#OLD

“Il faudra lire vite !”

Trente ans…

(…)

C’était le 21 octobre 1983…

 

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (17)

    > Déposer une réclamation
    • Eric Perrin dit :

      L’ordinateur, le ludique pour “éveiller” les enfants, faciliter l’accès aux acquis du vocabulaire, l’orthographe, trente ans plus tard y’a de quoi avoir quelques doutes en la matière, mais bon.

      Gain ou perte je ne sais pas mais cette fascination pour l’écran est restée intacte :)

      http://idata.over-blog.com/3/20/70/51//singe-monolithe.png

    • tasmant dit :

      Mon TRS80 en 83!!!!
      :D
      Pour faire un jeu de tennis-wall ou de casse brique, je devais écrire “print:blabla, toute la nuit…
      A force de m’y intéresser, à ces conneries, quand le minitel est apparu, je faisais des trucs sur les sites de jeu, de banque ou de cul…
      Il y a prescription, et puis… C’était pas moi!!!
      (surtout sur les banques et j’ai rien volé, juste foutu le bordel)
      ;)
      Quand internet est apparu, je faisais des conneries sur l’ordi pro de mon vieux… Mais j’étais déjà passé du coté obscur de la foufoune et la vraie vie, c’était mieux avec la langue qu’avec les doigts.
      :D
      Maintenant que je suis atteint d’andropause précoce, j’écris chez Guy.

      Salut Eric!
      T’es un mec cool et le Ginkgo de mon papy va bien. Et tous mes arbres tambien!

      :D

    • tasmant dit :

      Par contre Guy…
      :/
      Je te cite:
      “le bilan :

      Cent fois sur le métier…
      Il n’y a pas d’autre solution que de montrer par A + B en quoi les explications données par le Front national aux maux français et les solutions qu’il propose sont fallacieuses ou simplement mauvaises; basées sur des constats biaisés, la plupart du temps.

      Bien sûr, tout vote, tout engagement politique comporte une part d’irrationalité qui peut précipiter crédules et/ou délaissés dans les gros bras de ceux qui déploient les argumentaires les plus “gros”, les plus faciles à avaler, car ils désignent des boucs émissaires “évidents”. Toujours les mêmes, si possible.

      C’est pour cette raison, justement, qu’il ne faut jamais renoncer au travail de conviction et d’éducation, comme au travail d’information. Et évidemment pas au seul sujet du Front national. Le parti de Marine et Jean-Marie Le Pen n’a pas le monopole de la démagogie, loin s’en faut.

      Je sais bien que la voie que je préconise est moins rentable et moins “sexy” qu’un concours de tweets, de clashs, de buzz et de clics. Qu’il faut travailler, fouiller, prendre du temps, se creuser la tête.
      Faire le job…
      Mais je n’en connais pas de meilleure.

      Bon week end.”

      Ouaiiiis!
      Tiens, je vais embaucher un gars qui vote FN et c’est mon pote. C’est un gars sympa,les pieds sur terre…
      Mais qui n’est pas fils de profs comme moi, il n’a pas lu les milliers de livres que j’ai lu.
      Il n’a pas mon vocabulaire, mes études, les millions de mots que j’essaie d’écrire.
      Il n’a pas non plus mon expérience de la vie, mes voyages, mes rêves, mon imagination et toutes ces expériences hors normes que m’ont fait vivre mes tafs.
      Mais il est sincère avec moi et c’est réciproque.
      Et je parle avec lui depuis des années.
      Mais le FN, c’est sa secte.

      Les témoins de Jéhova sont passé au village, je leur ai dit que j’étais Taoïste (ce qui n’est pas totalement faux)
      Ta recette, je vais essayer..
      Mais pour ceux qui lisent…
      Vous avez des recettes?
      Des conseils?

    • Dominique Godin dit :

      @ tasmant
      “Mais le FN, c’est sa secte”.
      La secte, en général, on en sort quand on s’aperçoit que le gourou reçoit plus qu’il ne donne. C’est peut-être une piste pour aider votre pote à voir autre chose.
      La façon Didier Porte, je ne suis pas sûr qu’elle soit efficace quand le cerveau a été bien lessivé :
      http://www.dailymotion.com/video/x15n8mb_didier-porte-le-fn-parti-fasciste-collabo-d-ivrognes-de-racistes_news#.UlKGoh00Kb8.twitter

    • tasmant dit :

      Dominique
      Merci, mais le cerveau, il est pas seulement lessivé, il est essoré, séchè et formaté!!
      Mais c’est l’intérêt de la chose!
      Je vais lui dire qu’il est un faf collabo et qu’il a besoin de répondre à votre mépris.

    • tasmant dit :

      Et ivrogne, en plus, ça va plaire à ses enfants.

    • tasmant dit :

      C’est un échec des années 80 et il va vous lire….
      Point.
      A la ligne.
      J’ouvre les guillemets pour lui…

      Et laissez le s’exprimer.

    • tasmant dit :

      Sinon, Choniste, ça va pas prendre!
      Je suis libertaire. Pas à la sauce Onfray.
      Je suis pour l’efficacité, la preuve, sans la nation et sans l’état.
      Jean Luc, il veut, comme Marine, une nation exemplaire française et en être fier.
      Je suis fier de rien, moi. A part d’être breizhou. Si tu vis pas dans le coin, ça ne signifie rien, si tu y vis, ça ne signifie pas grand chose.

      La signification historique du “je suis français”, c’est que t’as une grosse bite, les bonnes idées, la bonne histoire, la femme qui plait, les bonnes excuses…
      Pour t’affirmer républicain.

      Mais…
      Si t’es français, t’es juste une légende.
      Pas mieux que rien.

    • tasmant dit :

      Et Jean Luc, tes légendes Robespierre et Saint Just…
      Si ,tu passes dans le coin.
      Tu sais, il y avait des Girondins fédéralistes.
      En matière et en manière de droit de l’homme, c’est mieux que toi, moins intransigeant, mais plus efficace.
      Et la Marion-Perinne et toi, vous êtes la même engeance jacobine.
      Vous êtes le malheur de cette rance foutue haine avec Chevenenteur, dont le lieutenant a fini FN.

      On a une chance, sans vous, avec le peuple décontaminé de ses lubies.
      D’arriver à la démocratie.

    • tasmant dit :

      Libertaire, c’est comprendre un maximum de langue, de culture, de philo…
      Et d’histoire.
      Chinoise, Japonaise, Indienne, Peuple premier d’amérique, Irlandaise, Viking, Malienne…
      Et tellement!!!!
      Ce que je veux enseigner à mon ouvrier, c’est ça..
      Tranquillement.

    • Guy dit :

      Il faut parler, convaincre, expliquer, sans invective.
      Mais vous parlez vous-même de “secte” ; s’il y a secte c’est qu’il y a une forme d’endoctrinement, un gourou, etc. Si c’est “à ce point-là”, la conviction peut effectivement ne pas réussir du tout : si c’est un militant pur et dur, qui a trouvé la une “famille” politique et pas juste un électeur qui n’a plus confiance en personne (et on peut le comprendre), ce sera compliqué.

    • Zumillo dit :

      “Il faut parler, convaincre, expliquer, sans invective.”
      Ne pensez-vous pas qu’il soit aussi possible que les gens aient de bonnes raisons de ne pas penser comme vous ?
      Pourquoi devoir leur expliquer, les convaincre, avec la condescendance de celui qui sait ?
      Pourquoi ne pas respecter un avis, une opinion qui soit contraire aux vôtres ? Et ce tout en faisant l’apologie de la tolérance et de l’ouverture à l’autre…

    • Guy dit :

      Le débat vous ennuie ? Vous effraie ? Pas moi…

    • Zumillo dit :

      Un débat ? Ni ennui, ni peur. Mais s’il s’agit de convaincre en revanche, je suis assez dubitatif. Outre le fait que je ne vois pas en quoi votre avis serait à priori plus avisé que celui d’un autre, les citoyens ont chacun leurs raisons de penser comme ils le font, comme vous avez les vôtres.
      Je ne suis pas certain que vous souhaitiez vraiment débattre. Vous voulez “convaincre, expliquer”. Vous voulez militer pour une cause qui vous semble juste. Ce n’est pas débattre. Et il me semble que c’est l’une des attitudes qui ont le plus contribué au développement de l’idéologie du FN, cette façon de regarder ses sympathisants comme des débiles profonds, de leur expliquer qu’ils n’ont rien compris.
      Sans être un spécialiste de la question, il me semble que c’est tout à fait contre-productif.

    • Guy dit :

      Non, ce qui est contre-productif, c’est l’invective. En revanche quand les arguments sont faux ou fallacieux, ce n’est pas du militantisme, c’est du fond face à la propagande. Exemple… http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/18/guy-birenbaum-bashe_n_4120265.html

    • Zumillo dit :

      Nous sommes d’accord. Seulement vous pourriez pointer tout aussi aisément les arguments faux et fallacieux dans le discours du PS, de l’UMP, des Verts ou du Front de Gauche.
      La société est en crise, sans que le FN, qui ne dispose d’aucun des leviers de commande, ne puisse en être tenu pour responsable.
      Le succès (relatif) du FN, c’est surtout l’échec des partis politiques institutionnels, de leurs représentants, et du système politique, économique et social qu’ils ont mis en place.
      Pointer les inepties du FN ne sert à rien, quand le programme des autres parties ne vaut pas mieux, et que leur bilan est catastrophique.

    • poisson dit :

      Ce qui est décourageant c’est l’impression que cette manière de lutter (à coup de contre arguments, pas à pas) serait efficace si il n’y avait pas tant d’abstention au moment des votes.
      Le “fond” n’est ensuite jamais assez “propre sur lui” après une telle expérience, je veux parler de celle d’avoir été séduit par le FN, puis d’en être revenu. Beaucoup de démobilisation politique absolue des ex-votant FN. Et toujours des nouveaux esprits à berner, il y a un vivier qui permet un renouvellement perpétuel des électeurs d’extrême droite, donnant un nombre suffisant, stable ou augmentant légèrement, l’abstention aidant pour faire mine d’être une force politique.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis