My Sunday Feeling

Rétro

Une chanson du dimanche à l’ancienne…

Une chanson du dimanche à l’ancienne…

(…)

13 Commentaires

  1. quelle repaire de beatniks 🙂

  2. Ca me rappelle de sacrés souvenirs !

  3. 🙂

  4. (quel repaire de beatniks) c’est mieux !
    Et à ce sujet si c’est bien 120 000 beatniks sans culotte agglutinés ce jour à la Bastille, permettez moi dans ce cas là d’espérer que ça tourne mal (ou tourne bien) et que notre ami Mélenchon se fasse déborder jusqu’à être obligé de mener le cortège à l’Élysée fourches (ou smartphones) à la main ! C’est le moment où jamais : la seule fenêtre de tir révolutionnaire avant bien longtemps ! Avis aux amateurs 🙂

  5. Superbe discours…
    Citer machado et jaures!
    Un petit bemol son intonation de voix qui m’a rappele le grand charles.
    A si le ps pouvez parle ainsi.
    Liberte,egalite,fraternite et 6ieme republique.

  6. Un discours sans doute raccourci ! Pourquoi ?
    Ce n’est pas uniquement une grande manifestation de gauchistes, c’est bien davantage ! Mélenchon a sans doute mesuré psychologiquement, physiquement ce que peut signifier un seuil critique !

  7. Le sans-culotte… le blason d’une certaine France ! A coeur vaillant rien d’impossible. Mélenchon va peut-être le faire… décarrer l’infâme à la place de l’autre zigouigoui. Beau meeting. Le cocomuniste n’est pas mort, il frétille de sa belle queue.

  8. Parait que c’est la préfecture qui a exigé un discours de courte durée.

  9. Mélenchon a écourté son discours à la Bastille pour s’étendre sur un plateau rive gauche (BFM). Son porte-parole en veste Paul Smith et lunettes Prada a rassuré le petit peuple amassé à la Bastille sur la nécessité d’une insurrection civique. Après il est facile de vilipender les clients du Fouquet’s, j’imagine que la bande à Mélenchon sirote son after à la buvette de la Poste de Clichy-sous-Bois. Cette campagne 2012 est grotesque.

  10. BFM, c’était du différé (enregistré qqs heures plus tôt).

    Sinon, grotesque, oui.

  11. Bonjour♫♪☼
    @Saturnin, la formule « décarrer l’ infâme à la place de l’ autre zigouigoui » m’ a fait rire. « Qui plus outre » j’ ai beaucoup de tendresse pour le p’tit coin-coin et même sa voix de Ricet Barrier.
    ♫On n’ lâche rien, ♫On n’ lâche rien.
    Merci et kenavo.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 Mar, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Montrer des « monstres »

Montrer des « monstres »

Quand des médias fascinés (télévisions, radios, sites internet de médias, etc.) arrêteront de considérer qu'ils doivent tendre leurs micros et braquer leurs caméras vers n'importe quel ego qui déraille ou qui délire, au prétexte de la liberté d'expression ou de...

Sale élection 2022

Sale élection 2022

Toutes les "autorités" les plus légitimes écrivent ou annoncent que la présidentielle qui s'annonce sera extrêmement sale. J'ai même entendu dire "dégueulasse". Soit. C'est probablement exact. Mais où étaient-ils en 2002 ? Ont-ils entendu parler du juge Halphen, de...