97,2 Mo

Back-up

On n’arrête plus le progrès…

On n’arrête plus le progrès…

(…)

LePost.fr cède la place au Huffington.

Dont acte.

J’ai sauvegardé mes contenus selon la procédure indiquée.

1444 billets encore en ligne (en bas à droite de l’épicerie).  Il en manque une cinquantaine et les commentaires ont volé.

J’ai donc 1444 liens html, indépendants les uns des autres, dans un fichier et nous savons donc que cela ne va pas rester en ligne.

Cela signifie que mes archives du Post ne seront plus consultables en ligne sous peu, comme celle de tous les autres Posteurs.

Que faire ?

Tout ne vaut pas la peine.

Mais il y a des bijoux…

32 Commentaires

  1. Tu as juste les liens en HTML ? Tu ne peux pas récupérer ça en SQL, par exemple ?

  2. Et les archives du Cabinet noir, vous les avez cachés sous une moleskine rouge ?

  3. Moi je veux bien jeter un oeil à la structure d’une ou deux pages, histoire de voir si une petite « moulinette » ne serait pas codable pour changer tout ça en fichier SQL utilisable

  4. Non, parce que beaux yeux, elle aussi, va tous nous déshabiller? Comme quoi. Qui se ressemble.
    Donc rapatrier nos fringues du post. Et/ou passer sur Huffington qui nous a tous vu venir. Pourtant Huffiupload, c’était bien pour la première semaine.

  5. Donc nous allons rester à la porte du bureau de Post juste en face de l’épicerie , on patiente 🙂

  6. PS (le cas de le dire) chez Huffington on s’y prend tôt pour préparer DSK2017 où pas? 😉

  7. Faire une sauvegarde des pages ne pose pas de problème (une boucle qui télécharge tous les liens du fichier en question).
    Après réinjecter ca dans un autre CMS, c’est une autre question. A part récupérer la base SQL (je ne pense pas que ca soit une option) je vois pas de solution.
    La solution de facilité consisterait à remettre ces pages sur un site dédié et statique. Si c’est juste pour faire de l’archive ca devrait faire le job…

  8. Jj’ai une chronique qui va mourir, des centaines d’articles sur les Mèmes avec des images qui vont juste disparaitre.

    Ca fait mal au coeur.

  9. Les liens sont générés par un script javascript (beurk) et peuvent donc être un peu chiants à récupérer.
    Mais c’est faisable cela dit. Si besoin je peux filer un coup de main. (me contacter sur @jtm_ ou par mail)

  10. plus que les contenus c’est une ambiance des moments qui restes et cela on/ je les garde, et de toutes les manières je ne serais pas allée les relire donc….

    pour autant j’ai sauvé les miens, mais pour moi perso, les sujets, les liens que j’avais mis en ligne ont toujours un intérêt pour moi

    le post était fini depuis bien longtemps alors je n’ai aucun regret.

    C’est comme les journaux je les garde dans l’idée de les re consulter, et ils finissent, un jour dans la cheminée

  11. restent

  12. Ce qui est sur l’Internet est fait pour rester sur L’Internet…

  13. je ne comprends rien des choses définitives, et je n’en connais pas….
    :=)

  14. Moi je connais plein de vrais pros de la recup’ de données en tous genres, y compris des disques durs ayant rendu l’âme, une résurrection informatique in fine 😉

    Non, sans blague, bien sûr que c’est récupérable sauf dans 2 cas : une destruction volontaire et radicale du support physique, ou une « disparition » du moyen de décodage.
    Un exemple simple qui va parler à tous le monde : vous faites comment pour lire les cassettes vidéos sans magnétoscope ou les vynils sans platine disque avec saphir ou diamant (et oui, c’est cher les ressources naturelles comme l’or, l’argent ou le cuivre…). Sans parler des cassettes audio d’Henri Dès ou d’Anne Sylvestre…

    Après, si les données sont cryptées, il faut aussi connaître l’algorithme de décryptage. Bref, un job de 007 en mode TCP-IP agile…

    Si vous avez des questions précises, je transmettrais 😉

    Tiens, ça me fait penser que je vais réclamer du fric à Disney puisque j’ai dû racheter plein de DVD pour numéro 2, alors que nous avions les VHS pour numéro 1… On est vraiment les gros dindons de cette farce de la sur-consommation, non ?

    Bon, j’ai vu le code captcha, il était pertinent.

  15. Et on m’avait dit que l’internet n’oubliait rien ! Sic transit gloria posti !

  16. Un bon point : ce n’est pas le FBI qui a racheté Le Post.

  17. Juste une précision : qui est le fournisseur d’accès et/ou l’hébergeur du Post ? Il y a forcément un contrat de service avec engagements concernant l’hébergement, le stockage, la propriété intellectuelle, toussa… pour chaque prestation.

    Si vous l’avez, passez-le moi, je connais aussi des gens qui ont des potes dans les mondes de l’édition littéraire, de l’édition web et de l’éditique informatique multi-canal, entre autres, avec expertise constructive sur la qualité de service, rapportée au coût récurrent du contrat 😉 #JDCJDR

  18. Ceci dit, petite question à Guy :
    Ca t’as pris combien de temps pour obtenir les 1444 fichiers ? Personnellement, j’ai demandé mon back-up selon la procédure et j’obtiens rien.

  19. Bon, je maintiens : il y a une vraie question sur la propriété intellectuelle !!!
    Peut-être un moyen tout à fait cordial de rappeler quelques lois élémentaires à certaines gentes zavides ?

    J’ai fait une recherche sur mon compte : il n’est plus accessible, mais, si le contrat est correct, les archives doivent être sur cassettes informatiques costauds en 2 exemplaires minimum, stockés en deux lieux différents et sécurisé (c’est la BA B.A. de la sécurité informatique en termes de Plan de Reprise d’Activité d’un site, s’il est stratégique pour l’entreprise qui en porte la responsabilité mentions légales…).

  20. … deux lieux différents et sécurisés… –> Précision :

    Au moins un des jeux de supports archivés doit être.. coffré en banque : ben oui, c’est pas Gringotts dans Harry Potter mais c’est directement lié à la valeur du SI pour l’entreprise (qui est devenue aujourd’hui la seule valeur réelle pour le tertiaire, après les personnes qui y bossent … théoriquement).

  21. Mad dog ça a duré 5 minutes…

  22. Protégées pour le compte de l’entreprise, si les billets ou articles donnent lieu à un contrat de travail conforme à la loi; pour le compte de l’auteur, sinon. Je pense, mais là je n’ai pas vérifié dans les textes sacrés 😉

    Une autre difficulté concerne… le plagiat : comment déterminer si une publication (texte, images et autres multi-médias) est une évolution légitime d’une autre publication (citation des sources, toussa…) ou du pur et simple copyrightage. Là, c’est Guy le spécialiste, non ?

    Tiens, j’y pense : même les vieilles thèses sur micro-fiches sont dématérialisables ; ça me rappelle quelque chose … sur Google+ ! 😉

  23. Malheureusement les serveurs ne sont pas éternels, leur fonction immatérielle.

    Peace

  24. Faire une copie complète du site et le remettre en ligne sur une voie de garage… Ou aspirer le site avec un programme comme HTTRACK sur ton disque dur et réfléchir à ce que tu feras du paquet… Un livre avec les commentaires… Le digital repasserait au papier ! Si tu veux un titre: 1444 liens ! Ou simplement 97,2 Mo …

  25. Ça me fait penser aux anciens forums d’Arrêt sur images ou du Big bang blog, confisqués par celui que ses zélateurs appellent « le capitaine ».

  26. S’agit-il d’un sondage croissant ou crôassant ?
    Pas facile d’y répondre à cette heure bien trop matutinale…

  27. Tous comptes faits, c’est pratique le back up post Hutchinson, c’est que les pneu-matiques vont se balader dans les boyaux. Et je suis content de me relire.
    -Tiens Bruno Roger Très Petit m’évapore dès que j’écris en bien sur Ségolène royal ????-
    Sûr qu’il va réintégrer fissa le Huffigton nouveau, être si près du bon dieu, après tant et tant de quolibets, tant de mets récupérés sur les murs, c’est un rêve éveillé qui se virtualise, puis Mathilde, et puis…. bon j’arrête, c’est qu’on n’a pas la semaine.
    Et pourtant. – Ségolène Royal seule antidote » capable de nous protéger du crabe Nicolas Sarkozy – disposait quand-même de sa vérité. Et détruire 45 millions de français, faire détruire, un social démocrate ne se renie pas, par la sarkozie en misant sur la future victoire du cheval se disséminant un peu partout. Il ne lui suffira pas lui comme beaucoup d’autres se frapper très légérement le poitrail en susurrant c’est ma faute, bla bla bla, la chrétienté a ses limites!

  28. Et je ne parle pas de la loi du talion, je ne la pratique pas!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 Jan, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...