Dix millions d’anciens francs !

Vintage

Quand on tombe sur une telle perle…

Quand on tombe sur une telle perle…

(…)

On est content de la partager !

2 octobre 1977…

On revient de loin, non ?

6 Commentaires

  1. Les imprimantes à marguerite… toute ma jeunesse. On les vendait à la tonne. Un bruit d’enfer, ça coutait un bras.
    Je demande pardon ici à tous les clients à qui j’ai pu fourguer ces machins…
    😉

  2. Au niveau réalisation je préfère 1000 fois les reportages d’information de 1977

  3. Je suis d’accord.

  4. Écoute ça! D’abord il y a des murs de casiers à dossiers puis, au vente une secrétaire et une photocopieuse, la secrétaire a un dossier à copier, la secrétaire se retrouve ensuite en tenue légère, puis il y a 4 secrétaires, la même photocopieuse, de nouveaux dossiers à copier, les 4 secrétaires se retrouvent naturellement en tenue légère, clin d’oeil léger à Helmut Newton… T’en penses quoi Coco ? On le tient notre scénar pour le clip Coco… C’est quoi le titre de la chanson… The Weekend ? Bah… Pas grave, on va dire qu’elles sont trop impatientes d’être en week-end nos 4 filles… On le tient, là, Coco !

    https://www.youtube.com/watch?v=GR8jOJZERhs

  5. Cher correcteur automatique de mon petit téléphone, tu prends des initiatives que je réprouve parfois… Écris-moi correctement si tu le veux bien : « … puis au centre une secrétaire et une photocopieuse… »

    Tu es bien brave. Je te remercie pour ta soudaine bienveillance.

  6. « a la vitesse énorme de 500 mots à la minute.  » Rien que la voix OFF suffit à penser au suicide .

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Oct, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...