« Jamais assez trop loin »

Slogan

Il y a de l’idée…

Il y a de l’idée…

(…)

Ce matin, questionné par mon voisin de micro sur Europe 1, Thierry Guerrier, à propos du bilan mitigé du gouvernement en matière de sécurité (1 an après le discours de Grenoble), Christian Estrosi a expliqué d’entrée (certes, avant de se reprendre) : « Dans ce domaine là, on va jamais assez trop loin« .

J’opine !

Il a raison l’Estrosi

Dans tous les domaines, on va jamais assez trop loin !

D’ailleurs cette formule qu’il a eu grand tort de corriger immédiatement ferait un excellent slogan pour 2012.

Je vous laisse le décliner.

Le slogan, pas Estrosi, hein…

Convenez avec moi qu’il y a vraiment quelque chose de Mick chez Estrosi (Mick Jagger, pas Mick Micheyl) : « Too Much is Never Enough ! »

39 Commentaires

  1. Le souci, c’est que pour aller trop loin, il faut avoir des limites, et c’est ce qu’il manque à la droite décomplexée. Alors si en plus il ne les dépassent jamais assez…

  2. Je vais demander à mon psy si c’est moi le taré.

  3. This guy is too much … better!
    Et dans Estrosi il y a TROP!

  4. Certes mais cela dépend de l’allure du trot. Petit ou engagé. Cependant, lui il sait comment on démonte et surtout on remonte une machine à laver. Cela lui à pris très troplorsqu’il galopait avec sa moto faite de ses petites mains agiles, moteur et boite de vitesses compris. Et il devint Champion du monde, lui. Enfin je crois. C’est pas comme l’autre, not p’tit Nicolas, qui comme beaucoup confond « terre promise et terre acquise » tiens j’copyright je présents un service rapide.

  5. Assez! trop c’est trop!

  6. On ne va jamais trop loin dans la dénonciation du conditionnel! Ah mais !
    F.Dufour

    (p.c.c. BL)

  7. MDR ,j’imagine juste Christian et Mick sur la même scène ou à la même tribune…en fait c’est même pas vrai je n’arrive pas à imaginer.

  8. Eh…. en parlant de Mick Micheyl, on dérive dans l’universel. Et grand prix de l’académie Charles-Cros ET transcendeuse d’acier, dont un cheval au galtrop,de trois quart, si je me souviens bien.

  9. Sacré motodidacte…

    Mais on sait (assez trop) bien de quoi il s’agit ; le « bilan mitigé » n’est pas le fait d’une politique à côté de la plaque, d’erreurs multiples (et plus ou moins conscientes) mais simplement d’un défaut quantitatif de cette même politique. Ca ne marche pas à cause de cette politique mais parce qu’il n’y a pas assez de cette politique. C’est sans fin. Bush a été réélu avec ça…

  10. Lorsqu’il s’agit de draguer l’électorat FN les ministres UMP en perdent leur latin jusqu’à inventer des formules ! C’est un langage, une langue : parler le FN c’est un métier ! ça ne va jamais assez trop loin 😉

  11. On ne se moque jamais assez trop de Christian Estrosi 😉

  12. Et le chômage ne va jamais assez trop loin.

  13. Estro au centre, Sarko à droite. Le pied quoi!

  14. Tant qu’on a pas tué, ou au moins emprisonné tous les contrevenants et les éventuels contrevenants potentiels on n’est pas entre nous !

    … Enfin entre gens qui ont volé leur pognon sans prendre trop de risques…

    So far away from Cayenne !

    PG

  15. J’essaie de comprendre le contenu réel de la critique du Sarkozysme ! Soit on critique le Sarkozysme pour ce qu’il est, pour le contenu idéologique dont on n’a pas à etre surpris plus que de raison après tout…ou soit l’objet de la critique s’inscrit davantage dans ce qu’on appelle « la déception » ! C’est tout à diffèrent de critiquer pour des motifs idéologiques et de critiquer parce qu’on attendait éventuellement autre chose ! Il n’y a aucun danger pour ma part que je sois déçu du Sarkozysme puisque je n’en attendais rien ou alors j’attendais qu’il mette en œuvre en toute logique et de plein droit son programme libéral ! Je me paye même le luxe d’être surpris qu’il n’ait pas fait pire, c’est dire ! Grand scoop : je n’attendais pas que Sarkozy soit un grand socialiste républicain 😉 Bref, l’antisarkozysme ambiant qui a prévalu pendant de long mois et qui semble d’ailleurs se transformer, a t’il une nature politique au sens idéologique ou signifie t’il qu’on attende autre chose du bonhomme ? Otez moi d’un doute 😉 Et justement au sujet de la sécurité je serais curieux de savoir si les français contestent la politique sécuritaire pas si efficace que prévu ou contestent ils le fait qu’elle ne fut pas assez sécuritaire et répressive ? Il est peut etre là le jamais trop loin sécuritariste non ?

  16. Je critique le Sarkozysme, comme le Tea party, comme l’expression de la raison du plus fort. Je suis un catastrophiste, pour moi le plus fort n’est qu’un aléa.
    J’ai du mal avec Darwin. Je pense que le singe aussi. Je pense qu’Aussie le singe. Mais le sport.

  17. jacta es!

  18. est, heureusement, le sort en aurait été jeté.

  19. jeté… Franchement!

  20. Franchement? Norvégien pendant que j’y suis. Ola – spanish – c’est grave. -24

  21. ou -é-, je sais plus. 27, c’est Amy Whinehouse (une maison que j’aime bien), et les autres (qui sont aussi féminin, à l’exception)

  22. « Je critique le Tea party »
    « Winehouse (une maison que j’aime bien »

    Logique

  23. Et au sujet de l’insécurité la gauche serait bien inspirée de proposer une révolution culturelle de grande ampleur et d’une ambition historique inégalée afin d’anticiper, d’organiser, d’accompagner « la décroissance » ! Nos sociétés doivent apprendre à vivre autrement dans le cadre d’une prise de conscience environnementale au titre de quoi le rapport au travail, à l’activité, au salariat, au revenu, et in fine à l’argent doivent etre revus de fond en comble ! Ce n’est qu’à cette condition gigantesque qu’on pourra éventuellement agir sur les phénomènes de violence dont l’origine sociale et économique m’apparaissent évidents ! Soit on anticipe par l’éducation des masses soit le principe de réalité qui va s’imposer à tous sera vécu de la manière la plus brutale et des plus insécures en effet !

  24. La crise, la crise, la crise : ce concept commence aussi à me chauffer les oreilles ! On est tellement cinglés qu’on a le culot de présenter les résultats d’un gaspillage sur des décennies telle une crise subie ! Si c’est une crise de foie du gaspillage j’appelle ça un symptôme d’une maladie qu’il s’agit enfin de soigner ! Alors bien sur la Christine Lagarde qui hier en France nous faisait croire à des lendemains qui chantent, a beau jeu depuis le FMI de contredire ses propres mensonges ! Quel monde de cinglés bon sang !

  25. Quand on contredit ses propres mensonges, est-ce qu’on dit la vérité ?

  26. Et c’est là que je dis que nous sommes des fourbes car si on se plaint de « la crise » ce n’est certainement pas pour nous remettre en cause mais parce que nous sentons bien que nous n’avons plus les moyens de surconsommer et de devenir les hyperconsommateurs que tout un chacun continue à rêver d’être ! La vie vous apprendra à devenir des hyper-citoyens : ça vous changera bande d’enfoirés 😉 Oui la punition collective consistera à apprendre à vivre d’amour et même plus d’eau fraiche ! L’amour contraint c’est plus difficile que la compétition haineuse entre les êtres je vous le concède ! (les premiers secours pour sauver de la famine la Corne de l’Afrique viennent à peine d’avoir lieu)

  27. Autrement dit ça parait presque simple sur le papier : décrétons que l’ensemble de l’humanité doit changer son logiciel, doit changer son rêve…Restons laïque et sans avoir à se référer à toutes les saintes écritures gageons que si l’homme cesse de rêver de richesse il vivra sa relative « pauvreté » presque comme un vœu ! Rêver de pauvreté : voilà un projet de civilisation des plus ambitieux 😉 Il s’agira alors d’en travailler la présentation : pas assez vendeur en l’état ! 😉

  28. ça laisse trop si quoi

  29. Andres Behring Breivik, lui, a suivi le conseil d’Estrosi : il est allé trop loin.

  30. Rantanplan, lui, a suivi le conseil d’Estrosi : il est allé trop loin.

  31. Si Nicolas passe en 2012, ( pas impossible, vu la sagesse soporifique des socialistes….), Estrosi sera nommé 1er ministre évidemment, mais aussi ministre de l’intérieur, ministre de la défense ….il en aura jamais assez, il n’en fera jamais trop.

  32. Pas assez trop loin:
    Ben c’est que la poubelle manque cruellement de volume.
    Entre, Monte bourrin le vrai percheron de Saône et loir et chair qui veut taxer Apple, les FAI et les télévisions privées :-))))))
    Et le particulier, Anders Behring Breivik monté d’un cran ou deux crans devient en plus de tout le reste, ET Franc-Maçon ET Chevalier du Temple Européen un cran et il devient, il est membre du Shin Beth hacker de yahalomins, sans oublier qu’il a décidément une séculaire gueule de viking. Constatons que not’estrosi l’a pas tout à fait trop tort dans le tordu.

  33. Pas assez trop loin:
    Le parti socialiste organise l’élection à sa primaire dans le Var entre cocotiers rouges et bleus pétrole, parasols, et hamacs à la Seine mais sur la plage de mer. Hihihihihi, jourd’hui il pleut et après 7 jours de mistral, l’eau est à 17 ° et l’air à 20. Il en manque quand-même le man power, à Harlem je n’en ai connu que de plus couillus. A Brégançon fallait l’officialiser l’élection à la primaire socialiste, mais le vote limité à deux électeurs Carla et son monmari.

  34. Pas assez trop loin:
    Une Autorité de la Déontologie de la Vie Publique va être créée. Démontrant, comme ci il nous était possible d’en douter, que Nicolas Sarkozy dit ce qu’il fait qu’il dit « la volonté du gouvernement de promouvoir une République irréprochable ».
    Si. juste après loin, c’est illimité.

  35. Et puis au sujet de cette brave Nafitassou je trouve incroyable qu’on lui fasse le procès d’avoir éventuellement parlé de dédommagements financiers à tel ou tel au téléphone ! C’est un monde quand même ce binz ! C’est pas un crime que de vouloir etre indemnisée et ça n’enlève rien aux faits qui ont à etre jugés ! Personne dans le monde n’est crédible à ce tarif là car n’importe qui estimant mériter un dédommagement pour un préjudice moral subi peut etre amené à en parler ! Il serait moralement interdit d’en parler ? Quelle hypocrisie que cette affaire DSK ! Ras le bol complet ! Peu m’importe le scénario réel : ce DSK est moralement mille fois responsable de son sort du seul fait de sa stature, de son bagage intellectuel etc….

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 Juil, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...