Rétro

Faut nous lâcher avec mai 68 !!!

Nicolas…

(…)

Parfois on lit des trucs tellement…

Question du JDD à Nicolas Dupont-Aignan

“Pensez-vous, comme Jean-François Copé, qu’il existe un ‘racisme anti-blanc’ dans certains quartiers blancs?”

Déjà, la fin de la question, je ne la comprends pas.

Pas du tout !

Un quartier blanc, c’est quoi au juste ???

C’est un quartier tout blanc ?

Et il y aussi des quartiers plus blancs que les quartiers blancs comme disait l’autre ?

Quant à la réponse de NDA, elle vaut aussi son pesant de cacahuètes…

“De fait, il existe. [le racisme anti-blanc évidemment] Et c’est un tabou pour une partie de la société. Heureusement, il y a une nouvelle génération d’élus qui va balayer toute cette espèce de logorrhée post-soixante-huitarde insupportable”.

“Espèce de logorrhée post-soixante-huitarde insupportable” ?

Mais comment peut-on encore dire (et écrire) des trucs pareils ?

La logorrhée c’est d’écrire ça !

Et que vient faire mai 68 là-dedans ?

Ce qui est insupportable, c’est de toujours nous emmerder en 2012 en invoquant mai 68, justement !

Faut nous lâcher la grappe, maintenant avec ça !

Vraiment !

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (56)

    > Déposer une réclamation
    • rosebud dit :

      A quoi bon parler de Nicolas Dupont Aignan (“NDA”???!!!)qui n’existe pas politiquement ?

    • Dauphin dit :

      Bon, encore une fois, il faut mettre les pendules à l’heure…

      EN Géographie, plus particulièrement en démographie, “quartiers blancs”, ça veut dire “quartiers de classes moyennes”. C’est de l’heuristique utilisée par les géographes.

      Mai 68 a imposé des tabous sur tous les vilains sujets. Non seulement le racisme, mais le féminisme, la guerre, tout ça tout ça, et pas toujours à bon escient.

      Vous vous choquez qu’on utilise encore un renvoi à mai 68. Choquez-vous qu’on renvoi encore à la période coloniale française, à la Shoah, à la collaboration.
      Des périodes révolues, dont les auteurs ont à 99.9% disparus aujourd’hui. Pourtant, n’est-ce pas utile des les rappeler, parfois ? Il faut naturellement remonter aux sources pour toute bonne analyse.

    • sacha du 16 dit :

      Cela peut déplaire mais c’est tellement vrai.

      Cohen Bendit et plus généralement ses amis troskystes auront été comme un nuage de criquet pour la France. Ils ont tout dévasté sur leur passage et nous n’avons pas fini d’en payer le prix.

      Il y eut 1789 puis 1968. Ca fait beaucoup…

      PS : Dauphin, c’est vrai qu’ont nous rappele en permanance ”les années les plus sombres de notre histoire” sans que les éditocrates ne disent ”ça suffit”.

    • kuhl dit :

      Attention, on peut confondre les interlocuteurs, sinon tout à fait d’accord, j’en marre aussi que l’on me parle toujours de mes “1 an” !!
      Pure démagogie, qui renforce l’UMP du futur, cad les Marines fashion (beurk) !

    • Malbrouck dit :

      Ce qui m’amuse avec cette question du “racisme anti-blanc” c’est que je me retrouve à nouveau en plein décalage, à perpétuel contre-courant puisque j’ai cassé les oreilles à bien du monde sur le sujet il y a déjà quelques années ! :-)
      C’était à l’époque une ultime provocation pour inviter à réfléchir la question du communautarisme en incluant l’idée d’une “tribu blanche majoritaire” occulte : histoire de poser la question du communautarisme de manière globale sans en stigmatiser une parmi d’autres ! Il me semblait qu’on devait TOUS réfléchir à notre rapport à la citoyenneté (zarma) :-)
      Ma pédagogie républicaine de prisunic n’a fait plaisir qu’à moi même (et encore) et m’a fait passer pour un raciste parmi d’autres ! Débat impossible !
      Alors bien sur cette question me revient en boomerang dans l’actualité non pas pour participer à lutter contre le communautarisme mais pour venir me préciser que ma “prémonition” visait si juste qu’il s’agit désormais, pour certains, d’instituer cette “tribu blanche” comme tout à fait légale et dont il s’agit de défendre les intérêts particuliers !
      Et ce Dupont Aignant n’est pas mieux qu’un autre et vient s’abriter derrière la mythologie du pseudo discours soixante huitard (complètement imaginaire) alors que s’il existe une logorrhée interminable et bien réelle celle là (à laquelle je participe moi même plus que de raison d’ailleurs) c’est la logorrhée républicaniste dont le représentant de Debout la République se dit être l’un des porte-parole nationaux ! Leur 68 a bon dos et il serait grand temps de changer de disque en effet !
      Quand je vous dis qu’on est tous à enfermer, il faut (parfois) me croire messieurs dames :-)

    • sebmusset dit :

      Oui et si les news magazines pouvaient également en finir avec mai 2007, ce serait bien aussi.

