• carbonara

    Voisin-Voisine

    J’ai des sujets graves de préoccupation dans ma vie de tous les jours. Hier soir, c’était la “fête des voisins”. Je ne connais rien de plus con que cette “fête des voisins”. Je déteste les fêtes. Et je n’aime pas les voisins. Ni ici. Ni ailleurs.

    Depuis que cette daube existe, je n’ai jamais eu la moindre envie de quitter mon logis pour manger 5 chips dégueulasses et 3 cacahuètes, suivis de spaghettis à la carbonara réchauffées, mal assis sur des chaises pliantes, à hauteur de caniveau.

    Ja-Mais.

    Entrez…