Départ

Léger…



(…)
J’ai eu la grande chance de côtoyer Jack-Alain (c’était un de ses noms de plume) de près, pendant mes années Denoël et puis un peu après.
Le plus étonnant, c’est qu’il ait fini par prendre “Léger” comme pseudo, lui qui était absolument tout sauf léger, justement.
C’était un gars bien. D’une humanité énorme.
Je n’oublierai jamais, surtout, l’extraordinaire rencontre entre Samira Bellil et lui. Ils s’étaient trouvés.
Il est parti, lui aussi. Et c’est bien triste.

Comme il l’avait écrit en se cachant sous le nom de Paul Smaïl “Vivre me tue”.

C’est exactement ça…

Salut Jack-alain…

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (10)

    > Déposer une réclamation

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis