ATTENTION SPOILER !

True Story

Oh merde !

Oh merde !

(…)

Hier soir dans Des clics et des Claques, émission à laquelle je participe sur Europe 1, nous passons la vidéo de L’astronaute Chris Hadfield qui  chante « Space Oddity » de David Bowie depuis l’espace

En retour nous mettons, pour le plaisir, quelques mesures de l’original et je raconte l’histoire du Major Tom, salement coincé dans l’espace…

Voici la suite. Réelle.

Mail reçu ce matin… (authentique)…

De: Steve <sXXXXXXXXX@yahoo.fr>
Sujet: spoiler

Message:
Merci de ne pas révéler la fin des films dans l’émission d’Europe 1(cf 2001, L’Odyssée de l’Espace ).

Je ne comprends pas donc je réponds…

quoi ????

Voici le mail qui vient de me revenir…

En parlant de la chanson de Bowie, vous révélez la fin du film: le héros perdu dans l’espace.

Voilà.

Je me suis rendu coupable hier soir du plus long Spoiler de l’histoire, révélant à l’antenne la fin (???) d’une chanson datant de 1969.

J’ai honte…

6 Commentaires

  1. 🙂 Il y en a des sots tout de meme ! A ne plus savoir où donner de la tête !

  2. Les amis, ne me laissez pas tant d’espace à la libre expression : je risque de m’en servir surtout avec ce nouveau coup de gueule de la semaine qui s’impose à moi : « la récession » !
    Je veux bien croire que la question de la « récession » soit suffisamment sérieuse voire grave si j’en juge par l’exercice de pleurnicherie collective hystérique obligatoire ! Sauf que je n’en trouve pas un seul qui puisse m’en expliquer l’objet réel !
    Je me trouve obligé et contraint à pleurnicher au sujet d’un « truc » auquel je ne comprends strictement rien hormis l’idée vague de se raccrocher à la branche de la « croissance »; elle aussi obligatoire et imposée bien entendu ! Ce serait donc ainsi et pas autrement avec interdiction totale et absolue de réfléchir et d’ouvrir sa gueule sur la question ! C’est une sorte de deal entre dingos ! 🙂
    Je serais pourtant le premier à défendre la croissance et à fustiger la récession si on m’expliquait l’enjeu autrement que par l’idée complètement débile de la crise automobile par exemple ! Je n’ai trop envie de participer à l’exercice de schizophrénie collective ambiante consistant (plutôt le matin) à défendre l’environnement, l’écologie, la nature, à faire le procès de la pollution, d’une folle société de consommation tout en défendant (plutôt l’après midi) le retour nécessaire à la croissance, au plein emploi, au tout salariat : critiquer la présence trop massive de voitures dans nos villes, les bronchiolites assurés pour les bébés tout en réfléchissant à la nécessaire relance de l’industrie automobile jusqu’à rêver de pouvoir en vendre 3 ou 4 par individu (rien que pour des couleurs différentes en fonction de notre humeur on en mériterait bien 4 d’ailleurs : c’est pour l’emploi )
    Je m’arrêterais là tant la longue liste de contradictions humaines confine à la folie avérée, vérifiable, identifiable, observable !
    Si on m’avait prévenu que j’assisterais tout au long de mon existence à ce film de fous, ce film d’horreur, je me serais abstenu !
    J’y suis, j’y parle ! Désolé !

  3. Steve, Steevie, … même combat! Un vrai … boulet!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 Mai, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Il faut que tout change… (vous connaissez la suite)

Dans tout système politique usé, l’arrivée d’un nouvel acteur, d’un "perturbateur" est une très bonne nouvelle… D’abord, parce qu’elle donne l’illusion du renouveau ou de la nouveauté. Une illusion importante qui va faciliter l’entretien du système. Parce que - pour...

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...