    • Raymondb dit :

      Bon, puisqu’on reparle ici de racisme antiblanc (sans trait d’union SVP), je m’autorise un copié/collé de mon commentaire d’hier :

      Moi, c’est le racisme antiblanc qui m’inspire. N’en déplaise aux bobos droitdel’hommistes, il existe. Par exemple, je connais des arabes et des noirs qui refusent :
      – d’embaucher un blanc ;
      – de louer un appart à un blanc ;
      – de laisser un blanc entrer dans une discothèque ;
      – et surtout d’avoir un blanc comme gendre.

    • kuhl dit :

      @malbrouck
      j’ai repensé à un autre Malbrouth
      http://www.youtube.com/watch?v=DEHJLd8QRz8&feature=player_detailpage

      et ben moi, je suis passé au travers (pardon sans)

    • 0 + 0 = la tête à bobo (... c’est pour dire le niveau…) dit :

      Un jour, j’ai discuté avec un Noir, à la fois chef d’entreprise, propriétaire de plusieurs appartements, videur de boite de nuit et père de trois filles… Eh ben, il m’a avoué qu’à l’origine, IL ÉTAIT BLANC ! … (il avait décidé d’emprunter de l’argent pour subir une opération chirurgicale, seule façon pour lui de réussir dans la vie, puisque tout est tellement facile pour les Noirs…)
      Alors bien sûr, comme Raymondb, je n’ai RIEN pu obtenir de lui : il a même refusé de me donner l’heure, pensant que j’allais en profiter pour essayer de lui voler sa rolex… Comment j’étais vexée ! Les préjugés ont la vie dure !

      Evidemment, si c’était juste un petit con (ou un grand) qui balançait des “sale blanc”, à force de se sentir considéré comme un être inférieur, ce serait choquant, c’est sûr, mais ça irait encore… Tandis que dans les cas qu’on cite, avec Raymond, ça prend des proportions…

      Mais plus sérieusement… Que pensez-vous de ces affiches ?
      http://davidabiker.fr/wordpress/recruteurs-vous-

    • 0 + 0 = la tête à bobo (... c’est pour dire le niveau…) dit :

      Et j’en profite pour rappeler qu’en ces heures plutôt sombres, on peut remonter beaucoup plus loin que mai 68…

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouc_%C3%A9missaire

    • sacha du 16 dit :

      Malbrouck, tout de même, et sans vouloir créer de mauvaise polémique :

      ”nous sommes tous des juifs allemands”

      ”sentir la main des petits enfants dans ma culotte est un vrai bonheur”

      ou encore :

      ”j’ai fumé un petit pétard avant d’entrer en studio, vous devriez essayer”

      cela je ne l’invente pas!

    • Marc dit :

      Un sondage indique que 56% des Français reconnaissent que le racisme blanc existe. Combien de fois lorsque j’étais à Paris, j’ai été traité de sale français tout cela parce que je n’ai jamais baissé les yeux ou fermé ma gueule quand j’avais en face de moi des voyous.. Deux fois cela s’est mal terminé. Si vous baissez la tête et vous fermez vos gueules, il est sûr que vous n’êtes pas emmerdés, mais ce n’est pas mon genre et j’ai la chance d’avoir pratiqué 30 ans d’arts martiaux mais ce n’est pas pour cela que je provoque les gens, en effet c’est tout le contraire…
      Mais je suis révolté lorsque l’on écrit que ce racisme n’existe pas, il existe comme les autres.

    • Walter O'Feel dit :

      30 ans d’arts martiaux = 30 ans à se casser des briques sur la tête ? … Ça laisse des traces !

      Qu’un “raciste anti-blanc” vienne s’exprimer ici, et on verra ce qu’il en dira.

      En attendant, c’est surtout un raciste “anti-bronzé” qui la ramène sans arrêt.

    • Marc dit :

      Je la ramènerais tant que je veux et tant que le “patron” l’acceptera, mais ce n’est ni toi ni n’importe quel clown qui me l’empêchera ! Vous n’avez à la bouche que démocratie, liberté d’expression, mais vous n’êtes en fait que des “fascistes” de gauche qui ne tolèrent aucune autre idée politique. Alors arrêtez avec vos menaces à deux balles et vos petits airs mussolinien…
      J’ai été entouré dans ma famille de communistes et quand j’ai vu la manipulation, le mensonge, le sectarisme, je dirais même le fascisme, je suis devenu pour toujours un homme de droite, car les communistes ou leurs copains socialistes sont kif kif…
      à bon entendeur, salut !

    • Walter O'Feel dit :

      Je n’ai pas dit que j’étais de gauche. C’est vous qui le présumez.

      Ensuite, je n’ai pas l’intention de vous empêcher de parler. Aucune “menace” non plus. Vous êtes complètement paranoiac. Et ça ne date pas d’aujourd’hui.

      Enfin, je n’ai aucun rapport avec votre famille. Je ne suis donc pas responsable de votre patrimoine génétique, avec lequel vous semblez avoir un compte à régler.

