...

Pour Malbrouck

Je ne sais pas quand il a débarqué sur mon blog en 2006…

(…)

Depuis, il m’avait suivi et écrit partout.

Il commentait toujours avec vigueur, enthousiasme ; particulièrement les billets concernant le Front national et il avait souvent des arguments tout à fait convaincants.

Surtout, il était toujours respectueux et tentait de persuader les autres – moi compris – sans brutalité, ni violence.

Il s’appelait Malbrouck Loumici.

Cet imparfait est là parce que ce matin, via un message privé sur Twitter, Léonel Houssam m’a appris le décès de Malbrouck, au mois d’août.

Je n’avais jamais rencontré Malbrouck autrement que “virtuellement”, mais sa mort m’attriste sincèrement. Comme quoi, on ne fait pas que de sales rencontres sur le Web. Surtout, sur les blogs on peut (on pouvait ?) nouer des relations avec des lecteurs qui ne sont pas/n’étaient pas (?) toxiques.

Je suis certain qu’ici beaucoup d’anciens lecteurs du blog NRV, du Post ou du Huffington Post serons touchés.

Malbrouck repose à Tourcoing

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (14)

    > Déposer une réclamation
    • Thomas dit :

      Bonjour. Je crois que je me souviens de ses interventions sur le DEL. Il était singulier, entier, parfois déroutant, mais aussi très stimulant, très généreux. Il semblait d’une sincérité totale, qui ne se perdait pas en tactiques et en masques. Il avait pris à pleines mains sa part de liberté qui était offerte sur le DEL. Qu’il repose en paix!

    • Falconhill dit :

      Je m’en souviens de Malbrouck… je me souviens de cette époque des blogs (dont le tien).

      La nouvelle est triste en tous cas. Je me souviens aussi de discussions franches.

      Tu as raison, on peut (pouvait peut être) faire des rencontres agréables, avec des gens normaux, sympathiques, enrichissants. Il n’y (avait ?) pas que des haineux et des nocifs.

      Pensées à un camarade de cette belle époque. Merci pour ton billet,

    • Salam93 dit :

      C’est vrai, on rencontre aussi des gens passionnés et passionnants sur le net. Malbrouck était de ceux-là. Merci Guy pour ce billet. Pensées amicales à tous les nrv.

    • Nicolas dit :

      Mon amitié et tout ça. Je l’avais souvent croisé chez toi. Je m’en rappelle très bien maintenant même s’il m’était totalement sorti de l’esprit.

    • As dit :

      Son absence depuis de longs mois était comme une blessure mal cicatrisée pour moi.
      Plusieurs fois, j’ai souligné mon manque.
      Ses mots, sa voix, son excentricité et sa bienveillance me manquaient.
      Je sais qu’il peut paraître idiot de dire cela sur le support de toutes les virtualités mais c’est un sentiment bien réel de tristesse infinie qui m’envahit ce matin.

    • martingrall dit :

      Le DEL est un lieux gorgé d’amis inconditionnels.
      Gorgé de reflets absorbant la nuit qui nous envahit.
      Permament du lieu, il nous reviendra par instants.
      A bientôt Mabrouck.

    • martingrall dit :

      La demalbrouckisation va etre difficile.

      Ecrit par : Armand | lundi, 03 septembre 2007 09:20

    • Sofinoelle dit :

      Je m’en souviens aussi, triste nouvelle… 🙁

    • poisson dit :

      Des émotions nouvelles auxquelles on ne s’attendait pas. Ça surprend, en fait on est une bande de potes. Et on se doit rien, on se voit jamais, on jurerait s’ignorer complètement les uns les autres…

      C’est souvent qu’il en manque à bord. On croit juste qu’ils se sont déconnecté. Quoique maintenant que j’y pense, gout morbide ou humour noir ou anxiété par anticipation, je me demande souvent “il serait pas mort, ce pseudo disparu?”, “hein, dis, for intérieur de mon cœur?”.
      Personne ne me répond. Enfin si une fois, sur un vieux forum que j’avais abandonné, j’ai mis machinalement mon mot de passe, et j’ai trouvé un vieux message de il y a deux ans qui me disait, “eh tu te rappelle le délire il y a un an avec machin?”. Peut-être qu’il croyait que je connaissais machin en vrai, moi je croyais que lui était copain avec machin. On s’était bien défoulé sans comprendre qu’aucun de nous trois ne se connaissait. Cette impression de ratage, de décalage, brrrr, sensation pire que la mort du pseudo, de virtuel qui bug et dévoile le néant de l’oubli.
      Malbrouck, tu es le deuxième aujourd’hui (sur arrêt sur images PMB = Al ceste, décès annoncé par Ulysse) et pas d’oubli possible ni de l’un ni de l’autre.

    • JM dit :

      Quelles nouvell’s apportez ?

      Oui, il s’en allait en guerre, Malbrouck, mais en toute fraternité, avec ses mots détachés, difficiles à suivre souvent…
      Et lui si attaché, et lui si attachant…

      Alors sur la plus haute branche un rossignol chanta ?
      Ne sait quand reviendra
      mais que le croyiez ou pas
      si le désirez, on se (re)trouvera
      après Pâques ou la Trinité
      with a new heaven, a new earth, us and a good fellow…

      Qui vit voler son âme ?
      J’n’en dis pas davantage
      Monsieur Malbrough est mort

    • iban dit :

      Avec tout le respect qui lui est du
      http://christantrv.canalblog.com/archives/2011/03/27/20738238.html
      agur malbrouck

    • Hugot dit :

      Bonsoir. J’ai eu l’opportunité de croiser Malbrouck sur mon chemin lors d’une formation de formateurs. Au delà du personnage, Malbrouck était d’un grand coeur. 9 mois à ses côtés m’ont appris que rien n’est dû au hasard. Merci Malbrouck d’avoir croisé mon chemin. Rip.

    • Florence dit :

      Je m en souviens très bien. C est triste. Il était passioné et touchant (:

    • Phil dit :

      Sacré personnage !
      Très peiné.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis