Qui ?

Doute

Je n’ai pas tout compris…

Je n’ai pas tout compris…

(…)

Dans l’un de ses éditos échevelés dont Christophe Barbier a le secret, le patron de l‘Express lancé dans une démonstration sur « le doute déontologique » – le doute tout court aurait suffi… – écrit : « Mais ce n’est pas la presse qui est responsable du prurit orwellien de cette société où chacun, soudain, enregistre tout le monde. Et ce n’est pas la presse qui a inventé l’actuelle incontinence en ligne, qui veut nous faire croire que le transparent est le vrai, alors qu’il n’est souvent que l’obscène« .

Outre que cette charge – implicite – contre l’Internet est belle comme du Enthoven (les normaliens, quel talent…), je me pose simplement une question, à laquelle je ne doute pas que Christophe me répondra…

Qui est responsable ?

34 Commentaires

  1. Le papier de Mettout est l’œuf pondu du jour 😉

  2. L’édito échevelé de Barbier me rase.

  3. J’aime médiapart. Il font se pisser dessus certains politiques qui ont des tonnes de cadavres dans les placards et c’est loin d’être un mal pour notre société.

    Et l’obscène c’est pas la logorrhée du net, mais le pervertissement de leur fonction par les politiques.

  4. Mediapart s’est déjà mangé 2 condamnation pour diffamation, la FFF serait bien inspirer de poursuivre Mediapart pour les accusations mensongères publiées par Plenel & co. On finira par avoir la peau de ces inquisiteurs 🙂

  5. Encore un journaliste qui mélange numérique et problématiques journalistiques.
    Encore un qui a peur d’une technologie qu’il ne maîtrise et qui ne trouve pas de solutions à son business model, quotidiennement remis en cause.
    C’est tellement plus facile de trouver des boucs émissaires et d’agiter un chapelet de peurs que de réellement se remettre en question…

  6. Sur « l’actuelle incontinence en ligne », le récent « buzz-Porsche » est intéressant : simplement lancé par quelques blogueurs ou twitteriens affiliés à la droite, il atterrit finalement en « Une » de TOUS les quotidiens (pas vérifié en détail, de visu au kiosque à journaux).

    Ce qui n’empêche pas certains, comme untel dans « Le Monde », de parler à propos de ce « buzz-Porsche » de « l’émoi créé sur Internet ». Le net a vraiment bon dos (de plus en plus on dirait).

  7. il est certainement plus confortable d’être vecteur de plan com’ que devoir subir l’info et défendre des positions qui sans le net seraient incontestées.

  8. Les Inrocks dénoncent la corruption. http://bit.ly/hehfO8

    On est pas loin du tous pourri :-/

  9. Françoise, Jean-Jacques, Il est devenu fou le barbier-ci déguisé en Figaro-la. Il veut nous foutre à poil. c’est vrai qu’il est très loin, de plus en plus loin du porte voix d’idées réformatrices, creusé de Pierre. Par ailleurs le centre-gauche n’est plus présent que sur le net.Et c’est vrai qu’on se marrera un bon coup avec Albert Camus, Jean-Paul Sartre, André Malraux, François Mauriac Françoise Sagan et vous deux.
    Vive le netxpress libre!

  10. Nicolas et depuis le 10 mai à 16h40 321 députés modifiant la constitution et son article 34, les fait tous pourris légalement intouchables.Ils peuvent même se commissionner sur les dépenses qu’ils ordonnent sans jamais passer par le parlement.

  11. Abonné de la première heure à Mediapart, je ne l’ai jamais regretté. Excellent site. 9 euros par mois, c’est largement justifié. Je suis heureux qu’ils aient atteint le nombre d’abonnés nécessaire pour être rentables.
    N’en déplaise au pisse-vinaigre Dante Haguel !

  12. « Mais ce n’est pas la presse qui est responsable du prurit orwellien de cette société où chacun, soudain, enregistre tout le monde. »

    Ben Justement News of the world titre phare de la presse Murdoch in UK employait une agence très spéciale pour espionner, pirater les mails, les conversations téléphoniques de dizaine de personnalités.

    Et quand ce n’est pas la presse, le commandant Prouteau vous direz que c’est le pouvoir qui répand ces informations tristement glanées dans les oreilles en chou de quelques journalistes de cour, éditorialistes à leurs heures

  13. « C’était un peu de mettre les pieds dans le plat. C’était un édito d’agression, un billet d’humeur comme j’en fais pour certains sujets. J’en suis conscient, je le savais avant. »

    Il s’agit donc d’un « édito d’agression », catégorie inventée par Christophe Barbier et qui signifie « édito bête et méchant, insuffisamment préparé, à propos d’un sujet que je ne maîtrise pas, mais sur lequel des bêtises ensevelies sous un charabia abscons peuvent faire davantage de bruit que des réflexions profondes exprimées clairement »

  14. Autre chose à propos duquel il n’est pas facile de tout comprendre (si quelqu’un peut l’expliquer il est le bienvenu).

    1ère étape : Sur les conseils de Buisson (selon les journalistes bien informés), Sarkozy envoie Wauquiez au front sur le thème porteur des assistés (20minutes en remet une couche, « sondage » bidon à l’appui : « pensez-vous que la France est un pays d’assistés ? », oui à environ 75% ; l’assisté, le profiteur c’est toujours l’autre). Wauquiez, porteur d’une proposition de loi inapplicable et probablement inconstitutionnelle, fait du zèle (en gros, « les bénéficiaires du RSA sont les métastases cancéreuses de la France »).

    2ème étape : la gauche râle, Cohn-Bendit se moque tellement les propos de Wauquiez sont grotesques ; et c’est surtout à droite que ça tangue.

    3ème étape : Sarkozy réprimande sèchement le dindon de la farce Wauquiez en conseil des ministres.

    4ème étape : ça n’apaise pas pour autant les centristes puisqu’Yves Jégo critique vertement la droite de Sarkozy et de Buisson.

    http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/RSA-Yves-Jego-PR-denonce-une-lepenisation-de-l-UMP-_NG_-2011-05-12-614884

    « les gens de droite modérée ne se retrouvent pas dans les débats qui ont prospéré depuis quelques mois autour des Roms, autour des musulmans, autour de tout ce qui fait du clivage », « beaucoup de Français ne se reconnaissent pas dans cette droite-là ».

    « Dans ma circonscription, les Français que je rencontre, ce n’est pas cette France-là, c’est pas la France de M. Buisson »

    Conclusion de cet épisode : la droite se déchire-t-elle vraiment ou bien les rôles ont-ils été répartis à l’avance (sachant qu’en 2012 le ou les candidats du centre se rallieront à Sarkozy au moment le plus opportun, avant le premier tour ou entre les deux tours) ? Les députés ont-ils peur pour leur siège ? Les centristes font-ils monter les enchères ? Sarkozy est-il politiquement suicidaire ou y-a-t-il une stratégie particulièrement retorse qui nous échappe ? Ou tout cela à la fois ? Si Sarkozy s’entraîne à pratiquer l’effet boomerang sur lui-même, il pourra s’exiler en Australie en juin 2012.

  15. Le culte du secret, c’est un truc de Francs-Maçons. Je préfère la transparence, dans la lignée de Chomsky.

  16. A lire Yves Jego, sur il va falloir passer un certicat d’aptitude pour faire politique à droite centre. Depuis 1905, le centre droit s’abandonne toujours très facilement dans le lit de l’extrême droite. Et tous ensemble se sont toujours bien trempés dans l’Elvire. Et c’est d’ailleurs pour ça que le centre droit sent toujours un peu la dernière M.S.T à la mode

  17. oups désolé je croyais avoir mal posté mon 1er com et donc ce 2eme est inutile et pourrait être supprimé. Merci

  18. Comme Raymondb, je suis abonné à Médiapart depuis le début. Après le foot, ils vont ptêtre bien enquêter sur les petits Barbiers…? abonnez-vous!

  19. Christophe Barbier et Raphaël Enthoven montent des pièces de théâtre ensemble avec un soucis de la flagornerie permanente envers Carla B. Nicolas S.

  20. il est nul ce Barbier – il devrait savoir que tout ce qui se fait, dit et écrit sur le net est par définition bien. Oser penser qu’il y a quelques dérives le discrédite immédiatement et pour toujours…

  21. diantre, comment il y va, Christophe Barbier ! vite, mettez-lui son écharpe rouge sur le bec !

  22. Les sentencieux
    c’est surprenant ces journalistes triomphants tellement imbus de leur « pouvoir », qu’ils en viennent du haut de leur chair à dire le bien et le mal, la vertu et l’immorale,la vrais et le faux. ( sans complexe aucun )

    Ils savent mieux que tous ce qui doit être  » révélé « .

    Je compte bien évidemment sur ces hommes de Belles et Hautes Presses pour comprendre le Monde…. ,ils devraient méditer en lançant cette morale à deux balles, ce qu’ils ont fait de leur devoir d’informer, sans le « tamisage » de leur vertueuses pensées.

    Si l’obscène était le fruit du prurit des gueux en ligne
    alors le mal absolu serait donc né avec le net ?

    Ces insultes répétées à l’endroit de cet outil qui véhicule aussi bien le beau et le laid, est non seulement injuste mais malhonnête.

  23. Barbier, l’homme à la tête d’ampoule, c’est bien le tordu qui, en parlant de Strauss-Khan, met en garde contre l’antisémitisme larvé dont on ferait preuve lorsqu’on parle de sa fortune tout en détaillant… la fortune de DSK.
    Il est vraiment à la masse, ce type. Encore un dont on pourrait se demander, vu l’intelligence à peine moyenne dont il fait preuve, au nom de quoi il est à la place qu’il est.
    C’est la question que je me pose toujours : dans les rédactions, il n’y a jamais personne pour remettre en cause la légitimité de ces crétins ?

  24. Je viens de voir le papier de Revel, « l’ami » de Mettout. Dans le genre carpette umpiste qui essaie de faire passer Woerth et sa bourgeoise pour des victimes, il est assez gratiné. Il va pas tarder à l’avoir sa breloque.
    Ce type est encore pire qu’Elkabbach, Duhamel, Leconte, Calvi, Denisot et Aphatie réunis.

  25. Je ne suis pas supporter de Dominique S-K pour moi le fait qu’il est accepté d’être patron du FMi sur proposition de Nicolas Sarkozy le disqualifie point barre !!!

    Quand même patron du FMi on parle bien du FMi oui ou non ???

    Et si le PS reussis a faire voter le peuple de gauche pour le patron du FMI j’applaudirais des 2 mains perso ils n’auront pas ma voix …

    Mais je trouve tres humoristique la campagne sur sa richesse ( en fait celle de sa femme …)

    Je remarque que personne ne fait un parallèle qui à mes yeux rapproche DSK de Nico ils ont tous les deux épousé des milliardaires !!!

    En fait les hommes politiques sont des parasites et des gigolos bien plus qu’un Rsas-istes…

    j’attends les dossiers de presse avec la comparaison des fortunes de ces dames : qui est la plus riches ? qui paye le plus d’impots ?

    Et surtout de qu’elles niches fiscales se servent elles ???

  26. @ Pilou pilou : les bobos votent écolos, les friqués ump, les ouvriers fn, les cathos Bayrou, les alcoolos Borloo, les naïfs peut-être De Vil., les syndiqués pc ou fg si c’est bon, les sectaires trotskos et pendant ce temps là, Solfé se cherche et laisse la place aux kistes pour bien se développer dans toutes les cellules du parti. Quand le cancer sera en phase terminale, voter socialos ce sera comme se donner son propre coup de poing en pleine gueule, comme dans Fight Club !

  27. Faut pas se moquer de Christophe Barbier. Ce type est un visionnaire. Regardez ce qu’il disait à propos de DSK en 2009 : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/dsk-en-2012-le-tube-de-l-ete_781958.html. De là à penser que cette dernière affaire de mœurs est un coup monté, c’est un peu gros. Même si la Droite déclarait à une époque avoir des « photos », je ne pense pas qu’il s’agisse cette fois-ci d’une fausse paparazzade à la manière de celle qui avait piégé Ducruet… J’ai du mal à croire à ce scénario. C’est plus fort que n’importe quel film. La réalité dépasse une fois de plus la fiction.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Mai, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Montrer des « monstres »

Montrer des « monstres »

Quand des médias fascinés (télévisions, radios, sites internet de médias, etc.) arrêteront de considérer qu'ils doivent tendre leurs micros et braquer leurs caméras vers n'importe quel ego qui déraille ou qui délire, au prétexte de la liberté d'expression ou de...

Sale élection 2022

Sale élection 2022

Toutes les "autorités" les plus légitimes écrivent ou annoncent que la présidentielle qui s'annonce sera extrêmement sale. J'ai même entendu dire "dégueulasse". Soit. C'est probablement exact. Mais où étaient-ils en 2002 ? Ont-ils entendu parler du juge Halphen, de...