Mais @valtrier, personne ne tweete avec le pouce !

Pouce !

Valérie Trierweiler a retrouvé la parole…

Valérie Trierweiler a retrouvé la parole…

(…)

Toujours premiers sur le coup, les reporters de BFM-TV ont recueilli – au vol – LA phrase :

« Je tournerai sept fois mon pouce maintenant avant de tweeter ».

Une manière comme une autre de dire : « POUCE ! »

N’étant nullement conseiller en communication de @Valtrier, je ne peux que regretter que ces 60 signes, espaces compris, ne figurent pas encore sur le compte twitter de la compagne du président.

Le laisser bloqué au funeste 12 juin n’est évidemment pas une bonne idée.

Mais bon, un jour elle et ils comprendront.

Par ailleurs, nous avons, enfin, en 60 signes, l’explication de la surchauffe de @valtrier.

Madame tweeta avec le pouce !

Et pourquoi pas avec des moufles ?

Sérieusement, qui parmi nous, ne commettrait pas d’erreur fatale en tweetant avec le pouce ?

 

Alors, en attendant le prochain coup de pouce…

 

 

 

Under my thumb 
The girl who once had me down 
Under my thumb 
The girl who once pushed me around 

It’s down to me 
The difference in the clothes she wears 
Down to me, the change has come, 
She’s under my thumb 

Ain’t it the truth, babe? 

Under my thumb 
The squirmin’ dog who’s just had her day 
Under my thumb 
A girl who has just changed her ways 

It’s down to me, yes it is 
The way she does just what she’s told 
Down to me, the change has come 
She’s under my thumb 
Ah, ah, say it’s alright 

Under my thumb 
A siamese cat of a girl 
Under my thumb 
She’s the sweetest, hmmm, pet in the world 
[ Lyrics from: http://www.lyricsfreak.com/r/rolling+stones/under+my+thumb_20117884.html ] 
It’s down to me 
The way she talks when she’s spoken to 
Down to me, the change has come, 
She’s under my thumb 
Ah, take it easy babe 
Yeah 

It’s down to me, oh yeah 
The way she talks when she’s spoken to 
Down to me, the change has come, 
She’s under my thumb 
Yeah, it feels alright 

Under my thumb 
Her eyes are just kept to herself 
Under my thumb, well I 
I can still look at someone else 

It’s down to me, oh that’s what I said 
The way she talks when she’s spoken to 
Down to me, the change has come, 
She’s under my thumb 
Say, it’s alright. 

Say it’s all… 
Say it’s all… 

Take it easy babe 
Take it easy babe 
Feels alright 
Take it, take it easy babe

14 Commentaires

  1. Depuis un smartphone c’est très courant de twitter avec le pouce..

  2. L’infantilisation des esprits c’est maintenant.

  3. Salut Guy,

    Evidemment que l’on tweete avec les pouces sur un smartphone… Tu le tiens dans une main et tapote avec l’index de l’autre ? Nan…

  4. C’est dommage si elle avait dit « je me tournerai sept fois les pouces », ça aurait été drôle.
    « pouce », « coup de pouce », ou « pousse-toi », les sous-textes se ramassent à la pelle. Elle est agaçante, rien à faire, on lui lancerait bien, tel le rapeur: « fallait y penser avant ».
    http://www.youtube.com/watch?v=kqRQ8D7yRa4

  5. Heuuuuu…. Quand on a par exemple, un blackberry coulissant avec un clavier horizontale, on ne peut taper sur le clavier qu’avec les pouces.

  6. Il eut été plus judicieux et cohérent d’utiliser cette formule via twitter s’il s’agissait de vouloir fermer la parenthèse ! Je crains qu’au contraire, et une fois encore, la compagne du président, plutôt invitée à se taire et à ne pas mêler les genres, n’a pas pu s’empêcher de s’exprimer ce 14 juillet (comme par hasard) ! Sa seule fenêtre de tir, son seul droit possible à la parole fut de s’exprimer au sujet du malheureux tweet ! Elle n’en sort pas ! Cette femme veut montrer à « l’autre » qu’elle existe et qu’elle a remporté « la bagarre » ! Elle devait ouvrir sa bouche le jour de la fête nationale à tout prix !! 🙂
    Je pense que c’est son caractère et sa manière à elle de ne pas vouloir passer pour une « potiche » !
    Elle souhaite exister comme « femme » du président en réglant sans doute de « vieux comptes » avec « la famille » ! Faut pas chercher plus loin !
    Il n’y aurait pas d’erreur de communication s’il n’y avait pas tout cet arrière plan psycho-affectif sur lequel personne ne pourra strictement rien contrôler !
    Ce couple ne pourra pas résister au quinquennat puisque la fonction de président devient incompatible dans cette relation bien trop minée par la passion !
    Voilà mon opinion !
    On n’a pas encore eu un président de la république célibataire : on en aura un ! 😉

  7. Les éditeurs vont avoir un sacré boulot lorsqu’il s’agira de publier les livres divers et variés des différents protagonistes (si ce n’est des journalistes spécialistes du genre) 🙂
    Autrement dit j’ai bien du mal à imaginer un quinquennat complètement silencieux avec tous ces personnages ! Ce serait un miracle !

  8. Raphaëlle Bacquet et Ariane Chemin écrivez vous en ce dimanche pluvieux ? 🙂
    Vos lecteurs ont hâte de vous lire !

  9. Oui, Valérie devra tourner son pouce sept fois dans sa bouche avant de tweeter. Si ça peut lui faire plaisir, hein, nous, on s’en fout un peu, par contre revoir cette superstar de Brian ..

  10. RhÂaaaaaa les mollets de Mick !…

  11. And the winners are THE Stones… jolie façon de faire passer l’info (pour ne pas dire le pouce…)

  12. Génial le billet de Pierre Deruelle. Merci de l’avoir mis en valeur.

  13. Je n’ai voté ni pour elle ni pour le fils.qu’ils se débrouillent et nous laissent en dehors.J’ai de la sympathie pour le jeune homme.Aucune pour la dame,mais ce n’est pas important.

  14. Evidemment qu’on tweete avec le pouce!

    C’est peut-être moins courant chez les plus de 40 ans, hein, Guy!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 Juil, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...