J’avoue tout !

Subliminal

Il fallait bien que cela m’arrive un jour…

Il fallait bien que cela m’arrive un jour…

(…)

Rattrapé par la patrouille. Gaulé. Coincé. Piégé…

Alors que depuis des semaines je me défends de tout engagement politique, prétendant malhabilement me défier des uns comme des autres…

Me voilà ce matin dans l’œil du cyclone.

La preuve de ma totale non objectivité, de mon absence évidente de neutralité…

La preuve matérielle de mon engagement – il n’y a pas d’autre mot -… est désormais à la portée de tous sur les réseaux sociaux.

Je ne peux plus lutter.

Je m’avoue vaincu.

J’avoue tout.

C’est une vidéo publiée sur Dailymotion qui me cloue au pilori…

Flingué par les réseaux sociaux que j’ai tant défendus…

Quel destin sordide.

 


Le fil d’Ariane – Dijon, le 3 mars par francoishollande

 

Une vidéo officielle, qui plus est, et mise en ligne par l’équipe de campagne de François Hollande !

Comment vous n’avez rien vu ?

Vous ne comprenez pas ?

À trois reprises dans ce clip dévastateur pour moi, c’est mon compte Twitter qui apparaît en premier et en plein écran !

Et ce, à chaque fois qu’Ariane Vincent (aka @variane sur Twitter) s’apprête à envoyer un message sur le réseau social au nom de…

@fhollande !!!

D’atroces images subliminales que j’ai préféré capturer moi même avant que d’autres s’en chargent et m’abattent en plein vol…

 

 

 

Voilà…

Devant tant de preuves accablantes, il est désormais inutile de nier.

Je suis compromis.

Ma compromission s’étale au grand jour (la nuit aussi d’ailleurs).

Mon intégrité, déjà lourdement contestée par certains, s’effondre.

Du coup, je préfère sortir moi même une photo floue prise au siège du candidat.

Je sais qu’elle circulait déjà dans la capitale et que certains initiés s’apprêtaient à la diffuser, à quelques jours du premier tour, pour me compromettre davantage…

C’est moche une e-réputation qui se fracasse.

Pardon papa.

 

50 Commentaires

  1. Remarquez, cela aurait pu être plus grave. Vous auriez pu être l’auteur du tweet suivant à Morandini. Le genre de trucs à flinguer une réputation.

  2. C’est quoi cette photo prise sur un stand promotionnel de yahourt dans un hypermarché… tu fais des piges entre le jogging et la radio?

    🙂

    #NPQ

  3. C’est un coup de Jacktheforger ?

  4. ah mince tu étais à Dijon. On aurait pu se serrer la pince !

  5. Euh non… Pas à Dijon non…

  6. Tu es fait …
    mais ni plus ni moins que Cécilia Attias … 🙂

  7. Il ne s’agit pas de Cécilia Attias du tout… Son compte n’est pas Cécilia S !!! Enfin…

  8. Bonjour Guy,
    bon c’est rigolo l’ironie mais, pour ma part, j’ai découvert votre bord politique(pas simplement de gauche ce qui était assez lisible mais clairement PS) dans le lipdub du PS.
    Je trouve ce billet assez décevant, j’aurais préféré quelque chose qui explique ce parti pris et qui rappelle peut-être que derrière chaque journaliste (apparemment « objectif »  » « neutre » et tous ces termes impossibles à accoller à une activité humaine). Bien sûr je ne parle pas d’un truc qui reviendrait à demander des excuses pour cet engagement, chose ridicule tant je pense qu’il serait préférable pour la démocratie que les journalistes dévoilent leur engagement politique plutôt que de prétendre à cette objectivité prétendue et hors de portée. Ce qui fait le journaliste c’est la méthode. LA METHODE!!!

  9. Si tu reviens j’annule tout

  10. Ce qui fait le journaliste, Pablo, c’est la carte de presse. Et ce qui fait le berger, ce sont les moutons. Vous avez des moutons ? Parce que moi je n’ai pas de carte de presse. Voilà.

  11. Je trouve cela tellement convenu.
    Et puis on s’en fout, vous n’êtes pas journaliste.
    Donc aucune hypocrisie latente ou blagounette sur l’éthique journalistique française (qui est quand même une vaste blague).
    Vous votez pour qui vous voulez après tout on peut aimer le Flamby.
    J’ai moi même une passion dévorante pour la Jelly mais je ne transpose pas mes plaisirs coupables dans mes choix électoraux.

  12. Par contre la dernière photo est intéressante par sa symbolique.
    De prime abord, assez moche et flou. On distingue mal notre épicier préféré.
    L’oeil glisse involontairement sur le haut du pupitre où s’inscrit le slogan avant de remonter plus haut vers la droite où tempête à nouveau en lettres rouges le « cri de guerre » du PS.

    On élargit enfin son champ pour saisir de nouveau l’ensemble de la photographie et là…

    On comprend qu’il manque un morceau du slogan, perdu par le flou de l’image.
    Perdu par ses minuscules.
    Perdu par ses politiques.

    C’est le tout petit, le timide mot « changement » qu’on ne distingue plus.

    C’est fou la vérité qui peut ressortir d’une photo même moche.

  13. Compromettant?
    Meuh non au contraire, peut-être que vous avez été choisi comme caution que c’est pas de l’entre-soi… @Fhollande n’est pas payé pour discuter sur twitter avec d’autres @hollandef ou tous les pseudos créés pour la bonne cause.

  14. Cette photo est prise Avenue de Ségur 😉

  15. Moi qui pensais que vous étiez sarkozyste,je suis déçu et je me demande même si je reviendrai sur ce blog!Vous avez bien trompé votre monde!

  16. Toujours à la bonne place ?

    je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que se cache derrière ce post, comme un léger contentement à peine perceptible….mais si compréhensible

  17. « Une ereputation qui se fracasse » > Mais où va le web ? Tant de vies brisées, de destins enterrés, de familles dévastées… Je compatis. Et je m’engage politiquement : mon épicerie solidaire ouvrira sous peu.

  18. Je m’en doutais, salle vermine bolchévique

  19. Nous dirons juste que tu es incontournable…

    Et interventionniste ! Mais enfin ce n’est pas une découverte, ni un scoop… Et on se doutait un peu que tu ne roulais pas pour l’extrême droite, autrement la plupart d’entre nous ne seraient pas là me dit-on dans l’oreillette !

    M’enfin, d’un autre côté un type qui emploie des esclaves pour Twitter à sa place, ça craint un max quand même ! Ces gens prennent vraiment le « peuple » pour un ramassis de crétins décérébrés, c’est sinistre !

    Tout ceci depuis Saïgon, capitale économique d’un pays très intéressant : revenu du rêve communiste après 20 ans (1975-1995)et entrant dans la corruption générale et mondialisée à corps perdu, tout en maintenant une pression idéologique totalement hors de propos…

    En principe je rentre dans les prochains jours, si vous n’entendez plus parler de moi, vous saurez au moins pourquoi !

    PG

  20. C’est l’effet DSK. Courage pour la suite !

  21. Mieux vaut faire dans la dérision et l’auto dérision et, quand bien même, nombreux continueront à voir du parti pris là où il n’y en a pas forcément !
    Ce qui m’importe c’est que les partis politiques portent intérêt aux « vedettes » de la toile, les suivent de près : on peut ainsi s’imaginer que les influences, même à la marge, vont et viennent !
    Raison de plus de suivre à la trace nos blogueurs si on espère faire passer tel ou tel message à l’intention des candidats !
    On ne s’exprime pas que dans le vide j’espère 🙂

  22. Mon problème c’est que je suis resté à l’age de pierre et que j’ai bien du mal à parler pouvoir d’achat des salariés appauvris avec moins de 140 caractères surtout si je dois démontrer que cette cible électorale est la grande déçue du Sarkozysme ! Mission impossible 😉
    Twitter c’est pour les plus brillants qui ont l’art de la synthèse ou de l’hyper-lien !

  23. C’est toujours malsain de voir un présidentiable entouré de ses enfants, ici on voit Hollande avec son fils Thomas, l’entre soi familial ou l’hérédité élective. On nous dira qu’il est un soutien intelligent, ou plus cynique, qu’il passait par Dijon par pur hasard. Le renouvellement des élites passe par l’exemplarité. Bref, aucun rapport avec le tweet du jour.

  24. Et à propos des salariés appauvris je suis sur que Sarkozy va revenir sur cette question en défendant sa mesure relative à la hausse du salaire par la « suppression » des cotisations salariales !
    On aura beau s’agiter en expliquant le tour de passe passe avec la suppression de la prime pour l’emploi, il n’en reste pas moins que c’est la proposition la plus concrète de cette maudite campagne !
    Rien n’empêche ce diable de Sarkozy de revoir sa copie et de démontrer par A+B que la fiche de paie sera plus conséquente pour payer la mutuelle santé, ou la cantine des enfants, ou encore pour agir sur l’égalité salariale hommes et femmes !
    Que propose FH pendant ce temps là ? RIEN !
    Cette catégorie de salariés, majoritaire, pour qui va t-elle voter ? Pour celui qui lui garantit une hausse de son pouvoir d’achat ou pour celui qui ne propose strictement RIEN ?
    C’est un monde quand même ce François Hollande !

  25. Allez donc twitter la propagande que je viens d’écrire ci dessus 🙂

  26. euh, je suis désolé mais je n’arrive pas à ne pas vous voir comme un journaliste( vos lignes jaunes étaient, selon moi un excellent travail de journaliste). Ceci dit ce n’était pas vraiment le coeur de ce que je voulais dire. Je voulais parler de ce phénomène qui cherche à évacuer le propos toujours politique( au sens de Polis bien sûr;) de celui qui produit des propos médiatiques. Je ne pense pas que vous cachiez vos sympathies et c’est très louable. Je maintiens que je préférerais connaître l’appartenance politique des journalistes ou des gens comme vous qui n’êtes pas journaliste mais qui en avez sacrément l’air(désolé mais j’ai la flemme de développer).
    En bref, loin de moi l’idée de vous agacer dans mon premier commentaire.
    PS;Bon si ça vous intéresse réellement je n’ai plus de brebis, le mouton étant un mâle castré, les brebis étant l’outil de production de l’éleveur et le bélier un moyen d’entretenir ce moyen de production. Donc pour une fois, les mâles jouent un rôle subalterne dans le troupeau.

  27. Parlez-moi de moi, y’a qu’ça qui m’intéresse…

    Miroir, mon beau miroir… dis-moi que j’existe !

  28. Pourquoi « pardon papa » ? Il est de gauche ?

  29. ça fait plaisir de constater que pablo le berger est vraiment berger… Il y a encore des choses vraies en ce monde…

  30. Pablo

    J’aime bien ce que vous écrivez (surtout au sujet du rôle subalterne des mâles dans le troupeau) 😉
    Cependant je ne dois avoir lu le même billet que beaucoup de clients de l’épicerie !
    Je pensais que le sujet c’était la manière dont des partis politiques portaient intérêt aux réseaux sociaux et donc à ceux qui y jouent une influence (pas forcément partisane d’ailleurs) !
    Je pense qu’avec humour et ironie, Guy Birenbaum, a voulu démontrer qu’on pouvait très vite faire des raccourcis ! Le photomontage à la tribune résumait plutôt bien la chose !
    Ceci dit c’est réussi puisque tout le monde se met à dire qu’on savait bien qu’il soutenait Hollande (sic)! 🙂
    Si vous le dites !

  31. Et puis alors sur facebook c’est un vrai cauchemar : pas moyen d’en placer une au beau milieu des centaines de commentaires lolistes en tous genres ! Quel enfer que cette démocratie participative à la noix !
    Je n’aime ni les candidats, ni leurs militants stupides comme c’est pas permis !
    Et c’est soit ça ou alors du Poutine : quel piège affreux que ce monde à la noix ! Tout est étouffant en fin de compte ! Heureusement que quelques espaces restent ouverts et tolérants pour que je puisse au moins le dire ! Merci !

  32. Tout est raccourci : l’équipe de Hollande le sait parfaitement lorsqu’elle utilise et agite symboliquement un twittos bien connu sur la place ! Évidemment !
    De même l’équipe de Sarkozy peut parfaitement faire du photomontage pour laisser penser qu’il existe telle ou telle connivence 😉
    Les deux sont possibles !
    C’est le raccourci qui me dérange lorsque par exemple ma critique à l’endroit de François Hollande me transforme en quelques secondes en un militant Sarkozyste ! Insupportable !

  33. Il a tout déchiré Mélenchon sur TF1 : quelle prestation ! S’il avait du temps de parole suffisant c’est sa courbe à lui qui finirait par croiser celle de Hollande 🙂

  34. Bon mea culpa, alors je prendrais plus de temps pour lire la prochaine fois.
    Ceci dit j’ai aperçu Méluche à la Tv et il semblait être en train de retourner l’assistance avec brio.

  35. Oui Pablo, il a fait très fort ce soir Mélenchon : s’il monte à 15% dans les sondages ça ne me surprendrait guère ! Il a réussi à ressusciter un Georges Marchais au mieux de sa forme : ce n’est pas rien !

  36. Et puis pendant ce temps là on a un Sarkozy qui semble avoir définitivement perdu la boule en déclarant que le sujet de préoccupation des français c’est…. »la viande hallal » !
    Vous imaginez De Gaulle ou Mitterrand dire un truc pareil ?
    🙂

  37. Mélenchon gagne 2 points dans le dernier baromètre des intentions de vote publié à 3h00 (heure de la côte ouest)

  38. La photo avenue de Ségur n’est pas un montage.

  39. L’esprit du billet m’a conduit à penser que c’était un montage ! Une vraie photo qui n’enlève rien à l’idée qu’on n’est pas forcément en connivence parce qu’on se fait photographier derrière ce genre de pupitre !
    Le mystère restera alors entier pour savoir si derrière le pupitre de la France forte l’esprit potache eut connu le même sort 🙂

  40. Encarté?
    Ça fait un peu opportuniste là…
    Chouette! Vous allez présenter le 20h!

  41. Entarté…

  42. La photo est floue ? J’ai cru qu’il s’agissait d’un nuage de poussière, un peu comme de la farine.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Mar, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...