« Ces petites mains, aujourd’hui, ont le coeur serré »…

Haute Couture

Dior j’adore quand les mots se bousculent…

Dior j’adore quand les mots se bousculent…

(…)

N’ayez crainte, je n’ai rien à dire sur John Galliano.

En revanche, mon camarade D. m’a signalé un passage du discours de Sidney Toledano.

Le PDG de Dior a dit : « Car le cœur de la maison Dior, le cœur qui bat et que l’on ne voit pas ce sont les équipes et les ateliers. Toutes ces petites mains qui portent jour après jour sans jamais compter les heures les valeurs et la vision de Monsieur Christian Dior . Ces petites mains, aujourd’hui, ont le cœur serré. Ce que vous allez voir aujourd’hui est le résultat de leur immense travail« .

Les petites mains qui ont le cœur serré…

Make my day !

Merci Umit, j’en ai rêvé, tu l’as fait…

20 Commentaires

  1. Et il peut, et il doit en être fier, le sieur Sidney Toledano, de ses petits cœurs plein les mains. Moi qui en était resté à voir dans les mains les cœurs abandonnés. Mais une chose me chiffonne, comment en si peu de temps, 10 jours, ces petites mains ont sorti une collection complète sans une seule petite touche de John?!?!?!?! J’m’interloque.
    C’est ce que clame la dame de madame l’express (Dior retrouve les vrais valeurs)
    c’est ce clame en un peu moins fort mais beaucoup plus affirmativement la dame de madame figaro, la légéreté blabla
    Franchement, ils ne nous prendraient pas pour des cons le Sydney, ses dames à madames, et le créateur de vidéoportable en 1 mega à song non symétrique.
    Parce que la question. Ça sert à quoi?
    s’il fallait interdire de travail toutes les personnes tennant les propos soit disant prononcés par John Galliano, la moitié du « paris la nuit » serait au chômage.
    Les portes sont faites pour être fermées,ou alors tout s’engouffre. Le front européen de la seconde guerre mondiale est de 48 millions de morts dont 6 millions de juifs et 4 millions d hommes et de femmes différents ne correspondant pas à la définition d’appartenance humaine selon le troisième reich(1933 à 1945) martyrisés industriellement.
    Donc pour virer John Galliano sans lui payer d’indemnités, il fallait jouer un autre jeu de petits nains.
    La france commence a puer sérieux.

  2. Dior se souvient qu’ il y a des ouvriers qui travaillent?…Incroyable…!

  3. Et l’autre, la main sur le cœur. Trop facile.
    Vous n’avez pas, monsieur Toledano, le monopole du cœur. Vous ne l’avez pas…
    J’ai un cœur comme le vôtre. Souvent sur la main. Mais là plutôt resté au bord des lèvres… et sans Rouge Dior.

  4. Et si les petites mains faisaient un jour la grève… du cœur.

  5. Quel faux cul ! Les yeux rivés sur les chiffres aux Etats-Unis il veut faire oublier la tragédie Galliano par la voix et les petites mains du peuple. A dire le vrai si demain on mettait un micro caché dans les ateliers, Dior n’aurait plus qu’à fermer boutique. Le Front National fait des scores à deux chiffres parmi les blouses imprimées vichy les poches remplies du nécessaire à couture.

  6. Coeur à l’ouvrage

    t’as qu’à les payer plus elles auront la main et le coeur légers…pauv’ pomme.

  7. Au plus juste,

    cette phrase de Simone de Beauvoir lu dans le Monde, daté de samedi, qui lui rend hommage,, phrase reprise par Wassyla Tamzali, et qui a toute sa place dans l’épicerie
    qui pourrait même être sa marque de fabrique.

     » se voloir libre, c’est vouloir les autres libres » .

  8. Chaplin revisité par Galliano est un moment d’anthologie dans l’histoire de la mode. Un styliste décoré par un président témoigne de l’aspect dévoyé de la Légion d’honneur. On cherche encore le mérite et les services rendus à la nation, Sidney Toledano lui le sait.

  9.  » certains observent les règles de l’honneur comme on observe les étoiles : de très loin  » V. HUGO .
    je ne sais pas comment le dire, tellement c’est épidermique en ce moment et dans ces moments là je n’arrive pas à trouver les bons mots…
    alors je vais vous dire, on est tous très loin de tout, après ce n’est peut être qu’une question de distance que l’on franchit sans la mesurer vraiment, parce que , parce que , parce que voilà ( bourré, malheureux, pas en état de…)mais de là à récuperer l’homme qui récupère l’homme qui récupère la femme pour traiter des graves questions: NON.

  10. Un chat noir peut-être, mais il la donne à tellement de gens qu’on ne peut rien conclure. Même si Tony Parker divorce.

  11. Mes petits pieds s’en battent l’œil.
    De Galliano.

  12. bluelight rien compris.

  13. galliano, la légion d’honneur,les déclarations, réelles ou supposées de Marine sur cette histoire ( parce que je n’y étais ) le bien , le mal , le vrai le faux, résoudre la quadrature du cercle, le tour de passe-passe qu’ils arrivent à faire mais comment font ils, enfin breeeef, tout ça .
    bon je vais prendre l’air.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Mar, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...