LINKS

Help

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas demandé des liens…

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas demandé des liens…

(…)

Links please !

Le premier qui me dit que ça veut dire « à gauche » en allemand s’en prend une 😉

 

27 Commentaires

  1. Bon ! Soyons cru et sincère : c’est l’orgasme…

    Le truc qui déchire pour de vrai !

    On va bosser Guy, j’ai quelques idées…

    Le lien conduit vers de très belles autos !

    PG

  2. Une gauche ?

  3. ça fait quelques années que ce couteau suisse technologique existe mais il est toujours bon de continuer à promouvoir ces outils pratico-pratiques qui vous changent la vie (une manière de tout transporter sur une clé USB)
    http://www.framakey.org/

  4. Comme c’est gentiment demandé…
    Alors ça veut dire “à gauche” en allemand ou pas?
    Merci.

  5. Qui s’en est laissé imposer par toi, te connaît.

    De même que la chenille choisit, pour y poser ses œufs, les feuilles les plus belles ; ainsi le prêtre pose ses malédictions sur nos plus belles joies.

    Malédiction tonifie ; Bénédiction lénifie.

    Des citations de William Blake trouvé en parcourant le lien de Denis.

  6. Un jour on chantera dans une sorte de boite verte, avec une voix d’outre-tombe sans château brillant, parce qu’on sera raide mort. On aura laissé quelques liens, c’est pas rien.
    http://www.youtube.com/watch?v=-QxWNV2_Fp8

    à marie bloumkane: je n’entend rien que le silence, est-ce normal?

  7. merci !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Juin, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...