Un pape increvable ?

#OLD

Souvenir…

Souvenir…

(…)

Voici la couverture de Charlie Hebdo, la semaine du 5 octobre 1978, alors que Jean-Paul 1er venait de mourir, 33 jours après son élection…

 


Alors qu’il y a quelques jours, dans la quasi-indifférence générale, je racontais les déboires de Le Monte, je me suis dit qu’il pouvait être opportun de retrouver ce souvenir.

Sans volonté de choquer. Juste pour voir…

30 Commentaires

  1. Nous sommes à une époque de radicalisation puritaine pré-19e siècle. En même temps vu le tsunami d’humoristes de tous étages, plutôt que de faire le tri, d’aucuns choisissent une mass-censure incohérente.

  2. Honni François qui mal y pense…

  3. Franchement, c’est gonflé ! 😉

  4. A moquer sans péril…

  5. Personne ne moque, je fais une démonstration.

  6. à 20 ans quand même.
    j’en ris encore

  7. Décidemment, nos mondes sont si differents qu’à chaque fois, je tombe à coté.

    Pourtant j’essaie…

  8. La liberté d’expression et ses variantes dans le temps.

  9. Les experts en caricature, on les trouve désormais dans la grande presse traditionnelle, mais ils ont beaucoup moins de talent. Ils auraient peut-être dû commencer à s’entraîner, à cette époque.

  10. Ça en deviendrait presque drôle si en exhumant la liberté d’expression d’hier on se retrouvait aujourd’hui poursuivi de manière rétroactive 🙂 On n’en est plus à un anachronisme près ! Juste pour voir ! Ce qui m’a troublé avec cette histoire de pape, de fumée blanche, d’Habemus Papam universalisé c’est qu’hier il y a eu l’annonce passée quasi-inaperçue de l’arrivée officielle au pouvoir d’un nouveau président chinois Xi Jinping succédant à Hu Jintao ! En quoi l’information relative au Vatican devait elle être plus importante que celle concernant la Chine ?
    Moins spectaculaire peut être ? Quel monde bizarre !

  11. Peut-être qu’à Pékin c’est culturel, on a le sens de la discrétion… tandis qu’à Rome, c’est bien connu, on a le sens de la fête.

  12. Pour finir sur le sujet du jour, il conviendrait peut-être de rappeler juste un détail au passage : c’est surtout Charlie-Hebdo qui se trouvait dans le cercueil, en 1981… Faute de lecteurs… A croire qu’ils n’étaient pas si nombreux, ceux qui réclament aujourd’hui le droit au blasphème, pour le soutenir à l’époque.

    Quant à cette fameuse liberté d’expression, sur laquelle il est désormais de bon ton de verser des larmes de crocodiles, elle n’est pas près de s’user en réalité, tellement on s’en sert ! et jusque dans un genre de presse d’apparence plus « sérieuse »… Seulement la différence, peut-être, c’est qu’on y a beaucoup moins recours, à présent, pour affranchir le public grâce au génie de la dérision – et en annonçant la couleur. Bien souvent au contraire, elle est utilisée pour barricader encore plus les gens dans leur psychose, au moyen de clichés qui prétendent, sans rire, leur révéler « toute la vérité ». Et qui sont vendus, eux, par millions…

    Belle preuve de pragmatisme, cela dit, par temps de « crise » – cet ogre dont l’appétit est insatiable, réclamant toujours plus de boucs émissaires. Voilà pourquoi sans doute la concurrence, ici en termes de caricatures, est devenue plus rude que jamais… au point d’avoir même enterré la signification de ce mot.

  13. 😉

  14. Il me semble qu’on peut encore représenter par des dessins en France des curés sodomisant des garçonnets, et donc par extension des Papes bien membrés…qu’en sera-t-il dans le futur, ça…
    Cela dit j’ai donné le lien sur votre blog vers toutes les couvertures d’Hara Kiri, si vous voulez appeler notre attention sur des choses infaisables qui l’étaient il y a 30 ans (blagues sur les noirs ou les déportés…) ce n’est pas difficile.

  15. Le dernier soubresaut de la liberté d’expression ayant trait aux juifs :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hitler_%3D_SS

    Depuis c’est Houellebecq qui l’a emporté sur la différence entre avoir une opinion négative sur l’islam et sur les musulmans.

  16. @NK : pourquoi Charlie hebdo (si ce que vous dites est vrai) et surtout Libération ont-ils failli disparaitre en 1981 ?

  17. Pour Charlie-Hebdo, lisez ce qu’en dit Cavanna – il sait de quoi il cause – à la fin de son livre qui a pour titre « Bête et méchant ».

  18. Cavanna je lisais quand j’avais 13 ans. J’apprécie son honnêteté quand il a dit qu’il se désolidarisait de Siné uniquement pour des raisons alimentaires mais n’étant pas retraité je n’irai pas commander ses oeuvres.
    Bon en gros il dit quoi sur la situation en 81 ? A l’époque ils avaient sorti un quotidien -Charlie matin- pendant trois jours, j’étais aux anges.
    Que Serge July en ait eu marre d’être payé au SMIC alors que la gauche était au pouvoir OK. Mais à Charlie ?

  19. Vous voulez une source (« si ce que vous dites est vrai… »), je vous la donne.
    Faites-en ce que vous voulez ! Pas le temps de vous faire une synthèse.

  20. Tous les âges sont bons pour lire et relire Cavanna.

  21. En tout cas de mémoire en 81 ils ne nous disaient pas manquer de pognon.

  22. ?

  23. « ils » ?
    « nous » ?
    « de mémoire » ?

  24. Je répondais à votre post de 15h47. Mais peut-être vouliez-vous dire qu’ils ont failli disparaitre pour une autre raison que financière ?

  25. Euh, remontez le fil de discussion, peut-être…

  26. Manifestement j’ai finalement moins de temps à perdre que vous. Donc si vous pouviez juste synthétiser en deux phrases pourquoi Charlie hebdo aurait failli disparaitre en 1981…
    Sinon bonne fin de week-end, et bon vent.

  27. en 3 mots, ça ira ?) : « faute de lecteurs »… c’était déjà dans mon premier commentaire.

    Et CH n’a pas failli disparaître, comme vous l’écrivez : il A disparu.

    Vous : « si ce que vous dites est vrai »…

    Moi : voici ma source, « Bête et méchant », Cavanna, 1981

    Vous : déjà lu à 13 ans… je ne suis pas à la retraite… [wtf ?]… faites-moi une synthèse.

    Moi : pas le temps, vérifiez vous-même si vous doutez et si ça vous chante.

    Vous : N’empêche que, ils… nous… de mémoire…

    Moi : Qui ça ?

    Vous : Donc vous pensez qu’il y avait d’autres raisons que l’argent ?

    Moi : Euh, remontez le fil…

    Vous : je n’ai pas de temps à perdre..

    Moi : Tchao

  28. Exact c’est vous qui avez raison, à 8 jours près.
    Donc effectivement Charlie hebdo a disparu faute de lecteurs en nombre suffisant fin décembre 1981. Grâce à vous j’ai appris un truc aujourd’hui. A l’époque je devais me masturber sur « l’unité » et « le matin de Paris », je suppose.
    Cordialement

  29. moi j’avais deux ans et demi…

    Sans rancune

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 Mar, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Montrer des « monstres »

Montrer des « monstres »

Quand des médias fascinés (télévisions, radios, sites internet de médias, etc.) arrêteront de considérer qu'ils doivent tendre leurs micros et braquer leurs caméras vers n'importe quel ego qui déraille ou qui délire, au prétexte de la liberté d'expression ou de...

Sale élection 2022

Sale élection 2022

Toutes les "autorités" les plus légitimes écrivent ou annoncent que la présidentielle qui s'annonce sera extrêmement sale. J'ai même entendu dire "dégueulasse". Soit. C'est probablement exact. Mais où étaient-ils en 2002 ? Ont-ils entendu parler du juge Halphen, de...