Serpentine

I Miss My Pre-Internet Brain

C’est très intéressant…

(…)

Mon ami F. m’a fait passer cette œuvre de Douglas Coupland, pour le Serpentine Memory Marathon.

Ici des explications.

Ici le Live Blog du Memory Marathon.

 


Que vous inspire-t-elle ?

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (7)

    > Déposer une réclamation
    • NK dit :

      … comme par hasard, j’aurai fini ce soir de lire l’EXCELLENT livre de Nicholas Carr, “The Shallows” (2010)… (Bien obligé de le dire en passant!)

      (le titre français, “Internet rend-il bête?”, ne lui rend pas vraiment justice… Mais pour le reste, c’est bien traduit – me semble-t-il)

    • NK dit :

      … Merci, donc, pour le complément !

    • Malbrouck dit :

      J’adoooooooore me projeter dans “une œuvre” ;-)
      Il doit être bien pratique ce grand préau bleu lorsqu’il pleut ;-) Pourvu que les piliers tiennent bon (la mémoire flanche parfois)
      Ce qui me plait dans son œuvre c’est le coté arène et tous les petits niveaux différents : un ciel bas qui nous oblige à aller faire de la fouille archéologique plus bas encore ! Le ciel ou la tête ont la mémoire si limitée et si basse ! La mémoire est sous nos pieds !

    • E. dit :

      Je vais me pencher sur tout ça ce week-end, l’affiche m’interpelle sacrément.

    • Malbrouck dit :

      Et en y réfléchissant on peut aussi soutenir l’idée qu’une part de notre mémoire de l’avant-internet est retranscrite sur le net ! Il suffit d’aller sur le site de l’INA pour se souvenir par exemple de la télévision de l’avant internet !
      Sur un site du genre “les copains d’avant” nombreux sont ceux qui vont se remémorer leur enfance et leur jeunesse à l’école ! etc etc …
      Il reste à savoir comment les jeunes générations utiliseront leur propre mémoire en tachant de ne pas l’endommager (par une fainéantise neuro-biologique induite) au profit de la mémoire de la machine qui prendrait le relais en quelque sorte !
      Je veux bien croire que toute cette technologie transforme sérieusement notre humanité !

    • Malbrouck dit :

      C’est lorsqu’on ne se souviendra plus des mots-clés que ça deviendra embêtant ;-)

    • RAGEMAG dit :

      […] Sur le fond, le gouvernement… gouverne. Il faut savoir distinguer le bruit du reste: traité européen, collectif budgétaire estival (7 milliards d’euros […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis