MAJEUR !

ARTS

Où je découvre en fouillant sur le site de l’ina que ce pur moment de bonheur télévisuel date du 26 décembre 1986…

Où je découvre en fouillant sur le site de l’ina que ce pur moment de bonheur télévisuel date du 26 décembre 1986…

(…)

Culte. Violent. Odieux.

Donc Majeur !

 

Majeure donc…

 

 

12 Commentaires

  1. C’est Edwy Plenel derrière ?

  2. Ce n’est pas Plenel, c’est Louis Chedid.
    Ayant vu l’original, on s’aperçoit qu’on n’est pas un perdreau de l’année…
    Par ailleurs, on peut aimer Gainsbourg ET Béart. Mais si, mais si…

  3. Chedid, Louis.

  4. Gainsbourg mort on a les enfants, les femmes, avec la fille Béart, le fils Chédid, l’aristocratie du show business avec son miel bien pensant et sa provoc’ clinquante.

  5. On en échange aucun contre l’original…

  6. manon de sg un moment magique et autre curiosité l herbe tendre avec michel simon …..

  7. L ERBE TENDRE AVEC MICHEL SIMON ..ET MANON DE SG MAGNIFIQUE….

  8. Grand moment de télévision dont je me souviens parfaitement !
    Le clash entre Gainsbourg et Béart est culte !
    🙂

  9. Je ne vois que la déchéance par l’alcool, alors que ce type avait un talent fou, c’est rageant…

  10. Hé ho ! Il manque un bout ! (et pas le moindre)
    http://www.youtube.com/watch?v=JN33M4j6aWI

    … Quand j’étais adolescent, j’adorais la petite « leçon » bien sournoise de Gainsbourg à la fin, genre « Prends ça dans ta face, Ducon »… [1:44]

    … Mais à revoir cette archive aujourd’hui, le moment que je préfère, c’est l’intervention de Chedid… jusqu’à sa petite phrase qui résume tout. [1:22]

    (perso je préfère de très loin Gainsbourg, mais dans ce contexte de « clash télévisuel », je suis très content de voir Revillug et V déclarer plus haut aimer LES DEUX…)

    Enfin, concernant la déchéance personnelle de Gainsbourg (déjà cette expression…), je ne résiste pas au plaisir de rappeler cette séquence d’ANTHOLOGIE… (tonton Serge s’y fait tailler -définitivement- par tonton Pierre, à 2:00…)

    http://www.youtube.com/watch?v=A4q_7ffU0bI

    … Vous nous manquez, Messieurs !

  11. (Edit : « … je préfère Gainsbourg à Béart, mais… », etc.)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 Déc, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

L’homme à la jambe de bois

L’homme à la jambe de bois

Alors que j’étais en pleine conversation téléphonique, j’ai dû raccrocher soudainement pour secourir un homme qui venait de rouler très violemment sur le trottoir, à la sortie de mon marchand de journaux. Je m’apprêtais à relever le malheureux d’une manière tout ce...

La ficelle de Melville

La ficelle de Melville

Elle était devant moi dans la boulangerie. Avec son petit garçon dans les bras. Très Parisienne, tendance 18ème ou 20ème arrondissement. Très bobo, juste arrivée en vacances au bord de la mer.  Avec ses lunettes bien trop rectangulaires règlementaires. Son trench avec...