Lapsus

On sent la fatigue

Il est temps que ça s’arrête…

(…)

La surexposition médiatique des politiques (de certains d’entre eux, plus exactement) en cette période de campagne électorale peut occasionner certains troubles et autres effets secondaires.

Alors que je lisais l’interview de François Fillon au Figaro, la légende (à droite) m’a sauté à la figure…

 

J’ai lu “Le Fillon de l’anti-sarkozysme est épuisé”, ce qui, convenez-en, aurait été une légende beaucoup plus drôle.

Fatigué.

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (32)

    > Déposer une réclamation
    • Anthropia dit :

      Excellent:-)

    • Azertyuiop Qsdfghjklm dit :

      Il le reconnaît d’ailleurs plus loin dans l’interview : “Je ne peux pas sauter toutes les haies à la fois.” Et : “Je n’entends rien, je ne vois rien, et je ne veux rien entendre.”

    • Lucas PArax dit :

      J’ai lu exactement la même chose ce matin. ON est tous fatigué. (et hollande le premier, apparemment).

    • Manyairs dit :

      C’est beau le lapsus littéraire.

    • Malbrouck dit :

      C’est ce qui m’a également sauté aux yeux avant de lire le billet ! C’est plutôt drôle la version d’un Fillon épuisé par le sarkozysme dont il fut le collaborateur !
      Cette campagne a de quoi fatiguer et lasser bien du monde !
      Pour ma part, la lassitude s’explique parceque s’il est entendu que Sarkozy ne mérite pas d’être réélu, j’ai bien du mal à voir en quoi Hollande mériterait une élection !
      Une élection de Hollande s’appuyant uniquement sur l’antisarkozysme ambiant m’apparait trop simple au regard d’un contexte social, économique, politique limite pré-révolutionnaire !
      Y a un truc qui ne colle pas !
      Fatigant parce qu’il y a trop d’étrange à tout cela ! La fronde anti UMPS est allé bien trop loin pour qu’on parvienne à me vendre une très tranquille alternance ! Je n’y crois pas !
      Ma fatigue à moi vient de là : l’appréhension d’une tuile énorme qui va nous tomber dessus sans savoir à quel moment !

    • Malbrouck dit :

      …à quel moment et sous quelle forme ?

    • Malbrouck dit :

      Autrement dit il reste à Mélenchon quelques points à prendre à Hollande pour qu’en réalité plus de 50% de l’électorat soit dans le camp très disparate de l’anti-système ! Je retrouve à nouveau le nonisme transversal et à force de le croiser ça va bien finir par signifier quelquelchose d’irréversible !
      L’élection de Hollande ne pourra pas faire illusion et masquer une si grave et profonde crise démocratique !
      Voilà mon sentiment !

    • non ailé dit :

      Il ne faudrait pas retirer trop de L à Fillon…

      Sinon, comme rappel et remise à niveau :

      http://fr.wikisource.org/wiki/J%E2%80%99accuse…!

    • Albatros dit :

      Faut dire après 5 ans il aurait quelques excuses….

      :=)

      Jusqu’à la corde

      on dit que le pouvoir use, mois je crois que seul ceux qui en abusent, épuisent le Fillon….

    • Albatros dit :

      Hollande “mérite” ( je n’aime pas déjà cette expression….)d’être élu tout bonnement parce qu’il est notre représentant élu, porté par les primaires c’est aussi c…que cela, tu vois cher Malbrouck Hollande n’est pas que Monsieur Hollande il incarne plus que sa personne, c’est pourquoi je suis parfois, souvent choquée par tes attaques personnelles sur le candidat de gauche des Français ou avant que tu me reprennes, candidat de la gauche SOCIALISTE….

      dur dur la comprenette

      Qui aime bien châtie aussi…..

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      “Il ne faudrait pas retirer trop de L à Fillon…”

      :-)

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Oui qui aime bien châtie bien en effet :-)
      Mon problème avec Hollande c’est qu’il arrive bien trop tard à mon avis !
      Je n’ai rien contre l’homme !
      Je dis simplement qu’il y a un décalage entre sa possible victoire et la nécessité révolutionnaire du moment !
      Ces candidats du système m’apparaissent anachroniques !
      Ce candidat a jugé bon de se qualifier de “normal” en opposition à l’agitation sarkozyste !
      Je crains malheureusement que cette carte de l’apaisement finisse par contrarier la tumultueuse nécessité de changement, de chamboulement ! Je crains le quiproquo, le malentendu !
      C’est une chance d’avoir un Mélenchon qui colle mieux à la réalité du moment sinon nous avions un FN à 30% !
      Cette nouvelle ligne de partage du nonisme, plutôt salutaire, ne doit pas pour autant masquer l’énorme vague contestataire qui à mon avis s’accorde bien mal avec un président conservateur !
      On verra bien après tout !

    • Albatros dit :

      Il y a des sondages et il y aura des élections et c’est sur les résultats des élections que nous pourrons analyser à la lumière du scrutin ce que la France dit, celle de la droite ext^me à la gauche et son aile très à gauche, car je ne crois pas que le potentiel 15 %, de sympathisants de la gauche sans libéralisme même ligth (je compte ceux qui comme moi ne voteront pas Mélenchon même si ses propositions sont parfaitement en adéquation avec ma pensée)
      puisse changer à eux seul ce monde et je souhaite de tout coeur voir cette force s’inscrire durablement pour influencer les socialistes, mais pas pour nous faire perdre cette élection ( trop grave, dangereux pour nous tous)c’est là, qu’un brin de sagesse et beaucoup de tractations devront sans plus attendre prendre le train de l’histoire.

      Mais tout de même Mélenchon qui a en si peu de temps construit cette force, cela veut dire beaucoup et je suis de ceux et celles qui depuis sa scission n’en doutais pas, car la colère, la tristesse et les frustrations je les entends depuis si longtemps…..

      C’est pourquoi il faut voter pour Hollande en lui demandant de faire des propositions telles que l’union puisse avoir lieu….Mélenchon c’est aux législatives qu’il faudra battre le rappel des troupes

    • hollandgirl dit :

      il est partout
      même ici
      tout en bas de l’article

      http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120316.OBS3959/la-semaine-politique-en-10-tweets.html

      pas étonnant qu’il soit fatigué

    • iban dit :

      D’où Bayrou.!.
      Il est flippant Hollande.Car même si l’antisarkosisme n’est pas une arme en soi,il reste que le coté prout-prout du françois H me semble à coté de la plaque.
      Son manque d’agressivité m’inquiète.
      Les français sont violents historiquement ,en politique aussi.Il ne vous aura pas échapper que c’est la posture gagnante du niko
      L’affaire des paras risque aussi de faire irruption dans la campagne.

    • iban dit :

      un peu de lecture
      et d’angoisse pour demain.
      ou quand le libéralisme échoue
      http://www.eitb.com/fr/infos/europe/detail/850893/la-generation-perdue-menace-tissu-social-espagne/

    • Patrice Guyot dit :

      Le “Tout sauf Hollande” de Moscovici est encore plus poilant !

      PG

    • gill68 dit :

      ))…inépuisable, GB.

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Il ne peut pas y avoir d’union de la gauche parceque justement si Mélenchon est parvenu à reprendre la main sur le nonisme (en usant d’un populisme aussi justifié que nécessaire) c’est en s’opposant aux socialo-traitres (pour aller vite) !
      L’union tant espérée aurait du avoir lieu en amont, lors de primaires élargies, obligeant gauche et écologie à faire un programme commun dont la synthèse eut été bien difficile à trouver d’ailleurs !
      Ce nonisme qui atteint près de 50% de l’électorat est aussi antisarkozyste qu’antihollandiste !
      Alors bien sur pour battre Sarkozy ça peut suffire mais ça ne constituera pas une victoire façon mai 1981 !
      Erreur funeste que de s’y voir !
      Bref j’ai à regretter que la situation politique est tout simplement ingérable, ingouvernable !
      Je me demande ce que vont donner les législatives !

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      Nicolas Sarkozy : “les 35 heures, une des pires erreurs de notre histoire”.

      Le Point va donc pouvoir sortir un nouvel article dans le même style que celui-ci :
      http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12435

      Louis XVI, le Traité de Versailles, la déroute de 1940, … et les 35 heures. Eh ben mon colon ! Qu’attend Sarkozy pour faire arrêter Martine Aubry et la faire fusiller séance tenante ?

    • Malbrouck dit :

      Et je me demande jusqu’où je suis révolutionnaire lorsque je constate que le PS est devenu au fil du temps un système politique construit sur des féodalismes invraisemblables !
      Je ne vois pas d’un bon œil le contrôle politique du pays et de toutes ses institutions par un seul parti !
      C’est anachronique : je ne trouve pas d’autre mot !
      J’attendais autre chose, je souhaitais une révolution démocratique en amont et j’espérais même la scission du PS (devenue nécessaire) qu’aurait du commencer à opérer ce fameux Montebourg !
      Comme chacun tient à son statut du moment il n’y aucun danger pour qu’on prépare sagement l’avenir !
      Ça se fera donc dans le chaos ! Point barre !
      J’ai quand même le droit de trouver la situation pas aussi claire qu’on voudrait me la vendre !

    • Malbrouck dit :

      Pour être plus clair mon obsession absolue reste concentrée sur ce FN de malheur ! La seule victoire politique du moment c’est d’avoir un Mélenchon qui a repris la main sur ce nonisme contestataire que le FN aurait pu prendre définitivement en otage !
      J’attends donc de Mélenchon qu’il devienne le chef de file de l’opposition à Hollande (après avoir permis son élection) pour ne surtout pas perdre le crédit politique qui permettra de préparer l’avenir !
      J’attends de Montebourg la même chose : qu’il crée son parti (réséda ou tout ce qu’on voudra) !
      Le Hollandisme c’est une parenthèse, une petite respiration après sarkozyste ! Ça ne constitue en aucun cas la réponse à moyen et long terme !
      Malheur à ceux qui accepteraient des postes là où leur rôle politique est ailleurs !

    • Yve dit :

      Le mot qui me saute aux yeux , est le mot “J’accuse”.
      Ils ont décidé d’accuser Hollande. Fillon accuse Hollande d’être irresponsable ; Maurice Leroy accuse Hollande de n’y connaître rien sur la politique de la ville. Il n’y connaissait pas grand-chose, lui-même, avant d’y être nommé, il y a peu de temps…Il vient d’une petite ville (Vendôme)et de la campagne, et des vignobles du Loir-et-Cher. Leurs accusations ne sont pas fondées…

    • Malbrouck dit :

      Des accusations d’autant moins fondées que Hollande n’a pas lieu d’être accusé de quoi que ce soit sauf à ne même pas finir ses phrases, ses mots :-)
      C’est intéressant son style pour qui tend bien l’oreille !
      Il a réussi à inventer le mot qu’on ne finit pas, pourvu qu’on ait eu l’impression de l’entendre sans que ça ne lui cause trop d’engagement !
      S’il pouvait remporter la présidentielle comme Dujardin a obtenu l’Oscar ça lui conviendrait parfaitement : rester suffisamment muet ou vague pour tenir l’équilibre entre gauche radicale et centre droit !
      Non Albatros, je n’attaque pas Hollande, je le soutiens contrairement à tous ceux qui le laissent aller dans le mur en espérant que seul l’antisarkozysme suffira !

    • Albatros dit :

      Cher Malbrouck

      si tu veux la gauche au pouvoir, tu devras te contenter des socialistes avec une gauche plus radical en soutien et un centre qui ne veut pas de la politique menée depuis 5 ans….sinon tu reprendras de L UMP pour des siècles et des siècles….

    • Albatros dit :

      radicale

    • Albatros dit :

      Ce qui est fondée en revanche, c’est le constat de cette politique de rigueur nécessaire sur bien des aspect, mais supportée par les plus faibles en commençant par les classes moyennes et en redescendant vers les plus fragiles….sans bousculer les plus nantis et même en les aidant à faire fructifier leur patrimoine, barrant la route à la redistribution, en mettant en place la sauvegarde et la reproduction des élites par l’argent, ( exemple terrible dans l’éducation) bloquant le peu d’ascenseur social existant en le mettant définitivement à l’arrêt…

      Alors fondée oui mais sur quoi et pour qui ?

    • Malbrouck dit :

      Si ça ne tenait qu’à moi je me contenterais d’une sociale démocratie bienveillante et républicaine : une alliance entre le PS et le Modem suffirait presque à l’affaire ;-)
      Je préfère plutôt m’interroger sur la vague contestataire qui ne s’est jamais démenti depuis plus de 10 ans (le point d’orgue du non en 2005)
      Une masse critique bourrée de contradictions et avec ses propres antagonismes, un bloc contestataire disparate suffisamment divisé pour n’avoir pas pu renverser aucun gouvernement Fillon sous Sarkozy même si tout ce beau monde se dit antisarkozyste (soit dit en passant)!
      Ce n’est plus un troisième homme qui talonne les deux candidats du système mais trois forces politiques antagonistes les unes des autres et qui désormais semblent se partager la contestation !
      Toute majorité de second tour est forcément factice dans un tel contexte de division nationale !
      Et le grand paradoxe c’est que chaque petite portion en appelle à l’idée de gouvernement d’unité nationale, telle la nécessité du moment, alors que leur existence et leur présence démontrent l’échec patent, en amont, de toute possibilité d’accord entre des forces adverses comme c’est pas permis ! On fait mine de continuer à ne pas voir une sérieuse et profonde crise démocratique !

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      La campagne de l’UMP, toujours très digne, constructive, responsable, respectueuse et courtoise, suit son cours.

      http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/03/16/un-elu-ump-compare-francois-hollande-a-adolf-hitler_1671282_1471069.html

    • Albatros dit :

      Je ne comprends absolument pas ce que tu écrits, pour moi la chose est simple l’école, la santé les libertés individuelles, la cohésion sociale, le vivre ensemble sont, selon mes valeurs en péril, punto.

      Pour le reste je m’en tamponne car cette crise économique la France seul, ne pourra la régler dans l’espace que nous avons construit celui de l’Europe, il faudra comme le disait Hollande convaincre nos/ des partenaires pour refonder une Europe politique, sociale et non libérale uniquement basée sur les échanges commerciaux de cette mondialisation… NS convainc les ultras libéraux en Europe parfait, la gauche parlera et traitera avec ses partenaires sociaux démocrates ….bref les choix sont simples malgré toutes les sauces plus ou moins aigre que l’on nous serine façon je t’embrouille…

      Il y a un socle commun à beaucoup d’entre nous malgré nos divergence politiques, économiques, sociétales et ce tronc commun devra bien être premier, et il faudra donc, lâcher sur ce qui les/nous oppose, sinon gardons ceux qui nous gouvernent car c’est à croire que nous ne valons pas mieux…..

      Quand la barque coule il faut se délester des paquets et de tous si il le fallait, ici ce sera des revendications

      pas le choix c’est ainsi.

      PS : Des sociaux démocrates ont bien traités avec les libéraux, pour cette Europe si malade, dans la tourmente il ne serait pas impossible, impensable, que ces m^mes libéraux sentant la fin et le désastre ne rechignent pas à cautionner directement ou indirectement des propositions moins libérales, pouvant les sortir de ce piège économique dans lequel tant d’États sont plongés…

      Allez 4 semaines

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Tu pètes la forme chère camarade :-)
      Tu vas en délester du monde pour faire passer en force une sociale démocratie pragmatique !
      Tu ne comprends pas ce que j’écris parceque je tente de déchiffrer l’indéchiffrable contestation ambiante !
      Je te parlerais de mes opinions personnelles plus tard, si par hasard je m’en trouve !
      Ici, en ce lieu si propice à la liberté de penser, je me limite à analyser le réel tel que je le perçois !

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis