C’est dimanche… Je lance mon couteau !

VIP

Alors que je me demandais, comme chaque dimanche, pourquoi j’achète encore le Journal du Dimanche, j’ai trouvé une justification, page 13…

Alors que je me demandais, comme chaque dimanche, pourquoi j’achète encore le Journal du Dimanche, j’ai trouvé une justification, page 13…

(…)

Il s’agit d’un dessin publicitaire qui représente les principaux « acteurs de la communication », les « indispensables » : patrons, patrons de presse, publicitaires, etc.

Vous en reconnaîtrez probablement beaucoup.

J’ai renoncé à en faire la liste exhaustive (si ça motive quelqu’un…), mais tous ceux qui comptent sont rassemblés.

En cliquant sur le dessin, vous l’aurez en plus gros, directement, sur le site…

Faites-en un bon usage !

Moi je l’ai découpé.

Et, depuis une heure, je lance mon couteau…


Je crois bien que j’ai éborgné Mougeotte…

Vous pouvez aussi l’imprimer, le découper et jouer aux fléchettes.

Bon dimanche !!!




21 Commentaires

  1. t’es grave!

  2. Ah non merde, une si belle cheminée!

  3. je ne mange pas d’oeuf pondu aujourd’hui
    le site conseillé est grave aussi (on dirait un fake!)

  4. Ouh qu’il est mauvais le dessinateur, je t’ai même pas reconnu…ni les autres d’ailleurs!

  5. un peu de légèreté après un début de semaine plutôt « lourd » en débat. Merci Guy.
    PS : il faudrait invité Vanessa D. un de ces jours à passer dans l’épicerie, non ?

  6. Et en 1 heure, tu n’as touché qu’une seule fois la cible ? 🙂

    Perso, je trouve quand même cette occupation un peu scabreuse.

  7. Mâles blancs à 80%

  8. à certains de vos lecteurs perturbés de ne pas avoir trouvé de poisson dans l’épicerie le 1er avril: cherchez bien, dans cet article vous trouverez des cloches, et des crânes d’oeufs zaussi!

  9. Ce message, scindé en deux parties, explique la problématique des fauxclp/vrais journalistes en PQR.
    Cela tente également de mettre en perspectives les raisons qui permettent à un système, basé sur l’exploitation des plus précaires, de pouvoir perdurer en toute quiétude.

    I : D’abord au travers mon exemple personnel, ensuite en élargissant à l’ensemble des fauxCLP;

    Pendant des années le Midi Libre m’a employé en tant que Correspondant Local de Presse (CLP). La loi encadre ce statut et dit que cette activité doit-être accessoire (loi n° 87-39 du 27 janvier 1987, complétée le 27 janvier 1993) et le statut qui en découle est celui de travailleur indépendant (celui-ci assume les cotisations sociales).

    Mon activité était, en réalité, un temps plein (2005/2007), pas accessoire, et j’étais clairement dans une relation de subordination avec le Midi Libre (consignes, clés du local, matériel, logiciel…) qui pouvait alors se rapprocher d’un salariat déguisé.

    A ma demande de la carte de journaliste la Commission de la carte a répondu favorablement, estimant effectivement que toutes les conditions étaient réunies et que le travail que j’effectuais était bel et bien celui d’un journaliste (Articles L7111-3, L7111-4 et L7112-1 du code du travail :
    « Est journaliste professionnel toute personne qui a pour activité principale, régulière et rétribuée l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources). De surcroît le CCIJP me fait parvenir, à ma demande, un document précisant que j’avais la qualité de journaliste à partir de 2005.

    Obtention de carte est égal à arrêt de collaboration pour les entreprises de presse quotidienne qui préfèrent exploiter des CLP (travailleurs indépendants) plutôt que d’employer des journalistes qui doivent être alors forcément salariés (Articles L7111-3, L7111-4 et L7112-1 du code du travail : Toute convention par laquelle une entreprise de presse s’assure, moyennant rémunération, le concours d’un journaliste professionnel est présumée être un contrat de travail. Cette présomption subsiste quels que soient le mode et le montant de la rémunération ainsi que la qualification donnée à la convention par les parties »).

