J’ai retrouvé Gérard Schivardi !

POI

Joie !

Joie !

(…)

13 Commentaires

  1. Tout va bien, c’est sous-titré 😉

  2. Il a des arguments de POI

  3. Point Of Interest ?

  4. Une campagne « à la fois locale MAIS nationale », nous dit Gérard Schivardi. Qu’est-ce que cela signifie, puisque c’est donc une campagne qui n’est pas à la fois locale ET nationale ?

  5. « Je ne vois pas où le président Hollande va trouver ces 80 milliards d’euros, sauf DE DIMINUER LES FONCTIONNAIRES ». S’agit-il d’obliger les fonctionnaires à ôter les semelles de leurs chaussures pour paraître plus petits ? De recruter uniquement des nains dans la fonction publique ? Non, il fallait traduire en français par « sauf à diminuer le nombre de fonctionnaires ».

  6. Le Parti Ouvrier Indépendant propose donc d’organiser une marche de tous les Français (Parisiens exceptés, semble-t-il) vers Paris, sur le modèle, sans doute, de la marche de Mao. Cela représente tout de même une migration de 60 millions de personnes, sur l’ensemble du territoire. Mais cela relancerait la production de chaussures.

  7. Pologne-Grèce : 1-1. Quand je pense qu’on s’inuiétait pour les Grecs ; s’ils continuent à jouer de la sorte, ils ne sont pas prêts de sortir de l’Euro

  8. Le bugé de la nation !

  9. Sur Twitter ‘ toi aussi joue au #shivarditadit

  10. Maitre capello: on pourrait penser que ce sont les salaires des fonctionnaires dont il parle, mais comme après il a la formule « il dit qu’il veut en créer », on comprend que ce sont les fonctionnaires. Et on que c’est créer quoi? des postes, pas des fonctionnaires bien sûr.
    C’est un style « dispensé » de précision envers tout ce qui va de soi.
    On doit plutôt applaudir la langue et la grammaire française qui permet cela.
    Ce n’est pas du français écorché, c’est du français avec subtilités. Subtiliser des mots ainsi, c’est subtil.

    Il y a d’autres angles d’attaque plus pertinents de ces saprophytes du milieu politique.

  11. J’adore ce bonhomme ! Je connais personnellement les candidats du POI à Revel (31) et Castres (81). Ce sont des gens de qualité. J’aimerais bien voter pour eux, mais ce satané vote utile me fera voter FdG.

  12. Il ressemble à Patrick Sébastien qui a adopté une coupe très courte effilée avec une teinture des cheveux qui uniformise le gris sel tonique. Son pull large col V noir témoigne de son obsession pour rester jeune, une bien étrange image qui nous éloigne des enjeux.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 Juin, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...