Book

Exclusif ! Le livre mea culpa de Nicolas Sarkozy

Oui, ce sera bien dans un livre…

(…)

Le président va revenir sur ses erreurs.

Voici (tombés d’un camion) les premiers essais de couvertures de cet ouvrage…

 

 

 

Merci à mon pote Umit Pehlivan qui ne bosse pas du tout pour XO

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (75)

    > Déposer une réclamation
    • seb musset dit :

      Mauvais titre. J’aurais opté pour “J’ai merdé”. Espérons qu’il en vende autant que Pécresse.

    • martingrall dit :

      Le pouvoir ne change pas, il renforce les déviances.
      Et puis ce sont des histoires qu’on raconte. Il n’y a jamais de rédemption, jamais de rachat par expiation, jamais de délivrance. Il y a la fin qui s’est choisi ses moyens.
      Par contre un petit correcteur de sarkozy basé sur la relecture à la lumière.j’dis pas!

    • martingrall dit :

      200 exemplaires aujourd’hui serait un succès populaire inespéré.

    • Albatros dit :

      mieux vaut tard que après….

      je ne dirai pas souvent du bien du Président mais je dois admettre humblement, qu’il y a du courage chez cet homme de se confesser, alors qu’il sait qu’il ne sera pas réélu,
      …nous dire pourquoi et en quoi il a failli, je ne connais pas d’autres exemples, mais je n’ai pas connu non plus plus mauvais président et je n’ai plus 20 ans…..

      Adieu monsieur Sarkozy, nous acceptons vos aveux, mais/et ce n’est pas un ticket d’entrée…

    • Patricia dit :

      La difficulté, quand nos racines sont pauvres, profondément laïques et désespérément cartésienne, c’est de convaincre les amis les plus réticents sur le sens des mots qu’on utilise. Question de genre (gender), en fait.

      D’où mes “batailles” avec Richard III sur le post quand il hurlait à l’erreur politique de Ségolène Royal avec son grand et beau “aimons-nous les uns les autres”. Question de filtre des oreilles, surtout quand on regarde la vidéo du meeting…

      Pareil pour Jean-Luc Mélenchon, pour Benoît Hamon, pour…
      Pareil pour Martine Aubry, Rama Yade, NKM (pardon pour la flemme), … Et Corinne Lepage, qui va enfin prendre le temps de l’écouter ?
      Et si vous songiez à Edith Cresson ? Quel courage d’avoir osé la nommer Première Ministre, elle qui le méritait pleinement. Et qui, je l’espère, en est sortie grandie (à mes yeux, oui).

      Bref, il y a tant d’ambassadeurs de bonne volonté de droite à gauche. Mais il ne faut jamais négliger les modérateurs dans un jeu des chaises musicales…

    • Phildepalma dit :

      Pourquoi le “5” ?

    • Malbrouck dit :

      Ce genre de livre fait toujours l’objet d’un succès populaire et il pourrait parfaitement y rappeler qu’il a été l’un des premiers et plus compétent président ultralibéral de la 5ème République ! Je continue à être très naïvement surpris que l’antisarkozysme ne s’appuie QUE sur la déception quasi-schizophrène chez nombre de mes camarades qui continuent à crier haut et fort que ce brave homme n’aurait pas tenu ses promesses ! Moi y en a pas comprendre, moi être débile profond, moi être très agacé ! Zut à la longue !
      Je suis dans une rage insondable parce que ce Sarkozy a réussi plein pot à réformer et à démanteler ce qui restait de république et on continue à me dire qu’il aurait échoué !
      C’est un monde quand même ce binz !! (non je ne vous lâcherais pas “les déçus” : j’attends qu’on m’explique quelle est la nature exacte de cette déception de malheur ?) Autrement dit je n’en veux pas à Sarkozy d’avoir évoqué Jaurès ou encore Guy Moquet pour embobiner une classe populaire prompte à la trahison surtout lorsqu’il s’agissait de réduire à néant toute velléité féministe ! J’en veux à ces déçus là qui ont osé et osent encore à travers leur déception pleurer le non gauchisme de ce Sarkozy ! J’attends toujours d’en croiser un (ou une) pour lui dire comment je m’appelle !! C’est pas le sarkozysme qui m’aura horripilé pendant 5 ans : c’est le contenu pleurnichard de l’antisarkozysme schizophrène, l’aveu inconscient, le lapsus le plus pénible à supporter !!

    • labellebleue dit :

      Pas réélu ? C’est à voir, hélas….

    • Malbrouck dit :

      Pourquoi je m’emporte ? Mais parce qu’à chaque fois j’ai le même scénario invraisemblable messieurs dames ! Au prétexte qu’on ne veuille plus faire confiance à la gauche, aux sociaux traitres, aux sociaux-démocrates et tout ce qu’on voudra, on a le culot et le toupet de radoucir son propos face aux puissants, face à un Sarkozy ultralibéral qui lui promettait de travailler plus (quelle horreur) pour gagner plus (quelle ignominie) !! Aucune circonstance atténuante pour un PS qui vaut ce qu’il vaut et au titre de quoi ils sont tous allés voter Sarkozy ? ça reste tout de même un sacré mystère cette affaire là !
      Comment puis je faire confiance à une telle population qui face à cette déception sarkozyste n’assume même pas son erreur et ne trouve pas mieux que de voir en MLP l’objet d’une revanche ?
      C’est quand même curieux que tant de monde ait fini par intégrer que le PS ne fait que promettre pour décevoir et qu’on n’ait rien trouvé de mieux de lui préférer des promesses encore plus saugrenues émanant du plus ultralibéral qui puisse exister !
      Tout ce débat là n’a jamais eu lieu : personne ne revient sur le fond ! Pensez vous donc ! Aucune autopsie ni pour 2002 et encore moins pour 2007 : tout est hasard !
      Et en symétrie je retrouve le même comportement lorsque je vois que nombreux préfèrent une Le Pen qu’un Mélenchon ! C’est la même mécanique absurde !
      J’en conclue donc que toute révolte et contestation a davantage de chance d’être récupéré lorsqu’on lui associe du réflexe nationaliste surtout dans un contexte où les dégâts de la mondialisation ne laisse plus aucune place à de l’idéal universel ou internationaliste !
      Un ultralibéral tel que Sarkozy a déjà démontré cette théorie !

    • Tirésias dit :

      Détail pratique, quel taux de TVA sera appliqué à ce chef d’œuvre en puissance?
      Mais quelle sera l’utilité d’un tel livre, le citoyen ne sait plus lire (écrire, compter, …) depuis Ferry et Chatel sont passés à l’Education Nationale…

    • martingrall dit :

      Et si. Et si. Et si!
      Pour virer la pourriture socialiste des monarques, des français asservis, vendus comme chair de l’égo, ces français votaient le Pen! Un truc du genre plutôt le pen que……..L’U.M.P de plus en plus S.
      Car pourquoi laisser en vie, administrative bien sur, tant que la loi le permettra, les banquiers et leurs passeurs de plats. Qu’est le Reaganisme, le Thatcheisme, le sarkozysme, que l’esclavage. Si Bolloré veut du travail sans aucune contre partie qu’il s’en aille et prenne son madelin sous le bras et pareil pour ..et son copé sous le bras … et son moscovici sous le bras?. Comme disait l’autre, J-L Melenchon, Qu’ils s’en aille tous. Tout juste un peu plus tard ils pourraient crever.
      la France leur est devenue stérile.

      Jourd’hui dans la France de l’opulence à 87 milliards de dividendes versées, 133 000 français sont sans abris, sans emplois, travaillent en capitale française pour 900 par mois. Ce n’est ps très révolutionnaire de dire ça suffit.

    • martingrall dit :

      aillent, aïe aïe

    • Albatros dit :

      Malbrouck avec/malgré toute ma sympathie, je dois te rappeler à l’ordre :

      “C’est quand même curieux que tant de monde ait fini par intégrer que le PS ne fait que promettre pour décevoir et qu’on n’ait rien trouvé de mieux…..”

      ” parle pour toi”

      Les rumeurs deviendront vérités ou pas ( je que je crois perso) après les votes. Les stats et les petites phrases, les titres de presse etc etc, ne font pas les élections et KDO pour toi, sur c dans l ‘air une émission qui légende différemment les opinions

      http://www.france5.fr/c-dans-l-air/politique-interieure/la-guerre-des-chiffres-et-des-lettres-35259

    • Pat dit :

      L’important est de savoir qui sera en face de François Hollande : plus l’homme ou la femme sera intègre et capable de justifier ses choix, même les plus incompréhensibles, par un objectif d’avenir humaniste sur la base des résultats concrets et probants, meilleurs seront les programmes, et donc les débats, et donc les programmes, et donc… Bref, de vrais objectifs pour la vie de tous et pas de faux contre-feux de paille pour éviter la poutre.

      Ben y en a plein, en fait, des possibles à droite, au milieu, à gauche et même du côté de chez Arlette qui veille sur L.O. et que j’aime de cœur, pour autant de bonnes que de mauvaises raisons. Sans oublier le facteur exfiltré du NPA, qui a beaucoup plus de cœur que que raison, parfois…

      Dans un débat vraiment démocratique pour des élections majeures dans notre petit pays au milieu d’un marasme international, que le meilleur gagne !
      Parce que c’est comme ça, ensuite, que nous aurons envie de reconstruire en ayant foi (cé exprès) dans tous les pouvoirs en place, contre-pouvoirs d’opposition et arbitres constitutionnels.

      Pour l’UMP d’héritage gaulliste ou pompidolien ou giscardien ou chiraquien, j’ai quelques noms en tête; pour le centre aussi, pour le PS aussi, pour le vrai FRONT de GAUCHE qui a compris avant tous les autres … aussi ;-)

      Bon, ben, y a du boulot dans le peu de temps qui reste…

      Et n’oublions pas l’épée de Damoclès des contre-pouvoirs financiers qui se sont répandus comme des pieuvres même là où on l’imaginerait le moins…
      Mais puisque notre devise nationale en trois petits mots devrait pouvoir reprendre tout son sens, elle sera l’arbitre dans les têtes de chacune et chacun, non ?

      Ben oui, le classique “nerf de la guerre” est une réalité. C’est même ça qui nous a tous asservis au quotidien, chacun dans son contexte. Gagner sa vie sans la perdre.

      D’ailleurs, il coûte combien ce grand petit livre rouge ?

