Ce n’est pas compliqué…

=

Droit de suite…

Droit de suite…

(…)

Le début…


Une photo de classe à refaire par Europe1fr

La fin…

 

9 Commentaires

  1. Comme quoi… Quand on veut, on peut !

  2. Comme quoi nous devons rester vigilants. heureusement c’est une histoire qui se termine bien.

  3. La joie qu’on peut lire sur le visage de cet enfant c’est incroyable 🙂

  4. Belle histoire à mettre à l’actif du Net !
    Mais quel début immonde…

    Et d’autant plus touchant qu’à la base, n’importe quelle photo de classe peut déjà nous « renvoyer quelque chose », faire vibrer en nous une certaine corde sensible…

    … Alors celle-là !

    (d’ailleurs, il n’est pas interdit d’imaginer qu’à « notre époque » par exemple, une telle scène aurait pu faire l’objet de moqueries impitoyables à l’encontre de ce petit garçon, de la part d’une bonne partie de la classe…)

    Jolie boucle temporelle, en tout cas, qui relie un heureux épilogue « 2.0 » à nos propres souvenirs d’enfants « pré – www ».

  5. HS

    … mais un peu en rapport avec L’Oeuf pondu du jour (« I’m a waiter and I enjoy my job… »)…

    Histoire de faire un coup de pub en passant à un film vraiment extraordinaire, réalisé par le trio comique « Tricicle »… qui est sorti je sais plus quand (mais j’y repensais hier, alors je profite de l’occasion)

    – c’est ESPAGNOL
    – c’est MUET
    – c’est BURLESQUE
    – c’est GÉNIAL
    – C’est aussi avec Jean Rochefort (qui se lâche…)

    On trouve à peu prés rien sur le Net à son sujet (le Net peut pas être partout), sauf peut-être un résumé très basique de l’intrigue générale…

    http://www.isabelleburon.com/film.php?ID=44

  6. Un sourire radieux d’un enfant magnifique !

  7. Le photographe a du vouloir le discriminer, c’est certain…

    La barbe, Guy, bof…

    Bruce, il aurait pas un peu pris ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 Juin, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Toutes les histoires sont vraies »

« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage. Voici le texte de la quatrième de couverture. Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy...