Temps mort

Trou noir

Où sont encore passés mon 29, mon 30 et mon 31 ? Chaque année, en février, c’est la même histoire. Ces quelques jours qui disparaissent (pas toujours autant), ces dizaines d’heures perdues dans un néant, me troublent profondément.

Où sont encore passés mon 29, mon 30 et mon 31 ? Chaque année, en février, c’est la même histoire. Ces quelques jours qui disparaissent (pas toujours autant), ces dizaines d’heures perdues dans un néant, me troublent profondément.

(…)

Ce matin, ce passage nocturne et furtif du 28 février au 1er mars ne me va pas.

Pas du tout.

N’allez surtout pas me fournir des explications, a fortiori religieuses.

Ce temps mort ne me convient en rien. Je n’accepte plus la fuite du temps. Alors trois jours engloutis d’un coup…

Oh… Je vois bien que vous n’en avez rien à faire.

Que vous trouvez que j’exagère. Qu’une fois de plus je cherche la petite bête.

Eh bien justement, vous qui êtes si malins, si la petite bête a eu la mauvaise idée de se perdre fin février…

Je vous souhaite bien du courage pour l’y retrouver !

Ciao la petite bête ! Nulle part ! Dans un trou noir la petite bête.

Je suppose même que certains d’entre-vous trouvent ça très bien.

Vous en aviez marre de ce sinistre février. Mars commence. Bientôt le printemps. Et hop ! C’est réglé. No problemo.

Vous avez le temps…

Vous croyez que vous avez le temps. Que vous ne perdez rien.

Pour attendre…

http://www.dailymotion.com/video/x18v7u_rolling-stones-time-is-on-my-side_music

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 Mar, 2009

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...