    • Walter O'Feel dit :

      Quant à vos sondages… Lisez le Figaro, petit monsieur de droite, et vous en rirez peut-être…
      http://guybirenbaum.com/wp-content/uploads/2012/04/561727166.jpeg

    • Marc dit :

      Je ne m’en prends pas spécialement après vous, mais systématiquement, à part Malbrouck qui est quelqu’un de correct même si nos idées sont opposées, je suis systématiquement insulté, vous n’avez qu’à lire des articles précédents, comme si beaucoup de gens de gauche ne supportaient pas la diversité politique et auraient tendance à avoir des idées fascistes.

    • Walter O'Feel dit :

      Monsieur,

      Sans peut-être vous en rendre compte, vous apportez régulièrement ici la preuve de votre propre racisme. Et si l’on vous en fait la remarque, on est alors traité de “fasciste de gauche”.

      Il faut pourtant appeler un chat un chat, ne vous en déplaise. Toutes les opinions sont respectables, du moment qu’elles sont assumées.

      Je suis tout à fait disposé à entendre ce que vous avez à dire sur d’éventuelles insultes “anti-blanc” dont vous dites avoir été l’objet.

      En aucune manière, je ne prétends qu’un tel phénomène n’existe pas, au-dela de votre propre expérience.

      Mais comprenez que dans l’intérêt de la “discussion”, il est important de replacer dans son contexte l’utilisation que vous faites de votre témoignage personnel.

      Cordialement

    • Age dit :

      puisque Mr Birenbaum a oublié de mettre ses lunettes en lisant l’article, voici le cc exact de la question posée, qui était :

      “Pensez-vous, comme Jean-François Copé, qu’il existe un “racisme anti-blanc” dans certains quartiers?”

      vous avez des hallu ? où avez vous lu “quartiers blancs” ? stop la parano svp, ca devient ridicule … Donc, à relire avec une tisane camomille (ca calme un peu : la peur et la haine ne mènent pas à un bon jugement, de toute évidence) :

      http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Interview-de-la-semaine-Dupont-Aignan-Les-socialistes-vont-faire-pire-que-Sarkozy-561788

      cdt,

    • Walter O'Feel dit :

      edit : en réalité j’ignore si, comme je l’écrivais plus haut, toutes les opinions sont “respectables”. Mais en revanche, aucune d’entre elles ne saurait être réduite au silence, du moment qu’elle est clairement assumée par qui la soutient ou la propage. Reste à savoir si le racisme est une opinion. Voilà ce que je voulais dire.

      Désolé d’avoir enjambé le “pan sur le bec”, comme on dit au Canard Enchaîné, administré avec beaucoup de délicatesse par mon prédécesseur au maître des lieux… ;-)

      WOF

    • Walter O'Feel dit :

      … lequel a bien le droit d’être un peu crevé, car sans flagornerie de ma part, il n’a pas chômé ni démérité ces derniers temps !

      WOF

    • sacha du 16 dit :

      Bonsoir à tous :

      je vois que ça bastonne ici ! ce n’est pas le genre de la maison.

      Disclamer : sur ce site, sot tu dis que l’épicier a raison et que c’est un grand humaniste, soit tu vas voir ailleur car ” le net est vaste”.

      Je rentre de laz vendange et je peux vous dire que cette année, la récolte ne sera pas grandiose.

      9.2° c’est bien en degre (pas besoin de chaptalisation) mais le rendemment sera faible.

      Bisous à tous.

      PS : JE Sens que je vais regretter ce post demain mais ce soir, j’ai envie de vfous dire combien la vie est belle.

    • Insultons Marc dit :

      #!**µ*£¤¤^§/scrogneugneu//##!

      C’est bien connu, les gens de gauche insultent à tout va ; tandis qu’à droite, (du côté de Marc), les Jean-Marie Le Pen, les Christian Vanneste, les Nicolas Sarkozy, sont des modèles de courtoisie (comme la station de radio du même nom) et de self-control…

    • Walter O'Feel dit :

      Ne pas confondre courtoisie et courbette, ni invité et courtisan…
      Mais plus généralement, ne “regrettez” pas :-)

    • Walter O'Feel dit :

      … Sacha du 16

    • Walter O'Feel dit :

      L’idolâtrie est agaçante,
      Mais mon compliment était sincère. Aucune hypocrisie.
      Bon week-end à vous !

    • sandiet dit :

      Du gaz de gauchiste

    • Walter O'Feel dit :

      Loufera bien qui loufera le dernier

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      Et à Alger la blanche, tous les quartiers sont-ils donc blancs ?

    • à M. Copé dit :

      Bon, je crois que comme les licornes ou les extra-terrestres, l’existence du “racisme anti-blanc” n’est pas indiscutable.

      Mais l’actualité des déclarations de Jean-François Copé va si vite que nous sommes déjà passés à autre chose (heureusement nous y avons été habitués avec Sarkozy).

      Et là je n’ai pas bien compris ce qu’est exactement un “Hollande de droite”. M. Copé, pourriez-vous préciser votre pensée ? Ou bien préparez-vous déjà votre prochaine déclaration, un jeu de mots douteux, un autre concept rance, etc. ?

    • Guy dit :

      Malheureusement, lorsque j’affirme quelque chose, je le prouve… Le JDD a corrigé sa question malheureuse. Je tiens la capture d’écran de la question avec “quartier blanc” à la disposition de qui veut… Comme quoi, c’est efficace, d’écrire, parfois !

    • Guy dit :

      file:///Users/guybirenbaum/Desktop/Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202012-09-30%20a%CC%80%2009.27.32.htm

    • Ça alors dit :

      ;-)

    • As dit :

      Punaise, la foire d’empoigne:

      -Raciste!

      -Communiste!

      -Facho!

      -Collabo!

      Cela fait vachement avancer le bordel et j’en suis presque à regretter un cours politico-philisophique en 35 posts de Malbrouck (humour! cher M)

      Le racisme ne se borne pas à une question de dominant/dominé.
      Le racisme est beaucop plus vaste que cela et s’attache avant tout et surtout à rejeter l’autre.
      Si cela défrise certains qu’un racisme antiblanc existe, je m’en fiche un peu mais le déni de réalité, c’est pas mon habitude.

      Phénomène minoritaire mais réél dans certains quartiers pluri-ethniques. Il correspond aux même reflexes de peur, de méfiance de l’inconnu, de bouc émissaire.
      La société m’a rejetée, je hais ceux qui la représente dans mon imaginaire de petit frustré.

      Vouloir hierarchiser le racisme, minorer l’impact pour ceux qui le subissent et vous continuerez à faire un boulevard pour les extrêmes qui se frottent les mains devant le reniement des évidences.

      Alors, certes, le racisme antiblanc ne touche que rarement l’individu dans sa recherche de logement ou de boulot.
      Mais le rejet se fait via l’insulte ou un communautarisme de plus en plus agressif.
      Par exemple, essayez de rentrer dans certaines boites antillaises non accompagné par un noir. Vous verrez, le sourire du videur en vous annonçant que le “blanc de poulet” ne rentre pas, lui. Traversez sans baisser les yeux d’autres quartiers et ce sont les “sale porc, sale Céfran, sale juif (oui, le raciste primaire mélange blanc et juif comme il mélange arabe et musulman) babtou ou kouffar” qui viendront vous saluer à chaque passage

      Alors je vais sans doute être taxé de facho, fhaineux et je sais pas quoi comme autre connerie.

      Mais induire que le racisme serait seulement un phénomène de lutte des classes est faux et réducteur.

      Ce serait induire que seul le blanc peut être raciste par sa soit-disant position de dominant du fait du passé colonisateur de son pays.

      Réduire une tare à un seul type d’individu, de par sa couleur ou sa soit-disant position sociale, c’est déjà faire du racisme et de la stigmatisation.
      Induire que seul le blanc possède le gène du racisme alors que les autres n’exprimeraient qu’un ressentiment envers la société dominante est la plus grande escroquerie intellectuelle du moment.

      J’aime pas Copé, il y a quelque chose en lui qui me gène profondément mais lire depuis quelques jours des explications fumeuses sur l’absence d’un racisme contre les blancs, ça m’agace encore plus.

    • Guy dit :

      “Age”, je vous ai envoyé un mail avec la preuve. Et bien sûr j’attends vos excuses…

    • Hé hé dit :

      IsabRegnier RT @siankowski: Leonard Cohen est un être admirable et délicieux, l’exact opposé de @jf_cope en fait.

    • Walter O'Feel dit :

      Désolé, As, pour l’impression de “foire d’empoigne” ;-) … Mais en ce qui me concerne, je peux facilement justifier, avec citations multiples à l’appui, l’emploi du terme “raciste” (le seul qui soit de moi parmi ceux que vous relevez).

      Je n’ai d’ailleurs pas eu le sentiment de me livrer à une “foire”, mais plutôt de rappeler simplement à un habitué de ce lieu, pour la seule clarté du débat, que de son côté, il ne souhaite rien d’autre que de voir boutés hors du territoire français tous nos concitoyens de couleur un peu exotique. Et encore une fois, je peux très facilement le prouver. Je me suis efforcé cependant d’être calme et poli… à l’exception, il est vrai, de ma blagounette au tout début, concernant les “briques sur la tête”. A ce propos, je regrette d’avoir raillé les arts martiaux dans un tel contexte, ou même d’avoir sous-estimé leur importance dans la discussion du jour.

      Ceci dit, vous avez du comprendre en me lisant que je ne cherchais pas, en aucun cas, à occulter les manifestations diverses de quelque sentiment “anti-blanc” que ce soit, que l’on peut observer et bien sûr déplorer dans notre beau pays. Simplement, j’ai estimé plutôt cocasse de les fustiger avec autant de fureur, au moyen d’un témoignage aussi personnel, lorsque l’on est SOI-MÊME un fieffé xénophobe, bien connu ici en tant que tel (et qu’on croit voir, de surcroît, des “staliniens” partout, depuis qu’on a compris que toute sa propre famille était communiste…). Combattre un racisme par un autre (dont je n’ose même plus demander ici “lequel des deux a commencé…), il faudra m’expliquer ! C’était tout le sens, si je peux me permettre, de ma petite remarque. Et je me suis bien gardé d’en faire une généralité, et encore moins une quelconque “théorie”…. L’ambiance “crêpage de chignon” vous a sans doute agacée en tant que “spectatrice”… je l’admets bien volontiers, et encore une fois, j’en suis désolé. Car finalement, tout ceci me fatigue peut-être autant que vous…

      Mais les problèmes auxquels nous devons réfléchir aujourd’hui sont très complexes, très délicats, et vous le savez aussi bien que moi. Le manichéisme a certes le droit d’être représenté, à condition de s’exprimer à visage découvert, si je puis dire, et même si je doute qu’il puisse, pour reprendre votre expression à mon compte, “faire vachement avancer le bordel”.

      Quant à votre commentaire dans son ensemble, et non pas seulement son introduction (qui me mettait partiellement en cause), croyez bien que je l’ai lu avec le plus grand intérêt… car c’est auprès de personnes telles que vous, As, que j’ai plaisir à réfléchir.

      Cordialement.

      WOF

    • Walter O'Feel dit :

      Eh oui, pardon à Guy, que j’ai cherché pour ma part un peu vite à excuser (l’accusant du même coup), en invoquant la fatigue… Dont acte !
      C’est pourtant vrai qu’on n’accède pas forcément tout à fait à la même page, ni au même contenu, si on clique sur un même lien à un instant T1, ou à un instant T2… Les modifications sont toujours possibles dans l’intervalle (notamment en cas de pétouille, d’arnaque ou de revirement…).
      Bien sûr, face à ce genre de litige, il est salutaire de s’étonner, d’exiger des explications, et pourquoi pas, de s’en moquer … Après, c’est juste une affaire de style.
      Bonne piqûre de rappel !

    • As dit :

      Faut dire que j’ai lu le fil à peine réveillée, pas assez caféinée et de méchante humeur.

      Toute cette histoire de racisme antiblanc m’a gonflée.
      Pis encore de voir Copé sortir cela de son chapeau de candidat en retard face à un Fillon austère comme un jésuite, il a fallu se taper les cris des spécialistes es racisme(s) en invoquant l’épouvantail FN.
      Comme si tous les thêmes que récupérait ce parti se voyaient marqués du sceau de l’infamie xénophobe et devenaient tabous.
      Ou comment apporter à pleines brassées, des couronnes à la posture victimaire du FN.

      Et de creuser encore davantage l’incommensurable fossé qui s’est mis entre les citoyens très inquiets et les élites complètement à la ramasse qui les épient de loin comme des anthropologues observant une tribu indigène.

      Je m’attendais pas à retrouver ici les mêmes excès que j’ai pu constater sur les forums.
      Ce n’est pas spécifiquement dirigé contre vous Walter O’Feel.
      Des personnages comme Sacha ou Marc se révèlent parfois insupportables et pas très objectifs. Mais, ils restent ce poil à gratter qui nous renvoient à nos propres incohérences.

      Bien sûr que Copé à réussi son petit coup en clivant davantage la société.
      Les politiques de tous bords ne nous voit plus comme des citoyens français mais comme des races, des communautés, des catégories sociales, des préférences sexuelles…
      Nous sommes devenus des études de marchés. Cette inlassable nécessité à nous ranger dans des boites finit par nous rendre méchant, paresseux et injuste envers celui qui pense autrement. On peut plus discuter sans se faire aussitôt catégoriser.

      J’aime bien venir ici car on peut y lire des choses intéressantes et que parfois un type comme Marc ou Sacha vient gratter un peu tout cela. On passera sur le côté agressif de certains propos. La colère ou le sentiment d’injustice peuvent rendre bête.
      Mais tomber dans leur manichéïsme en devenant encore plus bête q’eux, non merci.

      C’est ça que je reproche plus qu’autre chose.
      Copé tend un piège GROS comme un éléphant dans un couloir.
      Haro sur le baudet, voilà les médias qui parlent de “dérapage”, des éditorialistes qui hurlent aux heures les plus sombres de notre histoire (tagada tsoin tsoin), les antiracistes qui s’étouffent dans leurs explications branlantes et les politiques qui sortent la carte FN qui a le pouvoir de couper court au débat sans avoir à utiliser son cerveau.

      Non mais quelle bande de nazes!

      Le plus simple aurait été de dire qu’effectivement Copé a raison et que cette fabuleuse découverte n’en est pas une.
      Que non, ce n’est pas tabou, que c’est bien du racisme et qu’on doit être tout aussi outré pour les victimes bien que cela reste un phénomène minoritaire.

      Le buzz de Copé aurait duré 3 secondes et on aurait démontré qu’il est une sombre nouille prêt à tout pour avoir des voix.

      Là, on a renforcé un sentiment d’injustice qui frappe les victimes de ce racisme. On continue d’essentialiser le citoyen qui n’est avide que d’égalité à une époque où de nombreux marqueurs sociaux de stabilité sont malmenés.

      C’est parfois usant quand l’idéologie nie la réalité. Tout est devenu binaire et horriblement prévisible.
      Tout n’est que postures et discours stériles.

      On avance pas, on recule en ingurgitant les prémachés des résultats d’études de marché. Je trouve tout cela affligeant. On vaut mieux que ça.

    • Marc dit :

      “Il ne souhaite rien d’autre que de voir boutés hors du territoire français tous nos concitoyens de couleur un peu exotique. ” dixit Walter O’Feel !
      Je crois que vous faites erreur ou vous vous trompez de personne, je n’ai jamais écrit cela…
      Tous les Français qui jouent le jeu de la démocratie et qui pratiquent leurs religions sans provocations sont mes égaux, mais ceux qui voudront m’imposer par la force une religion ou un mode vie différent me trouveront devant eux dans toutes les circonstances.
      Je suis un esprit libre je n’ai jamais été encarté dans un parti, ce qui me permet de choisir ceux avec qui je suis en accord à un moment donné.
      C’est simple et pas raciste, vous ne trouvez pas ? ? ?

    • Marc dit :

      Non ! Bien sûr que non le racisme anti blanc n’existe pas.
      Hier soir des jeunes manipulés certainement par des adultes… “” Hier soir, 29 septembre, l’église Élisabeth de la Trinité à Dijon a été l’objet de la part de jeunes (de 8 à 12 ans) de lancers de marrons et de pierres contre le patio et les vitres. La Messe anticipée de 18 h été perturbé par l’intrusion dans le patio de ces jeunes manifestement d’origine maghrébine. Le Père Jérôme Richon, curé de la paroisse, a du interrompre la Messe pour dépêcher deux personnes afin de faire cesser ces attaques. Au moment de la communion les attaques ont repris de plus belle et, après qu’un caillou soit venu s’écraser violemment contre une grande vitre … etc… etc..””
      Juste un fait divers comme tous les jours..
      Mais bien sûr c’est une invention ?

    • Le Maître des Bouviers dit :

      Oh, la vache !
      Il y a encore des gens qui regrettent l’Ancien Régime ?
      Mais, bon sang, c’est bien sûr !
      1789 à ruiné la France d’aujourd’hui… c’est bien connu de tout le monde… ne parlons même pas de Vercingétorix (ce con !) qui à perdu contre César… et Cro-Magnon dans sa caverne aurait mieux fait de bosser plutôt que de faire des peintures à la con…
      Le racisme antiblancs existe, ouais et alors ?
      L’orgueil et l’estime de vous-même sont si rabougris que ça vous touche ?
      Les gens qui pensent petitement et se sentent insultés par des imbéciles finissent dans les poubelles de l’histoire comme les nostalgiques consanguins de l’Ancien Régime.

    • Marc dit :

      Vous avez le même état d’esprit que les collabos nazis de 1939, les mêmes arguments et on a connu la suite…

    • Age dit :

      vu le screen, il y avait donc a la base une erreur qu’ils ont rectifié : le JDD n’étant a ma connaissance pas un journal d’extrême droite … ni NDA d’ailleurs.

      Je ne m’excuserai donc pas, puisque a mon humble avis, G.B. a bel et bien réagi excessivement a ce qui n’était de toute évidence qu’une erreur d’écriture.

      ou alors il faudrait m’apporter la preuve que la 1ere forme de la question était celle qui a effectivement été posée (donc demander la confirmation du journaliste).

      En outre, je vous signale tout de même charitablement que nier un racisme est aussi une démarche d’extrême droite, tant et si bien que SOS racisme fait aujourd’hui dans ce domaine concurence directe avec le FN… pire : il le légitime !

      comme dit plus haut, opposer les racisme est dangereux ! c’est faire le jeu des communautarisme (dans une montée de sentiment de colère, une telle attitude verrait opposer les “blanc” d’un côté, et les autres de l’autre : est-ce que vous voulez ?

      Il ne s’agit donc pas de les opposer, mais de les rassembler, afin qu’une fois pour toute l’on puisse se rassembler entre non-racistes contre les crétins, et ce quelque soit la carnation desdits crétins !

      comme le dit par ailleurs NDA, TOUS doivent être reconnus et combattus.

      Il faut le dire et le redire : tant que SOS racisme ne s’occupera pas AUSSI de cette forme de racisme, alors cette organisation fera intégralement le jeu du FN. Et alors il ne faudra pas s’étonner et venir pleurer de la montée dramatique de ce dernier…

      cdt,

    • Walter O'Feel dit :

      Marc,

      Miracle ! Vous venez d’écrire : “je crois que vous faites erreur”…

      Une telle mesure, une telle retenue, une telle prudence dans votre ton, ça mériterait un verre de champagne… Car je crois pour ma part que c’est vraiment la première fois, et je le dis sans aucune moquerie.

      Permettez-moi d’abord de vous dire, en résumé et une fois pour toutes, ce que je ne supporte pas d’habitude chez vous :

      – Votre surdité

      – Votre paranoïa

      – Vos “présupposés”

      – Votre manie de vous faire passer pour un martyre

      – Vos clichés, votre “prêt-à-penser”

      – Votre absence totale de remise en question

      – Votre dénonciation d’une intolérance dont vous êtes vous-même l’illustration sur pattes

      Votre dénonciation d’une ARROGANCE dont vous êtes vous-même l’illustration sur pattes

      – Votre méthode qui consiste à catégoriser les points de vue qui sortent de votre “ordinaire”, sans même les avoir écoutés

      – Votre malhonnêteté intellectuelle, lorsque vous enfermez vos interlocuteurs dans des cases toutes faites, en croyant tout savoir d’eux ( de leur vie, de ce qu’ils pensent), en les remplaçant en réalité par vos propres “fantômes”…

      … Bien sûr, je ne prétends pas que vous ayez le monopole de ces défauts, ni qu’ils soient l’apanage de l’extrême-droite… On les rencontre évidemment sur tout l’échiquier politique, en fonction des personnes, y compris largement à gauche.

      Mais il se trouve que dans cette “Épicerie”, dans cette arrière-boutique où l’on aime tant causer, vous en êtes, selon moi, le triste “record-man”.

      J’aurais bien des exemples à vous citer, qui sont à portée de main, mais pour l’heure voici simplement – pour répondre à ce que vous me disiez plus haut – trois petites phrases de vous, datées du 13 et 14 juin 2012, que j’ai trouvées très rapidement en tapant “front national” dans le moteur de recherche de l’Épicerie.

      Je ne dis pas que ce sont vos pires… Et d’ailleurs, elles ne restituent pas le genre de monologue que vous avez l’habitude de jouer en solitaire, puisque les répliques de vos interlocuteurs sont coupées… Pour vous, ça ne change rien, donc ! … Je me permets d’y ajouter quelques brèves appréciations personnelles, si vous n’y voyez pas d’inconvénient.

      “Les maghrébins, à cause de leur religion, ne veulent surtout pas s’intégrer, ils veulent du communautarisme, nous imposer leur mode de vie et de culture et je pense qu’ils vaudraient mieux qu’ils vivent dans leurs pays.”

      – Généralisation extrêmement abusive. Procès collectif (et en particulier, procès d’intention). Rejet en bloc. Parti pris, à mots couverts, d’une expulsion massive. Vous ne reconnaissez d’ailleurs même pas à ces “Maghrébins” la nationalité française qui est pourtant la leur, parfois depuis longtemps. Vous les mettez tous dans le même sac, comme on dit…
      Pas le temps de développer, et d’ailleurs ce n’est plus le moment.

      “Je comprend l’arabe algérien et ayant travaillé dans des pays islamiques, je connais bien la mentalité de ces gens.”

      – Amalgame total… Vous jugez ce qui se passe “ici et maintenant”, à l’aune de ce que vous avez observé “jadis et ailleurs”…

      – J’ajoute que lors de vos séjours professionnels en Algérie, vous avez sans doute été considéré vous-même comme un “envahisseur”, et peut-être à juste titre, par une partie de la population locale… Les rapports étant pour le moins biaisés, il serait donc honnête d’en tenir compte dans vos observations.

      Enfin, cette phrase est spécialement révélatrice de votre façon de “penser”, si on peut dire.

      “Ah ! quelle est belle la France des “collabos”, car pour moi il n’y a aucune différence entre la période 1937/39 et la période actuelle, les mêmes genres de personnages étaient pour la paix et la collaboration.”

      – Nazis hitlériens = musulmans de france…

      [et vous venez à l’instant de récidiver…]

      – Comparaison qui n’engage que vous…

      (entre d’un côté, une armée conduite par l’un des psychopathes les plus meurtriers de tous les temps (avec Staline, etc.), et de l’autre, une population de Français à part entière, constituée soit de braves gens, soit d’abrutis, soit d’autres encore chez qui le dosage est plus subtil… ou plus complexe… comme partout ! ! !

      – J’ajoute que l’État français n’est pas allé chercher chez eux les Nazis, afin de les réquisitionner pour les faire bosser dans le bâtiment dans des conditions de misère…

      Mais bref.

      J’arrête de me fatiguer.
      J’en ai marre.

      J’apprécie très sincèrement votre “il me semble que vous faites erreur”, dont je vous ai parlé au début.

      Grâce à cette petite précaution oratoire, que vous avez utilisée pour la toute première fois ici… j’ai l’impression d’avoir réussi avec vous un IMMENSE EXPLOIT.

    • Walter O'Feel dit :

      As,

      Je vous embrasse,
      Bonne fin de week-end

    • patriote dit :

      a chaque époque sa crise communautariste , apres les anti rtal les anti portos les anti Polonais ceux ci se sont intégrés dans la population au fil des ans et basta on en parle plus …..reste les anti beurs ‘est plus long et difficlie car les stigmates de la guerre d’algérie sont encore vivaces pour une generation au moins et surtout le nombre important fait que cela sera plus difficile en temps de crise.Apres une bonne guerre tout le monde se serre les coudes a ce jour c’est chacun pour soi et les communautés se ressoudent.
      Quand aux penseurs de 68 qui sont devenus les bobos de gauche d’aujourd’hui ils vont bientot disparaitre et leur suffisance …..de profundis

    • Guy dit :

      J’adore le gars qui a tort, pris la main dans le pot de confiture et qui essaie de s’en sortir en parlant d’une “erreur d’écriture”. Celle là on ne me l’avait jamais faite. Merci pour la rigolade.

