Guaino Show ?

Teaser

J’ai adoré…

J’ai adoré…

(…)

Je ne sais pas du tout à quoi correspond cette bande annonce d’un Henri Guaino Show, le 21 mars, mais j’achète !

À suivre ?

10 Commentaires

  1. Oh oui il est bien là… Insicif, Résolu et Décontracté, une sacré bande annonce 😉

  2. La seule chose que Guaino a en commun avec Malraux, ce sont les tics faciaux.

  3. Henri Gaino s’est fait connaître en gagnant le Paris- Dakar à bord d’une Papamobile avec Christian Estrosi comme pare-buffle.
    Les habitants ont beaucoup apprécié son discours lors de la remise des prix, surtout le passage où il remercie ces admirables petits noirs qui se laissent gentiment écraser par nos féroces bolides qui viennent jusque dans leurs cases écraser leurs femmes, mais ils en ont plusieurs, et leurs enfants, mais ils ne savent pas combien ils en ont.
    C’est le prix à payer pour passer à TF1 et pour entrer dans l’histoire comme disait Hegel, qui n’a jamais gagné le Paris Dakar.
    Henri Guaino est croyant, c’est obligatoire pour faire le Paris Dakar, Dieu s’en accommode même s’il déteste les rallyes, ayant perdu son fils dans une course de côte célèbre.

  4. Joli 😉

  5. Je suis sûrement très con, je ne vois pas ce que ça a d’adorable.

  6. Le montage est plutôt bien fait et NK va peut être me dire quelle est la musique de film utilisée ! 😉
    Ça me dit quelque chose !
    Et ça m’a permis de découvrir que quelques images vidéos proviennent d’un site dont je découvre l’existence !
    http://www.atelierdesarchives.com/
    Et plus précisément leurs vidéos youtube de référence
    http://www.youtube.com/user/atelierdesarchives

  7. Leur vidéo (sans le son) intitulé « plage de Trouville 1961 » (ou Deauville) devrait vous plaire 😉

  8. oui, mais il n’est pas Malraux !

  9. Confidences du candidat Sarkozy, en 2006-07 :

    « Guaino, il est difficile mais il a du génie. Ils veulent m’enlever Guaino. Moi j’ai besoin de Guaino. J’ai besoin de gens comme ça, qui ne sont pas lisses. J’aime les fêlés, ils me rassurent. » Et plus loin, Sarkozy dit encore : « Résultat de la nuit avec Henri. On va finir par faire un enfant avec Guaino. Je l’adore. Mais passer la nuit avec lui me tue. J’aimerais mieux autre chose… bon, mais je lui dois beaucoup. Quand on est tous les deux face à face, parfois, on a la larme à l’œil. »

    Extraits du pathétique « mémorial » gravé dans le marbre – pour la postérité – par une certaine Yasmina Reza… (à relire !!)… « L’Aube, le soir ou la nuit », Flammarion, 2007…

    les extraits cités viennent de là

    http://blogs.lexpress.fr/sarkozysme-culturel/2012/04/28/sarkozy-2007-2012-laube-le-soir-ou-la-nuit-la-nuit/

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 Mar, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...