Vertigo

Dos au soleil

Les coïncidences, vous y croyez ?

(…)

Ce matin, j’avais un petit déjeuner dans la rue du Faubourg Saint-Martin.

Près de la Gare de l’Est.

Alors comme je n’étais pas loin, j’ai demandé au taxi de faire un tout petit détour.

Pour m’arrêter quelques secondes.

Là, dans cette rue…

Dans cette rue, au milieu, il y a ce magasin…

Ce magasin, dédié notamment à l’Internet.

Après quelques minutes, je suis reparti par là.

 

Dos au soleil…

 

C’était un peu étrange de revenir à l’épicerie.

 

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (25)

    > Déposer une réclamation
    • djackhouse dit :

      Je comprends. C’était le magasin de la famille?

    • Guy dit :

      eh oui…

    • Nicolas dit :

      Nostalgie…

    • fredvonfish dit :

      Emouvant ;-)

    • Pimprenelle dit :

      Emouvant mais déjà beau de retrouver quelque chose..tout le monde n’a pas cette chance ! Je me revois encore devant le tas de pierres qui était la maison de mes grands-Parents. Seul me reste le gros tic-tac de la pendule récupérée de justesse par une mère nostalgique et prévoyante.

    • NK dit :

      Les livres de pierre n’ont pas dit leur dernier mot…

      (C’est nul, je sors !)

    • Yve dit :

      Un matin magique.

    • Albatros dit :

      E.T.

      un beau moment d’éclairement….

    • Magali dit :

      Que l’épicerie de ton grand père devenue un lieu dedié à l’internet… à ta place j’y aurai vu comme un clin d’oeil ;-)

    • it dit :

      Dans 50 ans, le petit-fils de l’actuel propriétaire repassera par cette rue. Peut-être qu’il en parlera.

    • little jo dit :

      Je me rends compte que j’habite à côté. Par contre je ne sais plus si je suis déjà allé dans cette rue.

    • Iris dit :

      Ton épicerie familiale a finalement prospéré… Sous une autre forme. C’est sur les cendres que naissent les plus belles plantes. Bravo pour ce monde que tu crées !

    • Florian dit :

      En quelques lignes et 4 photos, une histoire comme je les aime.

    • lovely dit :

      Social network special price Maghreb a supplanté l’épicerie familiale de Guy.

    • David R dit :

      Est-ce que dans le taxi la radio passait “Airport” des Motors? ;-)

    • sacha du 16 dit :

      lovely : tu vas avoir des problèmes, toi …

    • Guy dit :

      Lovely n’a jamais de problèmes.

    • Charles dit :

      Je comprends l’emploi d’un taxi et à la fois je ne le comprends pas.

      Je le comprends parce que cela évite de passer trop lentement -i.e. à pieds- et évite donc de sasser et ressasser trop longtemps à la porte des souvenirs.

      En plus de la pollution générée (mais dans un tel cas c’est accessoire), je ne comprends l’usage du taxi parce qui quitte à s’approcher de ce lieu de mémoire au risque d’en troubler l’image que vous en aviez, Guy, autant ouvrir grande la porte -de la vitrine- des réminiscences et/ou rester longtemps au seuil de celle-ci, bref autant s’en approcher en flânant et déambulant à pieds et non en voiture.

      Charles.
      http://charles.hautetfort.com

    • Malbrouck dit :

      L’angle sociologique façon Lovely tient plutôt la route dans un 19ème haut en couleurs qui aurait pu également céder la place à un restaurant asiatique ;-)
      La coïncidence c’est cette référence à la révolution technologique de l’information qui prend pied physiquement dans l’ancienne épicerie elle même devenue virtuellement ce blog ! Si ce n’est pas une coïncidence c’est au moins un signe du destin, un signe des temps…
      Avant l’épicerie c’était quoi et après le cyber-phone ça sera quoi ? L’histoire des quartiers, leur évolution nous renseigne aussi sur le temps qui passe…

    • poisson dit :

      En plus y’a de la lecture sur la vitrine, c’est vraiment raccord.
      À côté de l’internet vertical à droite, je ne comprends pas ce uqe c’est que ces deux mille-feuilles entre le @ et le logo de téléphone.