    • Malbrouck dit :

      Autrement dit je porte peu d’intérêt aux 30% d’électeurs qui ont fait jusqu’à maintenant la pluie et le beau temps dans ce pays, qui s’en sortent avec une alternance tantôt du coté des gauchos-bobos ou tantôt du coté des libéraux propres sur eux ! Une classe moyenne plutôt cultivée, éclairée qui parvient à fédérer pour obtenir ses 50% plus une voix, d’un coté comme de l’autre au gré du vent !
      Je ne porte intérêt qu’à la masse et à cette classe populaire qui ne fait que grossir et dont tout me dit que si elle atteint “une masse critique” elle constituera “mouvement social” comme le décrit Bourdieu ! Je ne souhaite pas que ce mouvement social soit teinté de nationalisme et je soutiens donc ceux qui anticipent pour donner sens et corps à ce mouvement social en utilisant les concepts de démondialisation, de régulation financière ou de planification écologique !
      Je vote PS au premier et si possible au second tour, par pragmatisme, parce que j’assume l’idée d’un statu-quo social mais je soutiens ceux qui anticipent et prévoient la dégringolade du système car je ne souhaite pas que le moment venu les français ne trouvent que le FN comme échappatoire !

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Je parle rarement de moi lorsque dans mon analyse factuelle des résultats 2007 j’observe qu’on (le peuple) a préféré un Sarkozy ultralibéral parfois par réaction aux promesses non tenues de la gauche ! Ne plus croire aux promesses de la gauche a justifié pour beaucoup de croire aux promesses de Sarkozy ! Il ne s’agit pas de nous, les ultra-minoritaires depuis 1995 dans ce pays ma chère Albatros et portons quand même un peu intérêt à cette majorité non ? Que veut elle nous dire cette majorité écrasante de français à nous les quelques agités qui ne comprenons plus grand chose ? :-)

    • hollandgirl dit :

      “François Hollande a fait une sévère mise au point en disant qu’il fallait savoir si on voulait gagner”, a affirmé un participant.

      “On a tout pour gagner. Si on ne gagne pas, on ne le devra qu’à nous-mêmes, vous n’êtes pas obligés de vous commenter les uns et les autres et de m’obliger à corriger les uns et les autres.”

      non mais!

      http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/18/education-hollande-adresse-une-severe-mise-au-point-a-son-equipe_1631282_1471069.html

      et puis les Parisiens,arrêtez de vous poser des tas de questions, un peu de folie, et allez le soutenir dimanche parce que sinon les sarkoboys vont se moquer
      de lui dans toutes les largeurs, hauteurs etc…

      j’ai bien dit, soutenir et pas aduler ;))
      parce que ça, depuis 2007, il ne supporte pas;))

    • Malbrouck dit :

      Pour conclure je dirais simplement que ça ne m’intéresse pas de m’inventer des histoires pour avoir droit, in-fine et comme depuis des lustres, à un résultat que tout le monde justifiera qu’il sera très serré entre les deux finalistes !! C’est quand même extraordinaire qu’on perpétue ainsi un suspense invraisemblable pour se donner l’illusion d’une corps électoral cohérent alors que ça finit toujours par une France plutôt divisée qu’autre chose ! Je ne suis jamais content d’un résultat serré même pour mon “camp” parce que je veux comprendre ce qu’avait dans le ventre l’autre part électorale ! Aussi bien c’est pas compliqué : rien ne me va ! Je n’aime pas le simplisme des fausses victoires successives tous camps confondus depuis 30 ans ! Il y a autre chose !

    • Albatros dit :

      Malbrouck

      dans ma vie comme en politique quand tous mes efforts tendes pour réussir, un projet etc etc, je ne cherche pas ce qui va me faire chuter à tout bout de champs, sauf à travailler à y remédier et par ailleurs question, histoire de garder intact mon énergie ( on en a jamais assez), surtout si l’exercice est incertain, je ne me concentre que et uniquement ce qui peut me faire gagner, et dans la dernière ligne je mets mes doutes au placard….

      Il y à un temps pour s’engager et y croire, puis un temps pour douter, et enfin un temps pour foncer, il est juste le temps de foncer droit devant sans état d’âme….

      Je ne crois pas un instant que les gens de gauche se tortillent pour savoir si Hollande est le bon candidat à moins de 100 jours, comme moi ils espèrent souhaitent la victoire, après il sera toujours tant pour les commentaires …..

      Le candidat de la gauche est F Hollande et je compte bien sur la gauche de la gauche pour lui rappeler durant les cinq années à venir qu’il est le président de toute la gauche…

      Je ne suis certaine que d’une chose, je suis mortelle, mais je ne connais pas la date, d’ici là, je n’oublie pas de me lever et même très tôt, chaque jour pour ne pas en louper une, tu crois que je vais laisser passer la victoire ou me laisser chahuter l’espoir de la victoire Non j’y crois et cela me porte agréablement….

    • Albatros dit :

      tendent

    • Albatros dit :

      Oui d’accords pour dire que B.Hamon déconne

      m^me si le sujet est important, mais pas premier, car pour le questionner et lui rappeler ses engagements, il faut d’abord qu’il soit élu…..

    • Malbrouck dit :

      Et tu as parfaitement raison Albatros : ta parole sonne juste !
      J’avoue que je suis “ailleurs” dans ma réflexion ! J’irais voter (comme d’hab) droit devant bien entendu et en espérant au mieux 5 années socialiste qui accompagneront avec davantage de justice les français dans la tempête ! Certes !
      Mais je suis ailleurs préoccupé, comme depuis bien longtemps, par ce réflexe nationaliste qui s’empare des peuples lorsqu’ils se trouvent dans la tourmente ! Cette question là on doit la garder à l’esprit et lui trouver une réponse viable au cas où !
      Le parapluie PS même troué peut éventuellement faire l’affaire pour 2012 mais je me donne le droit de réfléchir à un paratonnerre ! Rien d’autre ;-)
      Entre court terme, moyen terme, long terme la pensée divague non ?

    • Malbrouck dit :

      Je me surprends à imaginer que tous les pouvoirs successifs ont en toute bonne foi tentés de “réussir” : que la bonne foi soit socialiste ou libérale d’ailleurs ! Ils ont en commun d’avoir déçus et j’insiste donc sur ce thème de “la déception” ! De quoi s’agit-il exactement ?
      J’ai rarement observé de la réussite et un peuple français satisfait : à défaut de voter pour il vote contre depuis plus de 30 ans !
      Pourquoi voulez vous que ça change ?
      Nous sommes incapables de faire un “arrêt sur image” pour analyser cette déception collective qui cumulée l’une à l’autre permet au FN de progresser ! On attend quoi exactement ? Que la providence vienne s’en mêler ?
      Soit l’ensemble de la classe politique était de mauvaise foi, a organisé son propre échec et on admet la thèse du “tous-pourris” ou alors on fait une pause pour essayer de trouver des circonstances atténuantes aux uns et aux autres, on accorde le bénéfice du doute et on reconstruit des cadres de référence avec un consensus minimum sur les objectifs à atteindre ! Chacun reconnaissant objectivement ses erreurs d’analyse etc…
      C’est la fuite en avant qui est anxiogène et dangereuse pour tous !
      On passe d’une élection à une autre sans place possible à une “pause” : une mise à plat collective, un audit national, une dissolution de l’ensemble des partis politiques (tous les partis) ça serait déjà un bon début d’ailleurs ! Zut à la fin ! On reprend tout depuis le début ET AUTREMENT puisqu’on a échoué sur tout !

    • Pat dit :

      Vague

      ;-)

    • Albatros dit :

      j’ai entendu sur arté aujourd’hui les résultats fabuleux en Finlande, en terme de scolarité, d’éducation (et par la m^me d’intégration des étrangers, et enfants issus de l’immigration) le taux d’échec est “scandaleusement” :=) bas.

      Tout cela pour te dire que je me suis posée cette question, en dehors de la politique car c’est bien de volonté politique, ce dont nous parlons, je me suis dis, que nos échecs, qui renvoient à tes questions récurrentes et fondées ici et sur d’autres post de l’épicier, étaient à chercher dans nos histoires, notre histoire nationale, et je me suis dit aussi que j’aimerai trouver une étude un écrit plus sociologique, que politique, si il existe, traitant spécifiquement des raisons qui font que certains pays arrivent à créer une société qui n’admet pas, ne prospère pas sur l’exclusion, en cherchant par ou ils sont passés et qu’est ce qui dans leur histoire, a permis, établi comme norme le respect des différences.

      C’est un sujet pour Mermet ça.

      Lacan nous parlerait aussi des inconscients, mais là ça devient trop mouvant….

    • hitano dit :

      Sarkozy aura vraiment tout essayé pour rester au pouvoir…

      Comme prévu, Hamon, Emmanuelli et Liebemann enclenchent la machine à perdre.S’ils n’étaient pas là, le PS serait au pouvoir depuis bien longtemps…

    • Albatros dit :

      merci Hitano

      c’est bien le sujet qui ce matin à éveiller en moi cette question
      pourquoi certaine nation arrivent à mettre en place des politiques qui s’attaquent à l’exclusion par le prisme que nous sommes nombreux à comprendre l’éducation et la culture pour tous.

      Qu’est ce qui dans notre histoire entrave ces décisions, volontés simples en apparence, car je crois que c’est à chercher plus en profondeur que dans la seule responsabilité du politique et ou économique.

      Maturité, individualisme, xénophobie, racisme social encore trop fortement encré …?

    • Pat dit :

      Je crois que notre histoire peut nous apprendre quelque chose si on s’intéresse à celles d’autres pays ayant surmonté les xénophobies et autres exclusions, autant de formes d’erreur de colère (Martin Luther King, Nelson Mandela, Aimé Césaire), mais les seules références “raciales” ne suffisent pas : il y a des xénophobies entre wallons et flamands à côté de chez nous,…

      Gandhi, Nehru et Indira Gandhi sont, selon moi, des références qui peuvent nous aider plus parce que leur message – en tout cas celui que nous comprenons – est orienté sur la tolérance plus que sur “l’anti-racisme”. Donc sur une vision constructive de l’avenir, y compris pour l’éducation des enfants. Et pourtant, il y a maints autres problèmes graves au Pakistan, au Bengladesh et en Inde.

      Quelles différences essentielles entre ces 2 “pôles géographiques” ? Eh bien, la géographie justement, et les ressources naturelles, et la démographie (incontrôlée ou drastiquement contrôlée),… La tolérance ne peut pas grand chose sans argent, en fait. Elle peut même amener un peuple à se soumettre à une logique de castes qui va bien au-delà du tolérable…

      Les pays nordiques qui s’en sortent bien ont une histoire, certes, mais ont aussi oser une fiscalité réellement équitable avec prélèvement à la source. Et je pense que c’est le seul moyen d’arrêter les guerres inaudibles de Johnny & Co qui pleurent parce qu’ils paient trop d’impôts, les pauvres… Et qui osent aller très loin dans le chantage au pouvoir politique. C’est ça qui les rend, à mes yeux en tout cas – odieux. Peut-on vivre dans un pays à la fois tolérant et inéquitable ? Ou l’inverse ?
      Le problème n’est pas pour autant résolu, il faut aussi que la sanction existe en cas de non respect des engagements mutuels.

      Je n’ai jamais calculé le montant annuel des impôts divers que je verse pour les services publics (impôts TTC si j’ose dire), je pense que ça fait très très mal. Je pense aussi que le taux est supérieur à ce qui fait pleurnicher le rocker préféré des français… C’est normal, mais à une condition : que ces montants versés en proportion des revenus soient effectivement utilisés pour le bien de tous et donc pour l’ensemble des services publics (en référence au programme sur lequel le Président élu s’est engagé personnellement).

      Bon, ben, tout ça existe déjà, non ? Président, Assemblée Nationale, Sénat, Cour des Comptes, etc. Et les compétences constructives ne manquent pas. Donc, oui, je pense qu’un acte fort doit être rapidement annoncé sur la fiscalité, son utilisation et les engagements de contrôle des coûts et de la qualité…

      Et on ne fera fuir que les personnes qui ont pour but dans la vie de se pavaner en gros bateaux clinquants, avec du botox partout et des bijoux qui brillent à les aveugler. Ben, ce serait bien, non ?
      Et ceux qui sont partis parce qu’ils désapprouvaient l’utilisation de l’argent versé vont peut-être revenir, si l’engagement est convaincant ?…
      Et toujours avec l’exigence de laïcité comme fil rouge permanent.

    • borneo dit :

      Faire d’un nègre, le rédacteur de l’ouvrage, la vedette de la campagne électorale c’est cependant paradoxal pour un candidat qui ne cesse avec son complice Guéant de bouter au nom de Jeanne d’Arc le métèque hors de nos blanches frontières

    • antennerelais dit :

      Le titre est tout trouvé, en se citant lui-même :

      “c’est un échec et j’ai échoué, aux français d’en tirer les conséquences”
      http://antennerelais.canalblog.com/archives/2012/01/18/23279461.html

    • Pat dit :

      @ borneo

      bis : Le problème n’est pas pour autant résolu, il faut aussi que la sanction existe en cas de non respect des engagements mutuels.
      Ajout : Dans le cadre défini par la constitution.

    • Pat dit :

      J’ai une question pour Umit Pehlivan : il est là ou seulement sur twitter ?

    • […] Pour plus d’info sur cet opus à Paraître ( “J’ai changé Tome5″), lire l’exclu de GuyBirembaum. […]

    • Malbrouck dit :

      pas mal le débat de fond ;-)

    • BEMBELLY dit :

      Et hop! un billet sur le blog!

      http://bembelly.wordpress.com/2012/01/18/sarkozyjai-merde-le-livre/

      Merci à SebMusset pour le titre: Sarkozy: ”J’ai merdé”, Le Livre…

      Voila.

    • Umit Pehlivan dit :

      Bonsoir Pat. Pour les questions, je préfère Twitter, ici c’est l’épicerie des parents de Guy :)

    • Patrice Guyot dit :

      Sarkozy ne peut pas changer, seuls les gens évolués sont capables de métamorphoses. Autant dire qu’il n’y a aucune chance…

      Pendant que j’y suis, profitant de l’exceptionnelle ergonomie offerte gratuitement par l’exquise Julie, je remercie l’épicemard pour sa promo sur Tina Turner :

      Plus chaud c’est pas possible…

      Comme quoi foutre sur la gueule d’une femme c’est aussi la conduire à bosser sérieusement et à donner ce qu’elle a de mieux,

      Je déconne, tel Bunny, mais les plus malins l’ont déjà compris, j’imagine ! Je l’espère du moins…

      PG

    • nomad.soul dit :

      Chiche ! :-)

      “Quand Sarkozy proposait aux Français de le sanctionner s’il ne parvenait pas à 5% de chômeurs”

      http://www.youtube.com/watch?v=ZcgQvZZeBVU&feature=player_embedded

    • Pat dit :

      Ouais PG, du moins, surtout si vous voulez mon poing virtuel dans la tronche.

      Pas compris la réponse d’Umit, au demeurant fort courtoise.

    • Patrice Guyot dit :

      Nous avions déjà pas mal d’excellentes raisons, maintenant nous savons que nous pouvons le foutre à la porte avec son propre aval…

      Voilà qui nous soulage, merci nomad !

      PG

    • Patrice Guyot dit :

      Honni soit qui mal y pense, Pat !

      J’ai une formidable admiration pour Tina, et depuis longtemps…

      PG

    • Pat dit :

      Et alors, cette admiration vous permet d’écrire les pires horreurs ?

    • nonolimit dit :

      Dans trois mois les Français aimeraient bien changer aussi!

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      “Mea Culpa” c’est aussi le titre d’un des pamphlets de Céline ; on pourrait en déduire que le “nègre” de ce livre à venir sera Patrick Buisson et non plus Henri Guaino…

      Ou alors il y aurait plusieurs rédacteurs, comme dans le film d’Eastwood : J. Edgar Sarkozy dictant le bilan mensonger de son quinquennat, assis dans un fauteuil surélevé, pour paraître plus grand derrière son bureau…

    • Malbrouck dit :

      Une dernière pour la route ? :-)
      Je suis un peu bêta voyez vous et si tout citoyen que je croise finit par me convaincre qu’il n’a en aucune manière voté Sarkozy (à se demander s’il n’a pas truqué le vote d’ailleurs) j’en conclue que notre vote (aux antisarkozystes) sera sans doute semblable à celui de 2007 non ? Une opération blanche pour ce qui nous concerne ! Ce n’est donc pas “nous” qui pouvons virer Sarkozy mais au moins une partie de ceux qui l’ont mis au pouvoir !
      Il me reste fort peu de temps pour en croiser afin de pouvoir les convaincre dites moi donc :-)

    • Dominique Godin dit :

      J’ai le sentiment que sur ce forum certains ont vraiment cru que Sarkozy allait faire un mea culpa.
      Sinon, la première image me fait penser à ça :
      http://www.youtube.com/watch?v=8GwdLB6hJWk
      J’imagine très bien la même fin pour le nabot : “j’ai rien fait…”

    • Guy dit :

      1 épicerie de mes grands parents.
      2 patrice “Comme quoi foutre sur la gueule d’une femme c’est aussi la conduire à bosser sérieusement et à donner ce qu’elle a de mieux” ça ne me fait pas marrer, je dois être idiot et pas malin.

    • poisson dit :

      Je n’aime pas la formule “son élection” dans le lien mis par Guy.
      Et je n’aime pas que ça passe sans aucun commentaires, comme si c’était normal de sous-entendre que ce sera lui l’élu…

      Je ne touitte pas (par peur d’être addict) et si Pat répond ici à des touite, pas étonnant que je trouve ses messages étranges.

    • martingrall dit :

      @ poisson, hélas, il y a de forte chance, enfin chance n’est pas le bon mot, il sera le résultat d’un amoncellement de faits. Et le morceau est non le moindre est la méfiance des français envers le parti socialiste que la plupart des français refuse de placer à gauche, et le déni (refus de la réalité de nicolas sarkozy) de la sarkozie.
      Dans cinq ans restera de la france ce qu’il reste d’ États-Unis, d’Angleterre.
      Peut-on leur donner tort de se méfier du parti socialiste, puisqu’en eux-même, les socialistes tous payés et depuis leur naissance par le salaire différé des français, à trois mois de l’échéance ils ne sont tous d’avis contraire. Liennemann très contente de passer à la télé, etc etc … 45 ans de salaire et François Hollande reçoit les syndicats pour construire SON programme du parti socialiste!!!!!! pour les législatives intervenant tout juste le mois d’après.
      Question qu’a foutu Hollande élu de gauche pendant 45 ans.pour ne pas nous connaître et nous reconnaître.
      Bien sûr c’est pareil pour tout le monde à gauche à droite, bayrouiens ecoloverdistes, et on juge sur pièceSSSSSS.
      Et not p’tit nicolas a encore plein de besson en réserve! Alors le choix devient plus que ténu pour faire virer sarkozy.
      bayrou est inutile pour la présidentielle, les voix se reportent à droite, nous reste Mélanchon, s’il n’explose pas en vol et EELV s’ils veulent être elus. Parce que si Sarkozy passe, il n’y aura plus un retord comme Laurent Fabius pour atténuer la pâté, la gauche culminera à 20 députés ce qui était le chiffre de 2007.
      Donc pour faire bref :-) pour renvoyer not p’tit nicolas auprès de sa madre, il reste 90 jours à François Hollande pour s’aligner sur la demande réelle des français.

    • Umit Pehlivan dit :

      Bonjour Guy, désolé pour la confusion du point 1 :(

      Bonjour Pat, il te suffit de me poser ta question sur twitter :)

      PS: Les pays nordiques sont souvent aussi très à la pointe pour ce qui est de la xénophobie mais pas en bien!

    • martingrall dit :

      …l’échéance, sont tous…..

    • Pat dit :

      Ma question à Umit (parce que je pense que c’est ici que la réponse peut être la plus utile, Poisson) :
      La photo utilisée pour le montage est-elle une photo réelle en situation ou un montage aussi ?

      Poisson, pour éviter l’addiction à Twitter, vous devriez trouver de bonnes pistes sur… Twitter.

      Quant aux bonnes blagues de PG, c’est aussi insupportable à lire que le livre de Nadine Trintignant qui essaie de faire le deuil de sa fille Marie. Et n’y arrivera JAMAIS. Parce que c’est humainement impossible.

      Comme les blagues “potaches” des journaux qui se tirent la bourre pour attirer le chaland et qui, comme Le Parisien, font un article dégueulasse sur le handicap en jouant avec le muet et le noir et blanc à la mode parce que The Artist a été primé aux Golden Globes.

      Pourquoi est-il dégueulasse ? Parce que les auteurs, dont je ne connais pas les intentions, n’ont pas pris la peine de rendre l’article accessible aux non-voyants (couplage son-image, Label Bronze, accessibilité, toussa : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ergonomie_informatique) Connaissez-vous des personnes handicapées dans votre entourage proche ou professionnel ? Savez-vous à quel point c’est difficile de s’intégrer dans le regard des autres ? (le handicap bashing est aussi insoutenable que le green bashing, comme tout autre bashing dès lors qu’il saute aux yeux).

      Et pour finir sur ces notes ô combien optimistes (j’espère que vous le sentez mon optimisme, là), je vous transmets un lien puisé sur Twitter :
      http://t.co/KSbr5Hsy

      Éloquent.

    • Il parait qu’il sait écrire… franchement on veut tout faire avaler aux gens. C’est votre métier mais pas nos habitudes.

    • martingrall dit :

      Umit Pehlivan
      Qui a dit que les pays nordiques étaient des bénis oui oui?
      Or les français de gauche en mal de références! Seulement partout les même causes génèrent les mêmes effets.
      Comme aujourd’hui l’Islande devient pour la gauche la référence pour le traitement judiciaires des banquiers.
      Ne pas oublier que l’immigration est basée sur le travail des générations antérieures, et ne peut résister, il s”agira toujours d’une résistance, qu’en construisant le travail et la richesse futurs. la civilisation se transmet de mémoire ne mémoires et ne se déforme pas.
      Juste un mot de cette civilisation.
      – Je veux pouvoir laisser ma porte ouverte pour que chacun puisse y trouver refuge – Ce qui veut dire que l’étranger est le bienvenu, bon à l’époque ils étaient tous nordiques, ils étaient surtout soumis à la même âpreté de la nature. ce qui a changé c’est la discrimination positive.

    • Pat dit :

      A qui vous adressez-vous, “la grande faucheuse” ? Vous parlez de quel métier, exactement ? Une inspiration littéraire, encore, genre “mort à crédit” ou “la mort est mon métier” ou je sais pas quoi d’autre parce que je suis énervée de lire ce que vous écrivez ?

      Moi, j’ai littéralement envie de vomir quand j’essaie de lire Céline. Bien sûr qu’il écrit bien. Trop bien même.

      C’est comme Proust. Il écrit bien, si bien même que je me contente d’extraits heureusement choisis (au sens “coup d’pot”, j’ai pioché au hasard et c’est le jackpot, vous voyez ?).

      Bon, je vais retourner sur Twitter, pour me détendre…

    • Pat dit :

      Bis : http://www.mediapart.fr/journal/france/160112/universitaires-et-chercheurs-sinquietent-des-ambiguites-de-francois-hollande

      J’espère qu’Axel Kahn sera écouté attentivement.

      Pas besoin d’abonnement, il suffit de jeter un œil à la Une pour voir où ont les questions essentielles.

      (je suis abonnée)

    • Pat dit :

      où SONT les questions essentielles …

    • martingrall dit :

      Pat; Céline est un bon écrivain. Plutôt surfait en ce qu’il a fait et dit ce que faisaient et disaient 20 millions de français. Si un français sur deux vous fait vomir il va vous falloir trouver un traitement. Si nous pouvions arrêter un peu de n’exister que parce qu’hier… et se concentrer sur ce qui arrive!

    • martingrall dit :

      La grande faucheuse, bientôt moissonneuse batteuse,
      Qui sait écrire ? not p’tit nicolas ne sait toujours pas lire, donc écrire!

      Pat, pour finir Céline, -chez un bouquiniste, je suis tombé sur les lettres de Céline a son éditeur juif, où il se plaignait des éditeurs juifs qui ne voulaient pas l’éditer-
      Trop cher pour moi mais la prochaine fois j’en fait des photocopies pour usage perso, bien entendu, il faut respecter ses ayants droit.
      Il faut toujours se méfier des pièces de puzzle qui s’imbriquent trop bien, des tailles d’engrenage qui fonctionnent trop bien, nos cerveaux sont fait de telle manière que rien ni personne ne peut jamais être la pièce manquante qui va bien pour le reste des mondes.

    • Pat dit :

      Un détail à l’usage des sourds-muets-aveugles-malentendants, etc : handicapés, nous le sommes tous.

      2e détail : j’ai été amenée, sans l’avoir en aucun cas cherché, à accompagner 2 ou 3 femmes de mon entourage perso ou pro, parce qu’elle n’allait visiblement pas bien. Vous savez quoi ?

      L’une, mère physiquement handicapée d’une copine de Numéro 1, était harcelée après son divorce par son ex-mari au point de devoir brader la pauvre maison qu’elle essayait désespérément de garder pour ses 3 enfants. Mais qui donc l’avait rendue handicapée ? Hein, qui la tabassait comme une esclave qui dit juste qu’elle a besoin de survivre ?

      La 2e, c’était au boulot. Tout aussi inattendu. Sauf que j’ai eu un réflexe débile et que je crois bien lui avoir éviter le pire (lequel, je ne sais pas – elle a été opérée en urgence le lendemain matin de mon intervention), là où le médecin du travail était convaincu qu’elle pouvait reprendre sa belle bagnole pour rentrer chez elle un vendredi après-midi pour faire 50 bornes.

      La 3e, je l’aide encore parce que je pense prévenir un souci. Je me trompe peut-être.

      Bon, et vous savez quoi ? Il y a dans ma boîte plein de gens bien, parce qu’il y a une vraie politique d’intégration des travailleurs handicapés. Le problème est toujours dans le regard des autres…

      Je pense par exemple à deux collègues :
      Une jeune femme en fauteuil qui se brise – littéralement – les os dès qu’elle se bat pour sortir toute seule de son fauteuil au moment où elle n’a plus la force de le faire.
      un homme père de 2 enfants, dont l’aînée est atteinte d’une maladie génétique très rare et qui cherchait à cacher ses larmes quand il m’a raconté que sa Numéro 1 avait, involontairement, écrasé un petit chaton qu’elle adorait avec son foutu fauteuil roulant.

      Pas une question de gender, non, vraiment pas. Une question d’empathie, peut-être ?

    • martingrall dit :

      ben oui Pat mais c’est bien ça la société,
      Envoyer lui un ingénieur social e ne me dérangez pas!

    • Pat dit :

      Non, vous vous trompez.

      J’ai commis une erreur gravissime en ne me fiant pas à mon “instinct” une petite fois. Et je ne crois pas pouvoir l’oublier un jour.

    • NK dit :

      Il me semble que la provocation de PG au sujet de Tina Turner avait pour but de rappeler qu’un bon nombre de couillons, hélas, raisonnent ainsi – si l’on peut dire – au premier degré.

      Je ne sais pas si elle était vraiment destinée à faire rire… mais si tel était le cas, elle semblait moins viser les violences faites au femmes qu’une logique tout aussi détestable, un lieu commun également à gerber, sans cesse relayé au fil des siècles.

      A titre d’exemple, souvenons-nous de Bernard Gui, l’ignoble Inquisiteur, et de son fameux axiome : “Vexatio dat intellectum” : la vexation donne de l’intelligence… ou ici, dans le cas de Tina Turner, la vexation donne du talent, voire de la “classe”, etc.

      C’est peut-être là ce qu’a voulu rappeler PG, lequel d’ailleurs a immédiatement désamorcé, ou plutôt désavoué l’horreur du propos, dont acte). Car lorsqu’on se targue d’être féministe – ce qui n’est pas loin d’être mon cas -, on doit toujours se tenir prêt à répondre à ce genre de conneries, non pas au moyen d’une crise de nerfs, mais par des arguments.

      En revanche, ce qui me gêne dans son commentaire, finalement… c’est surtout la référence à Bugs Bunny !… Surtout depuis que j’ai appris que ce personnage avait été modelé d’après celui de Groucho Marx (le cigare changé en carotte, les sentences savoureusement absurdes…), ce à quoi le principal intéressé aurait d’ailleurs réagi en menaçant le lapin de “lui flanquer un procès” !

      Or, comme le dit Roland Barthes dans l’un de ses discours sur “LE NEUTRE” (et j’arrive ici au véritable objet de mon commentaire = faire de la publicité à ce chef-d’oeuvre, édité chez Seuil – double CD – 21 heures de cours – 45 €, ça vaut vraiment le coup *), d’après Barthes, donc, l’art des Marx Brothers constitue l’une des rares équivalences occidentales à l’esquive “zen”, à la réponse incongrue qui déjoue l’arrogance du langage. **

      Alors certes, il serait intéressant de relever des correspondances entre cette attitude et celle, par exemple, de feu “Hara-kiri” (référence historique aujourd’hui palpable de Patrice Guyot, et dont je suis moi-même client). Mais c’est quand même pas la même chose !

      Bonne journée tout le monde

      * “Le Neutre”, Roland Barthes, 1978, éd. Seuil, deux CD, 21 heures de cours.

      ** L’allusion aux Marx Bros se trouve dans le cours sur la “Réponse” (c’est à dire le N°8, à 1’03”39”’)

    • Umit Pehlivan dit :

      PAT:

      Les images ne sont pas montées (je l’indique toujours si c’est le cas)

      Elles sont tirées de Marianne:

      http://www.herodote.net/editorial_Sarkozy_Marianne.pdf

      Martingrall:

      Le vrai exemple démocratique était la France, et tous les pays vous prenaient comme modèle. Il m’attriste de voir vos pauvres dirigeant prendre n’importe qui en exemple alors qu’ils devraient être les leaders et non les copieurs !

      PS: comment un pays dont le prösident s’appelle Sarkozy peut autant être contre l’immigration ? (j’ai pas dit raciste)

    • Umit Pehlivan dit :

      désolé pour le s manquant et le ö :)

    • martingrall dit :

      Umit Pehlivan
      La France démocratique est, elle aussi une fable.
      La France a été et est toujours colonialiste, exemple la Libye, Le sarkozysme, mais avant eux d’autres, a déclenché une guerre pour le pétrole gaz et autres matières premières, rien d’autre. l’immigration en France est insoluble tant elle oppose les français: tout d’abord les immigrés ont été utilisés et le sont toujours, contre les travailleurs français. D’où la forte poussée de l’extrême droite nationaliste, les français d’abord.
      Ensuite, toujours utilisée par la droite pour limiter l’influence de la gauche naturellement pour la justice sociale, la discrimination positive.
      Et donc la France modèle se trouve dans un cul de sac.
      Alors il y a des options à prendre, simples, et sans sans aucun effet négatif, tous les immigrés installés restent, aucun retour, tous s’installent ne France et font parti de la France, mais les partis politiques, eux perdent le contrôle de la gauche.

    • Patrice Guyot dit :

      @ Guy (et à Pat que je connais moins) : relis Desproges, par exemple…

      Je croyais avoir pris le max de précautions pour bien montrer que ce n’était pas sérieux, mais je vois bien que ce n’était pas encore assez ! Désolé donc et mille pardons.

      PG

      P.S. : Le CAPTCHA que je dois taper maintenant c’est “4FUM”, particulier, non ?

    • Guy dit :

      J’ai une mauvaise nouvelle. Tu n’es pas Desproges.

    • Patricia dit :

      Patrice, ce que j’espère avoir pu vous dire, c’est qu’il est impossible de parler froidement de ce genre de choses sans connaître – et bien connaître – les personnes auxquelles on adresse le texte CHOISI, même s’il a été positivement “concocté”.

      L’intention ne suffit pas toujours. Voilà.
      Mais bon il y a tellement de personnes que ça peut blesser plus lourdement que moi, que… et ben, ça va ;-)

      Mais essayez d’être plus prudent, notamment pour les plus jeunes que vous, hommes ou femmes, filles ou garçons.

    • […] chacune « décisives » ou « puissantes ». Il faudra sans doute attendre son livre, promis pour début mars, pour connaître enfin son programme. « J’ai choisi de dire la vérité, telle qu’elle […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis