Un petit caillou pour Sam

40

Elle aurait 40 ans aujourd’hui…

Elle aurait 40 ans aujourd’hui…

(…)

Samira.

J’ai déjà parlé d’elle ici, il y a deux ans. (désolé pour tous les spams dans les commentaires…)

Mais aujourd’hui c’est très spécial.

Elle aurait 40 ans, Sam.

Alors voilà.

Je me suis dit que ce serait bien qu’il y ait une trace, aujourd’hui, sur le Web.

Quelque chose en plus qui reste.

En fouillant dans les images, j’ai retrouvé son passage au 20h de France 2 (merci l’Ina).

Il n’y a pas beaucoup d’autres images malheureusement.

Je n’ai même pas une foutue photo où je suis avec elle…

Alors je laisse ce petit caillou ici.

Post scriptum, j’ai choisi une couverture étrangère pour l’illustration ; Sam était si fière des traductions de son livre…

 

 

 

6 Commentaires

  1. 8 années se sont écoulées et les larmes coulent encore de cette absence lourde…
    parfois je me dis que cette blessure resteras ouverte…
    j’ai lu ce que tu as écris guy, il y a deux ans, lorsque tu décris votre rencontre, lorsque tu reparle du pere lachaise…ce souvenir que nous avons partagé aussi sans se connaitre, oui je nous y revois tous, vêtus de blanc, le coeur rempli de son amour, les joues chargées de larmes…
    ma petite tornade, ma little star…big up frangine!
    signé une de ces petites mômes devenue « femme »

  2. En poche, 4€56, livraison gratuite.
    Le titre en anglais est mieux ou c’est moi qui ait un problème…? Mais la photo du poche est mieux sur le livre.

  3. Respect…

  4. Eloigner la nuit,

    J’aime G Birenbaum pour cette capacité à alerter, voir et à faire voir, comprendre-faire comprendre, entendre-faire entendre…

    Les petit cailloux font les chemins, les routes

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

24 Nov, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...