À hauteur d’homme…

Mère

Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles. Albert Cohen (Le livre de ma mère).

Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles. Albert Cohen (Le livre de ma mère).

(…)

©gb

14 Commentaires

  1. Guy,

    Je ne connaissais pas cette chanson. Elle a réussi a me tirer des larmes.

  2. Merci. Tout simplement.

  3. Intense!!!!

  4. Intense!!!!

  5. Tout simplement merci!

  6. Ma mère a une meilleure diction que lui. Je comprends rien.

  7. Les marins savent que leurs mers sont mortelles.
    Et les assassinent avec toutes les putes du port.

  8. Cette voix…chair de poule

  9. Oblivion, mets-toi à l’english ou sinon http://www.youtube.com/watch?v=mBNaClQACpM alors.

    (c’est pas beau de se moquer, mais je n’arrivais plus à m’arrêter, je me suis fait un festival.., parce qu’ils sont plein, plein, et pas un ne ressemble à l’autre, les alomamambobo de youtube.)

  10. poisson.
    Euh… entre Dylan et ton PaulAtac, j’ai mal aux oreilles. Bobo aux oreilles.
    J’vais l’dire à ma môman que tu m’embêtes.
    Tout compte fait, je préfère Arno.

    Bonne fête aux mômans, tiens.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

29 Mai, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...