Un bon job…

Pincé

C’est le mercato…

C’est le mercato…

(…)

Personne n’est sûr de rien.

Alors au cas où, je me suis trouvé une annonce correspondant parfaitement à mes capacités.
Certes, elle date du 15 mai 1983.

Mais qui sait…

 

 

6 Commentaires

  1. ça s’appelle créer de nouveaux besoins et de nouveaux emplois 🙂

  2. ah, ah, inattendu

  3. « Merci Bernard » c’était l’age d’or de la télévision de l’absurde que j’affectionne tant 🙂
    Un peu d’humour dans ce monde de brutes tant la question du mercato m’indispose au plus haut point ! Tous ces braves gens qui ont à peine pris le temps de fonctionner en équipe et qui à chaque fois sont remis sur la sellette avec tout le stress de l’incertitude que ça doit occasionner : je soupçonne meme que ça fasse partie du « système » de laisser les gens dans l’incertitude ! Trop violent à mon gout ce monde là !

  4. j’adooore !
    à propos de mercato, petite pensée pour certains…
    suivre le lien: http://0z.fr/OOkLv

  5. C’est tentant…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 Mai, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...