Histoire

“Il y a de la place dans le sac pour serrer le poing.”

Karl Kraus…

(…)

Je ne fais que me répéter depuis des années.

Cela ne sert absolument à rien.

Alors je pose ça là ; une fois de plus.

Une fois encore.

Ce qui est désolant, ce n’est pas que les événements en Autriche n’ont pas de fondement mais qu’ils n’ont aucune conséquence. Il y a tant de choses qui arrivent – et il n’arrive rien : c’est l’histoire autrichienne que M. Friedjung n’aurait jamais été en mesure d’écrire, même s’il avait disposé de vrais documents. L’histoire autrichienne est ainsi : des événements se produisent dans le conflit entre le hasard et la bêtise ; la politique n’est pas faite mais compromise et tolérée ; l’escroquerie jette le voile sans qu’aucun Autrichien ne perde la foi. La diplomatie internationale est un terrain où la chute d’une feuille engendre un séisme – mais ici la terre se fissure et aucune feuille ne tombe d’un seul arbre. La chose est intéressante, on en parle mais on n’en tire aucune conséquence. On s’occuperait du déclin du monde aussi longtemps qu’il serait actuel mais on n’en tirerait toujours aucune conséquence. Des centaines de millions gaspillés : il y a de la place dans le sac pour serrer le poing.

Karl Kraus (Le procès Friedjung)

Le texte intégral dans son contexte est ici. 

 

Source du portrait de KK .

À un de ces jours…

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (34)

    > Déposer une réclamation
    • lovely dit :

      Dans le même temps le FN a été élu sur le dos de l’abstention, il faut relativiser sans minimiser le grignotage continu de leur parti dans les consciences. La gauche n’aurait jamais du imposer par la force et l’arrogance des changements sociétaux qui heurtent sitôt son accession au pouvoir.

    • Patrice Guyot dit :

      Non, le FN a (hélas) bénéficié du total écoeurement de la population devant une classe politique totalement faillie. Et ce n’est pas fini à mon avis !

      Si les politiciens pouvaient déconner tout le temps, piquer dans la caisse, mentir, ne rien gérer et mettre le pays qu’ils sont censés diriger en faillite… Sans que ça n’ait aucune conséquence, ça se saurait ! Et ça serait aussi étrange qu’injuste !

      PG

      Salut à Guy, bien silencieux depuis un moment… (depuis Saïgon)

    • Albatros dit :

      Quelle réussite cette europe qui ramène les fachos comme force de pouvoir disparue depuis plus de 60 ans.
      Quelle reussite cette gauche qui n’a pas eu le courage de contrer les reac qui gouvernent les institutions européennes.
      Traité par traité, année par année, à piller les acquis des nations qu’elles avaient si chèrement conquis,parfois au prix d’une vie pour une société plus juste…
      Inégalités antisémitisme islamophobie pauvreté la bombe à fragmentation des saloparts qui ont confisqué et détourné les principes d’une europe des nations pour imposer un système de destruction terrifiant est entrain de nous péter a la gueule.

    • As dit :

      C’était tellement prévisible.
      J’étais partagée entre la tristesse et le fou rire.

      Tristesse d’avoir vu se réaliser ce que je pressentais depuis des mois en écoutant la grogne de mes concitoyens ( ces fameux murmures qu’on minimise à coups de méprisants ” propos de comptoirs” et autres “populisme”).
      Fou rire presque malsain en voyant la tête déconfite des nos élites politiques et journalistiques.
      Non, mais franchement ils n’ont toujours pas compris? N’ont-ils pas vu la colère, la peur des uns qui s’unissent à l’indifférence méprisante des autres pour tous les envoyer bouler?
      Eux et leurs discours creux. Eux et leur impuissance.

      C’est un gros mollard bien gras qu’envoie ces petites gens qui ont votés FN. Un glaviot à ses élites qui les méprisent, les rincent et atomisent leur seule fierté à savoir la valeur de leur travail.
      “Ils nous prennent pour des cons et des racistes systématiquement. A force ça gonfle et tu as envie de répondre: oui et alors? Je t’emmerde ” ai- je encore entendu ce matin.
      C’est assez terrifiant cette désespérance mais faut pas avoir fait psycho pour comprendre que le mépris ou la diabolisation de ces électeurs ne fera que continuer à les pousser vers ce choix du pire. C’est le syndrome du précipice. Si vous nous poussez dedans, nous vous entrainerons tous avec nous.
      C’est une gifle méprisante qu’envoie les abstentionnistes. À nos politiques mais aussi à cette Europe qui n’a plus rien de démocratique. Qui n’est plus qu’une coquille vide de cet idéal imaginé par les pères fondateurs. Gouvernée par la Finance et des représentants nommés selon le bien vouloir des gouvernements qui n’hesitent pas à passer outre le choix des peuples ( traité de Lisbonne).
      Gouvernée par une Allemagne hégémonique nonobstant qu’on ne fera jamais d’un italien ou d’un roumain, un parfait allemand. Pas plus qu’on ne fera d’un français, un anglais pragmatique ou un suédois progressiste.

      Je n’ai pas fait de longues études, je ne suis pas instruite en sociologie et en psycho mais faut pas être un grand intellectuel pour voir qu’on va droit dans le mur si rien ne bouge et s’il n’y a pas une sérieuse remise en question sans se dérober avec les habituels anathèmes vers les ” connards de fachos” qui votent FN.

    • poisson dit :

      Les plus gros frais de campagne pour ces européennes sont pour Chevenement, Hue, l’appel à l’abstention.
      C’est marrant pourtant personne ne conclue à la victoire du RMC…

      J’ai adoré aussi la listes des pays avec poussée de l’extrême droite à ces élections alors que nombre des pays on s’en fiche.. L’Autriche 8,5 millions d’habitants, le Danemark 5,5 millions, le ton qui fait “bouh” ayez peur. Sous prétexte de faire “bouh, soyons sur nos garde” et les éternels tour de passe-passe avec les chiffres.
      Tout est pareil, mais à chaque fois il y a des petits détails qui changent.

    • lovely dit :

      Pourquoi s’entêter à penser que seules les petites gens, les déclassés et les sans grades votent FN ? Un mec comme Floriant Philippot séduit les classes moyennes aux heures de grande écoute dans les débats télévisés: toujours courtois, jamais de vulgarité, une voix douce et rassurante, bien mis propre et cravaté, didactique avec des exemples concrets puisés dans la réalité du quotidien il se distingue de ses concurrents aux chemises bariolées, au discours agressif et visage transpirant. Sur le terrain un gars comme Steve Briois a su convaincre en labourant méthodiquement le terrain, simple vendeur il est devenu une figure incontournable en cumulant le siège de député européen et la gestion d’une grande commune. Les oeillères traditionnelles renforcées par l’autisme général ne présagent pas un revirement politique à moyen terme.

    • Albatros dit :

      As
      Votre commentaire me sidère
      A vous lire face aux politiques de destruction des institutions européennes le recours aux fachos est legitime..

      Il est vrais que cela ne demande pas un grand courage
      Ben moi je pense que ces électeurs sont des lâches qui ne cherchent pas à comprendre le sens du politique, du monde. Ils se jettent dans les bras de ceux qui promettent ce qu’eux ne veulent pas conquérir
      Le crachat dont vous parlez c’est sur leur tronche qu”il va sauvagement retombé ….

    • As dit :

      @Albatros
      Je n’ai pas dit que c’était légitime. J’ai dit que c’était logique.
      Les institutions européennes ont été dévoyé par des logiques comptables sur de l’humain. L’Europe telle que la font les technocrates, n’est pas l’Europe des peuples.
      Vous pouvez les traiter de lâches et ne pas remettre en question des institutions bouffées par les lobbies financiers et dirigees par des personnes désignées non démocratiquement. Moi, je m’en garde bien parce que ça ne fonctionne plus sur eux. C’est comme pisser dans un violon en se donnant bonne conscience. C’est les éloigner encore plus de nous et des enjeux républicains, européens, mondiaux.
      Leur dire ” Vous etes des merdes qui ne comprenaient rien” n’est pas la meilleure façon de les ramener à moins de colère et plus de raison.
      Chercher à comprendre ( ce qui ne veut pas dire approuver) et arrêter les métaphores filées sur le fascisme dès qu’on parle d’eux me semble plus productif. Se remettre ne question soi même mais avant tout nos élites déconnectées, ce n’est pas accepter qu’on utilise les fachos comme épouvantail de nos institutions. C’est tenter de sauver un idéal en perdition sans tomber dans le mépris ou l’invective qui n ‘amènent rien à part une cristallisation des rancœurs.
      Je suis républicaine, je crois en une Europe fait pour le peuple et par les peuples. Je refuse que cet idéal soit volé par des affairistes et des technocrates comme je refuse qu’il soit détruit par des extrémistes qui ont un boulevard face à l’autisme chronique de nos élites face à la misère et aux peurs de leurs concitoyens. Comprendre et tenter de changer les choses me semble d’une urgence vitale.

    • Albatros dit :

      Sir leconstat nous avons le même evidemmentAs
      Ce que je refuse c’est de regarder les electeurs fn comme si les pauvres ils souffrent tellement (comme si les autres pas) qu il faut les comprendre
      Benoui on comprends tous pour zutant je dis qu il y a d aitres choix etprendre cette optionest une lâcheté evidente et suffit la compassion pour ces électeurs? Qu’ils prennent leurs responsabilités sur les risques majeurs de leurs choix
      Je ne suis pas pour une forme de populisme à l’envers.
      Voter est un acte responsable qui engage cessons aussi de justifier sans frein ces electeurs
      Ils sont majeurs ou pas ?
      Faut pas compter sur moi pour infantiliser cet électorat. ..
      La peur la souffrance ne peuvent pas tout justifier expliquer.

    • Albatros dit :

      Desolee je suis sur mon portable

    • martingrall dit :

      La mer est bleue,le soleil d’or au zénit, le ciel où gambadent quelques moutons bien blancs assurant d’une eau douce certaine tout aussi bleu. Sur mon île, la vie c’est épatant.

    • As dit :

      @Lovely
      Pour moi le terme “petites gens” ne désignent pas que les déclassés ou les sans grades. Bien qu’ils soient devenus le coeur de cible du FN. Il désigne aussi une partie de la classe moyenne supérieure qui se retrouve à son tour atteint par la précarisation de l’emploi et une augmentation vertigineuse de leurs prelevements. Et qui n’ont comme seul pouvoir que leur bulletin de vote. Ceux qui n’ont ni réseaux ni lobby. Qui n’ont que le fruit de leur travail pour vivre. Et je ne pense pas un seul instant qu’ils sont tous fachos ou racistes. Ils ont peur parfois à tort parfois à raison et leurs élites refusent de voir ou de comprendre. C’est comme une longue fuite en avant, chaque partie ne comprenant plus l’autre.
      En mettant sur le devant des personnages plus lisses et bien élevés, le FN continue sa mue et cherche à ratisser de plus en plus large. En s’ancrant dans le quotidien des gens, de leurs petites misères à leurs grandes terreurs, il continue son changement idéologique fondamental depuis l’arrivée de Marine Le Pen: Le pouvoir.
      Je ne pense pas que son père était en quête du pouvoir. Il aimait être le vilain, le paria de la politique française. Sa jouissance principale consistant à faire hurler les elites intellectuelles et politiques. La continuelle provocation pour exister sur la scene mediatique. Le pouvoir institutionnel ne l’a jamais vraiment interessé.
      Marine et la nouvelle génération du FN est totalement différente. Elle veut le pouvoir et utilise les outils institutionnels pour arriver à ses fins. Ce FN là me semble bien plus toxique que le FN du borgne parce qu’il se donne les moyens de la réussite en appuyant là où ça fait mal et en relayant sans cesse la réalité du quotidien très difficile de nombre de citoyens déboussolés. Historiquement libéral, le FN s’est transformé en protecteur des travailleurs, des petits face aux géants. Il a fait sa mue sociale pour toucher concrètement les gens.
      Un ami me dit souvent “Ventre creux n’a pas d’oreilles”. Un citoyen emmuré dans ses problèmes quotidiens ne peut entendre parler d’autre chose. Il se moque des idéaux et des visions humanistes. Il veut bouffer.

