Suspendu

Suspension

Je suis le mouvement…

(…)

 

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (26)

    > Déposer une réclamation
    • Indispensable, la pince à dénuder, pour les déclarations à fleur de peau.

    • hollandgirl baba dit :

      le chef va annoncer qu’il est arrêté

      à suivre…

    • Albatros dit :

    • Malbrouck dit :

      Hier j’ai retéléchargé second-life pour aller retrouver des lieux imaginaires et pour avoir la sensation de voler, de suspendre mon avatar dans les pixel-airs !
      A chacun les moyens de son évasion…
      Je n’y suis pas retourné depuis bien longtemps parceque ça devenait désagréable de faire des rêves non plus de soi mais de son avatar embarqué dans je ne sais quelle configuration onirique ! :-)

    • Esther dit :

      C’est melenchon qui doit être déçu avec toute cette affaire, lui qui était en plein décollage, prêt à être intronisé “homme providentiel” par les média et les bobos. Le nouveau Bayrou de gauche, l’alternative… Plouf……….. Vote utile. Vote ps. Sois pas con.

    • hollandgirl baba dit :

      je reviens des courses et toujours aucune déclaration en vue

      faudrait se grouiller parce que moi demain je dois faire bosser mes petits élèves

      enfin j’ai de nouveau ri en allant sur le twitter de guy
      cela faisait longtemps, 3 jours que je ne riais plus

    • hitano dit :

      Et Valérie Rosso-Debord fût la première à craquer

      http://www.francetv.fr/info/live/message/4f6/9fd/06a/399/167/27e/0cb/c05.html

      Un peu de respect, c’est interdit?

    • Albatros dit :

      Je suis horrifiée voir sidérée par ces crimes et plus particulièrement ceux de ces enfants, d’un père, et de ces familles amputées ….mais je suis aussi très triste pour les musulmans de France et du monde qui voient leur religion adossée, amalgamée utilisée par des gens qui sont des politiques des idéologues des guerriers du pouvoir, des criminelles et sans aucun doute des lâches et ou des faibles, qui utilisent une religion pour commettre des crimes dont il faut se rappeler que des arabes, des musulmans payent et ont payé le prix fort pour ces fanatiques, alors….alors peut être que chez nous, en France, il est grand temps que des croyants, des intellectuelles disent et imposent la ligne de démarcation entre des criminels abjects et un croyant….

      C’est un tournants pour, peut être une chance même si écrire ces mots ce soir cela me blesse , pour que cette communauté pose sa place et coupe le chemin tant à l’extrême droite qui la stigmatise que pour ces fanatiques qui l’utilisent pour rompre et poser sa propre, digne et légitime identité….

      je suis troublée, et si triste, je l’avoue, avec humilité par tous ces évènements et je souhaite que nous soyons collectivement plus forts

      salve

    • Malbrouck dit :

      V

      Je te réponds ici : je n’ai jamais dit que la police aurait du arrêter le psychopathe avant son premier passage à l’acte ! Ne caricatures pas mon propos !
      Je me questionne (comme d’autres d’ailleurs) sur le fait qu’il était connu, identifié, surveillé et qu’à l’issue du premier assassinat une enquête bien menée aurait pu conduire au plus vite à le confondre (puisqu’il était connu)…
      J’ai le droit de penser qu’il y a eu des ratées dans cette affaire !
      Et mes interrogations sont d’autant plus confortées par cette manière de botter en touche en agitant l’idée grossière d’état policier !
      C’est d’une malhonnêteté intellectuelle incroyable !
      Bref dans ce pays les djihadistes illuminés qui sont formellement identifiés ne font donc pas l’objet d’une surveillance particulière, ils peuvent collectionner des armes en veux tu en voilà, et même en recoupant leur matricule après un premier drame (l’achat de la moto), un deuxième drame, ils ont encore largement le temps d’en commettre un fatidique !
      Et on ne devrait pas se questionner du tout alors que le Sarkozysme porte pour marque de fabrique la médiatisation du tout sécuritaire !
      C’est un monde quand même !

    • Dominique Godin dit :

      Fanatique, psychopathe, fou… Certes, mais ça ne doit pas faire oublier d’où viennent les motivations des psychopathes, fous, fanatiques…
      Anne Nivat pose avec intelligence la question des causes, que ses confrères évitent soigneusement :
      http://www.huffingtonpost.fr/anne-nivat/toulouse-afghanistan_b_1369228.html?ref=france

    • _-_ dit :

      Oui c’est dommage que cet apprenti djihadiste criminel n’ait jamais fait parler de lui avant, du coup il n’a pu être repéré à temps. Il a tout bien fait pour passer sous le radar : casier judiciaire vierge, pas de faits de violence, de simples voyages touristiques en Afghanistan ou au Pakistan… Donc les services de renseignements (qui l’ont interrogé en novembre 2011) ont cru de bonne foi qu’il était allé y faire des photos (comme chacun sait, la destination du Waziristan est très prisée par les touristes pour ses plages de sable fin, ses safaris et ses vahinés). Il a donc pu acheter de nombreuses armes de gros calibre, une Kalachnikov, un fusil-mitrailleur. Ensuite pour préparer ses tueries : utilisation d’un ordinateur public anonyme (et non celui de sa mère) pour contacter sa première victime, pas de visite chez le concessionnaire de la marque de sa moto volée (concessionnaire qui connaît sa famille). Il s’est fait discret et n’a commis aucune erreur. C’est pourquoi il était difficile de le repérer.

    • _-_ dit :

      Donc le RAID a décidé, sur instruction de Nico “maternelle de Neuilly” Sarkozy, de ne commettre aucune erreur lui non plus : ce coup-ci ppour le prendre vivant, pas d’emploi de gaz incapacitant pour neutraliser le criminel en douceur, on préfère faire durer le siège et on intervient en plein jour plutôt que de profiter de l’obscurité (les lunettes infrarouges n’existent pas, les capteurs de mouvements non plus, c’est dommage il faudrait les inventer).

    • _-_ dit :

      Alain Bauer se défend, sur i-télé : “on n’est pas dans Minority Report”.

    • _-_ dit :

      En somme l’action de Nicolas Sarkozy depuis 2002 a abouti à démontrer qu’on pouvait mettre en place dans un pays démocratique une surveillance et un fichage généralisé de tous ses habitants par des moyens techniques (biométrie, prise de l’empreinte ADN) et administratifs (nombreux nouveaux fichiers légaux et illégaux), tout en étant dans l’incapacité de surveiller efficacement quelques individus dont la dangerosité est effectivement avérée. Ou : comment emmerder 60 millions de personnes, mettre sur écoute les journalistes, stigmatiser des catégories de population, excuser les bavures policières mais augmenter les peines planchers, modifier la constitution pour tordre les libertés, tout en étant inefficace dans la lutte contre la criminalité. Ou bien : la source de nos maux vient du laxisme des magistrats et non des moyens misérables mis à leur disposition, tandis que les moyens d’intervention policière sont renforcés mais que la police est infoutue d’amener un criminel vivant devant les magistrats chargés de le juger.

    • SidVicious dit :

      Il y a donc eu des ratés dans “l’enquête” puisque M. l’affirme.
      Encore faudrait-il savoir comment l’anti-terrorisme, la sécurité nationale et aussi la police fonctionnent véritablement, mais de cela, le yakafokon n’en a cure.
      “Je ne comprends rien à rien, j’ignore tbuout du droit, des institutions, de la police, de l’anti-terrorisme, je suis effroyablement ignorant, mais pour sur, j’ai LE DROIT d’avoir une OPINION”
      Le yakafokon, et c’est bien ça le drame, se pique de penser et oublie, en route, que seule la bêtise muette est supportable.

    • Malbrouck dit :

      Oui décidément seule l’ironie donne parfois un sens aux choses (_-_) !
      Alors bien sur, après ce cirque médiatique et politique on pourra réfléchir sur le fond cher Dominique Godin !
      Anne Nivat a choisi son angle !
      Je me suis gardé d’avancer une opinion même s’il m’est arrivé bien souvent (trop souvent) d’expliquer la mécanique de désintégration chez tant de nos jeunes de banlieues !
      Je répondrais à Anne Nivat que le désir d’intégration de ce jeune dans l’armée n’aurait nullement effacé sa nature violente mais elle se serait exprimé dans le “bon camp” : là est le paradoxe de ce drame franco-français !
      J’ai déjà évoqué cent fois mes inquiétudes au sujet de la quête identitaire des jeunes issus de l’immigration, frappés plus que d’autres par l’exclusion de masse !
      Rien n’excuse rien : tout reste cependant à bien décortiquer pour prévenir les catastrophes et se mettre à fabriquer une république une et indivisible, qui par l’égalité réelle, permette à chacun de ne pas sombrer dans la haine irréversible !
      Ma conscience reste intacte lorsque je limite mon attention sur ce FN de malheur tout en gardant un œil sur la montée des communautarismes où certains manipulateurs fabriquent des illuminés en usant de la désespérance sociale !
      Je suis en rage parce qu’on s’évertue à fabriquer du malheur là où on avait quand même des moyens de fabriquer du bonheur !

    • Malbrouck dit :

      SidVicious

      Je ne suis pas dans le “yakafokon” !
      Je me fais, au contraire, une grande idée de nos institutions et je crois que nos services de renseignement sont les meilleurs du monde !
      Ça me donne le droit de m’interroger sur les ratées, sur les failles (pour reprendre Alain Juppé)!
      En tant que citoyen j’attends et j’exige de l’efficacité !
      Dès lors que cet individu était fiché et qu’il avait laissé pour indice l’adresse ip de sa mère j’estime qu’il y a eu un retard phénoménal et incompréhensible pour le mettre hors d’état de nuire avant qu’il ne recommette un deuxième puis un troisième acte sur une si longue durée !
      Par dessus le marché, la grande puissance mondiale qu’est la France, si elle a besoin de plus de 30H pour neutraliser un jeune paumé fut il armé jusqu’aux dents ça m’apparait complètement délirant, anachronique et très suspect !
      Je revendique mon droit de ne pas être pris pour un parfait imbécile. (point final)

    • Albatros dit :

      du bonheur c’est un peu bisounours….de la citoyenneté ce serait déjà miraculeux dans ce contexte qui n’a pas surgit subitement ….

      bref la nausée de voir les chaines en continues truster et envahir l’espace avec il faut le dire de bien stupides banalités en boucles….on en a pas finit avec les approximations, les déclarations tonitruantes, les lieux communs,et souvent la bêtise de pseudos experts pris dans l’immédiateté alors que ces affaires demandes recul et humilité face à ces horreurs qui nous touchent et nous submergent si profondément…. là ou nous avons tant besoin de gens sérieux et un peu aussi comme les proches des victimes d’une sorte de soutien pour comprendre cette société dans ce qu’elle peut produire de plus cruel, de plus difficile à accepter, pour nous faire passer à autre chose sans oublier.
      Mais il ne faut visiblement pas compter sur les chaines d’infos pour cela….

      Cette minute de silence restera je le crois la plus importante action face à cette actualité car elle interrogera toute la jeunesse de France à jamais sur ces question et dans le fond, c’est eux l’avenir alors je laisse les adultes sots qui envahissent l’espace public pour figurer… ce qui m’importe c’est le monde de demain….

      Je crois que encore une fois, que l’école en sera le pivot, elle porte une grande responsabilité mais aussi l’espoir.

    • Malbrouck dit :

      On aurait mis 3 mois pour neutraliser Ben Laden dans son appartement si j’ai bien tout compris ! La honte mondiale en prime c’est tout ce que je vois !

    • _-_ dit :

      Là c’est terminé semble-t-il…
      Maternelle de Neuilly 1993 = Toulouse 2012, même résultat, le suspect est mort et la justice ne pourra pas faire son oeuvre. Mais Sarkozy fait davantage confiance au RAID (police) qu’au GIGN (gendarmerie) et on ne saura jamais si les autres auraient fait mieux…

    • As dit :

      Malbrouck,

      Tu regardes trop les séries américaines.
      Le coup du recoupement des données en 45 minutes ou les interventions à la Jack Bauer, c’est pas du domaine du réel.
      Ce sont des centaines de numéros de téléphones, des centaines d’adresses IP à comparer avec les fichiers du renseignement.
      C’est un travail colossal.
      D’autre part, il est utile de rappeler que les 3 affaires ne pouvaient être reliées de façon certaine avant un minimum de vérifications. C’est facile de crier au scandale alors qu’on avait une multitude de pistes envisageables qu’il était tout aussi nécessaire de vérifier (ne serait ce que la piste néo-nazie).
      Une fois le lien établi de manière certaine entre les 3 affaires, tous les services de la police et du renseignement se sont unis pour optimiser les sources d’informations des différents fichiers.
      Il a fallu 24 heures seulement pour trouver le suspect et le “loger”. Excuse du peu mais niveau réctivité, c’est plutôt pas mal.
      C’est un mauvais procés que tu fais à nos services de sécurité qui ont maintes fois prouvés leur efficacité et leur sens du devoir.
      Quand à la longueur de cette intervention, on peut toujours en discuter mais sache que le dialogue est la première prérogative du RAID depuis le milieu des années 90 avant l’intervention brute.
      On a beaucoup reproché au RAID d’avoir éxecuter HB sans sommation.
      Depuis, ils évitent d’intervenir sans chercher avant tout à créer un lien avec le forcené. Avec naturellement des procédures différentes s’il y a des otages, la securité de ces derniers étant la priorité.
      De plus, ils ne font qu’obéir aux directives du gouvernement même s’ils sont d’un avis contraire. A fortiori quand il n’y a pas d’otages à sauver.

      On peut critiquer le parti pris du gouvernement mais certainement la réactivité et le professionalisme des nos services de police.
      Ils risquent leur vie alors je trouve un peu léger de refaire l’histoire sans maîtriser toutes les données.

    • Malbrouck dit :

      Et une population française prise en otage, en état de choc avec le concours médiatique anxiogène poussé au paroxysme !
      Les citoyens sages et silencieux forcent le respect !
      Moi je suis plus faible, j’ai besoin de m’exprimer pour dire que je rêve de soleil, de chapeaux de paille, d’images heureuses, de mouettes, d’un cheval…
      C’est quand qu’on respire dans ce pays ?

    • Malbrouck dit :

      As

      Tu exprimes souvent le bon sens et tu as sans doute raison !
      Je ne peux cependant pas écarter l’idée qu’en pleine campagne électorale certains aient trouvé prétexte à faire durer la chose ! Il y a toujours des zones d’ombre qui nous échappent !

    • As dit :

      Sur le temps de l’intervention, je suis tout à fait d’accord.
      On est libre de s’interroger sur ce qui est un choix politique avant tout.
      Après il apparaisait comme légitime de souhaiter le récupérer vivant, pour faire valoir le droit de la Justice éclairée face à la barbarie de ce forcené et ne pas céder à un sentiment de vengeance légitime mais primaire.
      On aurait reproché au gouvernement de l’avoir tiré comme un lapin sans chercher à obtenir des réponses.
      Après il ne faut pas être dupe sur les manoeuvres électorales de Sarkozy et du bonus indéniable que confère son statut de candidat-président.
      Mais force est de reconnaître qu’il l’a joué fine chaque fois qu’il a revetu ses habits de président dans ce drame national.
      Ne serait ce que dans son hommage aux soldats où il n’a pas cédé à ses tics nerveux ou des tentations partisanes.
      Il a été président et tout autant qu’il m’exaspère, il faut lui reconnaitre une vraie émotion et une volonté d’unité républicaine.

      C’est tellement rare ces moments où on se sent en accord avec l’esprit de nation, une et indivisible, qu’il serait odieux de le salir. Même si c’est Sarkozy qui prononce les mots.
      De toute façon ce fanatique xénophobe est mort, l’éléction va rebondir avec force et les logiques partisanes reprendrent leurs droits.
      Mais, il est sûr que la campagne va changer de visage et que les coups bas vont voler mettant aux oubliettes des bons sentiments, l’esprit d’union qui a étreint la France ces quelques jours.
      Cela va être une autre forme de violence dans un climat très anxiogène. Des politiques vont déraper, couler et on va encore plus cliver, saucissonner, segmenter notre peuple.
      La quête du pouvoir rend fou et qu’importe les moyens. Il ne restera que des cendres autour d’eux mais ils jouiront pleinement de l’ivresse du pouvoir.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis