Le jour où Nadine Morano a failli révéler les défauts de Nicolas Sarkozy !

Oups

J’ai du courage…

J’ai du courage…

(…)

Il en faut pour regarder plus de 28 minutes de Nadine Morano sur Air-tv.

La récompense est venue peu peu après la onzième minute, lorsque madame Morano a failli tout nous dire sur les défauts de Nicolas Sarkozy…

 

Bon, la prochaine fois…

34 Commentaires

  1. Les qualités de Nadine Morano ne méritent pas d’être évoquées au regard de ses défauts absolument exceptionnels…

  2. Eh eh

  3. A droite, ils ont Nadine et sa langue trop pendue
    A gauche, ils ont Duflot et sa langue en bois dur.
    L’une comme l’autre, je peux pas rester plus de 5 minutes à les écouter braire.

    A chacun son boulet, sinon ce serait pas drôle.

  4. A tort,je nous croyais débarrassés de la Morano…Grossière erreur.

  5. Non mais franchement, c’est le délire total cette bonne femme. Non mais une fois de plus elle a craqué son slip en direct ! Y pensait bien être réélu tous ces gens-là ! Non mais vous avez bien écouté ce qu’elle dit ?!? Pauvre femme va. Donc y’a que la Droite qui a le droit de gouverner… Sans moi. J’espère que je serais morte en 2017 ; Démerdez-vous…

  6. N. Sarkozy a des défauts? Je tombe de mes … talonnettes!
    Comme dit l’adage, « on n’est jamais trahi que par les … chiens » 😉

  7. Je me suis bien fait avoir : j’ai naïvement cru qu’elle avait au moins abordé les défauts de NS !
    On a ici droit a une phrase de circonstance, toute faite qui utilise incidemment l’idée de défauts pour n’avoir qu’à en rajouter sur les qualités !
    Cette Nadine Morano n’est dotée d’aucun sens critique, telle est sa nature et plus généralement personne à l’UMP ne s’aventurerait à faire un droit d’inventaires tant l’ombre de Sarkozy plane sur tout ce beau linge 🙂

  8. j’espère secrètement que ça dégénère et que ça gagne toute l’UE : j’avoue
    Pas moyen de voir une révolution de mon vivant : c’est un monde quand même ce binz !
    Qu’on en finisse !!
    http://www.rtve.es/noticias/directo2/

  9. je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’au bout ! une demi-heure, au secours !

  10. Mais non Malbrouck, pas ce genre d’exercice de transhumance de troupeau humain comme ce spectacle (par ailleurs irresponsable de la part d’une chaine de télévision nationale) qui aurait pu vraiment dégénérer. Le scénario est trop bien maitrisé entre des forces de polices instruites de leurs méthodes et un groupe de mécontents sans véritable stratégie.

  11. Si je comprends bien nous serions donc arrivés au bout d’un processus tel, en occident, qu’il n’y aura plus jamais de révolution digne de ce nom 😉
    Ça m’intrigue ces machins là et j’essaie de m’imaginer le contexte de 1789 avec cette prise de la Bastille (sans réseaux sociaux mais avec des fourches) : les mêmes sans-culottes téléportés dans le contexte d’aujourd’hui eurent été réduits à la sympathique étiquette d’indignés sans que ça ne provoque quoi que ce soit ?
    Tout est mystère décidément !

  12. En gros on a inventé « la manif » (au moins depuis 68) pour que plus jamais aucune révolution ne puisse voir le jour : il ne s’agissait donc que de changer un mot pour transformer l’atmosphère et le cours de l’histoire ! Comme c’est étrange : tout dépendrait de la perception qu’on se fait des choses pour pouvoir leur donner interprétation ! La science-fiction prend le pas sur le réel d’une certaine manière !

  13. Viendra le moment où on twittera à propos des « manifs » sur l’ensemble de l’UE à feu et à sang (y compris au bas de son immeuble) : on commentera le chahut général entre deux séries TV 🙂 C’est un monde quand même ce binz !
    Révolution ? Non, non c’est quelques indignés agités et un peu bruyants : c’est une banalité folklorique dont on a le secret, ne vous en inquiétez pas !

  14. Le peuple est maitrisé, manipulé par ses propres vices et la science politique n’a pas de surprise. Mais il serait surprenant pour un pouvoir de se confronter à un peuple exprimant un « non » à son quotidien de consommateur.

  15. Excellente remarque Phil 😉 Pas de danger de voir des foules émeutières réclamer à corps et à cri la fin de la société de consommation !
    Pour l’instant le système tient SURTOUT parce que nos manifestants réclament davantage de moyens pour consommer : la sous traitance du libéralisme est entre les mains de l’extrême gauche très revendicative de mieux vivre (money, money, money)
    Croisons les doigts pour que cet anarchiste de Bernard Arnault n’en entraine pas d’autres dans sa machination antilibérale !
    (amis humoristes faites nous des sketches à la hauteur de la folie ambiante SVP merci d’avance)
    Tout est en ordre ! 🙂

  16. 28 mn de Morano: no way!

  17. Ce qui es drôle dans avec Nadine Morano, c’est que la gauche élitiste et arrogante, ne supporte pas une femme politique de droite qui vient de la base. Comme si la politique ne devrait être réservée qu’aux élitistes et aux hauts fonctionnaires.
    Pour des gens prés du peuple vous deviez avoir honte…

  18. Donc, quand on est une femme d’origine modeste, on a le droit d’être con comme ses pieds, c’est ça ?

    T’insultes les pauvres et les frangines, ou je rêve ?!

    Ok, c’est super pour elle d’avoir réussi à faire fortune, avec son crâne d’huître… (on a les preuves)

    Vachement pratique en plus pour attirer les mecs comme toi, qu’ont pas inventé la marche arrière…

    Va te pendre, mec,
    Tu fais pitié chaque fois que t’ouvres ta bouche

  19. (Je parlais à marc)

  20. Je parle à Bérangère D…
    « La différence essentielle entre une jeune conne et une vielle conne réside dans le temps qu’il leur reste à être connes.  »
    de Jean Dion

  21. Oui oui, et l’art de la citation est l’art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même. Voltaire.

    ca va marc, t’arrives à faire aucune faute en faisant un copié collé… t’es un cador

    parce que ton message précédent, je voulais pas te le dire pour être gentille, mais…

    T’étais bourré ou bien ? j’te jure, relis-toi, ça avait l’air, et ce serait pas une super idée picoler avant de t’exprimer ici en public, vu qu’a la base déjà t’es pas bien malin…

    alors écoute-moi face d’anchois, je t’explique :

    t’es venu dire ici que tous ceux qui se moquaient de ta Madone (un prix nobel, comparé à toi, c’est clair) étaient des « gauchistes elitistes arrogants »

    Mais qu’est-ce t’en sais, vieux furoncle ?

    Autant à droite qu’à gauche on se fout d’elle, parce qu’elle le vaut bien, tu sais !

    Les seuls qui la défendent, à droite, c’est son public : les bas du front comme toi

    encore une fois, t’as parlé sans savoir, sans écouter, sans réfléchir,

    et en plus, tu commences à venir causer sous l’emprise de la boisson, ou en tout cas j’espère pour toi tellement ton commentaire était écrit au balai à chiotte

    Va te pendre mec
    Tu fais pitié chaque fois t’ouvres ta bouche

  22. Pour la « demeurée Bérangère » :
    « Le coassement des grenouilles n’empêche pas l’éléphant de boire. »

  23. Si elle n’était pas là il faudrait l’inventer la Morano. Le sarkozysme dans toute sa splendeur. Mais il est où Lefebvre ? Car lui aussi il en mérite.

  24. Pardon pour les insultes : face d’anchois et vieux furoncle, c’était encore bien trop gentil pour une larve comme marc (au fait, bravo les citations et les proverbes, mais à part ça « l’éléphant » n’a rien dans le froc !)

    Et désolée si je m’énerve, d’habitude je préfère lire les commentaires des autres… J’adore ce blog parce qu’il y a de tout, des gens de droite et de gauche, des centristes, des anarchistes et surtout, des « sans étiquette précise »… Mais j’en ai vraiment ma claque de tomber depuis des mois sur la bouillie de ce pignouf, très content de son imbécillité et sourd comme un pot, par-dessus le marché. Pas obligée de le lire, c’est sûr, mais ça me fait chier de sauter des lignes… N’empêche, je serai bien obligée, pour une fois. En tout cas, aujourd’hui, j’ai décidé de donner mon petit avis, moi aussi.

    J’aime pas le populisme, ni tous ces petits moutons qui s’imaginent rugir comme des lions (LOL), frustrés de leur vie pourrie, et qui prennent le peuple en otage pour répéter bêtement les débilités du genre : si on n’est pas d’extrême droite (dirigée par une héritière millionaire, je rappelle), ou de droite soi disant « Populaire » (rien que des fils à papa aux manettes, à part les idiotes utiles genre Alibi Morano)… si on ose rigoler de tous ces profiteurs de la misère bien planqués derrière leur tas de fric, alors c’est qu’on est forcément une « élite bobo arrogante et coupée de la réalité »… Mon œil, ouais !

    Moi je viens carrément du « peuple », de la vraie zone, et je suis toujours choquée d’entendre parler en mon nom, qu’on soit de gauche ou de droite, d’ailleurs. Chaque fois que j’entends un sournois, imité par des crétins, déclarer que « les Français veulent ceci, les Français ressentent cela », j’ai envie de cogner. Alors, les « marcs » (désolé pour ceux qu’ont le même prénom, j’ai un super pote qui s’appelle comme ça et qui mérite sa majuscule), ceux-là, qu’ils restent entre eux, entre racistes névrosés, entre durs de la feuille qui croient tout savoir des Français « bronzés », uniquement parce que leurs parents ont fait du fric dans le Maghreb, en se prenant pour des Croisés, au temps des colonies… (la nostalgie, camarade ?!)

    Qu’ils restent devant leur télé, à s’engueuler avec elle, comme des clochebouilles sur un quai de RER avec leur transistor et leur gros rouge qui tâche. Parce qu’au moins, leur télé, ils l’écoutent, ça y a pas de doute…. C’est même la seule parole qu’ils sont capables d’écouter. De la merde en boite, fabriquée tout spécialement pour eux. (Miam !)

    C’est clair que les problèmes existent dans notre beau et grand pays, et les cacher sous le tapis façon « méthode Coué », c’est pas du tout mon délire… Mais pas sûr non plus que les solutions miracles, on puisse un jour les trouver dans leurs crânes d’obus, leurs cervelles de moutons, vieux ou jeunes, tout juste bonnes à stocker du foin pré-digéré.

    Bouffez ce que vous voulez, mais par pitié, si ça vous donne mal au bide, vous sentez pas obligés de venir le gerber sur nos godasses.

  25. Je ne vais perdre mon temps à répondre à une malade mentale et de surplus mal baisée, donc j’arrête là…

  26. En effet, arrête-toi pauvre raciste, et va te pendre

    On t’a déjà bien assez vu te ridiculiser ici (tu veux les liens ?), à tel point que même le maître des lieux, malgré son infinie courtoisie et son ouverture au dialogue, t’a déjà signifié plusieurs fois ta lourdeur pachydermique…

    Quant à ma sexualité, elle semble plus épanouie que la tienne, monsieur « l’éléphant »… Puisque si tu limes comme tu t’exprimes… Bref !

    Je t’embêterai plus, t’inquiète,
    Ta défense minable m’a juste permis de vérifier un truc sur toi…

    Tâche d’être heureux, malgré ce trou béant dans ta caboche

  27. Je me demande si la vraie révélation ne serait pas juste après, quand Nadine Morano dit lire la presse internationale…

  28. Bérengère D faites voir vos godasses? Parce que j’ai rarement vu quelqu’un se faire botter le cul comme ça 😉

    Merci pour le soulagement et le reste.

    « Si tu limes comme tu t’exprimes » <3 mais merde je vous la vole! pardonnez m'en 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 Sep, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Montrer des « monstres »

Montrer des « monstres »

Quand des médias fascinés (télévisions, radios, sites internet de médias, etc.) arrêteront de considérer qu'ils doivent tendre leurs micros et braquer leurs caméras vers n'importe quel ego qui déraille ou qui délire, au prétexte de la liberté d'expression ou de...

Sale élection 2022

Sale élection 2022

Toutes les "autorités" les plus légitimes écrivent ou annoncent que la présidentielle qui s'annonce sera extrêmement sale. J'ai même entendu dire "dégueulasse". Soit. C'est probablement exact. Mais où étaient-ils en 2002 ? Ont-ils entendu parler du juge Halphen, de...