Hollande Bashing : tout le monde s’y met !

Pédalo

Vous savez tous que le président est dans la tourmente médiatique…

Vous savez tous que le président est dans la tourmente médiatique…

(…)

Cette photo des « unes » des hebdos de la semaine, prise par mon camarade Abiker, jeudi matin, en atteste…

 

Et quelque chose me dit que Marianne aussi donnera dans le président en « une ».

Dans l’ensemble, vous l’aurez noté, ces « unes » ne sont pas vraiment positives.

Pourtant, il y a bien pire.

Une autre hebdomadaire, et des plus réputés, s’attaque au président, d’une manière tout à fait perverse et mesquine.

Je vous laisse juges de l’infamie…

 

 

 

On avait dit pas les enfants…

 

22 Commentaires

  1. Que veux-tu, ils sont de plus en plus précoces, les mômes !

  2. Hahahaa!

    On regrette la fin de Pif Gadget, j’aurai adoré un numéro avec un mini-pédalo en kit ou un dentier en plastique spécial gobeur de flans.

  3. ça fait un peu bizarre ces attentes de modération.
    C’est comme quand tu fais tes courses et que tu pries le bon dieu pour que ta C.B ne soit pas refusée en passant à la caisse.

    Y’a eu une invasion de trolls récemment?

  4. La Une la plus courtoise est celle du Fig-Mag! OO

  5. Il n’a pas trop à se plaindre Hollande quand on se souvient de l’anti-sarkozysme pavlovien à son zénith.

    Il suffit de penser que Hollande fait exactement la même taille que Sarkozy, est personne, surtout à droite, ne s’abaisse à le qualifier de nain avec tout ce qui va avec, alors que la gauche s’est vautré là-dedans pendant des années.

  6. Epoque de méchanceté.

  7. Toutes ces rédactions se rendent elles compte qu’elles participent activement à une atmosphère de morosité et de pessimisme qui n’a pour seul effet que de diviser les français.

    Cela leur fait-il vendre plus de publicités ???

  8. Toutes ces rédactions savent très bien que nous payons (et pour longtemps encore) les conséquences du quinquennat Sarkozy. Mais il est plus facile de faire du Hollande-bashing que de la pédagogie.

    Ou comment le journalisme en France se met au niveau de Jean-François Copé.

  9. C’est classique,la presse elle lèche,
    elle lâche ,et elle lynche…Mais tout
    le monde savait qu’il était aussi « bon »
    que NS2012. Bref,FH2017 va perdre les
    prochaines élections.
    *
    Bonus zik 2017 live from Paris:
    U2 « Exit »
    http://youtu.be/JrwF_8go494
    *
    Bon week end avec ou sans FH.

  10. La presse est unanime.
    Un poil trop.

    – spécial numérique,
    – spécial immobilier,
    – spécial tourisme,
    – spécial montres.
    Ils s’imaginent qu’on va acheter les quatre?

    Par quel miracle trouve-t-on quatre images de président, quatre styles?
    – pose officielle
    – paparazzié
    – chef d’entreprise
    – clair-obscur

    Est-ce que oui ou non il y a un genre de conférence de rédaction globale de tous les hebdo, pour éviter les doublons?

  11. Appelons ça l’illusion contestataire 🙂
    Une variante de l’illusion démocratique !
    Ceci dit avec moi c’est vite réglé : tout est illusion ou au moins fabrication mentale de toutes sortes !
    La réalité ? Une gouvernance de gestionnaires (énarques de leur état si possible) qui par exemple sur ces 30 dernières années a été entrecoupé par quelques dimanches de folklores électoraux démocratiques dont le peuple souverain raffole (l’addiction est nécessaire pour la bonne marche du bidule bien entendu)!
    Une gouvernance libérale dans un contexte globalisé libéral qui ne permet rien d’autre, et bien appuyé en cela par un électorat majoritairement libéral (très pratique d’ailleurs), et dont les quelques accidents sociaux démocrates consistent à reprendre un peu de souffle entre des trains de réformes devenus inéluctables et nécessaires ! C’est le bon plan ce statut de « boucs émissaires » chez nos chefs d’État qui se succèdent presque en se tapant la main (à ton tour) ! Je finis par me demander si là ne réside pas tout le génie de la démocratie : une sympathique « dictature » libérale, entrecoupée d’un jeu d’étiquettes offrant illusion, à quoi se surajoute une presse supposée libre dont le gage de liberté est de pouvoir lyncher l’élu du moment !
    Dans le fond ce qui me chagrine c’est que dans d’autres dictatures on ne fasse pas encore l’effort de ce tour de passe passe humaniste et ingénieux et qu’on préfère tyranniser (ou carrément flinguer) la population !
    Il n’y aura pas mieux que le système démocratique à l’occidentale avec sa presse et touti quanti ! Excellente affaire 🙂

  12. « nous payons (et pour longtemps encore) les conséquences du quinquennat Sarkozy.  »

    lol. Ca marche encore ce coup là. Je croyais que maintenant on admet que la crise c’est une chose, Sarkozy c’est autre chose?

  13. Oais, Malbrouk. Présidentielle américaine, chinoise, c’est pareil. Et comme vous dites, pourquoi les chinois ne font pas des élections comme les Américains.

    PS: c’est qui votre fournisseur, je veux la même.

  14. Bonsoir,
    j’ aime le titre du Canard Enchaîné de cette semaine
    « Après la TVA sociale, la TVA socialiste ».
    Le billet du jour bonjour me fait me « souviendre » que bientôt le 11 du mois et je ne me suis pas encore offert le Picsou*Mag de novembre.
    Bon week-end.

  15. La mauvaise foi, c’est prêter à Dieu de mauvaises intentions.
    (Michèle Bernier)
    Pour certains, Sarkozy était Dieu !
    L’excuse va durer combien de temps ?
    Les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes….

  16. Hu hu hu, pouce plus à @As pour le commentaire de 11h35, c’ est exactement ça!

  17. D’un autre côté, l’ordre des priorités du Président est étonnant…

    Il s’occupe d’abord du mariage homo mais prend le temps de consulter Gallois sur les mesures de relance économique.

    Et il faudra j’imagine attendre la légalisation de l’adoption par les homos avant qu’il y ait quelques décisions prises sur la modernisation de la vie politique (réforme du statut pénal du Chef de l’Etat, cumul des mandats, etc).
    Et ce sera applicable pour le quinquennat suivant.

    Charles.

    EELV et le Front de gauche font mine de s’opposer alors qu’ils sont depuis longtemps rallier à la sociale démocratie soumise au diktat allemand et aux marchés financier.

  18. HR

    Je n’ai jamais comparé la Chine aux USA en matière de démocratie 🙂
    Je voulais dire que nous sommes plutôt des râleurs professionnels en France et que les journaux s’adaptent à cette clientèle frappée du sceau de l’insatisfaction, de la déception permanente et de la défiance SAUF les jours où il s’agit de VOTER bien entendu ! Agaçant n’est il pas ???
    Tout ceci n’a rien de rationnel d’un point de vue politique puisqu’une majorité d’électeurs a choisi, en conscience sociale démocrate, d’élire Hollande !
    Ni Montebourg aux primaires, ni Mélenchon aux présidentielles n’ont remporté la majorité et je crois me souvenir que c’était DSK notre économiste international qui avait objectivement toutes ses chances s’il n’avait connu sa sortie de route !
    Alors bien sur les critiques négatives de la droite sont rationnelles, celles des camps extrêmes également mais la majorité qui a élu Hollande ne peut en aucune manière reprocher à Hollande qu’il mette en œuvre, point par point, le programme pour lequel il a été élu !
    L’agitation résulte d’un automatisme de cinglés que nous sommes ! Grand bien nous fasse !!
    On a besoin de râler pour prouver qu’on existe !
    On est des illusionnistes, bonimenteurs comme ceux qui nous gouvernent ! La démocratie est un jeu de dupes dont chaque État digne de ce nom doit se doter !

  19. Ouaih pourquoi la modération chez Guy ? Des pressions ?

  20. Quand je serai grand j’éviterai soigneusement d’être journaliste.

  21. Comme moi donc.

  22. Je n’ai rien de spécial à dire, je veux juste vérifier cette histoire de modération lue dans quelques commentaires.(13h32)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Nov, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...