! Si ça marche ça m’en dit très long sur la réalité morale de la société toujours est il !

  • Malbrouck dit :

    Je viens de tomber sur une belle plume sur la blogosphère http://bloginlondon.wordpress.com/2011/06/12/les-paradis-fiscaux-en-7-vers-illustres/

  • Albatros dit :

    @Malbrouck

    de la morale…

    Lisez ou relisez CIoran Emile

    Bonne ap

    ps : même si vous êtes déjà, un désabusé confirmé,
    décomplexé
    :=)

  • martingrall dit :

    Ben m’sieyr Jay à défaut d’être noir, ah Barbara, vous faites d’augure quenouille. Tout machin politique, de loin ou de très près, passant, ah Romy, mais avec un certain soucis sur le net est transmis par les médias officiels. Et c’est ça qui est con. On ne croit pas davantage le média net que le média sale. Nous quidam et dame qui nous arrêtons quelques fois, possédons deux choses incompressibles bien calées dans nos cellules grises, Notre conscience et notre……. Je vous laisse deviner. Non ce n’est pas sagesse, et pognon non plus même si vous opinez. Ceci étant, à force de faire les poubelles, et d’en distiller les résidus sur vos fils, la presse meure. Et pourquoi d’un coup le ciel est bleu et l’oxygène nous chlorophylle, et Rupert vert de rage n’est pas dans le coup

  • martingrall dit :

    Et c’est pourquoi…..

  • Malbrouck dit :

    La question de fond ce n’est pas tant le positionnement idéologique qui différencierait la gauche de la droite mais la nécessité impérieuse de l’État Providence si on veut faire république ! Si on m’explique que l’État Providence c’est terminé et qu’on n’a définitivement plus les moyens de rien j’attends donc, en cohérence, que ceux qui le martèlent m’annoncent la fin de la république et l’institution d’un nouveau système pour ce fichu pays ! J’ai pour fâcheuse obsession de demander, y compris à des menteurs, un minimum de cohérence ! Le reste je m’en fiche pourvu qu’il y ait un semblant d’honnêteté intellectuelle ! Sans État Providence point de République voilà ce que j’exige qu’on dise à ce peuple de fourbes schizophrènes ! Je sens que cette campagne de malheur va m’exaspérer deux fois plus qu’en 2007 ! Ma rumeur utile à moi c’est que le libéralisme est l’ennemi de la république jusqu’à preuve formelle du contraire ! Pas intéressante cette rumeur je sais bien ! ;-)

  • borneo dit :

    @Malbrouck c’était ce matin ce qui occupait mon esprit sommes nous capables d’inventer une voie nouvelle qui permette au citoyen d’échapper au statut d’obligé permanent du Prince (État providence) ou de débiteur compulsif

    http://goo.gl/5mGRP

  • Malbrouck dit :

    Oui Bornéo, une voie nouvelle qui semble etre désirée par bien du monde comme en atteste l’échec évident d’un Nicolas Hulot face à Éva Joly…c’est le signe que ça se radicalise pas mal mine de rien et à ce rythme là un Jean Luc Mélenchon peut faire une sacrée surprise ;-)

  • Malbrouck dit :

    Lors de la précédente campagne j’insistais sur la nécessité de fabriquer en urgence “un le-pen de gauche” pour faire barrage au FN et gauchiser la contestation populiste : je pensais que José Bové aurait pu l’affaire….Et voilà que c’est Mélenchon qui relève avec talent ce défi ! Il lui reste à réussir l’essai en reprenant les voix partis au FN ! Ma seule crainte c’est qu’il réussisse une percée en siphonnant le PS sans prendre une voix au FN, ce qui nous donnerait le risque de 2002 ! A suivre de près…

  • Jetons les télévisions, brûlons les journaux, et sortons dans la rue dit :

    Résumé ce soir dans le dernier journal TV sur France 3 : “Martine Aubry dénonce les rumeurs qui la visent et proviennent d’internet”.

    La machine est lancée. La vérité n’a aucune importance, seuls comptent l’encouragement des préjugés majoritaires, et l’écho donné aux éléments de storytelling conçus par d’autres.

    Il faudrait lancer un avis de recherche auprès des rédactions des chaînes de télé pour savoir s’il y existe encore un journaliste digne de ce nom.

  • Mdme Irma dit :

    @ Malbrouck
    Rassurez-vous, Marine le Pen ne sera pas au second tour de l’élection présidentielle. Elle atteindra au mieux la 3 ème place.
    Hé oui, Mélenchon fait très bien son job. Le parti communiste s’est trouvé un bon candidat. Le nouveau Georges Marchais est arrivé…

  • martingrall dit :

    Avec le résultat d’Eva Joly, un nombre plus que significatif de personnes font le choix de la réalité face au rêve et à l’usurpation. au rêve de l’usurpateur plutôt. Prennent-ils la décision du non au “tous pourris” Prennent-ils enfin la décision d’établir ,le pilori, puis la la roue et l’échafaud sur la place de grèves et raccourcir la gabegie, la corruption, le détournement de l’objet public? Sans doute. Personne ne pourra en faire l’économie. Même Méluche. Il aura beaucoup de mal a s’essorer de 30 ans de complicité avec les pouvoirs. Ceci étant la place de grève est un bon choix, aucune, aucun, ne pourra y incriminer le net, puisque les criminels y seront aux piquets. Ah ça ira ….Recommençons donc par la destitution des Roberts.

  • martingrall dit :

    Mdme irma, Georges M.. ah oui Mdame irma.

  • bob dit :

    ce qui dérange aujourd’hui c’est que ces nouveaux moyens de communication accélèrent et multiplient la diffusion de l’information. ce qui parfois prenait plusieurs semaines ou n’était connu que de quelques lecteurs, devient connu de tous en quelques heures.
    Et ce qui fait la force d’une rumeur, c’est sa persistance et sa récurrence, en ce sens il est vrai qu’internet sans créer la rumeur la renforce, en lui donnant la plus grande visibilité.

  • Malbrouck dit :

    Laurent Joffrin exagère à son tour le rôle d’internet dans cette histoire de rumeurs : j’ai failli dire à propos de cette rumeur sur les rumeurs ! Désolé mais si Martine Aubry n’avait rien dit à ce sujet j’avoue que je n’avais pas eu écho des rumeurs à son sujet ! Le citoyen n’est pas forcément à l’affut des âneries et attend plutôt qu’on l’informe sur les projets politiques concrets à venir !

  • Malbrouck dit :

    Entre info et rumeur il existe aussi les sondages ! Tout est sujet à suspicion et le mythe du grand complot n’est jamais bien loin ! A ce tarif là j’aimerais comprendre le décalage persistant entre l’adhésion majoritaire dans les groupes de soutien à Ségolène Royal (avec un Hollande plutôt minoritaire) et l’inverse dans les sondages officiels ! Les réseaux sociaux d’internet seraient donc tous factices mais les sondages eux seraient tous scientifiquement exacts ? Tout ce cirque m’agace !

  • non journaliste dit :

    Il est certain qu’il vaut mieux papoter rumeur que d’approfondir certains sujets… délicats…

    http://www.mediapart.fr/journal/international/100711/les-documents-takieddine-le-financier-secret-qui-met-en-danger-le-clan-

  • Malbrouck dit :

    Et puis ça me donne envie de défendre les réseaux sociaux, en particulier ce facebook que je fréquente fort peu par gout personnel ! Les internautes sont des citoyens et même si le nombre d’adhérents à un groupe ne constitue pas une vérité révélée et absolue ça reste tout de même un indicateur “sociologique” non ? Alors oui Ségolène Royal compte 27443 “amis” sur facebook et François Hollande n’en est qu’à 7259 : ça nous informe quand même sur le fait que Ségolène Royal a investi le “net” de longue date à travers “désirs d’avenir” etc…C’est un monde quand même ce binz ! A quel titre “internet” devrait il échapper à des éléments d’analyse factuel de la réalité ? Bref cette attaque en règle contre “internet” présenté tel un système diabolique forcément pervers c’est de l’enfumage à la noix !

  • [...] sur le couple Aubry, je ne suis plus l’actualité. Toujours est-il que quand Guy Birenbaum confirme que les rumeurs ne naissent pas sur Internet, il faut tout de même rajouter qu’elles y circulent bien, et [...]

  • Joe dit :

    Tout ceci me fait penser à une “affaire des rumeurs” intitulée de cet étrange nom par nos télévisions et radios nationales de peur d’en révéler le contenu et dont elles se sont bien gardées de dire le moindre mot tout en en faisant des unes pendant deux bonnes semaines.

    Une affaire née sur internet. Sur un blog de lejdd.fr tenu par un membre du service marketing.

  • martingrall dit :

    Notons toutefois que la rhumeur dispose de deux entrants, Un refroidissement soudain non protégé, on vous l’a toujours dit ’ sortez couvert’ surtout not p’tit nicolas bon dernier dans tous les cas de figure D.S.K ou pas ou un doux penchant pour le ‘ti’ punch, quoique Martine à de l’allonge dans l’uppercut et le crochet du droit.

  • Malbrouck dit :

    Il sort quand le best seller de Cécilia ex-Sarkozy ? C’est quand même pas une rumeur que la sortie attendue de ce fameux livre ? ;-) je me demande jusqu’où cette femme téméraire peut aller dans la confidence !

  • pacem dit :

    Pour accréditer votre thèse (ou celle du JDD), encore eut-il fallu utiliser de “vraies” rumeurs, c’est à dire des infos qui se sont révélées fausses.
    Sinon, le début d’une rumeur ne vient ni d’Internet ni des médias, mais bien d’un fait.

    Enfin, je ris quand je lis Joffrin dénoncer les rumeurs, alors qu’il est parmi les premiers (ainsi que tous les éditorialistes?) à véhiculer des rumeurs lors de dîners avec des annonceurs (la dernière qu’il m’a confié, était celle du mariage bidonné entre Carla et et le pdt, et sa liaison supputée avec un chanteur). C’est ainsi qu’ils se font mousser, allant de table en table, lançant mine de rien de petites piques (qu’ils ne peuvent pas diffuser, vu qu’ils n’ont pas pu recouper…)

  • Malbrouck dit :

    Pacem

    J’ai l’impression que ça se complique lorsqu’on découvre que chacun se fait sa propre définition de la rumeur ! Moi je ne la vois que comme un élément de sociologie, de culture, de psychologie des foules etc…Tu sembles dire que la rumeur c’est d’abord une “info” qui s’avèrerait fausse puis tu rajoutes que ça reste un fait en tout état de cause ! Une info qui s’avère fausse n’est pas une info sinon une intox et puis si la rumeur est un fait culturel, son contenu est tout sauf un fait non ?

  • [...] La plupart des rumeurs ne naissent pas sur le web [...]

  • pacem dit :

    @malbrouk : ce que j’ai maladroitement exposé, c’est que pour condamner une rumeur, il faut qu’elle ait été propagé sans un fonds de vérité (le sida d’Adjani en 83 par exemple).
    GB utilise les exemples de DSK sortant d’un porsche, de Banon se plaignant de l’attitude de DSK, ou de l’outing par le Canard, il s’agit de faits et non de rumeurs. De mauvais exemples, qui nous font penser que les rumeurs qui entourent Aubry puissent être vraies.

    une rumeur n’est plus une rumeur quand elle s’avère vraie (voilà ma définition de la rumeur)

  • Guy dit :

    Ce n’est pas moi qui les utilise. Apprenez à lire… C’est Olivier Jay…

  • [...] il faut savoir comme Guy Birenbaum l’a démontré avec l’une d’elle , les rumeurs naissent ailleurs que sur Internet. On peut s’en [...]

  • [...] meurt… est visible chez Yann, à Bicêtre, chez FalConhill, Melclalex, ou voir David. C’est Guy l’épicier qui en parlait en [...]

  • Pensez BiBi dit :

    Aïe aïe aïe.
    La formule “Avocat des islamistes” pour désigner Jean-Louis Brochen (mari de Martine) c’est… Caroline Fourest qui dès 2005 la lance dans son livre “La Tentation obscurantiste”. Prix du livre politique 2006.

    http://bit.ly/rfLw1U

  • Holden dit :

    Merci de l’info BIBI ! Est-ce que les médias officiels relaieront que c’est Fourrest qui a qualifié l’époux de Martine Aubry “d’avocat des islamistes” ?

  • Malecki dit :

    Salut vous toutes et tous, révérences, sans aucune obséquité (trop mort de rire, TMDR, LOL, iPad me propose obsèques! Tiens encore, tiens j’ai dit tiens).
    Comment dit-on gens, en anglais? Les peoples c’est les gentils, encore un faux amis!

    Les rumeurs naissent des fauSSEs amiEs(ça fait chier ce féminin, mais je m’y astreint, comme Martine s’astreint à ne pas dire mesdames messieurs, c’est bien ça non?).
    Et plus la caisse est grosse, plus sa raisonnance…
    D’ou quelle vienne, la rumeur courre, et les groupies sont NOMBREUsesX.
    Joffrin demain à Mme Areva – grosse boule puante de Sarkozy pour le coup, stratège le mec, présidentiable quoi.
    Pour revenir sur ce que je disais y’a quelques jours, Martine, en bonne stratège dégaine rapidement. Je pense qu’elle fait (c’est dingue, pourquoi je parle des autres comme si c’était moi?) bien. Tiens, bien ( bien j’ai dit bien), est-ce le souci commun?
    Sinon y’a …
    Au fait Guy, je reviens te lire suite à lecture de Mixbeat, sisi, t’as RT… Rumeur(on met un E ou on en met pas?)

  • [...] expliquent que les rumeurs naissent sur Internet, je ne peux que leur conseiller la lecture du billet de Guy Birenbaum dans lequel il montre que les dernières « rumeurs » ont toutes été [...]

  • [...] beaucoup parler de rumeurs. Les rumeurs qui ne naissent pas toujours sur Internet, comme le dit Guy Birenbaum. Elles trouvent juste sur Internet un terrain propice à leur [...]

  • Guillaume indart dit :

    wouah ! led zep ! les who ! Manque plus que deep purple, zappa ou ten years after …

    je suis un peu chez moi ici …

    merci guy !

  • Guillaume indart dit :

    it’s only rock’roll but i like it !

    un peu de légèreté bordel !

    on est pas là pour se prendre la tête ! Non?

  • Guillaume indart dit :

    Bon … je vais me coucher et suis bien content d’être un peu de nouveau avec Guy … toujours classe … je vais me coucher rassuré.

DÉposer une RÉCLAMATION

Souscrire à ces commentaires.

*

*Champs Requis