Douce France

Embedded

John Paul Lepers m’a fait passer ce petit reportage…

John Paul Lepers m’a fait passer ce petit reportage…

(…)

Fin de la « Manif pour Tous », dimanche dernier.

Olivier Rotrou est cameraman chez Line Press. Les journalistes sont directement visés par les énervés d’extrême droite.

Olivier, après avoir été légèrement blessé à la jambe, s’est réfugié derrière les CRS. Il est le seul cameraman. Ses images brutes et sans commentaire des affrontements, embedded côté police.


CÔTÉ POLICE: 34 BLESSÉS par latelelibre

 

La TéléLibre

 

19 Commentaires

  1. Des jeunes élevés dans le mythe des Chouans, cornemuse en avant, quelle misère…

    Il postent ce genre de vidéos :

    http://youtu.be/CoIitQ9bcY8

  2. HORS SUJET……………!

    Merci pour l’œuf du jour !

  3. C’est pénible et désespérant surtout dans un contexte où il ne manque pas de bonnes raisons à la jeunesse d’engager des luttes qui ont un sens sans avoir à s’en prendre à nos forces de l’ordre !
    C’est d’autant plus délirant venant d’un groupe social supposé défendre l’ordre et la sécurité !
    Des tenants de l’ordre suffisamment lâches pour choisir pour cible les CRS là où la cohérence politique auraient pu les conduire à vouloir en découdre avec la racaille du Trocadéro par exemple (bordel pour bordel mettez y au moins de la cohérence et du courage)
    Ici c’est donc un n’importe quoi qui coute cher à la collectivité !

  4. Je ne savais pas qu’il y avait des GO chez les crs.

  5. Ne vous laissez pas instrumentaliser par des médias bobos complices. Ces jeunes gens sympathiques ont été provoqués, évidemment. Et de toute façon, ils ne sont qu’une minorité. Et pis c’est la faute de Valls et de Hollande ! Ils n’avaient qu’à pas vouloir vendre des enfants.

  6. Tous ces royalistes et bourgeois ultra-cathos qui se revendiquent du drapeau bleu-blanc-rouge, ça me fait quand même sacrément mal au cul.
    Ces gens-là ne respectent décidément rien du tout.

  7. @ Gilles Delouse,

    « Tous ces royalistes et bourgeois ultra-cathos qui se revendiquent du drapeau bleu-blanc-rouge » voient dans notre drapeau le bleu de saint Martin, le rouge de saint Denis et le blanc… je vous laisse chercher.

    Charles.

  8. Pour continuer dans le sens de Charles:

    Bleu pour les monarchistes, c’est Saint Martin (un des principaux saints de la chrétienté connu pour sa charité et sa bravoure).
    Bleu pour les républicains, c’est la couleur de la ville de Paris (vilain jacobinisme de merde).

    Blanc, c’est la couleur du roi et du pouvoir monarchique suprême pour les royalistes
    Blanc c’est la couleur de l’union et du courage pour les républicains.

    Rouge, c’est la couleur de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France pour les traumatisés de la guillotine.
    Rouge, c’est la couleur du sang versé par le peuple pour préserver la souveraineté républicaine face aux ennemis.

    On peut avoir mal au cul de les voir brandir ce drapeau mais ils sont dans leur droit le plus absolu et surtout il est autant porteur de symboles légitimes pour eux.

    Le message et la vision politique sont différents mais le respect est le même.

    Ces 3 couleurs sont depuis longtemps utilisées par les nobles de France mais aussi par la religion chrétienne et ce bien avant la Révolution française.

    Bref, je n’approuve aucune violence et le sujet du mariage gay commence à sérieusement me gonfler.
    En fait, les spasmes rageurs des réacs m’indiffèrent et je suis vachement plus préoccupée par comment payer la facture du dentiste ou par comment font les collectivités locales pour me prendre autant de pognon pour des services publics inexistants.

    Alors des péteux qui proutent de rage…#Boring

  9. Des péteux qui proutent de rage peut-être d’autant plus qu’ils savent que le CDI a été supprimé… Dans l’entourage de la nièce de Patricia, ça passe très mal… Et ils ont pas envie ni les diplômes pour s’expatrier…

    Ce qui m’étonne c’est qu’ils aient encore quelques illusions sur la Vème République… Je préfèrerais qu’ils n’en aient plus et, tant qu’à être taxés de « factieux » ils se tournent vers la VIème République ou vers la Monarchie.

    Charles.

  10. « ils n’ont pas envie » pardon.

  11. @As : Veux-tu faire une battle ? :)))

  12. @Charles, Je suis pour la paix pour tous, grande utopie 🙂

  13. @ Eric Perrin, non vous n’êtes pas utopique ou alors utopique comme Rousseau: « qu’on nous rende un Henri IV et un Sully, la paix perpétuelle redeviendra un projet raisonnable » écrivait Rousseau.

    Charles.

  14. Ce qui reste bien mystérieux à comprendre c’est cette impression permanente que les déçus, les anti-système, les très en colère, les anti-tout apparaissent toujours majoritaires entre chaque élection présidentielle et lors de l’élection hormis les abstentionnistes l’électorat reste somme toute disciplinée !
    On a à chaque fois les mêmes grosses tendances qui se dessinent et si je poussais le cynisme jusqu’au bout je cumulerais volontiers les sociaux libéraux et les ultralibéraux pour avoir à démontrer qu’il existe une sorte de stabilité du « système » !
    La déceptionniste, la contestationnite chronique j’attends toujours qu’on m’en démontre la vraie force authentique 😉
    Ça m’a tout l’air d’être de l’agitation et du remue ménage contrôle bien davantage qu’un mouvement révolutionnaire !

  15. Pourquoi John-Paul Le Pers n’existe plus dans le microcosme ? Viré en même temps que Karl Zéro pour lequel il a beaucoup travaillé ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 Mai, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Éric Zemmour : le Front national 50 ans après ?

Il est temps de poser une ou deux questions simples sur le moment Zemmour. Ayant étudié le Front national historique (né en 1972) dans le cadre de ma thèse, je remarque des similitudes entre l'irruption du journaliste et l'émergence de Jean-Marie Le Pen dans l'espace...