Tout est dans la chute !

Vel d'Hiv

Pas mieux…

Pas mieux…

(…)

De Pierre Desproges, évidemment, dans Fonds de tiroir (Seuil).

5 Commentaires

  1. « aller se faire insulter nuitamment » : ce fut le principe du 1er cabaret de Bruant à Montmartre et ce qui fit sa fortune – il avait trouvé cela plus ou moins par hasard : ayant mis toutes ses économies dans son cabaret, et voyant qu’il ne faisait que quelques entrées, un soir il injuria un des riches clients en goguette : le lendemain le type revint avec des amis et réclama le même traitement. Cela avait fait nouveauté.

    (raconté en détail dans « La vie de Toulouse-Lautrec » de l’excellent Henri Perruchot, découvert à Pâques)

  2. L’art d’aller à l’essentiel sans avoir à se draper de rien : Desproges était un grand pudique dans le fond !

  3. J’avais commander 1 caisse de « Pardon » à distribuer aux jeunes incultes qui
    ignorent tout de la rafle du Vel d’hiv !…
    Je crains de devoir augmenter ma commande…Bien à vous.
    Swanosca sur twitter.

  4. Desproges est vivant, étonnant non ?!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 Juil, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...