« En son temps et en son heure, Nicolas Sarkozy entrera en campagne… »

Fake

Bah voyons…

Bah voyons…

(…)

Le candidat/président Sarkozy est en campagne depuis des mois et des mois.

Il sillonne le pays méthodiquement, semaine après semaine (avec les moyens de l’État).

Alors, entendre François Fillon lancer : « En son temps et en son heure, Nicolas Sarkozy entrera en campagne… » est un magnifique canular.

C’est à 27’44.

La dévalorisation de la parole politique vient de la manière dont les plus hautes autorités politiques nient ou camouflent les évidences.

François Fillon n’est pas le premier. Ni le dernier.

Mais là ça se voit beaucoup…

 


 

49 Commentaires

  1. Le pire dans ce constat, c’est que de plus en plus de gens de la « France d’en-bas » le font. Je ne compte plus les gens de mon entourage, qui, devant la rudesse du quotidien (sans tomber dans le cliché) disent ne plus même écouter ce que nos politiques racontent.

    Il y a un décalage de plus en plus grossier et malsain entre les paroles des politiques et les évidences des comportements et des réactions, et du coup, entre le politique et le peuple.

    Les visites d’usine de notre président méritent-elles les fonds mobilisés, quand, par exemple, au même moment des étudiants se battent pour survivre en attendant le versement de leurs bourses ?

  2. Pour entrer en campagne, il aurait du en sortir.

  3. Voilà une belle brochette de « têtes de vainqueurs »!

  4. La zone euro à l’heure allemande. Sarkozy ment, Sarkozy ment, Sarkozy est allemand.

  5. You know what … I am Ha-P-PYiii 🙁

    Fillon semble être le bon filon pou Copé; ça se voit à son sourire final, non ?

    Bon sinon, c’est qui le coach en comm’ de Fi-Fi Brin d’Acier ? Une main de feu dans un verre d’eau tiède, ce François-là…

    Joli Pacte-Olé !

    (le pou était une coquille mais elle est jolie, je l’ai laissée EX-PRES)

  6. Heu… pour le sourire, je parlais de celui de l’autre François, le Co-Pé

  7. Encore moi : je viens de jeter un oeil à l’oeuf pondu du jour; je crois que ces deux messieurs au charisme de bigorneau (enfin, ça c’est mon avis) devraient malgré tout lire la chute de l’article. Et quelle chute !

  8. Du reste, c’est encore une fois une évidence qui entretiens juste une sensation de « foutage de gueule » de la part de l’UMP. Ca ne sert à rien de faire du storytelling, quand l’histoire ne colle pas un minimum à la réalité.

    Du reste, ça m’a permis une jolie casse envers certains trolls Umpistes sur les forums :
    « Vous faites de l’anti-sarkozismes primaires. »
    « Ha, mais on ne fait rien du tout, t’as pas oublié qu’il n’est toujours pas officiellement candidat ? »

  9. Non seulement, il utilise les moyens de l’Etat, mais en plus, sa parole n’est pas comptabilisée dans les temps de parole de l’UMP, alors qu’il se comporte comme un président partisan, et non au-dessus des partis.

    « Pour faire 262km, Nicolas Sarkozy a besoin d’un Airbus présidentiel, de deux hélicos et de deux voitures blindées »
    http://www.politique.net/2011111601-sarkozy-chaumont-262km.htm

  10. il va accepter comme poutine d’être candidat.A la demande générale!!!
    Je trouve toutefois qu’il commence très tôt.Pour quelqu’un qui ne devait sortir de son habit présidentiel au dernier moment,il semble nerveux.Serait-ce sa bataille des Ardennes ou son « Waterloo morne plaine « . Je suis de plus en plus dubitatif sur ses chances.
    Donc je commence a stocker les bougies (simple réflexe spéculatif). Les irréductibles ump en auront peut-être besoin…

  11. Fillon ne sert strictement à rien, même pas à faire fusible !

    Mais il nous coûte des milliards d’€uros (fonctionnement de l’Hôtel de Matignon depuis quatre ans et demie)

    Et quand il l’ouvre c’est soit pour dire une connerie, soit pour lâcher un gros mensonge…

    Fait chier ! Et il y en a encore qui se demandent pourquoi nous sommes en faillite… Petites bites !

    PG (le 53 est dans les bacs, en cliquant sur mon nom)

  12. La démocratie suisse me laisse rêveur :
    « Les citoyens du canton ont largement adopté dimanche les allègements fiscaux qui leur étaient proposés. Les déductions par enfant seront doublées, celles pour le logement augmentées. Les Zougois ont accepté la révision de la loi fiscale par 17’933 voix contre 10’816. Le taux de participation était de 41%.

    Le bénéfice des entreprises ne sera ainsi imposé qu’à hauteur de 5,75% au lieu de 6,5%. Les nouvelles PME ne verseront désormais plus que 3% de leurs bénéfices au lieu de 4%.

    Quant aux familles, elles pourront déduire 18’000 francs de leurs impôts par enfant au lieu de 9000 jusqu’à présent. Au total, le manque à gagner pour les caisses du canton est évalué à 5,4 millions de francs pour 2012 et à 30 millions dès 2015.

    Les votants ont en revanche rejeté par 15’067 voix contre 13’498 une hausse des émoluments pour les services étatiques. Actuellement très basses par rapport aux autres cantons, ces taxes auraient dû couvrir à l’avenir 50% des coûts.

    20minutes.ch

  13. Fillon nous dit quand même dans votre extrait que Sarkozy sera candidat, par l’emploi du futur simple.

    C’est pas si mal pour un dimanche.

  14. écrire le 4 Juillet « du DSK encore ? moi j’ai sauté en marche depuis un moment » et passer les 26 et 27 Novembre à twitter sur le sujet…

  15. Le comble, c’est que la commission des comptes de campagne refuse de considérer que Sarkozy est entré en campagne. Aussi, le président-candidat peut continuer à utiliser les moyens de l’État pour aller décliner ses thèmes de campagne auprès du bon peuple, pour le moment, rien n’est comptabilisé comme dépense. À sa place, je ne me gênerais pas et je frais ma déclaration de candidature 3 mois avant l’élection.

  16. C’est plutôt une économie s’il se présente.

  17. Ah oui combien de tweets 2514 ? Ça m’intéresse. 2514 toujours sur le coup 😉

  18. Houlala ! comment c’est mal la droite !!!

  19. C’est la même stratégie que Mitterrand en 88 qui s’est déclaré au dernier moment. Il a jusqu’à quand d’ailleurs pour déposer sa candidature officielle ? Quand il ira rendre visite par exemple aux agriculteurs en difficultés aux frais de l’Elysée, il ne pourra pas dire qu’il n’est pas en campagne.

  20. « Si François Mitterrand se déclare très tard, le 22 mars, la campagne électorale entre les deux principaux candidats (Mitterrand/Chirac) a en fait débuté au lendemain des élections législatives de 1986. »

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/elections-presidentielles-cinquieme-republique/election-1988.shtml

    Mitterrand candidat 22 mars (1er tour : 24 avril)
    http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/I04281857/francois-mitterrand-je-suis-candidat-a-l-election-presidentielle.fr.html

    Mais ce n’est pas pareil, bien sûr. Puisque Mitterrand n’était pas de droite…

  21. pas certain que ce se soit la même stratégie.
    Il a un énorme déficit d’image et le triple AAA+ comme épée de Damoclès ,
    il doit d’abord récupérer les votes « acquis » naturellement et il a le FN et le Modem sur les talons.
    Droite dure ou centre.Pas sur du tout qu’il les reprenne.Sauf accords électoraux ,l’un ou l’autre peut-être,les 2 ensembles je doute.
    Je pense qu’il joue maintenant un grand coup pour pouvoir être plus « présentable ». Si il ne reprend pas 10 points avant le 15 janvier;il est cuit.
    Quant a l’antisarkozisme pas sur que ce soit une option perdante du moment qu’il soit justifié

  22. Et il y a de quoi le justifier, non ?

  23. je crois et que font -ils eux?
    apres l’antimitterandisme qui sert toujours,juste retour!

  24. d’accord V mais la comparaison avec Mitterrand s’arrête là s’il vous plait, ne poursuivez pas votre amalgame désastreux et à la limite grossier peut être même vulgaire, au delà….vous risquez la volée de bois vert mais très vert…Miterrand n’étais certes pas un saint mais comme homme d’état je ne pense pas que le patron de l’Élysée puisse aujourd’hui et pour l’histoire, estimer pas m^me une ligne pour saluer honorablement son passage à la tête du pays ….vrais aussi pour les électeurs d’une droite aux racines gaullistes.

  25. Il prend même le pouls de l’opinion publique avec les deniers de l’Etat

  26. Une puce, un pouls, assis sur un tabouret
    Jouaient aux cartes
    La puce perdait

    Pan pan pan pan

  27. Alors je vais vous dire, si ça vous amuses de faire durer le suspens. Si ça amuse les affiliées UMP à la petite politique à l’emporte pièce. si vraiment tout ces connards et connaces qui ne mettes jamais le doigt en dehors du con du voisin de lit, et bien tous ces connards, ces connaces vont devoir réapprendre leur Carlton.

  28. La réponse va être cinglante les amiEs.

  29. Oh bama a du bon. Ça va Peter, au moins on saura pourquoi!

  30. Il faut accepter nos dealers. J’en suis un, et vous? Les commerçants font commerce, sans profit, par philanthropie, enfin, c’est ce qu’ils disent. Je parie que nos cousins anglishe se gausse de notre absurdité moustachu. Et surtout qu’ils en profitent, donnant le la, mais j’ai bon do. De plus, a l’est on la porte drue par temps couvert.

  31. Vont sauter ou se renforcer?

  32. Ne plaise.

  33. -ce, ne plaise pareil. Finalement, je m’en bas. Le bas. Séduisant le bas enfin Georges Tron.
    C’est tellement évident. Bon. La suite. Je veux le scie présidentiel? Allez, M.Sarkozy, c’est quoi le lapin qui sort du chapeau, Berlusconi? Mais j’aime propaganda, la nuit, après vagabondage, il reste les interlopes. C’est un monde dédié parait-il. Mais la nuit est longue, et les fumeurs revendiquent. Merci pour eux.

  34. L’assise. J’adore l’interrogation linguistique postgoogle. Ha si ça y’est. Le scud présidentiel il ne lui reste plus qu’une chance.

  35. Mais Desproges à un cancer du poumon parait-il.

  36. C’est beau l’assurance vie, ça crée même des crises.

  37. Et dire que je me suis fait mal comprendre. Que j’ai rien compris.

  38. V : « François Fillon n’est pas le premier. Ni le dernier ».
    Bisouxxx

  39. On en a entretenu, et on en entretiendra d’autres. Tous des grands hommes croyez-moi. (supplices)

  40. Au poumon, c’est dur. Mais c’est moins pire qu’à la gorge.

  41. Today it is the not p’tit’nicolas itself that is its own worst enemy.
    Après avoir reçu une baffe, grosse baffe, par Ségolène royal sur les réacteurs nucléaires de dernière génération, sarkozy ne comprend toujours pas la différence entre la troisième et la quatrième génération, ni admettre les quatre colonnes de la définition d’un prix industriel de la génération d’aujourd’hui. le prix d’un produit comprend: 1, le coût de construction de la production, 2, le coût de production, 3, le coût de déconstruction de la production. 4, la neutralisation des éléments de déconstruction.Ce qui fait due l’énergie nucléaire la plus grande hérésie de la fin du 20° siècle, tout comme la bi-énergie des véhicules hybrides. Alors si, ce qui est le devoir d’un politique, on défini le coût de production nucléaire en y intégrant son impact sur la vie future!
    J’oubliais, sarkozy no futur.
    Ceci étant, ce n’est pas tant qu’il n’aimait pas l’école, mais ….. Non parce que savoir lire le rapport que lui fournit son député chargé de l’énergie, lui serait bien utile.

  42. N. Sarkozy a une certaine forme d’intelligence, comme ils disent, mais il ne sait lire que d’un oeil.

    J’ai toujours été convaincue que tous les ânes ne s’appellent pas Martin 😉

  43. Mais le beau day si!:)

  44. Sarko est tout cramé … il a drôlement … bruni!! Se serait-il trop approché des barres de plutonium?

  45. @Martin
    :=)))

  46. Je suis écroulé! Ici, une trouvaille de Guy qui fait des « BISOUXXX » à V. !
    Un sentiment bien particulier et fort, exprimé de façon polie dans une sorte de « double bind » sémiotique! Ou comment remballer qqn violemment et avec tact sur le web…
    Superbe geste technique !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 Nov, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...