La bonne année !

2012

Un peu d’avance…

Un peu d’avance…

(…)

Chers clients et amis de l’épicerie, je ne peux vous souhaiter qu’une seule chose…
Que 2012 soit…
Pour tous…
La bonne année !

 

12 Commentaires

  1. Bonne année à vous et à vos proches.

  2. Déjà 2012,
    le futur au bout des doigts, les consciences cybernétiques naissent aux hommes, eux-même interconnectés sur les réseaux internet. Les révolutions post-moderne que cette année qui se termine nous a fait connaitre, l’union fait la force, ainsi que la vérité, la liberté.

    Bonne chance à la Paix pour 2012. 🙂

  3. 🙂

    Lino Ventura est génial ! C’est un vrai rôle de composition, tout en paradoxe(s).

    Merci et bon passage de 2011 à 2012

  4. Dslée, écouter « Europe » ne figure pas dans mes résolutions pour la nouvelle année.
    Ceci dit, vous la souhaite à la hauteur de vos espérences.

  5. C’est pas mal l’idée de nous montrer Mireille rencontrant une imitatrice après avoir chanté sa chanson.

  6. Happy new year, bad guys and nice birds !

    🙂

  7. Très bonne année à toutes et à tous.

  8. 2012, l’année de la résolution et à chacun la sienne mais …
    Sens 1 Annulation d’un contrat [Droit].
    Sens 2 Fait de solutionner un problème.
    Sens 3 Décision ferme.
    Sens 4 Disparition d’une inflammation [Médecine].

    Je vous souhaite de pouvoir construire vos souhaits d’aujourd’hui.

  9. Au fait, 2012 est-elle une année bissextile ?

    Un jour de plus, pour la belle année qui s’annonce, ce serait …

    Je vous laisse trouver la suite 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Revue des blogs et des blogueurs : leurs Voeux 2012. | Pensez Bibi - [...] le seuil de son épicerie, GUY BIRENBAUM ne nous souhaite – en garçon espiègle – qu’une seule chose :…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 Déc, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...