« Mr. Watson, come here. I want you. »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QfLWtebubtY[/youtube]. Premier appel téléphonique à Boston…

Premier appel téléphonique à Boston…
(…)

Ce 10 mars 1876, installé dans une pièce voisine de celle de Graham Bell, Thomas Watson entend la voix de son professeur lui dire : « Mr. Watson, come here. I want you. » (« Monsieur Watson venez ici, je veux vous voir ».)

2 Commentaires

  1. « You heard every word ? »

    Fantastique, cette vidéo ! 🙂

  2. Miroir, mon beau miroir…

    Merci pour l’info dans votre chronique, concernant l’étude de Stefanone (http://www.psychomedia.qc.ca/reseaux-sociaux/2011-03-07/valeur-personnelle-estime-de-soi-comportements-sur-facebook ).

    Quelques remarques « à chaud » et sans avoir lu encore cette étude :

    1/ comme toute autre étude scientifique en sciences humaines, les résultats sont établis sur la base de statistiques (cf. citation des frères Goncourt) pour lesquelles les marges d’erreur doivent être considérées en fonction des critères de constitution de l’échantillon

    2/ j’ai hâte de savoir pourquoi l’étude ne porte que sur des personnes de 23 ans en moyenne

    3/ l’étude n’est probablement pas sexiste (les procès d’intention n’ont aucun intérêt), mais l’angle de présentation peut l’être

    4/ très poétique, en effet, Charles Denner dans « l’homme qui aimait les femmes », le compas, l’équilibre, l’harmonie, … toussa : http://www.youtube.com/watch?v=eDRS4Wufvas … Il manque peut-être une étude pour vérifier que la perception de cette « poésie » est partagée par les hommes et les femmes

    5/ Allez, toujours à chaud : merci Chanel pour les pantalons !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Mar, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...