Toi aussi, titre comme Atlantico…

JEU

Jouons…

Jouons…

(…)

Je dois dire qu’Atlantico fait fort là…

Un nouveau vent pour le titre…

Celui ci est magistral…

Et vous pensiez que vous aviez décidé librement de votre destination de vacances ? Les traditions de votre région d’origine et de votre catégorie sociale ont (probablement) « choisi » pour vous

Je suis sûr que vous allez faire mieux.

À VOUS DE JOUER !

32 Commentaires

  1. Vous pensiez que vous choisissiez librement vos médias ? Les journalistes de votre ville et les journalistes en vacances dans votre ville parlent (probablement ) pour vous !

  2. « Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal » disait le poète. Vous sentez-vous plus libres dès que vous quittez votre domicile ou plutôt fatigués de porter vos misères hautaines ?

  3. Et vous pensiez être libre de ce que vous lisiez sur Twitter? Les journalistes et chroniqueurs qui sévissent dans les médias et sur les réseaux sociaux ont (probablement) « choisi » pour vous.

  4. j’ai ruiné mes 2 tendons d’achilles. Je plannifiais de faire la dent de crolles près de Grenoble, plusieurs lacs, et tous les chemins de rando accessibles en transports en commun. Et bein non. Je dois limiter ma marche, et je suis obliger d’aller nager dans une baignoire pleine de chlore et de pisse pour garder la forme.

    bon été sur la plage de trouville.

  5. ben quoi, z’ont pas totalement tort sur ce titre là, ne t’en déplaise

  6. Et vous pensiez que la Macédoine était le pays d’Alexandre le conquérant. François Hollande a choisi librement de renommer ce pays « Macédonie » (sic)!!! La récente canicule (après une telle pluviométrie) et l’Ena ont probablement choisi pour lui.

    Charles.
    http://charles.hautetfort.com

  7. Le déterminisme – social, génétique, ethnique, etc – est une dégueulasserie qui ravit les crétins. Pas étonnant que les ânes sarkozystes d’Atlantico en fassent la promotion.

  8. A priori j’aurais été plutôt d’accord avec le commentaire juste au-dessus…

    Seulement voilà – et je voulais justement apporter cette précision – l’interview ne rend pas justice à J.D. Urbain (ça s’invente pas), auteur d’un bouquin formidable, très copieux (faut s’accrocher) que j’ai déjà évoqué ici dans un certain contexte.

    Le gars est beaucoup plus subtil – et prudent – qu’un vulgaire vendeur de déterminismes à la con, et ça serait vraiment dommage de le réduire à ces quelques lignes.

    (très impressionné notamment par son recours dans le bouquin à sept figures mythiques de voyageurs, en guise de fils conducteurs : Ulysse, Christophe Colomb, Don Quichotte, Robinson Crusoé, Candide, Phileas Fogg et Tartarin de Tarascon… auxquels nous devons tous plus ou moins certains traits, à des degrés très divers, pour le dire vite)

    Pardon de ne pas jouer le « jeu » sur ce coup-là, mais ça m’a fait un choc de retrouver l’anthropologue dans un format aussi court, et de surcroît chez Atlantico (en effet)… surtout après avoir pioché une phrase au hasard qui m’a semblé limite Gorafi : « Les Parisiens du sud, quant à eux, investissent davantage la Seine et Marne, l’Yonne ou la Nièvre »…

    (remarque, moi l’année dernière, j’ai quitté ma cage à hamster parigote pour aller passer 15 jours de superbes vacances à Châtillon-Montrouge… petit trajet, mais longue histoire)

    Le bouquin en question
    http://ecx.images-amazon.com/images/I/71l10owBMhL._SL1500_.jpg

    (le résumé qu’on peut trouver sur le Net est très réducteur)

  9. @ Peachy Carnehan
    Tout n’est pas déterminisme, mais le déterminisme, notamment le déterminisme social, existe bel est bien. Sinon comment expliquer qu’il y a une certaine reproduction sociale ? Par la génétique ? Il y aurait un gêne de l’ouvrier qui ferait que les fils d’ouvriers font moins d’études supérieures que les enfants de cadres ?
    Ceci dit, la connaissance des mécanismes de reproduction sociale peut permettre, dans une certaine mesure, d’échapper à ce qui est sans doute pour vous l’ordre naturel.

  10. Et vous pensiez que vous aviez décidé librement de votre goûts musicaux ? Êtes-vous plutôt classique viennois, musique sérielle germanopratine, disco new-yorkais, variétoch française, reggae jamaïcain, musique persane new-age azérie, , rockabilly californien, indie-dance version Madchester, folk arabo-andalou, trip-hop bristolien ou trance de goa, sans oublier de mentionner l’incontournable house de Chicago ?

    Les traditions de votre région d’origine et de votre catégorie sociale ont (probablement) “choisi” pour vous.

    http://youtu.be/yljbcRu3tiU

  11. Bourdieu sors de ce corps!

  12. Le Midi Libre plus direct qu’Atlantico, un autre style :
    « Avignon : une campeuse est réveillée par un inconnu qui lui lèche l’anus »
    Midi Libre d’aujourd’hui.

  13. Autre variante : Pensiez-vous sérieusement que vous décidiez librement de votre goûts musicaux ? Êtes-vous plutôt classique viennois, musique sérielle germanopratine, disco new-yorkais, variétoch française, reggae jamaïcain, musique persane new-age azérie, , rockabilly californien, indie-dance version Madchester, folk arabo-andalou, trip-hop bristolien ou trance de goa, sans oublier de mentionner l’incontournable house de Chicago ?

    Les traditions de votre région d’origine et de votre catégorie sociale ont (certainement) “choisi” pour vous.

    http://youtu.be/yljbcRu3tiU

  14. Somme-nous libres de choisir nos goûts musicaux ? Êtes-vous plutôt classique viennois, musique sérielle germanopratine, disco new-yorkais, variétoch française, reggae jamaïcain, musique persane new-age azérie, , rockabilly californien, indie-dance version Madchester, folk arabo-andalou, trip-hop bristolien ou trance de goa, sans oublier de mentionner l’incontournable house de Chicago ?

    http://youtu.be/yljbcRu3tiU

  15. D’habitude je reste à Paris en été… C’est le moment où la ville redevient agréable. Il serait dommage de rater ça !

  16. Tout ce que disent les journaux est vrais….

     » Pendant l’été, le tropisme du littoral est très fort »
    La partie nord-est de la France transite majoritairement ….. Les populations originaires des régions de Bordeaux…… et éventuellement la Normandie. « On voit donc une coupure assez nette sur le plan national. »

    Cette petite phrase m’a chatouillée le nerf optique, comme une fausse note sur une mauvaise musique.

    J’ai donc chercher à affiner ma désagréable impression en interrogeant Larousse :

    Tropisme :
    Force obscure qui pousse un groupe, un phénomène, à prendre une certaine orientation.

    Rendons les autoroutes gratos et le tropisme du voyageur mu par des forces obscures, en sera tout chamboulé….

  17. cherché

  18. Je suis assez d’accord que ça marche pour tout et que Atlantico a de quoi faire des gros titres tout pareil avec sa voiture, son métier, sa femme, son époux, voire sa couleur de cheveux.
    Mais son pseudo, non.
    Son pseudo, on le choisit vraiment sans aucun déterminisme.
    Sauf quand on garde son vrai nom, dans ce cas on est à fond sous le joug du déterminisme. 🙂

  19. hum

  20. On pourrait imaginer aussi :

    « Et vous (lecteurs d’Atlantico) pensiez que les immigrés avaient décidé librement de venir en France ? Les traditions de leur région d’origine (persécutions politiques et religieuses) et de leur catégorie sociale (misère et famine) ont (probablement) « choisi » pour eux. »

  21. 191 caractères, espaces compris! Impossible à tweeter…
    Pas mieux.

  22. Et vous pensiez que vous aviez décidé librement de votre conjoint ? Les traditions de votre région d’origine et de votre catégorie sociale ont (probablement) “choisi” pour vous…

  23. Des vies, que des vies, pas les mieux, pas les pires
    Des bas, des hauts, des cris, des sanglots, des feux, des désirs

    Du temps qu’on aura pu saisir
    Et que restait-il à écrire?
    Des vies où l’on aura eu peu, si peu à choisir

  24. Pas mal…

  25. Et vous pensiez que vous alliez choisir librement les sites d’information que vous consulteriez sur le net, alors que les traditions de votre origine géographique sociale linguistique médico-psychologique, ethno-méthodologique, sociologique ont (probablement) choisi pour vous ?

  26. Et vous pensiez que vous surfiez librement sur atlantico.fr, alors que les traditions de vos origines géographiques, sociales, linguistiques, entropomorphiques, ainsi que votre héritage génétique et votre expérience vaccinal et propédeutique ont (probablement) choisi pour vous ?

  27. Et vous pensez que les actionnaires d’atlantico.fr financent librement ce site, alors que les traditions géographiques, sociales, linguistiques, le profil fiscal, l’appétence pré-défiscalisation pour les secteurs non fiscalisés (peep-show, pornographie…), les antécédents judiciaires, ont (probablement) choisi pour eux ?

  28. Et vous pensiez qu’être journaliste était le choix réfléchi d’un esprit curieux, rebelle, indépendant, réfractaire à toutes les pressions (de l’annonceur, des notables, des propriétaires du journal, et même des lecteurs avides de faits divers crapoteux), soucieux de faire émerger des informations que d’aucuns aimeraient voir laissées dans l’ombre, afin de participer pleinement à la vie démocratique en éclairant les citoyens par la publication d’informations honnêtes, sourcées, vérifiées, sans rechercher bien sûr à tirer avantages personnels de sa position ni profiter d’une image avantageuse liée à la considération flatteuse dont bénéficie une profession qui n’est pourtant que l’ombre de ce qu’elle fut du temps où les journaux étaient de qualité et où l’un d’entre eux pouvait même se targuer d’être « de référence »…

  29. Le pire c’est que c’est vrai. La détermination existe.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 Juil, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Le grand remplacement

Le grand remplacement

Lorsque la vie m'éloigne de la mer, mon chien, Jedi, me promène souvent, une heure et des poussières, dans un grand domaine, celui de Saint-Cloud. Ce matin, j’avais prévu, durant notre balade rituelle, d’écouter deux interviews, en direct, tout en cheminant. F. à...

Justes

Justes

En ces temps déments où n'importe qui dit n'importe quoi, en toute impunité, juste deux visages. Ceux de Rose et Désiré Dinanceau qui cachèrent ma mère et mes grands-parents maternels, tous trois Juifs polonais, dans un débarras de six mètres carrés, du 16 juillet...