    • Malbrouck dit :

      C’est pour remplir le vide, l’espace entre les deux “signaux” ;-) Les couleurs criardes sont nécessaires pour attirer le badaud lorsqu’on a des moyens sommaires pour signaler un lieu ! J’en parle parceque j’ai failli créer un cyber-espace au sortir de ma formation à l’AFPA (conseiller assistant aux technologies de l’information et de la communication)
      J’ai manqué de volonté, de moyens et le marché m’apparaissait tellement saturé !
      Et puis ma conception de la lutte contre la fracture numérique aurait eu bien du mal à s’associer à l’idée d’un quelconque profit !
      Là encore faudrait pouvoir gagner au loto pour pouvoir faire du non rentable, de la vraie économie solidaire !
      Faut être un capitaliste pour pouvoir avoir la chance d’échapper au capitalisme ! C’est un monde quand même ce monde :-)

    • Malbrouck dit :

      Tourner le dos (au soleil) ou à son passé, oublier quand a bien rangé la mémoire, tourner la page, accepter le temps qui passe, accepter l’ordre et la nature des choses…
      Des questions éternelles…
      Avancer ce n’est pas renier son passé, c’est respecter son passé en lui redonnant sa place à l’arrière…
      Le passé n’a pas à culpabiliser le présent ni l’avenir…
      Un sujet universel cette question de la mémoire si intime, si personnelle, dans laquelle chacun se projette forcément à sa façon !

    • Malbrouck dit :

      Pardon de revenir à la politique mais la progression de Mélenchon, seul évènement parlant de cette campagne affreuse, m’oblige à imaginer que Hollande ne sera pas au second tour !
      Hollande n’y sera pas parce qu’il ne mérite pas d’y être : voilà ce que je me répète à voix basse ! Il s’est auto-momifié et qu’on ne vienne surtout pas me dire qu’il doit désormais lui aussi “fendre l’armure” ! Cette expression jospinesque me fait perdre toute raison (je préviens)!
      Bref, sauf miracle révolutionnaire, Sarkozy va donc être réélu face à Mélenchon mais que donneront les législatives ?
      Si le front de gauche gagne les législatives pourra t-on imaginer une cohabitation avec un Mélenchon premier ministre de Sarkozy ? A situation absurde, raisonnement par l’absurde ! :-)
      Oui farfelu, j’ai de bonnes raisons d’être farfelu !
      Et puis j’avoue que le contexte m’oblige à ne pas avoir envie du tout que ça se passe trop bien ! Une situation pré-révolutionnaire mérite des résultats ingérables !
      Je sens bien que l’alternance est un truc anachronique qui ne répond pas aux questions d’aujourd’hui !
      Seul l’ingérable obligera à gérer !

    • Malbrouck dit :

      Autrement dit j’ai bien du mal à imaginer une alternance tranquille surtout avec un Hollande qui ne soulève aucun enthousiasme particulier !
      Y a truc qui ne colle pas et en arrière plan nous voilà flanqué d’une foule mélenchonniste qui se met à espérer et j’y rajoute un Sarkozy détesté dont on continue à imaginer qu’il soit réélu quand même ! Il progresse drôlement dans la déception : détesté à 30% ? Je ne comprends rien à tout ce schmilblick !
      Permettez que je trouve tout ceci bien chaotique et très agaçant !
      Trop de contradictions entremêlés pour que ça se termine bien ! C’est bien long l’attente d’un résultat pathétique dites moi donc ! Ça n’en finit plus !

    • ASD27 dit :

      Boutique Internet, mais chef c’est ton domaine d’intervention sur E1 ;-)) logique ,non?

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis