Tendance

Made to Order

Tout à fait dans l’air du temps…

(…)

La crise, la récession…

Heureusement, cela ne concerne pas tout le monde.

Cette “News” glanée dans L’Officiel Hommes nous réconcilie avec les vraies valeurs.

 

 

Je suppose que vous allez tous vouloir ces sacs business personnalisés (made to order), fabriqués par les petites mains de chez Bernard Arnault

À moins de 2000 euros, c’est cadeau…

Ici 

&

 

De rien.

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (38)

    > Déposer une réclamation
    • fredvonfish dit :

      Verrons bien quand on leur aura piqué 75% de leur cabas les gars, leur restera un string en cuir !

    • fredvonfish dit :

      *t

    • Yve dit :

      Mais, nous préférions la lingerie fine. Vuitton ce sera pour les Japonais qui font la queue sur les Champs Elysées :( Pauvres ouvrières.

    • little big horn dit :

      Comme ça les malheureux nantis ne manqueront pas de bagages pour fuir le pays!

    • leave britney alone dit :

      Igor et Alexander ? Des prénoms qui ne manqueront pas d’indigner Jean-Paul Guerlain !

    • Galahad dit :

      Oui fredvonfish, détruisons l’honteuse industrie du luxe en France.Ça paraît urgent.

    • M. Chicot dit :

      Bah après tout deux sacs business à 2000 euros ça équivaut à peine à un implant dentaire

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/09/des-dents-en-moins-et-pas-les-moyens_1655154_3224.html#ens_id=1655477

    • Galahad dit :

      Et accessoirement, l’industrie française du luxe est une des rares à encore bien fonctionner, faisant vivre des milliers de personnes ..

    • MHPA dit :

      Si tu permets, je me ferais un plaisir de déféquer dans un Néo-Igor, mais uniquement au milieu d’une VIP-Lounge (pas pousser non plus).
      Merci, je pique.

    • Pat dit :

      “…faisant vivre des milliers de personnes” : “vivre” dites-vous ?

      Soit.

      Hors-sujet, sans aucun doute : http://www.dailymotion.com/video/xdko85_trailer-vivre-sa-vie-de-j-l-godard_shortfilms

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      Bernard Arno (hé hé), chic et pas cher

      http://www.youtube.com/watch?v=6rqi5aSus8I

    • Bogdanov Inc. dit :

      Les sacs néo-Igor et néo-Grishka par Vuitton, avec initiales graves au laser : les sacs du futur !

    • Galahad dit :

      Oui, vivre. C’est à dire avoir un boulot et un savoir-faire qui vous permettent de gagner votre vie. Maintenant, la posture de bobo à 2 balles, très bien, ce serait encore mieux si vous connaissiez un peu ce monde, fait d’excellents ouvriers et d’ouvrières qui vivent de leur art.

    • Pat dit :

      Charmant Galahad :

      T’as raison mon pote, je ne connais rien au monde ouvrier. Arf.
      Et je ne bosse pas pour gagner ma vie. Re-arf.

      Sur 2000,00 euros de cet objet personnalisé, quelle est la part allouée au salaire perçu par les ouvrières qui vivent de leur art (oui, hein, je fais l’hypothèse que ce sont majoritairement des femmes, mais bon, vous avez peut-être des éléments contraires) ? Et celle qui va dans la poche de la 4e fortune du monde ? Dans celle de ses actionnaires ?

      Après, si vous n’aimez pas Godard, c’est un autre sujet… Et à dire vrai, je m’en cogne.

    • Une vague nouvelle dit :

      Si on se fie à son pseudonyme, Galahad préfère Rohmer à Godard :

      http://www.youtube.com/watch?v=vkz8A0y-PNE

    • iban dit :

      L’ouvrier loue son travail.l’artisan ou le compagnon vit de son art.
      Galahad ,je vous conseille la lecture d’Agricol Perdiguier ou de Raoul Verges pour une meilleure compréhension du mot travail et art.

    • Galahad dit :

      Le monde des ouvriers du luxe, genre MOF etc, et peu importe ce qu’on touche sur l’objet, l’important c’est que le salaire soit bon.

    • Galahad dit :

      @Les génies sans bouillir, vos références culturelles me transportent, mais puisque mon taf m’amène à collaborer très souvent avec des MOF, je ne retire pas un mot. Ah, vous avez oublié Bourdieu, en général les égalitaristes à la petite semaine citent Bourdieu, ça fait plus sérieux.

    • Malbrouck dit :

      Cette industrie du luxe peut faire l’objet d’un débat de fond (avec ses valoches à double fond) pourvu qu’on évite de s’étriper inutilement ;-)
      Monsieur Bernard Arnault croyez bien que je ne connais pas tous ces internautes énervés et que je crois à notre exception culturelle française ! J’ai d’ailleurs un bon concept à vous proposer pour vous assurer de ma collaboration : la mallette halal certifiée (un vaste marché mondial s’ouvre à nous) ! :-)

    • Guy dit :

      Je suis fils de… maroquiniers…

    • iban dit :

      Si vous travaillez avec des Mof,vous devez percevoir la différence entre industrie et artisanat!.!
      Certain se sont fourvoyé avec l’industrie,c’est leur liberté mais la grande majorité reste attaché à la tradition et la perpétue.Il est là le “génie”

    • iban dit :

      fils et petit-fils de drille…

    • Galahad dit :

      La question était le prix de l’objet ..

    • iban dit :

      un juste salaire ou un gros dividende est aussi une bonne question!

    • Malbrouck dit :

      Ça se vend à ce prix là et la clientèle est bien plus vaste qu’on ne le pense à priori ! Il suffit d’observer dans les aéroports pour vérifier comme cette industrie du luxe fait partie intégrante du monde des apparences toutes classes confondues !
      C’est un débat de fond parce que ça implique notre rapport aux valeurs, au matérialisme, au luxe, mais aussi au beau, à l’esthétique et même à l’aspect pratique, solide comparé au misérable sac plastique de chez LIDL qui ne fera jamais un bon bagage à mains quand même :-)
      J’adoooooore ce genre de discussion !

    • Galahad dit :

      “cette industrie du luxe fait partie intégrante du monde des apparences toutes classes confondues !”

      Ça c’est bien vu.

    • Malbrouck dit :

      Je suis pour la paix des ménages et je crois savoir que les chaussures et les sacs c’est un sujet très sensible ! :-)

    • Galahad dit :

      Chaussures et sacs qui ne sont absolument pas ma partie ..
      :-)

    • Albatros dit :

      j’aurais tout vui,
      sur le site il ( ils) nous font part de leurs valeurs curieuse, je vais illico m’instruire et je suis ravie de ce que j’ai pu lire et surtout de comprendre le sens de philanthropie version vuitton….

    • Malbrouck dit :

      Et ce monde de demain qui serait à inventer aura à se poser ce genre de questions : entre l’utile et l’accessoire, le simple et pratique ou le luxe confortable etc…
      Et ça implique cette question de l’emploi et du travail à tous prix ou alors une planification industrielle et écologique au sujet de laquelle j’attends de savoir jusqu’à quel niveau de vie nous sommes prêts à transiger !
      Transformer la rêverie collective c’est un fameux chantier et même l’alternative toile de jute peut prendre des airs “bobo” de luxe mine de rien !

    • Malbrouck dit :

      Alors bien sur je vous passe les détails concernant la communauté gay que j’ai suffisamment fréquenté pour savoir que c’est la bonne clientèle gogo, dont nombre de mégalo-egocentriques-narcissiques (oui on cumule) seraient très acheteurs non pas tant pour la mallette que pour faire inscrire son nom au laser ! L’homo branché adore se ruiner pour paraitre :-)
      Passionnante espèce humaine dont chaque strate trouve son utilité ou son rôle à jouer !
      Détour sociologique pour bien comprendre aussi que le marketing ne tombe pas du ciel et qu’il fabrique et répond à des besoins !
      Louis Vuitton a compris que sa marque avait trouvé pour redoutable concurrent l’hyper-individualisme : le LV doit laisser une place aux sinistres anonymes qui comptent bien graver leur nom !
      C’est un monde quand même ce binz :-)

    • Malbrouck dit :

      J’ai eu pitié de voir DSK chahuté ainsi…Ai je le droit de murmurer une telle chose ?
      J’ai toujours eu du mal avec ce genre d’agitation justicière des citoyens !
      D’autant plus que c’est très orienté, dans un mélange des genres punitif entremêlant faits de justice, morale, mœurs, politique…
      Autant je peux soutenir des indignés manifestant contre l’idéologie sociale libérale de DSK par exemple autant ici le mélange avec une désapprobation morale de sa vie sexuelle tumultueuse m’apparait hors sujet ! Trop c’est trop !
      C’est ce lien de cause à effet qui me dérange : un criminel qui a à rendre des comptes à la justice doit il suspendre toute activité professionnelle privée au titre d’avoir commis un crime pour lequel la justice a tranché ?
      Pourquoi un tel acharnement ?
      Je ne suis tolérant de rien en réalité sauf à respecter tout justiciable qui hors la sanction pénale n’a pas à subir en sus de la sanction populaire remettant en cause son droit d’aller et de venir et de mener son activité professionnelle !
      Alors bien sur il suffit de s’interroger là dessus pour se mettre tout le monde à dos ! Évidemment ;-)
      On va me rétorquer que j’ai pitié pour un puissant et que j’en ai aucune pour cette pauvre Nafitassou !
      Là n’est pas du tout mon propos et je me donne le droit de penser que les choses ne sont pas aussi simplistes !
      Cet homme a commis des actes répréhensibles qui ont provoqué son suicide politique : doit il maintenant se suicider socialement, ne plus exister, disparaitre, se flinguer physiquement pour satisfaire à une justice populaire ? quel est le but rationnel des manifestants ? qu’il ne se montre plus publiquement ? ça répond à quelle loi commune exactement ?
      Moi ça me fait flipper, je le dis et je m’interroge !

    • frida dit :

      ça va être le travail des “filles” (sic laurent Wauquier) de Lejaby ? Payées au smic pour faire du luxe.

    • Albatros dit :

      Désolée de te reprendre Malbrouck mais,

      En l’état concernant l’affaire DSK à moins que tu n’aies connaissance d’un jugement que j’ignore,
      je te cite :
      “Cet homme a commis des actes répréhensibles….”

      A cet instant, la seule chose que nous savons c’est qu’il ai eu ou a une sexualité qui ne sied pas à la morale, ce qui n’a rien de criminel au sens du droit…. pour le reste les cris de la rue ne disent ni le droit ni la culpabilité et sa violence révèle bien plus son ignorance que son désir de justice…..

      A tout prendre, dans ce cas précis, j’aurais plus d’empathie pour un libertin fût_il homme de pouvoir, ce qui semble aggraver son cas, que pour les diseurs de morale ( qui n’est pas celle des philosophes et m^me à l’opposé).

      J’aimerais voir les m^mes exiger de nos états plus de sanctions pour les meurtres et violences insupportables faites aux femmes et parfois à leurs enfants….en bons pères de famille

    • fredvonfish dit :

      “Galahad
      9 mars 2012 à 15h19

      Oui fredvonfish, détruisons l’honteuse industrie du luxe en France.Ça paraît urgent.”

      Pas parlé de l’industrie du luxe, juste ironisé sur le sujet de Guy !

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Les actes répréhensibles sont les agressions sexuelles dont se sont plaintes Nafitassou Dialo et Tristane Banon…Je ne les passe pas sous silence mais ça n’invite pas pour autant à un acharnement de la foule à chaque déplacement de DSK !
      C’est agaçant parce que ça signifie que la justice est remise en cause et qu’il reste un doute sur son efficacité, sa suprématie !
      Et je te rejoins sur le fait que par ailleurs je n’accepte pas la condamnation morale du volet libertin sous prétexte qu’il ait commis des actes répréhensibles ! On mélange tout et un jeune manifestant expliquait hier que “la société” ne devait pas cautionner la vie libertine de DSK en le laissant faire ses conférences (voilà ce qui m’a fortement agacé) !

    • Albatros dit :

      Malbrouck

      en l’absence de preuves et ou d”aveux, la justice n’existe pas pas et le droit dès lors, n’est plus qu’une fine partie ( ou partie fine, cela vaut dans les deux sens ) entre des juges dans un cadre étroit, en faces d’ avocats que l’on dit bons mais à ce niveau j’emploierais assurément d’autres termes….

      belle soirée

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      J’aime beaucoup ton idée d’associer ici de la partie fine entre juges et avocats :-)
      Je parle en conscience d’actes répréhensibles pour dire qu’indépendamment des faits (répréhensibles ou pas) ce n’est pas à la vox populi de faire la loi !
      Si je n’insistais pas sur l’idée de faits répréhensibles on pourrait penser que c’est parce qu’il serait totalement innocent qu’on doit lui foutre la paix !
      Même à un coupable jugé, qui a purgé sa peine, on doit foutre la paix !

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis