No Time

TIC TAC

Il y a des jours où l’horloge tourne trop vite pour moi…

Il y a des jours où l’horloge tourne trop vite pour moi…

(…)

Alors dans ces cas là…

 

 

 

En même temps, les Monkees, c’est culte…

 

 

34 Commentaires

  1. Culte les Monkees? Faut pas exagérer.

    Trou-du-culte peut-être, à la rigueur…

  2. Encore les Forbans… mais comme l’aspect cadavérique, c’est l’heure des braves.

  3. Ah si, rien que pour la demi-seconde du début où le gars remet son poncho en place entre deux coups fictifs sur sa batterie…

  4. Tant qu’à parler de temps! Autant parler de le clore.
    http://youtu.be/7-0lV5qs1Qw
    C’est l’heure de la fermeture, ouvrez toutes les portes

  5. Vous plagiez Michel Fugain…(je vais le dire à Rama Yade).

  6. oh eh oh!

    Heureusement qu’on a quelques effets visuels colorie de T.shirts, on va finir par commencer à s’ennuyer…
    Pour le rock électrique au lieu des vieux j’écoute des suisses, http://wizzz.telerama.fr/climax c’est pareil c’est vieux aussi 🙂 « she broke the wall », ça fait effet coton tige double face dans les oreilles, rapeux d’un côté pour décaper et doux de l’autre.

  7. « Si Napoléon avait occupé l’Allemagne avec des Marseillais, la face du Monde eût été tout autre. » Emil Michel Cioran.

    la preuve irréfutable qu’avec des si …

  8. Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé.

  9. Et ma tante, si …..

  10. Fools them… and burn one up.

  11. Et donc personne ne parle du départ de Larrouturou d’EELV ? corpusculairement parlant.

  12. Yeah burn !!

  13. Les bien nommés !

    PG

  14. Voila la raison pour laquelle je n’apprécie guère les vidéos sur la toile, y’en a toujours pour vous dire que le vieux truc kitch qu’il a déniché est culte, tout le monde peut le faire avec n’importe quoi en définitive.

    Mais puisque nous y sommes:

    http://www.dailymotion.com/video/x1wvw_radiohead-creep_news

  15. En dehors d’avoir tout fait ce qui était sur l’établi, un truc simple pour avoir tout le temps qu’on veut. Lorsque je suis très charrette, j’enlève la petite aiguille de la pendule. Une autre, briser ses chaînes, passer du côté de la quiétude.

  16. Oh j’oubliais, Bonne fête not’p’tit nicolas.
    C’est de bon cœur puisque c’est le dernier. Lalalèreeeee. Pied de nez!

  17. C’est une fête pour les grand alors…

  18. Ca n’a absolument rien à voir. en dehors d’égrener les secondes et le temps
    http://youtu.be/2Kjh9lQXLWk

  19. la chanson qui prohibe la boule de cire piquée de cent mèches et la montre à cent cadrans.
    http://youtu.be/aiXcUTTLud4

  20. Vous avez sorti LA chanson, Léo Ferré bien sûr!

  21. Depuis que j’ai vu « la domination masculine », c’est plus fort que moi Léo Ferré a moins de charme, et même ses chansons connues, les seules que je connaisse (trop classe ce verbe conjugué), je les snobe.

  22. Je ne crois pas à la domination masculine, mais je ne crois à la domination de personne.
    Cependant elle existe puisque tout le monde en parle.
    Je pense tout bonhommement que c’est parce que nous n’avons que ça! Ça, c’est notre alternoiement tantôt l’un tantôt l’une qui fait que l’on a bien du mal à choisir et qui rend faible ceux qui le refusent, alors ils dominent…de leur moitié manquante.
    Mais avec le temps, nous accepterons la moitié masculine de chacune.:)

  23. Je ne crois à rien, mais je parlais du film « la domination masculine » qui fait réfléchir.

  24. Donc un film à voir.:)

  25. J’oubliais : j’aime beaucoup l’image et je la conserve. Merci.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Déc, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...