À l’arrêt

Rien

Une flemme mais une flemme…

Une flemme mais une flemme…

(…)

Désolé, mais toutes ces histoires de carence et de fraude, m’ont donné envie de me mettre en arrêt maladie…

Alors…

Bonus

 

38 Commentaires

  1. Bof ….vivement la « reprise » du w, heureusement #dcdc va tout arranger…. a demain matin pour du beau ,du bon, du pur !

  2. La vie dans un havre des Maldives

  3. Un irresponsable ! Vous me ferez 3 jours (de carence), à vos rangs, fixe !

  4. Je partage

  5. Oh la…

  6. Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-))
    Je ne m’en lasse pas. Marche ou crève boulompoulompom:-)) Marche ou crève boulompoulompom:-)) j’attends que not p’tit nicolas qui vraiment atteint grave, face un autre machin vagal, parce qu’il était tout rouge et tout crispé tout à l’heure au micro avec l’image en couleur. Ou alors il a pris 5 viagras professionnels inhibiteurs de la tri phosphodiestérase renforcé au citrate de sildénafil 4 + à la place des ses cachous Lajaunie.

    Ça va mal du côté du locataire, depuis trois jours il fait colère sur colère. Faut pas les imbéciles de français ne le valent pas, qu’il dépose le bilan et de rende à la police.

  7. En même temps, l’image n’est pas là.

  8. Si Sarkozy croit qu’il va de nouveau tromper les Francais avec de pauvre manoeuvre politicienne…
    Vivement qu’il prenne son congé paternité en 2012!

  9. A priori, ou à posteriori?

  10. Ça va donner! Goldman en tête.

  11. Postérieur

  12. Alors bien sur je m’apprête à faire porter une grande part de responsabilité (roulements de tambours)….au peuple bien entendu, surtout lorsque celui ci se fera un malin plaisir d’adhérer aux thèses de l’assistanat, des droits et des devoirs et compagnie ! Sarkozy n’est pas sot et sait parfaitement qu’une Marine Le Pen peut lui rouvrir les voies de l’Élysée ! Et comme depuis plus de 30 ans il s’agira d’agiter tous les chiffons rouges de la haine, du bouc émissaire on va y avoir droit puissance mille sous fond de crise et de pain sec si possible….
    Que des politiques le fassent on peut trouver ça cynique, monstrueux et tout ce qu’on voudra ! J’attends cependant toujours qu’on m’explique comment des peuples peuvent ils à ce point retomber dans le panneau jusqu’à la fin des temps ? Je continue donc à poser la question anthropologique de fond qui me permet d’observer que tout peuple, aussi avisé ou informé soit il, sera toujours enclin à adhérer aux thèses les plus immondes ! Je ne me fais aucune espèce d’illusion et j’attends de voir comment à nouveau on reproduira la même chose ! Ni confiance aux politiques et encore moins aux peuples ! Rien, zéro, nothing de chez nothing !

  13. Métro Babylone.

  14. Il faut désormais – à posteriori, aller – parler de cour Sarkozy.
    Demain c’est ma fille qui court. Aller Jade!

  15. A coup pied dans le cul oui!

  16. Ça fait mal, mais sera sans doute nécessaire. Quant à moi, je me planque.

  17. Enfin quoi? Ça fait quand même depuis que je sui petit que l’extrême droite dicte sa loi en France, non? C’était comment avant? Ah oui l’armistice et la libération!

  18. Je suiS petit. J’ai toujours eu du mal avec les s! les S…

  19. C’est dommage, ça faisait bien rire.

  20. A propos de Billy Preston, une bonne petite histoire de tonton Keith dans son excellente bio, Life : un jour, pour l’empêcher de casser la gueule à son petit ami dans un ascenseur, Keith lui dit,  » Billy, arrête tout de suite ou je t’arrache ta perruque ».

  21. Ah, les neiges avec Ariane…

  22. La perruque, rouge ou sang?

  23. On dirait du

  24. C’est extraordinaire comment on peut se prendre au jeu. Je ne m’en lasse pas. Sur que demain je gagne, enfin, probablement.
    Le débat est cadenassé par les mots les verbes. Le langage n’est plus assez riche. Gare.

  25. Facile.

  26. Et remerde.

  27. Ahaha sacré Keith!
    Bon sinon le mur des lamentations ça va…parce que là, il va nous essorer jusqu’en avril 2012.
    On sait qui il est, il ne va pas partir en douceur.

  28. Je me couche. Et merci, à posteriori! Mais je suis incontinent, d’ailleurs demain il fera beau! Vous pariez?

  29. Les dépressifs devraient gagner.

  30. Absent

  31. Deus’

  32. Croisé.

  33. C’est à côté

  34. Oh mais pas du tout vous ne dites pas rien…au contraire… Vous avez raison, tous les malades qui glandent chez eux au lieu d’aller travailler…c’est vaguement nul…
    Mais qu’est-ce qu’ils avaient dans la tête ces bouffons qui se sont battus pour que nous ayions la securite sociale? Remettons les enfants dans les mines, aussi ces bons à rien.

  35. En cèdre, le cerf cueille la ciguë, grisé, jovial.

  36. … et moi, j’allais bosser chez PSA…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 Nov, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...