    • Age dit :

      @Guy

      de rien, mais vous ne m’avez toujours pas montré que cette erreur de rédaction n’en était pas une, et que l’intention de la question invoquait précisément cette distinction racialiste de “quartiers”…

      encore une fois vous vous mettez au même rang que le FN question racialisme.

      j’attend donc encore une fois la preuve irréfutable que la rédaction “première” n’était pas une erreur, et que la rectification avait quoi que ce soit de honteux.

      j’attends encore plus impatiemment que vous me démontriez que la réponse de NDA ait quelque chose de complaisant avec la question hypothétiquement posée… vu que en l’état actuel elle ne l’est plus : elle est claire et non “blanchie”.

      tout ca fait beaucoup trop de “peut-être que j’ai raison de m’être énervée pour rien…”

      cdt,

    • Age dit :

      et merci de ne pas m’appeler “le gars” …

      je ne suis pas votre “truc”

      cdt,

    • Guy dit :

      Je me mets au même rang que le FN question racialisme ? Bien bien…
      Et vous préférez quoi comme appellation, dites moi pour votre prochaine démonstration de mauvaise foi, j’en ferai bonne usage.

    • Marc dit :

      Walter O’Feel !
      Tout votre joli baratin ne vous dédouane pas de votre attitude qui ressemble à si méprendre aux discours prononcés par les collabos de 37/39 !
      Vous qui avez du temps, lisez les écrits des collabos de la dernière guerre, vous y trouverez les mêmes arguments: la paix à tout prix et la reconnaissance de l’étranger…
      Sur ce, pour ma part fin de discussion sur ce sujet!

    • Walter O'Feel dit :

      Merci pour la suggestion, mais j’ai autre chose à faire que de lire les écrits des “collabos” des années 30… pour lesquels contrairement à vous, je n’ai jamais éprouvé le moindre intérêt ni la moindre attirance…

      J’apprécie d’ailleurs que quelqu’un comme vous me traite de “collabo”, sachant que toute la famille de mon père a été arrêtée par la Gestapo, dans le temps, puis déportée et massacrée.

      Ça fait 34 ans (depuis ma naissance) que j’entends parler de résistance et de collaboration. Les vraies. Pas celles qu’on utilise quand on ignore comme vous totalement le sens des mots.

      Pas la peine de démonter davantage votre triste comparaison, puisqu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre… Mais j’en sais assez pour maintenir qu’elle est d’une totale stupidité. Et qu’elle en dit long sur votre propre aveuglement raciste.

      Dans mon “joli baratin” de tout à l’heure, comme vous l’appelez, j’ai recopié d’autres propos de vous, qui prouvent votre sottise.

      j’ai décrit plus haut les symptômes de cette maladie qui vous frappe, et qui à vous lire encore ce matin, me semble définitivement incurable.

      Vous êtes persuadé d’avoir toujours raison, incapable de reconnaître un tort ou une bêtise, ce qui vous permet de rester debout… Mais en réalité, vous n’êtes qu’un mort sur pieds.

    • poisson dit :

      Des qui prétendent nous faire croire que le mot “quartier” est du même ordre qu’une faute de frappe.
      Sans plus de signification.
      D’autres qui font un plongeon dans un gloubi-glouba de mélange des bons et des méchants, les nazis c’est vous.

      Mais on efface toutes les étiquettes et on regarde: qu’est-ce qu’il reste? Des hommes qui mettent d’autres hommes, femmes et enfants, hors de leur abri, et y mettent le feu. Quelques soient les étiquettes, on n’a qu’un avis à avoir sur la question.

    • Dominique Godin dit :

      Moi j’en ai marre, quand on parle de 68, qu’on cite sans arrêt les Cohn-Bendit et autres renégats de l’époque, sous prétexte qu’ils sont connus. Peut-on imaginer qu’ils ne sont pas du tout représentatifs dans la mesure où tous ceux que l’on appelle des soixante-huitards ne sont pas devenus les chantres du libéralisme le plus échevelé.

    • Il y a même des gens qui voient mai 68 à l’envers! Confusion sur la date. Ou alors ils parlaient la bouche pleine, parce que j’ai entendu mon 69! Mais je vais préciser ma pensée immédiatement.

      Suisse, Singapour… : eldorado de la candeur médiatique

      Les journalistes réunis en consortium tiennent à rappeler qu’ils ne sont pas des ouistitis qui enterrent le public sous des tonnes de cacahuètes. Ils décortiquent eux-mêmes les faits avant d’inviter tout le monde à l’apéro. Dont acte. Et donc surgit un fait que je suis contraint de qualifier d’extraordinaire, une sorte de sur-fait dégoté par un livreur de nouvelles à la criée : « un mai 68 à l’envers » ! Quelqu’un sans doute qui s’emmêle les crayons et prend peur dès qu’il s’aventure hors du royaume des faits et crie au populisme qui n’est qu’une forme institutionnelle d’au secours !

      (lire le texte entier sur lapetiteguerre.overblog.com)

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis