45%

Vacances

Désolé. C’est ce chiffre qui m’intéresse… Loin de New York, des pâtes aux truffes, des emballements, du déballage qui continue…

Désolé. C’est ce chiffre qui m’intéresse… Loin de New York, des pâtes aux truffes, des emballements, du déballage qui continue…

(…)

45% des français ne vont pas partir en vacances (le sondage est et ici aussi).

Parmi ceux-là, 45% indiquent qu’ils n’ont pas les moyens de se payer des vacances, tandis que 40% veulent faire des économies.

S’il paraît que « la crise s’éloigne » (?), les inégalités des Français face aux vacances sont donc très loin de disparaître.

Comme l’explique Yves Bontoux, enseignant en stratégie et marketing touristique à l’ESC Chambéry-Savoie, dans l’article de 20 minutes : « Le fait de rester chez soi ne permet pas de casser son rythme quotidien et de se ressourcer. Mais, c’est aussi dévalorisant socialement, d’où un sentiment d’exclusion. »

Quant aux « privilégiés » qui partent, ils choisissent pour la plupart la solution la plus économique : 33% dans leur famille, 14% dans un camping, 9% chez des amis.

Comment ?

Vous vouliez du trash ce soir ?

Du DSK encore ?

Bah pour ça vous avez les sites d’info.

Moi j’ai sauté en marche depui