Le papier est-il l’avenir de l’information sur le net ?

Les sites d’info, qui ne juraient que par Internet, sont-ils prêts à déserter la Toile ?

Les sites d’info, qui ne juraient que par Internet, sont-ils prêts à déserter la Toile ?

Mediapart, Rue89, Bakchich : tous semblent se précipiter vers les bons vieux kiosques, en créant des hebdomadaires, des mensuels, ou des revues. Quant à @rrêt sur images, le site publie chaque semaine deux pages dans un hebdo « traditionnel », Marianne.

L’affaire nous a paru assez importante pour réunir Nicolas Beau (Bakchich), François Bonnet (Mediapart), Pierre Haski (Rue89), Jacques Rosselin (ex-Vendredi) et… Daniel Schneidermann, pour un état des lieux de l’économie de ces jeunes sites.

L’actionnariat, ses rumeurs et ses mystères, le débat modèle gratuit contre modèle payant, l’évolution nécessaire du système de l’abonnement, les effectifs de journalistes, le tropisme antisarkozyste, l’impact des réseaux sociaux : tout y passe.

Chacun des présents donne en outre les chiffres-clé de l’économie de son site.

L’émission est déco-réalisée par François Rose.

15 Commentaires

  1. Ben, la première chose, y a t-il un avenir tout court dans la fabrication de l’information et sa distribution en France! On n’a plus confiance en personne journalistes compris. Donc pour l’heure, quelle soit sur papier, sur e-paper, sur i-pad, sur rotative de cuivre ou de polymères,papier qui tâche ou glacé, jetée dans le jardin de ma petite maison dans la prairie ou dans le kiosque qui est toujours fermé, ça a très peu d’importance. l’élément très intéressant est pour rue 89 et bakchich qui ont raison, puisque 50% des français ne sont pas raccordés à internet et donc ne peuvent pas lire ces deux journaux nationaux en ligne. Les trois autres sont des journaux parisiens et virtuel et matériel font doublons. Bien vu, le livre réservé à une information unique développée, faire un livre sur l’affaire de Karachi est un carton assuré pour Mediapart. Par contre payants ou gratuits, aucune importance, ce n’est pas le même public, ou plutôt ils existent tous les deux. Mais. encore une fois le microcosme des faiseurs de buzz de coups fumeux tombe à plat. Parce que depuis toujours le journal a deux très belle gambettes et un très joli tutu. Parce que depuis toujours un journal généraliste c’est la danseuse de la libido désaffectée.

  2. je crois qu’un de ces jours je vais te décerner un épididyme d’or

  3. C’est à dire ?

  4. C’est à @si que tu dois le décerner, pas à l’animateur ! Par ailleurs, Élisabeth Lévy, invitée, n’a pas rappelé…

  5. Exploit j’ai regardé la vidéo en entier ! parce qu’au delà de 2 ou 3 minutes, généralement je décroche… et je n’ai pas le temps.
    Ce qui m’a fait tenir c’est le fond. L’opposition média historiques vs net est sans intérêt. Il suffit de regarder l’histoire des médias pour constater qu’aucun n’a tué un autre. Pris des parts de marché (publicitaire et temps de consommation), oui, mais tué, non. La question est donc plus de trouver des modèles au sens le plus large du terme (organisation, contenu, distribution et économique) pour produire, partager, voire vendre, de l’information (ou du divertissement…) de qualité pour que les « internautes » aient les mêmes « réflexes » régulier de « consommation » : comme on achète son Marianne tous les samedi ;-), regarde les guignols, la NS ou JP Pernaud (au hasard…). Et en partie prendre des parts de temps sur la consommation zapping chronophage des twitter, facebook, blogs, etc. Et pour l’instant, pfff, personne n’a la réponse absolue.

    Tiens, je suppose que t’ai au courant : http://www.glifpix-project.com

    Sur ce je vais acheter mon Marianne…

  6. Excellente émission. Très marrant d’avoir fait cracher au pauvre François Bonnet le montant de sa rémunération, lui qui trouvait « obscène » qu’on cherche à savoir combien « Mediapart » payait ses collaborateurs à Haïti quand ce pays faisait l’actualité. Obscène, en effet…
    comme Fabrice Arfi naguère il est moins cacou confronté à des journalistes qui ne se laissent pas embobiner, le tout devant une caméra.
    Triste d’apprendre que Bakchich est menacé de disparition à court terme.

  7. Guy, tu es devenu taliban ?

    Entre la barbe et la forte masculinité du plateau, on peut se poser la question.

  8. Oui, ça aurait été hilarant d’avoir Martine Orange, ou mieux encore Géraldine Delacroix (la « Madame censure » de « Mediapart ») à la place de François Bonnet, et plus de femmes aurait fait plus politiquement correct.

  9. Guy > bah j’ai vu ça dans les Inrock ce matin http://tinyurl.com/2ur4x45
    Il partent du constat que « les internautes et les journalistes sont frustrés par la qualité de l’information sur le web ». L’idée est faire « payer » par les internautes des enquêtes ou des reportages proposés et menés par des journalistes. Là-dessus se greffe un wiki qui permet aux internautes « producteurs » de proposer des corrections ou amendements sur l’article. Mais seul le journaliste décide de les intégrer ou pas. En plus ils annoncent un système de mise en ligne révolutionnaire permettant à l’auteur de article de l’enquête d’utiliser, grâce à une interface ne nécessitant aucune connaissance particulière, ce qui est le plus pertinent pour son sujet : texte, photo, vidéo, infographie, 3D…
    À suivre…

  10. Emission très riche et intense. Merci à vous et à Daniel S. d’avoir organisé ces échanges.

  11. @Melchior. C’est vraiment lourd-dingue ces personnes qui voient une domination masculine partout !

  12. Pourquoi Asi a été épargné des questions posées aux autres ?

    Ca, marge, nombre de journalistes, salaires, actionnaires, etc… ?

  13. Houses are expensive and not every person is able to buy it. But, loan are created to aid people in such kind of hard situations.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nous sommes tous des polygames de l’information ! | Blog 'n troll - [...] que les invités étaient appelés à débattre autour de la question “Le papier est-il l’avenir de l’information sur le…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 Mai, 2010

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...