You’ve Really Got A Hold On Me

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Vu8FC2RV__E[/youtube] The Miracles…

The Miracles…

(…)

 

The Miracles sont là

2 Commentaires

  1. Perso, je préfère la version des Beatles, même si elle n’est qu’une copie !

  2. Totalement HS :

    C’est bête, mais moins je dors et plus je somnole… c’est paradoxal.
    Je me posais une question très con sur des pratiques usuelles dans le vaste monde de l’édition, une vaste cité de vérités et de mensonges.

    Par exemple, est-il habituel de trouver, sur les grands sites de vente en ligne et pour un même bouquin, plein d’exemplaires neufs, et autant d’occasion, en stock à un prix ridiculement bas par rapport au « prix éditeur » (du genre 3 euros, avec 2,99 euros en sus de frais de port) ?

    Autre exemple de question idiote d’une néophyte : qui détermine a priori les liens entre bouquins qui peuvent contribuer à la prophétie auto-réalisatrice de la ‘longue traîne » ? L’éditeur ? Le distributeur ? L’auteur ? Un pro de la manipulation des stats en ligne ?… No lo se.

    Bon, j’ai encore plein d’autres exemples d’une actualité tout à fait brûlante pour une accroc des bouquins comme moi… Donc, à quand le prochain billet sur l’édition, ses mystères, les déterminants des choix de l’éditeur, du préfacier, du co-écrivain, de la nécessaire prise de distance entre réalité et fiction, des problématiques juridiques, des stats de vente réelles et supposées, des pilonnages et autres tristes fins. Ben ouais, l’édition est un sujet qui me passionne, je vous l’ai déjà assez seriné. On ne se refait pas 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Jan, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...