Scoop toujours ?

POLAR

C’est difficile de l’écrire mieux…

C’est difficile de l’écrire mieux…

(…)

Je lis un polar assez génial publié dans la série noire de Gallimard…

Le « pitch », le voilà…

Donc le journaliste refuse les photos pornos du candidat au Sénat…

Mais ce qui est intéressant, c’est l’argument qu’il utilise pour refuser…

Extraits du dialogue entre la « source » et le journaliste :

Ce n’est pas un papier, Mayforth. Le type se présente au sénat pas à la papauté. Sa vie privée ne regarde que lui.

(…)

Parce que des trucs comme ça, mec, c’est dans tous les journaux. C’est juteux. C’est du scandale. C’est de la bonne copie.

Je haussais les épaules.

Tu n’as qu’à essayer Le Post, alors. Moi personnellement, je pense qu’un candidat devrait baiser le plus de gens qu’il peut. C’est un bon entraînement au cas où il serait élu.

Choquant ?

Rarement lu plus juste…

23 Commentaires

  1. Oui ça sonne juste au sens figuré ! Comparaison moins juste au sens propre sauf à estimer que la vie sexuelle ne soit pas aussi jouissive que prévue 😉 La comparaison entre un sex-addict, un serial-fucker avec l’action politique me convient moins bien qu’avec un escroc par exemple ! Tout est question de point de vue ou d’expertise car ici toute femme ou tout homosexuel vous apprendra qu’il est plus sympathique de se « faire mettre » par son partenaire sexuel que de se faire mettre par les politiques et leurs promesses ! Tout mâle actif hétéro-dominant a cependant toutes les circonstances atténuantes pour ne pas pouvoir saisir la différence jusqu’à etre convaincu qu’il baise l’autre en toutes circonstances au sens propre comme au sens figuré ! C’est en tous les cas ce qu’attendent d’eux leurs partenaires en fin de compte ! Ah ces mâles dominants ! 😉

  2. « Tu n’as qu’à essayer Le Post »

    L’amusant c’est qu’on peut transposer l’intrigue en France sans changer un mot.

    On passe ainsi du journal (en v.o.)…
    http://www.nypost.com/

    … au site (en v.f.) :
    http://www.lepost.fr/

  3. Décidément, monsieur Birenbaum, votre été est placé sous le signe du polar. Vous devriez en écrire un sur les arcanes du pouvoir, à votre sauce bien sûr : piquante et acide. Avec un super-pseudo, genre Théodore McCormic (Ed McBain et Chester Himes sont déjà pris).

  4. J’ai aussi tiqué en même temps que Léautaud sur Le Post.

  5. C’est + proche du New York Post que du Post…

  6. 😉

  7. Tout n’est pas aussi manichéen.

  8. Un scoupe sur le pinage maniaque des parasites qui squattent les palais nationaux ?

    C’est unn bouquin pour les caves, alors !

    PG

  9. Celui auquel on pense se serait donc beaucoup entraîné mais aurait été suspendu pour la compétition!

  10. Heu, c’est pas pour de vrai, c’est un roman de la bibliothèque rose. Sorros prend sa retraite. Et on peut lire crimes contre l’Humanité.Si possible rire un peu moins de nanar koukouch qui ne se couche pas.Et il doit bien être le seul.

  11. Intéressant cet auteur de polars qui a écrit aussi sous son vrai nom : voilà son blog pour les amateurs de polars
    http://www.andrewklavan.com/

  12. Le plus drole c’est que l’auteur a annoncé ce 26 juillet qu’il compte éditer en ligne ses livres écrits sous le pseudo de Keith Petterson ! Hasard ?

  13. Keith Peterson avec un seul t ! Tout ça pour dire que je crois à la synchronicité : c’est pas du hasard, c’est des évènements qui se produisent parfois en même temps sans pouvoir expliquer la raison…

  14. La synchronicité c’est par exemple l’info-web au sujet du post-mortem suivie le lendemain d’une autre info concernant la disparition d’un blogueur…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Synchronicit%C3%A9

  15. Ben, avec le temps, va tout s’en va, très beau texte, ..mais viens, tout s’en vient, Difficile de l’écrire mieux. faut voir. A la manière de Marguerite, une fois passé la niaiserie (en politique) un peu, beaucoup….mélangés personnages et époques, fictions et vérités et faire émerger l’effet nuisible et tous pareils de la politique. Le tout dans un shaker, liquide jaunâtre, la politique digère tout. mais bon.
    Je suis sincèrement apaisé de la certitude du non viol de DSK à l’encontre de Nafissatou Diallo,banale histoire a faire du fric.

  16. Moi je lis « mon oncle benjamin » sur la plage et je crois qu’il y a aussi des citations sur le journalisme qui collent… Une histoire de choses qu’on oublie au fur et à mesure, dès qu’on les a lu.
    Est-ce que si on se présente pour être sénatrice, c’est pareil? Le plus possible?

  17. Et moi je lis Le garçon qui voulait dormir d’Aaron Appelfeld

    Mais pour le scoop, je regrette que le mot « baiser » illustre l’entubage des électeurs, oui vraiment, parce que sinon, c’est vraiment le pied.

  18. Cet été on peut lire aussi « la Malle en cuir » de Robert Louis Stevenson, roman inachevé, redécouvert récemment, complété par Michel Le Bris (éd. Gallimard). Parfait pour rompre avec l’actualité puisque le sous-titre en est « La Société idéale » 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 Juil, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Sous le coude

Sous le coude

Depuis mars 2020, moi qui suis fan de nonsense, j'ai été servi. Les plages interdites, puis les plages "dynamiques" (interdit de rester sans bouger sur le sable), les stations de ski ouvertes sans leurs remontées mécaniques, désormais les parcs d'attractions sans...

S’empêcher

S’empêcher

Pas facile de reprendre. Idéalement, après un tel début en fanfare, avec de si nombreux visiteurs (merci à toutes et tous), il faudrait un truc qui buzze, qui claque, qui pique. Un sujet polémique, un clash pour attirer le chaland. Une bonne petite baston, comme à la...