    Enfin mes articles étaient mis en vente sans mon autorisation (le sont toujours à ce jour). Autorisation nécessaire pour une seconde utilisation (Selon l’article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle (CPI), « l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporel exclusif et opposable à tous ».Quel que soit son mode de rémunération, salaire mensuel ou pige, le journaliste ne cède à l’entreprise de presse écrite ou audiovisuelle que le droit de première publication ou diffusion, sauf cession contractuelle répondant à des critères précis (notamment de rémunération). Dès lors, si l’éditeur ou un tiers souhaite réutiliser une œuvre d’un journaliste, pigiste ou permanent, il doit obtenir son consentement préalable par un écrit détaillant tous les éléments de l’exploitation : droits cédés, lieu, durée, destination, ainsi que l’œuvre en question.).

    J’attaquais donc avec une demande concernant ma requalification de journaliste par le Midi-libre (carte de journaliste professionnel à l’appui, témoignage d’un ancien chef d’agence, feuilles d’honoraires, articles…) mais également une demande concernant les droits d’auteurs pour une seconde utilisation commerciale de mes articles. Le Midi-Libre a tenté de me dissuader en me proposant de l’argent (30 000 euros j’ai le document qui en atteste) espérant ainsi ne pas donner d’échos à cette affaire qui en cache beaucoup d’autres (au niveau national tous titres confondus). J’ai refusé pensant que la loi (voir les articles ci dessus) était de mon côté, plus encore quand preuves et témoignage permettaient de décrire en détail le système.

    Il n’en était rien.

    Débouté en premier niveau (prudhommes) on ne me reconnaît pas, en dépit des preuves versées (carte de journaliste pour l’essentiel, témoignage de chef d’agence, feuilles d’impôts…), la qualité de journaliste donc de salarié. Les droits d’auteurs quant à eux sont ignorés sous prétexte qu’il n’y a pas de contrat de travail.

    Entendu lors de la plaidoirie aux prud’hommes de la part de l’avocat du Midi-Libre et cela devrait faire plaisir aux journalistes dans leur ensemble « la carte de journaliste professionnel n’est pas une preuve que quelqu’un est journaliste mais juste le moyen pour les forces de police de pouvoir comptabiliser le nombre de journalistes » (??).

    Débouté en appel pour les mêmes raisons.

    Je me dirige vers la cassation sans trop de confiance désormais, mais avec l’espoir tout de même qu’en dépit de ma déception juridique il y a aujourd’hui suffisamment de témoignages de sites et blogs pour permettre une plus large information des pratiques d’emploi en PQR. Pratiques qui n’ont rien à envier à des secteurs ciblés par le plan national de la lutte contre la fraude par les ACCOS et URSSAF et souvent montrés du doigt, à juste titre, dans les colonnes des titres de PQR (restauration, bâtiment,immobilier,transport.
    ..)

    II Au niveau national : une enquête, un reportage concernant la problématique des fauxCLP/vrais journalistes qui est une réalité, permettrait de mettre à jour un système frauduleux (dévoiement du statut de CLP qui est pourtant un aide indirecte de l’état, dissimulation d’activité…),organisé et cultivé par les groupes de presse quotidienne régionale. Il est nécessaire d’apporter un éclairage quant à la puissance de ces groupes qui leur permet de faire perdurer sereinement ce qui s’apparente à du travail dissimulé (statut dissimulé, activité dissimulée…). Des écarts qui peuvent avoir lieu plus sereinement encore grâce à la quasi absence de contrôle dans un premier temps (URSSAF, DTEFP, CPAM) mais aussi dans un second temps à la légèreté ou à l’absence de condamnations.

    Enfin la boucle semble bouclée, au profit des entreprises de presse, quand on constate l’inexistence des revendications des premiers intéressés, les fauxclp/vrais journalistes. Ce silence s’explique :

    obligés de se déclarer en travailleurs indépendants les faux CLP/Vrais Journalistes ne cotisent pas, pour la plupart, pour la couverture chômage (trop onéreux) et l’idée d’affronter les titres leur laisse comme unique perspective la porte. Car pour les titres se défaire d’un fauxclp/vrai journaliste c’est simple comme un coup de fil. Celles et ceux, qui jusqu’à présent s’y sont essayés, sont ressortis de procédures généralement longues avec un goût amer. Tout est fait (organisé?) pour que les titres puissent encore bénéficier, sans trop de risques, de libertés totales sur ce sujet.

    Le territoire compte 35 000 CLP, la plupart reste dans le cadre de la loi mais une partie est utilisée par les titres en lieux et place de journalistes (ce sont les fameux fauxclp/vrais journalistes). Une étude menée par un homologue dans son département semble avancer le chiffre de 15% de FauxCLP. Un vrai manque à gagner pour les organismes d’état (cotisation patronales…), pour la profession qui accepte d’être poussée vers la bas par les entreprises de presse quot induisant ainsi une paupérisation rampante, et pour les principaux intéressés qui sans moyens de communication et d’information larges, sont contraints d’accepter les non-règles des titres.

    Je gagnais 12 000 €/An (sur 10 mois car en été je cédais ma place à un(e) stagiaire), sans cotisation chômage, sans droit à la formation ni intéressement, sans accès au droits d’auteurs, sans congés ni week-end, sans crédibilité au sein de la profession car le statut de CLP est directement assimilé à ce qu’il DEVRAIT être c’est à dire un simple exercice de relais d’information et de communication entre une communauté et un titre; sans recherche ni travail de vérification, d’agencement et de transmission de l’information.

    Malgré ce, et comme pour beaucoup d’autre, la justice semble plus sensible aux arguments des entreprises de PQR plutôt qu’aux initiatives de collaborateurs attestant d’abus avérés en terme de droits (travail,patrimoniaux…).

    En lien voici une adresse riche en témoignages et informations au cas où ou quelqu’un du secteur se sentirait de faire remonter l’information au niveau national (presse mag,web,tv,radio…):

    http://corres72.hautetfort.com/

    Je me tiens évidemment à disposition , cordialement Malik Mahdjouba.

  10. joli Laguiole !

  11. Heu. Avec des fléchettes ou un fusils a patates, ça marche? Le Laguiole est réservé à la coupe du fromage de l’Aubrac. C’est vrai ça personne ne fait attention à couper le fromage dans le bon sens. et le couper dans le mauvais fil fait perdre d’un coup 500 ans de bonifications
    Où qu’il est Asco ???

  12. C’est un Laguiole ? Pas mal visé 🙂

  13. @ Mahdjouba témoignage étonnant.

  14. Bizarrement, l’acronyme F.A.C. me fait surtout penser à Foire Aux Cons…

    Mais TBS Group, à l’origine de ce fichier, étant « une entité technologique de haut niveau au service des médias, de la communication et de l’industrie des arts graphiques. », sait ce qu’il fait…

    « Il y a ceux qui l’ont »… et ceux qui le sont… 😉

  15. Les conseils sur Twitter, ça a du bon !

  16. @ David Desgouilles C’est à dire ?

  17. Voilà :

    guybirenbaum : Je pars courir. Si vous avez des idées de billet, des liens à me suggérer, n’hésitez pas, je sens que ça va être dur ce matin…
    # guybirenbaum

    guybirenbaum :Chaque dimanche, une fois feuilleté, je me demande pourquoi j’ai achète le JDD. Probablement parce que c’est l’épicier qui le vend…

    Antidotecauseur @guybirenbaum Le voilà le sujet de billet que vous cherchiez !

    Bon, en même temps, il est possible que cela soit une simple coïncidence !
    Bonne soirée à vous.

  18. @ David Desgouilles Sauf que j’ai trouvé tout seul…

  19. Cela signifierait-il que les grands esprits se rencontrent ?

  20. La Française des jeux et le PMU vont devoir subir la concurrence du clan du Fouquet’s. Le gouvernement vient de détruire le monopole de la Française des jeux et du PMU pour favoriser les amis de Nicolas Sarkozy.

    Parmi les meilleurs amis de Nicolas Sarkozy, 5 sont directement favorisés par cette nouvelle loi sur les jeux :

    1- Bernard Arnault, président de l’entreprise du luxe LVMH.
    2- Patrick Balkany, député-maire de Levallois-Perret.
    3- Martin Bouygues, PDG de Bouygues, premier actionnaire de TF1.
    4- Stéphane Courbit, ex-président d’Endemol France.
    5- Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière.

    Le 6 mai 2007, ces 5 personnalités étaient invitées au Fouquet’s par Nicolas Sarkozy pour fêter son élection.

    Lisez cet article :

    Les principaux opérateurs.

    http://www.leparisien.fr/economie/les-principaux-operateurs-06-04-2010-875532.php

  21. Don’t you understand that it’s high time to get the loan, which would help you.

Trackbacks/Pingbacks

  1. property and casualty licensing - Great Site…... [...]check this out as this contains important information about[...]...
  2. Contractors general in Bridgehampton, New york - [...]His neighbours crowded round as he picked at the wrapping with his fingernail to find out whether it was real…
  3. Villas Ile Maurice - Superb website... [...]always a big fan of linking to bloggers that I love but don’t get a lot of link…
  4. great advice - You should check this out... [...] Wonderful story, reckoned we could combine a few unrelated data, nevertheless really worth taking…
  5. Insurance.com Reports Drivers Should Compare Auto Insurance Rates During Life Events - Sites we Like…... [...] Every once in a while we choose blogs that we read. Listed below are the latest…
  6. Online charges for lips and skin smile Cosmetic Surgery in Sydney - Links... [...]Sites of interest we have a link to[...]…...
  7. Roofing NJ - Gems form the internet... [...]very few sites that happen to be detailed below, from our point of view are undoubtedly…
  8. Entrepreneur Ideas - Great website... [...]we prefer to honor a number of other web web-sites about the web, even if they aren’t connected…
  9. Location Vacances Ile Maurice - Great website... [...]we like to honor many other internet sites on the web, even if they aren’t linked to us,…
  10. http://ladiesshaver.net/braun-5270-xelle-body-system-epilator/ - Online Post…... [...]The information mentioned in the Post are some of the accurate available [...]......
  11. Location Vacances Ile Maurice - Nice Site... […] … great article that everyone should read […]...
  12. best recumbent exercise bike - Visitor recommendations... [...]one of our visitors recently recommended the following website[...]…...
  13. marriageproblemshelp.org - Check this out... [...] that is the end of this article. Here you’ll find some sites that we think you’ll…
  14. herbal kush - Sources... [...]check below, are some totally unrelated websites to ours, however, they are most trustworthy sources that we use[...]…...
  15. eastman outdoors 32 meat grinder - Related…... [...]just beneath, are numerous totally not related sites to ours, however, they are surely worth going over[...]…...
  16. cordless drill ratings - Links... [...]Sites of interest we have a link to[...]…...
  17. local internet advertising - Links... [...]Sites of interest we have a link to[...]…...
  18. Window Movie Maker - Blogs ou should be reading... [...]Here is a Great Blog You Might Find Interesting that we Encourage You[...]…...

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Avr, 2010

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Montrer des « monstres »

Montrer des « monstres »

Quand des médias fascinés (télévisions, radios, sites internet de médias, etc.) arrêteront de considérer qu'ils doivent tendre leurs micros et braquer leurs caméras vers n'importe quel ego qui déraille ou qui délire, au prétexte de la liberté d'expression ou de...

Sale élection 2022

Sale élection 2022

Toutes les "autorités" les plus légitimes écrivent ou annoncent que la présidentielle qui s'annonce sera extrêmement sale. J'ai même entendu dire "dégueulasse". Soit. C'est probablement exact. Mais où étaient-ils en 2002 ? Ont-ils entendu parler du juge Halphen, de...