    • martingrall dit :

      Assez bizarre de constater cet effarement devant la montée d’un front national se retrouvant avec le même nombre de voix qu’a l’édition précédente alors que l’incurie politique et de gauche et de droite leur promettait… bien plus plus. Personne ne voulant de personne. L’UMP ne votant pas pour l’UMP, le PS idem. s’il faut pleurer c’ets plutôt la-dessus

    • martingrall dit :

      As, vous avez raison, bleu marine est beaucoup plus toxique que le F.N. je ne vais pas trop en rajouter mais je dirais plus toxique comme tous les autres partis. avec une gauche comme-ça mieux vaut une belle droite, avec une droite pareille mieux vaut un parti communiste, ce qu’a fait la Grèce.

    • martingrall dit :

      -Ce faisant, nous avons appris dans quels coins reculés de cette patrie la culture est allée se terrer en tremblant. Elle vit là où elle vit dans la crainte des indics. Et non là où les indics vivent dans la crainte de la culture.-
      Et c’est cela qui nous noie. une culturre politique imposée par les médias de l’Infotainment. 2% de présentation des candidats et 98% de the voice, pour plus de recettes pub que la météo.

    • As dit :

      D’autre choix pour vous peut-être @Albatros.
      Pour eux, non.
      Je ne suis pas d’accord sur la lâcheté. Lâcheté de quoi? d’avoir été voté pour un parti politique autorisé? D’avoir donc fait leur devoir citoyen?

      Que cela vous plaise ou non, le FN est un parti politique qui respecte nos institutions et les modes d’élections. Il ne possède pas de bras armé qui commet en son nom des actes remettant en cause notre république et sa légitimité. C’est d’ailleurs pour cela qu’il n’est pas interdit. Il n’appelle pas à une sécession ou à une épuration ethnique. Toujours borderline dans ses propos ou ses volontés, il reste pourtant scrupuleusement dans le cadre établi. Que ses propos sont honteux, de courte vue et parfois condamnables ne suffisent pas d’un point purement legal à en interdire l’existence. C’est donc un parti aussi légitime q’un autre. Même si on abonde aucunement comme moi dans leur sens.
      Je considère un adversaire FN comme quelqu’un d’aussi respectable qu’un autre parce qu’il fait parti de l’arc politique que notre République autorise.
      De mauvaises idées, de mauvaises réponses mais pour autant je ne le méprise pas. Je le prends pour ce qu’il est : un dangereux adversaire en pétard. Désamorcer la bombe et entamer un dialogue pour le mettre face à ses contradictions sans pour autant lui faire sentir un jugement sentencieux et moralisateur. De la finesse face aux émotions brutes et brutales, cela les déstabilise toujours qu’on les regarde en face sans jamais les traiter de facho ou de raciste dés qu’ils ouvrent la bouche. Si ils me disent que le ciel est bleu. Je ne vais pas me lancer dans une diatribe sur cet honteux amalgame qui stigmatise toutes les nuances bleutées, blanches ou grises qui composent ce ciel. Le ciel est bleu. Point.
      Être plus hystérique que les hystériques n’amène rien là où pragmatisme et bons sens font du bien meilleur travail.
      Le mettre de côté, en dehors d’un vote qui serait “normal” ou légitime , le diaboliser ne fait que conforter les gens exasperés dans leur choix d’un énorme “Fuck”.

      Je pense que les gens sont très conscients de la portée de cet acte mais je le vois plus comme un cri d’ultime alerte plutôt que comme une subite adhésion aux théories les plus douteuses de ce parti. Elle ne devient pas plus raciste et ne désire pas un règne de fascisme où on tuerait l’autre pour sa peau, sa religion ou ses idées. Les français ne sont plus ceux des années 30. L’histoire nous a laissé dans nos chairs trop de traces pour que nous sombrions à nouveau dans ce genre de folie. Le français a beaucoup de defauts mais il n’est pas stupide. Lui dire le contraire en invoquant les foudres du fantôme nazi, dés que le FN dit un truc, est limite insultant pour son intelligence et dieu seul sait qu’en ce moment que le français est susceptible.
      Je crois qu’une partie grandissante des français hurle son malaise en faisant un acte politique fort, effrayant mais légal. Avant sans doute si rien ne change, une vraie explosion sociale qui n’aura plus rien de légale ou de respectable.

    • As dit :

      Désolée pour les fautes qui parsèment mes écrits. Je suis sur un minuscule téléphone qui va bientôt subir ma colère républicaine en finissant contre le mur.

    • martingrall dit :

      ‘tain je me réveille dans un département tout noir, à 97% tout excès le rendrait insignifiant.J’ai beau faire le mariole, ça fout les boules quand-même.
      ‘tain, tous les 4 varois il y en a un en vareuse, ou une!!

    • france addict dit :

      A mes amis bien-pensants et donneurs de leçons…
      Le mot France n’est pas un gros mot.
      Le drapeau bleu blanc rouge est le drapeau de la REPUBLIQUE française.
      Le drapeau tricolore n’appartient pas à l’extrême droite.
      La Marseillaise est l’hymne de la république française .
      Rangez vos drapeaux rouges ,vos portraits du Ché, vos étoiles rouges symboles d’autres dictatures. …
      Vos concerts contre la haine…sont has been !
      Rassemblez toutes les communautés, les minorités et surtout la majorité des français sous le drapeau tricolore…
      Tapissez la place de la Bastille de drapeaux “bleu blanc rouge” c’est notre drapeau pas le leur!
      Celui de nos poilus des soldats du débarquement…
      Celui du fronton de nos écoles de nos mairies ,de notre république laïque.
      Amis graphistes utilisez le…rendez le sexy …il est à nous tous.

    • Albatros dit :

      As
      Si vous considéez la réflexion comme un élément constituant de l hystérie alors j’en suis coupable
      Difficile sur un tel de développer
      Mais nous partageons je crois le même désarrois et c’est
      déjà ça

    • As dit :

      @Albatros
      La réflexion? Non. Le jugement moral oui.
      Et je ne vais pas vous apprendre la différence entre la morale et la légalité des actes.
      Je ne cherchais absolument pas à vous blesser ou à dénigrer vos opinions. Simplement à expliciter mes propos. N’y voyez, je vous prie, aucune attaque personnelle.
      Nous nous rejoignons sur le désarroi et nous savons que cela va marquer plus que les politiques ne voudront bien l’admettre. Nous ne voyons juste pas la même façon d’aborder ce problème qui, à mon sens, va s’amplifier s’il n’y a pas une remise en question profonde de nos gouvernants.

    • Albatros dit :

      Non mais a force de trouver des excuses aux électeurs du fn il me semble que la morale a deux balles c’est pas moi qui en use
      Quand à considerer que soit on est irresponsable, ne sachant pas et ou ne comprenant pas vraiement pour qui on vote, soit on est un facho c’est assez simple sans etre simpliste
      Alors moi je n ai pas envie de dorloter ceux qui ne comprennent pas en dehors de leur colère pour qui, pour quoi ils votent

    • As dit :

      Vous ne pourrez pas obliger les gens à ne pas faire preuve de nombrilisme. Quand à la morale, elle repose essentiellement sur des concepts culturels et intellectuels. Elle est tout sauf universelle et n’a cessé d’évoluer à travers les siècles.
      Et encore une fois vous portez des jugements moraux sur un acte républicain. Le vote pour un parti autorisé par notre république n’est pas irresponsable, fachiste ou simpliste.
      C’est comme pour tous les autres partis autorisés, un acte politique de la part de citoyens.
      Que vous ne compreniez pas ce vote, soit. Mais réduire cela à de la sottise, de l’inculture, du racisme ou d’une débilité profonde, je pense que c’est totalement contre productif et surtout faux.
      Alors oui, la France n’est pas exempte de son compte de racistes, de fachos et de vilains. Qu’il y a toujours de haineux au sein du FN. Que si le visage a changé, l’essence malveillante est la même. Elle est même plus fine, plus sournoise.
      Mais réduire l’essentiel des électeurs du FN à ce cliché ressort pour moi des mêmes mécanismes de préjugés et d’amalgames dont nous détestons tous 2 , j’en suis sûre, le manichéisme binaire.

    • pierre dit :

      je me demande quelle est la proportion de naïfs pour croire que le FN est devenu présentable, et celle des haineux en général qui votent FN.

    • martingrall dit :

      La fin du monde a pris du retard! Ou c’est pas l’heure! Parce que leurre il y a! Mais qui le fait frétiller au nez et à la barbe du français, l’errant devenu. Dans ma rue à saint Raphaël sur 5 bureaux de votes le F.N est à 62%. Comme le propose Guy, Qui, si ce n’est les partis politiques statutaires inconscients auxquels j’ajoute, désabusés. Mais toujours et surtout irresponsables devant le peuple. Albatros, bien sûr dans ma rue le vote est raciste, n’est que raciste. Bien entendu, non parce qu’ils sont méditerranéens, mais pour avoir les mêmes droits visibles que les arabes enturbannés!
      Qu’ils écoutent les gorgones et autres sirènes évidemment mais pas 62%. L’Autriche s’en est sortie grâce à la Guerre, Il y a de fortes chances que nous en sortions par la révolution ou la purge.

    • Albatros dit :

      Je n’ai jamais écrit ni pensé que l’adhésion était totalement xénophobe. ..mais fortement oui
      Ce que je dénonce c’est cette faiblesse de ces électeurs qui vont vers un parti qui a ses racines son histoire ses amis en Europe sur ces thèmes racistes antisémite et qui ont en dehors des telegenistes que des delinquants et des voyous dans les cadres qui les représentent
      Oui dire que l’autre est responsable de leurs maux et de le rejeter à la mer rendra leur vie plus douce c est quand même dans les gènes de ce mouvement
      Qu’ils y crois normal qu’ils votent fn, mais ceux qui ne soutiennent pas ces thèmes sont des lâches qui par manque d intérêt pour la chose politique vont sans se poser de questions vers le plus menaçant.

      Bonne journée Martin

    • martingrall dit :

      @ albatros, je crains fort, enfin craindre, que la xénophobie ne soit uniquement dirigée vers les politiques. A force de se défausser des Pb sur des assoces, des quidams inconnus sortant de nulle part, politiques refusant de porter sur leur dos, la charge de leurs obligations ces partis se sont inscrits dans la ligne de mire de toutes les agressivités, morales, hélas physiques dans peu de temps.On parle du F.N mais le ”guignol” Bruno Gaccio avec le mvt de gauche nouvelle donne fait 3,0 % dans ma ville et 3,5 à Fréjus. ce sont bien les partis qui sont rejetés.

    • Albatros dit :

      Pas rejetés puisque naissant et selon moi ils peuvent devenir dans ce chaos dangereux pour tous pour tous, une solide alternative pour les futures rv électoraux regarde l Espagne la Grèce certes en Grèce l’extrême droite est là mais remisée plus qie déboulonnee…le fracas fn peut grâce à des initiatives courageuses etre sérieusement entravé
      C’est juste ce courage que n ont pas ceux que je designe comme étant des lâches

    • sacha du 16 dit :

      Pardon de casser la joyeuse ambiance des retrouvailles mais tout de même, Guy, deux posts en 3 jours…

      Pas de surmenage…

    • martingrall dit :

      @Albatros je parle des partis politiques établis, ce sont eux les lâches, pas les électeurs, pire ce sont eux les xénophobes mettant en place les systèmes fracassant les français les uns contre les autres. Tout le problème du F.N est qu’il profite d’électeurs servis sur un plateau par les médias.

    • Albatros dit :

      Martin ils ne sont pas des lâches ils sont des escrocs, des mafieux, qui vendent des produits, ici des ideologies qui rapportent du pouvoir comme les narco des produits drogues qui finissent par tuer ceux qui en consomment et ausssidétruisent tout leur environnement
      Regarde le5xemple des Balkany

    • Umit dit :

      J’ai surtout constaté que les gens interrogés (micro-trottoir) ressassaient intégralement les commentaires et analyses des journalistes entendus sur les ondes et vus à la TV… sans aucune retenue, sans réfléchir.. ils répétaient et répétaient car ils en étaient convaincus…mais de quoi et pourquoi ?
      Je ne comprend pas trop ce qui se passe pour le moment autour de l’ex.dr. mais ça pue et c’est un château de carte qui va nous tomber à la gueule un de ces 4 !
      Faudrait sortir de ce cauchemar… mais comment ?

    • Isabelle dit :

      Les Juifs sont une cible car Al-QuaÏda pense pouvoir récupérer des musulmans par ce biais, comme avec le prophète et ces soi-disant insultes. Mais le but, c’est le chaos.
      Autant ne pas se tromper. Le but est bien de tuer et d’imposer une dictature dans tout l’extrême orient.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis