Dans la presse, le changement, c’est pas maintenant…

BIS

Les mêmes formules usées, les mêmes mots rabâchés, creux, vides de sens…

Les mêmes formules usées, les mêmes mots rabâchés, creux, vides de sens…

(…)

Idem

5 Juin 2008…

 

6 juin 2012…

 

 

BORING !!!

 

 

 

26 Commentaires

  1. Pourquoi parle-t-on des « premiers chiffres du chômage d’avril du mandat de Hollande » ?
    Hollande n’était pas encore élu en avril.

  2. Personne ne dit ça, ce sont les chiffres de Nicolas Sarkozy.

  3. Bonjour Guy,
    Ne nous fait pas croire que tu avais encore des illusions sur la qualité de la presse en France ?

  4. Oups, pardon, faut pas dire du mal des médias en France sinon on est un facho en puissance…;-)

  5. Je me plais à en contempler les éclats.

  6. Il serait pertinent d’inverser l’analyse en considérant qu’il s’agit des mêmes castes qui logent à l’Elysée. La normalité se niche dans le mode de reproduction des élites. Carla Sarkozy gambadait en ballerines plates Lanvin pour ne pas nuire à son petit mari, valérie Treirweiler s’impose en tribute plateforme 12 cm pour dominer son petit mari.

  7. Ces femmes ne sont rien!!C’est l’influence américaine qui est « boring »!

  8. Et si les institutions elles-même ne donnaient pas le bâton pour se faire battre ?
    En effet, même sur le site de l’Elysée, on parle de « Première Dame de France », il y a même une page dédiée à ce nom !

    http://www.elysee.fr/president/la-presidence/la-premiere-dame-de-france/la-premiere-dame-de-france.117.html

    On a l’air malin, après, de rappeler que ce concept n’existe en fait pas en France, qu’il est une importation états-unienne …

    A ce niveau de n’importe quoi institutionnel, les mots me manquent …

  9. Je l’ai signalé il y a plusieurs jours…

  10. Mais en même temps

    1- Si on ne faisait pas les mêmes angles sur le même sujet, vous ne seriez pas là pour en parler. Et pour donner des leçons. Vous qui travaillez où déjà? Ah oui Europe1! Temple de l’info sans commune mesure.
    2- Les communicants de tous poils et de tous bords, ça leur plait les rituels de passage. Des unes comme ça en font partie. Les journalistes sont de plus en plus communicants, je vous l’accorde.
    3- Peut-être que Carla Bruni et Sophie Trierweiler méritent ce titre après tout. Je ne sais pas. Vous y avez pensé?

    Allez salut et à bientôt pour une de vos nouvelles saillies qui ne servent à rien à part servir justement ce que vous dénoncez.

  11. Ces titres se veulent-ils provocateurs ? Ce qui est certain, c’est que le changement, ce ne sera pas avec Hollande. Je ne vois pas bien la différence quand l’homme nous promet la croissance plutôt que la décroissance (la cherchera t-il avec les dents ) et qu’il continue comme son prédécesseur à défendre l’Europe, ce machin.

  12. « Arnaud Lagardère nommé président du conseil d’administration d’EADS. »

    Guy, champagne!!

    Ah mais je suis con, ça n’a rien à voir bien sur…

  13. Les raccourcis mènent souvent à l’excès,
    ici au mépris du suffrage universel.

  14. Il y a bien plus à dire sur la presse. Mais, pour ça, il faudrait critiquer la gauche. Et vu qu’aucun billet de ce blog ne le fera…

  15. Ah le pauvre ponpon, il est tellement mignon.

  16. De toutes façons ce ne serra jamais la bonne…

  17. qui ne servent à rien à part servir justement ce que vous dénoncez.
    C’est quoi comme figure de style?

    Nous qui sommes hors du champ journalistique, ça nous laisse plutôt penser que GB énerve parce qu’il vise juste. Et je lis ce post comme une attaque envers les faiseurs de presse, plus que comme une attaque contre gauche ou droite.
    Accuser GB c’est comme accuser un critique de cinéma en lui disant « ne dites pas de mal du cinéma, vous en vivez ». Qui trouve que cet argument est valable?
    Ponpon, faites un effort.
    Mais vous l’avez énervé, et sorti de sa caverne, le GB, quoique moins que v. à qui il ne répond pas en mode laconique, mais avec des liens et tout.
    Mission accomplie en partie ponpon alors, mais moins bien que v..

  18. Je n’appelle pas ça des critiques. Et n’ai jamais prétendu vous connaître « très très » bien, Guy. Bonne journée, quand même.

  19. Rhoo ! Bug ! Une partie de mon commentaire a sauté :

    Par contre, je connais vos préférences politiques et vos blogs successifs depuis plusieurs années. D’où ma conclusion.

  20. Vous ne m’avez connu qu’avec la droite au pouvoir me semble-t-il… Alors nous en reparlerons 😉

  21. Le people ça fait jamais de mal, c’est souvent un atout charme. 🙂

  22. tu as du goût… je ne parle pas de la chanson 😉

    pour le reste… attendons l’après législatives… le changement risque d’arriver subitement…

  23. Et puis l’esprit partisan étriqué empêche toute réflexion ou analyse des faits ! On peut être de gauche, de droite ou de que sais je et critiquer ceux qu’on a contribué à mettre au pouvoir ! Pour ma part, en tant que socialiste, c’est même un devoir de critiquer sévèrement les dérives libérales du socialisme français !
    L’avenir appartient aux mouvements citoyens contestataires qui ne se réclament plus des idéologies obsolètes ! On a l’exemple du parti des pirates dont les revendications concrètes s’inscrivent dans le réel et on également d’autres initiatives très intéressantes dont cet exemple lillois 🙂 http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=HE3MDSTaK2o

  24. Critiquer les journalistes dont je fais partie, c’est juste naze et ça ne sert à rien. Ça fait juste le jeu des fâchés et ça permet de faire une chronique sur une radio ou sur le web… La belle affaire! On a bien avancé!
    Quand, en plus, la critique vient de quelqu’un qui en a fait son fond de commerce, ça devient vraiment pénible. Parce qu’il veut faire passer cette critique comme celle d’un lecteur lambda, honnête et pleine de bon sens alors que très souvent sa critique est orientée en fonction du buzz recherché, des comptes à régler avec tel ou tel journal ou tel journaliste… Que sais-je?
    Vous faites partie d’un microcosme qui se regarde le nombril et franchement je ne vois aucun intérêt à cela. Peu importe la droite ou la gauche, ce n’est même pas mon propos.
    Alors Ponpon mignon? Non juste titulaire d’une carte de presse à laquelle il tient et il croit. Monsieur Guy? Vous l’avez vous votre carte??? Si oui, redescendez sur le terrain et faites du reportage! Si non, faites tout pour l’avoir.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 Mai, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...