Ah ah ah ah !!!

LOL

Les politiques sont nos meilleurs humoristes…

Les politiques sont nos meilleurs humoristes…

(…)

Écoutez bien (vers 5’55 ») dans cette interview de Dominique de Villepin par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, ce matin …

 



« (…) Jacques Chirac l’a toujours dit très clairement, quand il est arrivé en 95, il a eu le souci de la moralisation de la vie publique…« 

No comment…

19 Commentaires

  1. Champion de la langue de bois Galuzeau !!
    Bonne fête.

  2. bonjour Guy
    nous parlerez-vous de la lamentable prestation de Mr Levaï sur FI ???
    C’était un grand moment …d’écoeurement….

  3. Ca a fait pschitt!

  4. Non dandan, je vais me contenter de lui poser des questions s’il vient dans notre émission sur Europe 1.

  5. Qu’ils en aillent tous ! Du balai : voilà le seul programme qui vaille et c’est avec un immense retard que je commence à défendre cette théorie !
    Vive la jeunesse, vive le jeunisme : à donf ;-)!
    Il m’en a fallu du temps pour comprendre que ce pays a fini par ressembler à l’URSS de l’ère Brejnev mine de rien ! Personne ne s’étonnerait de voir Chirac partir dans un délire en direct en déambulateur ! Trop c’est trop !
    Je ne sais plus les voir autant dans le monde politique que dans le monde du journalisme ! On ne doit pas s’étonner qu’un Levai dise des bêtises mais on doit s’étonner de sa présence à l’age de 75 ans !
    A force de respecter les anciens on ne voit aucune nouvelle tête ni aucun sang neuf dans cette histoire !
    Une des grandes causes de la crise démocratique : les carrières à rallonge, le cumul, l’absence d’ascenseur social pour des jeunes qui ont presque de la chance s’ils démarrent à l’age de 30 ans !
    Steeve Jobs peut mourir en paix, il a décroché un job à l’age de 12 ans jusqu’à devenir une légende à 50 balais !
    Ce pays a l’art et la manière de fabriquer du gâchis à la tonne ! Osons dire « dégages De Villepin, dégages Bayrou, dégages toute la clique des déjà vu » et là on arrivera peut etre à quelque chose ! Oui c’est du langage de banlieue mais ils ont du bon sens en banlieue parfois !

  6. Ca, c’est la rupture de la rupture de la rupture de la rupture de la rupture 3ème dan…

  7. et malbrouck!
    tu ferais pas une petite fixette sur Bayrou.
    Tu parles d’un monde de vieux beau qui ne lache rien car si il n’apparaisse plus,ils meurent.ils font du jeunisme de vieux mais il n’empeche l’experience est l’essencede la sagesse si on s’en sert bien

  8. 😉 et le changement du changement du changement….
    Il me semble que c’est Giscard qui avait sorti la formule « changement dans la continuité »
    Je ne fais pas de l’anti-vieux mais rien qu’en écrivant Giscard j’ai l’impression de parler de Toutankhamon !
    C’est aussi de la faute aux nouvelles générations qui tour à tour n’ont jamais plus osé renverser la table depuis 1968 ! On le paye très cher !
    Il a fallu attendre la primaire 2011 pour qu’un Montebourg ose enfin quelque chose !
    Osez, osons disait un célèbre journaliste 😉

  9. j’avoue Iban que je fais une fixette sur Bayrou 😉
    j’en ai marre Iban de voir et entendre les mêmes ! Comprends moi 😉
    Rien qu’à imaginer ses discours au sujet de la dette avec des yeux de merlan frit ! Je vais péter un câble !

  10. Regarde les français ont elu un « jeune ».t’as vu le résultat.Tellement bon qu’à l’Élysée ,ils vont être obligé de mettre des cache-prises pour eviter au premier bebe né au palais (le top du cv) de mettre ses doigts dedans. Quel story-board,meme le meilleur des spin-doctor n’avait osé y penser.Enfin je crois; quoique j’ai un petit doute
    Avec ses jeunes !!!

  11. Dominique de Villepin a raison! Chichi a toujours eu le souci de la moralisation de la vie publique. D’ailleurs il a fait mettre en tôle m’Dame Claude c’est dire. Bon à 70 ans elle ne pouvait décemment plus payer de sa personne.

    De Villepin a tout raison, Chichi a toujours eu le souci de la moralisation de la vie publique, sauf dans l’intérêt supérieur de la France.

  12. oui ce diable de Sarkozy a su également jouer cette carte du jeune loup et c’est bien ça qui me chagrine : il ne manque plus à la droite que de faire élire la première femme et on aura loupé tous les symboles à gauche ! Je suis exaspéré et j’ai bien conscience que les faiblesses, les errements de la gauche ont donné les moyens à la droite dure de mettre à bas la république !
    Quand je parle de « jeunesse » je pense davantage à du nouveau logiciel politique, des nouvelles têtes, des gens de la société civile pourquoi pas ?
    L’oligarchie et les féodalismes divers et variés ont complètement perverti la république !
    Ce qui me chagrine c’est que nos concitoyens excédés peuvent parfaitement choisir pour révolution citoyenne le FN ! C’est irresponsable de ne pas se rendre compte de la capacité des populistes à prendre le pouvoir dans une situation si chaotique ! Que la gauche pendant plus de 20 ans ait laissé au FN les moyens politiques d’incarner la figure de révolution citoyenne ça me rend fou !
    Je croise les doigts pour dimanche et je suis sincèrement désolé d’avoir à vous faire partager mes états d’âme parfois trop pessimistes ! ça passera !

  13. Un homme public, un homme politique de surcroît, ne s’appartient pas, c’est dans la nature des choses. Et ça foire, puisqu’aujourd’hui la cinquième république ne peut que les rendre égocentiquement seuls face à leur nombril. Et le problème récurent est que les merdias politiques, rarement journalistes toujours vrais clowns, n’existent que dans l’espace séparant l’égocentrisme, du nombril. Et l’espace est si mince qu’ils s’y noient. El cabash en procureur-juge étatiquement légitimé par son chèque de fin de mois, de Villepin en montreur d’ours n »arrivent à se sortir de l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette qui c’est bien connu à défaut de tuer nuit gravement à la santé morale de la chose publique.

  14. la question du jour:
    Aurait-on besoin d’organiser la constitution de mallettes d’argent public détourné de son affectation, si les journalistes français n’existaient pas.
    Le cas Hollande, que personne à gauche ne veut, et encore moins à droite, mais candidat des merdias pose la question!
    espérons que la vidange de Nicolas mais Hulot soit bénéfique à la démocratie.
    Sinon nous ne reprenons pour 5 ans! Au minimum!

  15. 16-0 !!!

  16. Plus actuel que jamais, l’ami Brecht, non?

    Avance : on nous dit
    Que tu es un homme bon.

    Tu n’es pas vénal, mais la foudre
    Qui tombe sur la maison, non plus
    N’est pas vénale.
    Ce que tu as dit une fois, tu n’en démords pas.
    Mais qu’as-tu dit ?
    Tu es de bonne foi, tu dis ton opinion.
    Mais quelle opinion ?
    Tu as du courage.
    Contre qui ?
    Tu es plein de sagesse.
    Pour quoi ?
    Tu ne regardes pas ton intérêt.
    Celui de qui, alors ?
    Tu es un bon ami.
    L’es-tu de bonnes gens ?

    Aussi écoute : nous savons
    Que tu es notre ennemi. C’est pourquoi nous allons
    Te coller au mur. Mais, en considération
    De tes mérites et de tes bonnes qualités,
    A un bon mur, et te fusiller avec
    De bonnes balles tirées par de bons fusils
    Et t’enterrer avec
    Une bonne pelle dans de la bonne terre.

  17. Entre l’exaltation ridicule de Michèle Sabban et l’autisme déplacé d’Yvan Levaï, les partisans de DSK ont manqué de retenue pour commenter un fait divers de nature délictuelle impliquant leur mentor.

  18. Léotard et Donnedieu de Vabre qui sont cités par-ci par là … y sont où ? On ne les entend pas

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Oct, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Il est temps de poser une ou deux questions simples sur le moment Zemmour. Ayant étudié le Front national historique (né en 1972) dans le cadre de ma thèse, je remarque des similitudes entre l'irruption du journaliste et l'émergence de Jean-Marie Le Pen dans l'espace...